Re : trouver des références scientifiques pour votre contenu (201/365)

Sur ma dernière vidéos à propos des références scientifiques, vous avez posé de nombreuses questions très pertinentes. Je voulais absolument y répondre, car vous soulevez des points très importants.

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► En savoir plus sur “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” : https://olivier-roland.com/

► Recevez gratuitement l’extrait offert du livre “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” – Les 3 principes pour réussir dans tous les domaines de votre vie : https://olivier-roland.com/3-principes/

► Cliquez ici pour être prévenu gratuitement par email quand une nouvelle vidéo est publiée ! 😉
https://olivier-roland.tv/videos

– La vidéo “Comment trouver des références scientifiques pour appuyer votre contenu (190/365) ” : https://www.youtube.com/watch?v=H46elMBfEBo&list=PLlNaq4hbeacS07PeMWQJLiCEcWpNqX_IH

► Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

https://www.youtube.com/watch?v=hmRrGRmRBQ4

Transcription texte (littérale) de la vidéo “Re : trouver des références scientifiques pour votre contenu (201/365)” :

Il y a des commentaires très pertinents qui ont été publiés en dessous de la vidéo « Comment trouver des références scientifiques pour appuyer vos contenus ».

En résumé, dans cette vidéo, j’explique que c’est important d’avoir des démarches d’aller chercher des références scientifiques parce que même si les scientifiques sont des êtres humains, et donc faillibles, et qu’il y a aussi des choses qui sont erronées, qui sont publiées par eux, de manière générale, ils ont moins tort que la population normale qui n’utilise pas la méthode scientifique. Donc, on se trompe moins souvent.

Florian a posté un commentaire intéressant qui dit : « Ce n’est pas contre toi Oliver, mais beaucoup de recherches scientifiques sont fallacieuses et basées sur des bases très peu solides. Mon père est psychologue et il me dit que les expériences en général ne sont pas sûres sur le long terme, ou elles sont falsifiées par le fait même que la méthode de publication des revues scientifiques est très mal foutue. Perso, je suis pour l’expérimentation par soi-même donc. »

C’est une remarque tout à fait pertinente. D’ailleurs, ils ont essayé de reproduire des expériences de psychologie très connue et ils se sont rendus compte qu’il n’y a que 40 % de ces expériences de psychologie, dont la plupart sont considérées comme des grandes découvertes, qui ont pu être reproduites lors de cette étude.

Cela montre qu’il y a un problème de reproductibilité. Il y a certaines choses qu’on tient pour acquises parce qu’on a l’impression que c’est une grande découverte.

Les mêmes expériences sont reproduites dans les laboratoires et on a les mêmes résultats. Et parfois, on les refait 10, 20 ans plus tard et on se rend compte qu’on n’a pas du tout les même résultats.

C’est vrai, Florian a raison de remarquer cela. Et il a aussi tout à fait raison de dire qu’il faut faire l’expérimentation par soi-même. D’ailleurs, cela fait partie des trois principes pour réussir dans tous les domaines de votre vie que je partage dans « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études ».

C’est important de voir sa vie comme une suite d’expérience scientifique à mettre en place pour avoir davantage de pertinence que si on ne faisait pas, et notamment parce que je partage que les vraies études scientifiques en double aveugle qui en plus tiennent compte de l’effet placebo sont malheureusement inaccessibles à 99,9 % de la population.

Mais ce que je dis aussi, c’est qu’on ne peut pas tout tester dans sa vie. C’est compliqué.

Pour avoir l’idée des expériences qu’on veut mettre en place dans notre vie, il vaut mieux se baser sur les découvertes scientifiques.

Après, se baser sur des études seules, c’est dangereux.

J’en viens au deuxième commentaire qui m’a interpelé qui est celui de Mylène Durant.

Elle dit : « C’est une bonne chose de s’intéresser à la littérature scientifique, mais juste une petite remarque sur la formulation de cette vidéo qui pourrait amener à une mauvaise utilisation du contenu scientifique : « Comment trouver du contenu pour appuyer ses vidéos ».

Non, une formulation sans ambiguïté serait : « comment trouver du contenu pour ORIENTER ses vidéos ».

Ce que je veux dire, c’est que si l’on cherche à “Appuyer” un préjugé, on trouvera TOUJOURS au moins un article scientifique qui va dans notre sens. »

Là, Mylène a tout à fait raison. J’ai effectivement omis ce point extrêmement important dans ma vidéo.

C’est que quel que soit votre point de vue, vous allez toujours pouvoir sortir de la base de données un article scientifique qui va dans votre sens.

Même si vous êtes un raciste et que vous pensez qu’il y a vraiment des races humaines qui sont inférieures à d’autres, vous allez pouvoir sortir des articles scientifiques du XIXe siècle, du XXe siècle par des scientifiques nazis qui ont extérieurement tout le vernis scientifique.

Pendant des décennies, les scientifiques occidentaux étaient persuadés que le racisme avait une véritable base et que, par exemple, les noirs étaient inférieurs en intelligence aux blancs.

Je me rappelle que j’avais visité le musée d’histoire naturelle de Lille et j’avais été choqué parce qu’il montrait des crânes de XIXe siècle avec encore la légende du XIXe siècle qui montrait un crâne de négroïde, qui expliquait que comme il était plus petit, ça expliquait pourquoi les nègres étaient moins intelligents.

Ça montre aussi les limites de la science et que c’est très difficile même pour des scientifiques qui se disent le plus objectif possible de se départir de la subjectivité qui est créée par la société dans laquelle ils vivent. C’est clair et net.

Après, Mylène explique comment faire en sorte de ne pas tomber dans ce piège-là.

La technique est très simple : plutôt que de se concentrer sur les articles uniques, il faut se concentrer sur les méta analyseurs.

Qu’est-ce que c’est que le méta analyse ?

Il y a eu 20 ou 25 recherches sur un sujet précis et il y a quelqu’un qui va faire l’analyse de toutes ces découvertes-là.

Par exemple, on a 20 études qui se sont intéressées à la santé de 150 000 personnes pour voir si le fait de manger des carottes diminue le risque de cancer du côlon.

Il va voir que dans 8 études, ils n’ont pas trouvé d’info. Mais par exemple, les échantillons, il n’y avait pas beaucoup de personnes, et que 12 études ont trouvé un effet positif.

Et ce qui est intéressant, c’est qu’en plus, ce sont ces études-là les plus rigoureuses.

Il va avoir cette démarche-là.

D’ailleurs, dans « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études », j’ai essayé de citer un maximum de méta analyse.

Pour trouver des méta analyses, sur Pubmed, vous tapez simplement méta analysis, puis le mot clé du secteur qui vous intéresse.

Vous pouvez aussi faire pareil avec Google.

Il vaut mieux faire les recherches en anglais. Il y a beaucoup de littératures scientifiques en anglais qu’en français.

Ensuite, il ne faut pas se baser uniquement pour ça dans sa vie.

L’expérimentation par soi-même est aussi très importante. Et il y a des choses qui sont difficiles à prouver à un niveau global mais qui sont faciles à prouver à un niveau individuel.

Si par exemple, un méta analyse montre qu’il y a quelque chose qui est efficace que dans 2 % des cas, ou qu’elle ne trouve pas d’effet et peut être que vous êtes justement dans la minorité pour qui ça fait un effet, la seule meilleure de savoir, c’est de tester.

Encore une fois, on ne peut pas tout tester. Mais c’est intéressant de se baser sur ces méta analyses et les analyses scientifiques pour avoir des idées, des expériences à mettre en place dans sa vie.

Pour résumer, oui, les scientifiques sont faillibles. Oui, il y a des études scientifiques qui sont remises en cause. Ou, bien sûr, les scientifiques sont des êtres humains avec des biais comme tout le monde.

Mais d’un point de vue purement statistique, les scientifiques en général ont davantage raison que quelqu’un qui n’utilise pas la méthode scientifique parce que c’est elle qui est responsable de quasiment toutes les découvertes et avancées qui ont été faites depuis ces 5 derniers siècles.

C’est elle qui explique en grande partie la suprématie qu’a l’occident et que sans doute va encore avoir l’occident un petit peu de temps sur le reste du monde.

Pourquoi c’est l’Europe qui a colonisé l’Amérique et pas l’inverse ?

Il y a plein de facteurs.

Pareil pour tout le reste : l’Afrique, l’Asie, etc.

Il y a des bouquins qui s’intéressent à ça et c’est un sujet complexe. Mais en gros, sans la science, les Européens n’auraient pas pu faire grand-chose.

Si vous auriez vu les Européens en XIVe siècle, c’était un ramassis de petits Etats qui se battaient entre eux et qui étaient un peu à la ramasse par rapport aux restes du monde. Sans doute que vous n’auriez pas parié un seul centime sur eux. Vous auriez plutôt parié sur la civilisation chinoise, peut-être indienne, ou l’empire Ottoman tout simplement.

En vous intéressant aux publications scientifiques, vous n’allez pas être infaillible, mais vous allez avoir tort un petit peu moins souvent : avoir un peu plus raison, avoir un petit peu plus de pertinence dans ce que vous pensez, dans vos croyances, dans vos actions.

Et ça fait une différence énorme sur l’échelle d’une vie.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂