Que vas-TU faire dans un monde où TOUT est automatisé ? (71/365)

Amazon a ouvert Amazon Go le premier supermarché automatisé sans caisse, cette annonce m’a inspiré le sujet du jour ! Boutique du futur, innovation technologique, intelligence artificielle, uberisation de l’économie, qu’allons-nous faire dans un monde où TOUT est automatisé ?

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► En savoir plus sur “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” : https://olivier-roland.com/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=mondeautomatise

► Recevez gratuitement l’extrait offert du livre “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” – Les 3 principes pour réussir dans tous les domaines de votre vie : https://olivier-roland.com/3-principes-yt/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=mondeautomatise

► Obtenez gratuitement mon livre “Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog” en cliquant ici ! 🙂
https://olivier-roland.tv/livre-offert/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=mondeautomatise

– La vidéo “Pourquoi le métier de créateur sera le DERNIER à disparaître : la Singularité (185/365)” : https://www.youtube.com/watch?v=eTOkmApyF6Q&index=287&t=0s&list=PLlNaq4hbeacS07PeMWQJLiCEcWpNqX_IH

► Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

https://www.youtube.com/watch?v=2PyD3n19sP4

Transcription texte (littérale) de la vidéo “Que vas-TU faire dans un monde où TOUT est automatisé ? (71/365)” :

Je suis toujours à Kuala Lumpur en Malaisie dans un marché et cela m’a fait penser en fait à une news très intéressante qui vient de sortir qui dit qu’Amazon est en train d’expérimenter dans une ville des Etats-Unis, Boston, un magasin où vous pouvez prendre tout ce que vous voulez sur les rayons, mais vous n’avez pas besoin de passer à la caisse.

Vous n’avez même pas besoin de sortir votre carte bancaire. Vous mettez tout dans votre caddy ou dans votre sac et vous sortez du magasin, et c’est automatiquement débité de votre compte.

Comment ça fonctionne ?

Quand vous rentrez, vous devez afficher un tag sur votre téléphone dans un scanner qui va vous identifier et va vous lier à votre compte Amazon.

Dans le magasin, vous avez plein de caméras partout qui vont vous filmer et filmer tous les autres clients qui sont sur place.

Ensuite, il y a une intelligence artificielle qui va reconnaitre votre visage, vous suivre dans vos déplacements. Et chaque fois que vous prenez quelque chose d’un rayon, vous êtes automatiquement débité. Et si jamais vous voulez juste le regarder et que vous le reposez sur le rayon, l’argent est restitué.

Ils mettent ça dans un tampon, et au final, il n’y a que les articles que vous emportez avec vous en dehors du magasin qui sont débités de votre compte.

C’est intéressant. Ça reste une expérience.

Il faut voir si c’est vraiment efficace comme technologie. Mais apparemment, il y a déjà des journalistes qui ont écrit sur l’expérience en disant que ça fonctionnait très bien.

C’est une prémices de quelque chose qui va arriver comme un énorme tsunami.

J’en ai parlé d’ailleurs à la fin de « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études », c’est qu’on assiste à une uberisation de l’économie, et au-delà de ça, à une automatisation de plus en plus poussée de tas de jobs que jusque-là, on ne voyait pas comment automatiser.

Finalement, c’est la même histoire qui s’est produit il y a plusieurs décennies avec l’industrialisation et le fait de remplacer les êtres humains pas des robots sur les chaînes de montage. Mais là, ça va toucher des jobs qu’on voit tous les jours dans notre vie quotidienne.

Bien sûr, le métier de caissier, je ne vous donne pas un avenir énorme. Pareil pour celui de routier parce que Tesla est en train de terminer son camion autonome dont le but est de rouler de manière complètement automatique sans aucun conducteur. Pareil pour les chauffeurs de taxi parce que les voitures automatiques arrivent. Pareil pour les gens qui gèrent des parkings parce qu’à partir du moment où il y a des voitures qui se pilotent toutes seules, on a encore moins besoin de posséder une voiture qu’aujourd’hui, il n’y a pas bien sûr que si c’est un plaisir…

Au final, ça rejoint à ce que je partageais avec vous dans une vidéo que j’ai publié l’année dernière sur le fait qu’il y a deux choses.

Première chose, dans le monde où on vit aujourd’hui, vous avez des tas de métiers qui vont disparaître, qui vont être remplacés, qui vont être disruptés, vous devez tout le temps apprendre en permanence, non seulement pour affûter votre esprit, développer vos compétences, développer vos connaissances, mais aussi pour vous intéresser à ce genre de technologie disruptive qui peut débarquer si vous n’y faites pas gaffe du jour au lendemain dans votre industrie et complètement tout chambouler.

Vous vous réveillez un matin et vous ne vous êtes pas rendu compte que vous n’avez plus de boulot.

Ou grosso modo, ils avaient tellement de retard dans votre industrie, vous avez pris du retard instantanément et vous avez du mal à rattraper ce retard.

Et ce qui est aussi intéressant, c’est que c’est un encouragement pour nous pour être davantage des créateurs pour deux raisons.

Plus les intelligences artificielles, les robots, les machines vont prendre des jobs, et plus il y aura d’êtres humains qui n’auront rien à faire et qui auront besoin de s’occuper.

Donc, les êtres humains auront besoin davantage de divertissements, ils auront besoin davantage de choses pour passer le temps, et ils seront aussi davantage motivés à devenir eux-mêmes des créateurs.

A partir du moment où l’essentiel de la richesse est produite par des robots de manière automatique et des intelligences artificielles, on va pouvoir se permettre de mettre en place le revenu de base qu’on va donner à toutes les personnes juste par le fait qu’elles sont nées à un certain revenu.

Quand j’avais parlé de ça dans une vidéo précédente, ça avait effet à rebondir quelques personnes, notamment des gens qui sont libertariens en disant : mais mon Dieu, tu ne te rends pas compte, c’est le retour du communisme…

C’est vrai que jusqu’à présent, ça parait être une énorme toupie parce que ça aurait un coût énorme. Mais à partir du moment où on imagine l’économie qui se base avant tout sur des choses qui sont automatisées, vous pouvez imaginer beaucoup de richesses qui sont créées sans intervention humaine et qui peuvent être réparties plus facilement.

Je vous donne un exemple tout bête.

Imaginez que tout ce que vous avez pour vivre, c’est votre jardin. Vous avez un grand jardin et, en gros, vous ne pouvez manger que ce que vous produisez dans votre jardin. On va prendre cette situation hypothétique pour bien comprendre.

Il faut que vous travaillez, il faut planter vos légumes, vos fruits… vous vous occupez du jardin, désherber, récolter quand c’est bon. Vous devez aussi mettre de l’eau…

Tout ça, c’est un travail énorme. C’est évident que vous n’allez pas être prêts à échanger le fruit de ce travail à le donner gratuitement. Vous voulez quelque chose en échange.

Peut-être que votre voisin qui, lui, ne peut produire que des vêtements, il va vous faire du troc pour avoir vos fruits et vos légumes en échange de vêtement parce que vous aussi, vous avez besoin de vêtement.

Mais vous n’allez pas le donner gratuitement parce que c’est beaucoup de boulot.

Mais à partir du moment où vous avez un robot qui s’occupe de tout pour vous, vous n’avez rien à faire. Il s’occupe de votre jardin 24h sur 24, 7 jours sur 7. Il est alimenté avec des panneaux solaires qui ne coûtent rien en gros ou pas grand-chose. Il s’occupe de tout. Vous allez avoir une richesse extraordinaire qui va être créée à partir de rien.

Alors, ce n’est pas entièrement vrai parce que le robot, il a un coût. Il faut l’entretenir, il faut le concevoir bien sûr aussi, il y a de l’énergie…

Mais même en prenant en compte ces coûts-là, vous allez avoir un coût d’exploitation qui va être largement inférieur et, surtout pour vous, vous n’allez pas avoir besoin d’être présent physiquement sur place. Ça, c’est absolument extraordinaire.

Dans ce cas-là, on peut imaginer que déjà la production du jardin va augmenter, qu’on va produire davantage parce que le robot va être davantage scientifique, plus précis, plus régulier dans sa programmation. Du coup, on peut se permettre soit de les vendre vraiment pas chers, soit même de donner une partie de la production plus facilement.

Ce que je veux en venir à tout cela, c’est qu’on arrive à une société dans 20 ou 30 ans qui va voir plein de métiers qui, pour nous, sont absolument évidents qui vont disparaitre et souvent extrêmement rapidement.

Donc, non seulement, il faut s’adapter à ce monde-là, s’éduquer en permanence et garder un œil sur ces innovations technologiques. Mais il faut aussi comprendre que le dernier métier qui va disparaitre de la surface de la planète, c’est celui du créateur.

Quand je dis créateur, c’est créer des choses.

On crée du contenu, on crée des divertissements, on crée des œuvres d’art.

Des choses qui sont là pour finalement occuper les gens, les faire se divertir, les faire s’améliorer. Mais fondamentalement, créer des choses qui occupent leur temps de manière dont eux estiment que c’est intéressant.

A partir du moment où une intelligence artificielle est capable de remplacer les êtres humains dans des créations du type vidéo que je fais ou va être capable de faire des films par elles-mêmes, ou des livres, ou des articles, tout ce qui est la création de l’esprit en sachant qu’il y a des algorithmes qui sont très bons pour créer des musiques automatiquement, notamment des musiques classiques qui sont indistinguables.

Quand vous les faites écouter en blind test à des gens, ils n’arrivent pas à distinguer ces créations d’une intelligence artificielle de celles d’êtres humains, même de grands maîtres.

Aujourd’hui, il y en a qui sont capables de faire de super musique.

À partir du moment où ça va arriver, si cela arrive un jour, il faut voir si on arrive à créer une intelligence artificielle aussi intelligente que l’être humain ou plus, on n’aura plus de soucis à se faire parce que dans ce cas-là, de toute façon, il y a la singularité qui va se produire.

C’est ce que Ray Kurzweil qui est le responsable de l’intelligence artificielle chez Google dit.

Cela veut dire qu’à partir du moment où on invente une intelligence artificielle qui est plus intelligente que l’homme, elle va elle-même inventer une intelligence artificielle plus intelligente qu’elle-même qui elle-même va inventer une intelligence artificielle plus intelligente qu’elle-même…

Et en un temps extrêmement rapide, on se retrouve avec une sorte de demi-Dieu, une sorte d’intelligence qui est complètement à des années lumières de la nôtre où on va être comme des chimpanzés, voire même des fourmis, par rapport à cette intelligence.

Il peut se produire des tas de choses à partir de ce scénario s’il arrive. Mais grosso modo, ce qui est sûr, c’est qu’on n’aura plus besoin de se prendre la tête parce que si l’intelligence artificielle continue à s’occuper de nous, pauvres petites fourmis, elle va prendre en charge de tout. Et dans ce cas-là, on pourra se reposer et essayer de trouver une signification à notre existence.

Donc être infopreneur, c’est non seulement un métier absolument extraordinaire, mais aussi un métier qui va être parmi le dernier à disparaitre.

Par contre, vous aurez noté aussi que quand on suit cette analyse, on se rend compte que ça va être de plus en plus compétitif parce qu’il y a de plus en plus de gens qui vont avoir du temps, des richesses qui vont être produites automatiquement, et qu’il y a de plus en plus de personnes qui vont vouloir devenir créateurs, vouloir aider d’autres personnes à utiliser ce temps.

En même temps, ça va aussi augmenter le nombre potentiel de clients sur le long terme.

Voilà pour mes prédictions à long terme sur l’intelligence artificielle, l’automatisation, la robotisation et ce genre de chose.

Après, je pense qu’on va encore avoir pendant longtemps ce genre de marché parce que les gens vont aussi vouloir garder une certaine interaction humaine. Mais il ne faut pas se leurrer, on est là avant tout dans la recherche de l’efficacité, de la praticité. Et si on peut aller dans un supermarché et éviter de faire la queue à la caisse parce qu’il faut passer à la caisse et qu’on peut juste sortir immédiatement, dans la grande majorité des cas, c’est ce que la grande majorité des gens vont faire.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂