Mon EPIC fail de 2018 – et les livres passionnants que j’ai lus

Oui, en 2018 je me suis lancé dans un projet publiquement… et ça a été mon plus gros EPIC fail depuis un bon moment ! Je vous en parle dans cette vidéo, et vous donne ma liste des livres les plus passionnants que j’ai lus en 2018 (et pourquoi je vous parle de ça 🙂 )

► Les livres mentionnés dans la vidéo sur Amazon :
– 12 Rules for Life : https://olivier-roland.tv/12-rules-life
Surmonter les émotions destructrices : https://olivier-roland.tv/surmonter-emotions-destructrices
– Homo Deus : https://olivier-roland.tv/homo-deus
– Sapiens : https://olivier-roland.tv/sapiens
– Accidental Genius : https://olivier-roland.tv/accidental-genius
– The Swerve : https://www.amazon.fr/Swerve-How-World-Became-Modern/dp/0393343405/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=The+Swerve&qid=1566831235&s=gateway&sr=8-1
– De la nature (De rerum natura) : https://olivier-roland.tv/de-rerum-natura
– The Bogleheads’ : https://www.amazon.fr/Bogleheads-Retirement-Planning-Larimore-2011-02-22/dp/B017WQLJ9K/ref=sr_1_5?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=The+Bogleheads&qid=1566831311&s=gateway&sr=8-5
– Une vie choisie : https://olivier-roland.tv/une-vie-choisie
– Juvenescence : https://olivier-roland.tv/juvenescence
– Millionaire Expat : https://olivier-roland.tv/millionaire-expat
– Figuring out the french : https://www.amazon.fr/Au-Contraire-Figuring-Out-French/dp/1931930929/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=Figuring+out+the+french&qid=1566831342&s=gateway&sr=8-1
– Fluent forever : https://olivier-roland.tv/fluent-forever
– Sacadas de empreendedor : https://www.amazon.fr/Sacadas-empreendedor-Erico-Rocha-ebook/dp/B079G7G72N/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=Sacadas+de+empreendedor&qid=1566831375&s=gateway&sr=8-1
– The lessons of history : https://www.amazon.fr/Lessons-History-Will-Durant/dp/143914995X/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=The+lessons+of+history&qid=1566831407&s=gateway&sr=8-1
– 21 lessons of the 21st century : https://www.amazon.fr/Lessons-21st-Century-Yuval-Harari/dp/1787330877/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=21+lessons+of+the+21st+century&qid=1566831474&s=gateway&sr=8-1
– What doesn’t kill us : https://www.amazon.fr/What-Doesnt-Kill-environmental-conditioning/dp/1911344196/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=What+doesn%27t+kill+us&qid=1566831509&s=gateway&sr=8-1
– L’ alchimiste : https://olivier-roland.tv/alchimiste

► Vidéos complémentaires :
– Les 24 livres que je vais lire et CHRONIQUER en 2018 (7/365) : https://www.youtube.com/watch?v=5xQ7uduUzAo&list=PLlNaq4hbeacQL4I0ZkBiwnSvXH5rYaDVN&index=8
– Devenez un GÉNIE par accident (78/365) : https://www.youtube.com/watch?v=Xo8pCsfp2lA&list=PLlNaq4hbeacQc4dlU08WU1sX8A9RGjUMb&index=51&t=0s
Comment AUGMENTER fortement vos ventes (ft Erico Rocha) : https://www.youtube.com/watch?v=v4R6ZDJMXwA&list=PLlNaq4hbeacRWPRSXfpEEQssbJVYlPhDr&index=33

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► Recevez gratuitement l’extrait offert du livre “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” – Les 3 principes pour réussir dans tous les domaines de votre vie : https://olivier-roland.com/3-principes-yt/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=epicfail2018

► Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

NOTE : Pour les liens affiliés de cette vidéo, voir le paragraphe « Affiliation » de : http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/mentions-legales/

#RebellesIntelligents #DéveloppementPersonnel

https://www.youtube.com/watch?v=fjt1R9BNCfY

Transcription texte (littérale) de la vidéo “Mon EPIC fail de 2018 – et les livres passionnants que j’ai lus” :

Le 21 janvier 2018, j’ai publié une vidéo sur cette chaine pour annoncer un défi très similaire au défi de lire et résumer 52 livres en 52 semaines qui a démarré mon blog « Des livres pour changer de vie », et j’ai annoncé les 24 livres que je vais lire et chroniquer en 2018.

Aujourd’hui, il est temps de faire un bilan qui est parfois assez simple, puisque sur ces 24 livres, j’en ai lu et chroniqué un.

Ce qu’on peut dire, c’est que c’est un epic fail.

Je vais partager les enseignements que j’en tire et aussi les livres que j’ai lu et qui m’ont inspiré pendant ces 18 derniers mois.

La première leçon qu’on peut tirer de cela, c’est qu’il n’y a absolument personne qui ne m’a parlé de ce défi et de cette vidéo. C’est juste complètement tombé dans l’oubli.

Et cela, c’est extrêmement intéressant, il y a tellement de gens qui ont peur de se lancer en vidéo, en audio, et même parfois en texte parce qu’ils se disent : C’est terrible. Si je crée du contenu de mauvaise qualité, les gens vont m’en vouloir, ils vont jeter les tomates dans la rue. Cela va être horrible, je vais mourir tout nu tout seul dans la forêt.

Mais la vérité, c’est que tout le monde s’en fout complètement. On a la preuve ici, tout le monde avait complètement oublié ce défi-là.

Cela ne veut pas dire que tout le monde va forcément tout oublier, mais il y a beaucoup de choses que les gens ne vont pas faire attention. On s’en fait toujours une montagne, et en général, quand vous allez échouer, vous n’allez pas échouer publiquement, il y a très peu de gens qui vont être au courant. Donc, cela devrait vous inciter si vous n’êtes pas encore lancé ou si vous hésitez un peu à cause de cela à essayer.

Au final, le seul livre que j’ai lu et chroniqué de cette série de 24, c’est « Accidental Genius » de Marc Levy dont j’ai fait une vidéo, et ensuite, j’ai complètement laissé tomber.

Pourquoi ?

J’ai pris le temps d’analyser cela, cela fait 18 mois.

Je me suis rendu compte que toute cette liste de livre qui est effectivement potentiellement intéressante, il y a des tas de bouquins extrêmement intéressants, cela ne m’excitait pas plus que cela.

Je suis arrivé à un stade dans mon business, dans ma vie où j’ai beaucoup plus de connaissance que de temps pour implémenter tout ce que je devrais implémenter. Pourtant, aujourd’hui, j’ai une grande équipe dans l’entreprise.

Je discutais récemment avec mon bras droit Elisabeth et elle m’a dit : tu sais Olivier, c’est dingue, on est une vingtaine dans l’équipe maintenant.

Je peux vous dire que je ne m’attendais pas du tout à ce chiffre-là.

Je lui dis que c’était une super bonne nouvelle parce que cela montre bien que je suis un peu au courant, que je lui délègue bien tout ce qui est management et recrutement, et aussi qu’on se développe et que le business marche bien.

Alors, attention ! Ce n’est pas 20 personnes à temps complet. Dans le lot, il y a plein de freelances qui travaillent à temps partiel, mais c’est quand même quelque chose.

Malgré cette équipe, encore aujourd’hui, j’ai plus d’idées et plus de connaissances avec tous les bouquins que j’ai lu, toutes les formations que j’ai suivi et tous les gens que je rencontre en permanence que de temps pour les implémenter.

Donc, je ne suis plus autant motivé pour lire des livres de business. Et cela, cela a été mon erreur finalement en choisissant cette liste et qu’avant tout, je choisis des livres de business comme je l’ai fait quand j’ai démarré mon défi en prenant des livres du Personal MBA.

Mais ce qui est génial, c’est que je suis un lecteur naturel. J’achète beaucoup de bouquins, j’en lis beaucoup. Et en fait, en regardant un peu mon historique de commande sur le Kindle, cela m’a permis d’analyser un peu mes habitudes de lecture.

Donc, je vais partager avec vous les livres que j’ai lu dans ces 18 mois et qui m’ont inspiré.

Bien sûr, il y a aussi beaucoup de bouquins que j’ai acheté et que je n’ai pas lu. Cela, c’est un peu mon défaut aussi.

Le tout premier, c’est « 12 Rules for Life » de Jordan Peterson, 12 règles pour la vie.

Jordan Peterson est un psychologue canadien qui s’est fait connaitre notamment par une interview de la journaliste britannique Cathy Newman dans laquelle la pauvre, elle est tellement mauvaise dans sa façon de poser des questions et de l’écouter, et lui, il est tellement bon dans sa manière de communiquer qu’en fait, l’interview est devenue complètement virale. Je vous invite à aller la voir.

Si vous voulez avoir un cas d’école d’un journaliste qui n’écoute absolument pas son invité, qui déforme ses propos, en plus on le voit vraiment pour lui tendre un piège, et de quelqu’un qui répond brillamment à cela, allez voir, c’est vraiment un cas d’école en communication.

Quand j’ai vu cette interview, cela m’a intrigué par rapport à Jordan Peterson, il venait juste de sortir son livre 12 règles pour la vie.

C’est un livre vraiment très intéressant, assez différent de ce que j’ai pu lire jusqu’à présent, pourtant, très enraciné dans le développement personnel. Finalement, Jordan Peterson donne des règles pour devenir meilleur, pour vivre une meilleure vie. Il s’enracine quand même beaucoup dans une vision de la vie qui peut être vue comme assez pessimiste. Il pense que la vie est avant tout souffrance.

C’est intéressant parce que je lisais il y a quelques années un livre qui a eu un point de vue complètement opposé, qui s’appelle « Surmonter les émotions destructrices » et qui est un livre écrit par des scientifiques occidentaux au contact de bouddhistes, notamment de Dalai Lama.

Tous les 2 ans, il y a des neurologues, neuroscientifiques… qui vont au Tibet rencontrer Dalai Lama et d’autres bouddhistes pour faire un dialogue comme cela entre science et bouddhisme sur le cerveau…

Et il explique dans ce livre que le point de vue des bouddhismes, c’est que l’état naturel des hommes et des êtres humains, c’est le bonheur et que si on est dépressif, si on est triste, si on est anxieux, c’est juste quelque chose qu’on s’inflige, une manière qu’on a de réagir aux évènements qui fait qu’on a cela mais que si on arrive à s’enlever ces influences, on va être naturellement heureux.

Jordan Peterson, lui, parle du principe que la vie est avant tout souffrance. Peut-être un peu moins aujourd’hui à notre époque parce qu’on vit dans un confort hallucinant, on a l’électricité, on ne meurt plus de famine, on n’a plus besoin d’aller chasser le mammouth tous les jours pour subvenir aux besoins de la tribu… mais qu’en tout cas, pendant une grande partie de l’humanité, cela a été le cas et qu’encore aujourd’hui, on est nombreux à souffrir de problèmes psychologiques…

Evidemment, il est psychiatre. Du coup, cela colore un peu ce qu’il dit. Mais ce n’est pas un point de vue avec lequel je suis forcément d’accord, en tout cas, il donne vraiment beaucoup de bons conseils pour être la meilleure personne possible quelles que soient les circonstances même si on est vraiment dans une mauvaise période de notre vie.

Quelque part, ça se rapproche aussi un peu du stoïcisme, cela peut aussi se rapprocher du bouddhisme malgré ce que j’ai dit juste avant puisqu’il est d’accord quand même sur le fait de dire que c’est avant tout notre état intérieur qui va déterminer notre bonheur…

Il s’est très enraciné dans la religion chrétienne mais pas vraiment dans un sens purement catholique ou protestant ou quoi que ce soit, c’est plutôt qu’il voit la religion comme un mythe utile. Moi, c’est ce que j’ai compris en lisant son livre.

Il dit qu’à l’époque moderne, on est trop nombreux à sourire par rapport à toutes ces philosophies du passé, comme la religion qui semble un peu naïf pour certaines choses. D’ailleurs, c’est exactement ce que dit l’auteur de « Sapiens » et puis, de « Homo deus ».

Jordan Peterson dit qu’il y a vraiment beaucoup de choses à apprendre. Même si on voit les religions comme du story telling et comme des mythes, ce sont quand même des mythes utiles qui ont été créés dans des buts précis.

Et notamment, c’est ce qu’il dit parce que nos ancêtres vivaient dans un monde extrêmement difficile et qu’on avait besoin de ces histoires, de ces symboles pour ne pas être angoissé par les risques de la vie, par la mort et par toutes ces choses, par notre petite thèse dans l’immensité de l’univers…

En fait, il essaie de prendre tout ce symbolisme de ces religions. Il ne dit jamais que c’est des mythes, mais c’est un peu ce que je ressens par rapport à cela. Il y a des choses à apprendre.

Et c’est intéressant parce que finalement, et je pense que je vous ferai une vidéo dédiée sur « 12 Rules for Life » parce qu’il y a beaucoup de parallèles étonnants à faire entre « 12 Rules for Life », et « Sapiens » et « Deus ».

Même si les deux auteurs ont des approches qui sont vraiment différentes, ils se rejoignent sur beaucoup de choses mais sans se rejoindre en même temps. Donc cela, je pense qu’il y a vraiment matière à creuser là-dedans et je vous ferai une vidéo dédiée sur le sujet.

Il y a le livre « Accidental Genius » dont j’ai fait une chronique.

Ensuite, il y a le livre « The Swerve: How the Renaissance Began » de Stephen Greenblatt.

C’est un livre extrêmement intéressant sur la redécouverte d’un manuscrit de l’antiquité qui s’appelle « De rerum natura » de Lucrèce.

C’est un manuscrit qui a été écrit au premier siècle avant Jésus Christ. C’est un poème en latin mais un poème scientifique extrêmement intéressant puisqu’il décrit la théorie atomiste des épicuriens, c’est-à-dire que les grecs avaient compris avant tout le monde que la matière est composée d’atomes, et Lucrèce va essayer d’analyser un peu les tenants et aboutissants de tout cela.

Il explique pourquoi, par exemple, le son traverse les murs, pourquoi quand on verse un liquide chaud dans un verre ou dans une tasse, la chaleur traverse la paroi du récipient et vient dans nos mains alors que nous, on ne peut pas faire passer le doigt et que l’eau non plus ne passe pas.

Il explique avec la science de l’époque, mais c’est vraiment fascinant de lire ce poème parce qu’on se rend compte que 2 000 ans avant nous, il y avait des gens qui avaient compris énormément de choses et juste avec la déduction, juste avec le raisonnement intellectuel. C’était vraiment intéressant.

Il y a aussi un plaidoyer contre les excès de la religion dans ce poème, il y a 2 000 ans. Notamment, Lucrèce dit que toute chose même qui nous paraît absolument incroyable peut avoir une explication rationnelle.

Il dit par exemple : oui, la lune brille.

Il donne plusieurs exemples de ce qui peut faire que la lune brille. Elle peut avoir une lumière propre, elle peut refléter juste la lumière de soleil et il dit que c’est probablement le cas. Il n’y a pas besoin de dire qu’il y a un dieu qui crée une énergie… Tout peut s’expliquer.

Il parle aussi du libre arbitre, j’y reviendrai d’ailleurs en parlant du dernier livre de l’auteur de Sapiens…

Donc, très intéressant poème que j’ai déjà eu l’occasion de lire, et en fait, the Swerve raconte l’histoire de la redécouverte de ce manuscrit parce qu’il a été complètement oublié pendant des siècles, cela allait quand même beaucoup à l’encontre de la religion chrétienne, mais il était tellement beau. C’est vraiment un poème qui est extrêmement beau en latin. Il y avait quand même des moines qui l’ont copié a priori juste pour la beauté esthétique du poème.

Et donc, il y a quelqu’un qui a redécouvert ce manuscrit au XIVème siècle, et là, cela a commencé à se répandre. Et puis, quand l’imprimerie a été inventée, cela a été un des tous premiers livres qui a été imprimé et distribué à grande échelle.

On estime que ce livre a eu une influence importante sur la renaissance puisque cela a permis de redécouvrir un peu cette théorie atomiste des épicuriens et cette vision plus scientifique, plus mécanique de l’univers que ce que l’occident médiéval chrétien avait.

Donc, un très intéressant livre qui montre l’influence que peuvent avoir les idées des livres sur les esprits.

Ensuite, il y a le livre « The Bogleheads’Guide to Retirement Planning ».

Je n’ai pas lu tout le bouquin, mais c’est un livre sur comment prendre sa retraite juste en investissant en bourse.

Il y a juste un truc intéressant que j’ai retenu de ce livre, c’est la règle des 4 %.

C’est que si vous voulez prendre votre retraite juste en tirant parti de ce que vous avez investi en bourse, vous devez viser le fait de juste prendre 4 % de votre capital tous les ans.

Cela veut dire que par exemple, si vous voulez avoir pour votre retraite 50 000 € qui viennent de vos investissements en bourse, vous devez avoir un capital de 1 250 000 €.

Ensuite, j’ai lu le livre « Une vie choisie » de Marc Simoncini, le créateur de Meetic, que j’ai trouvé intéressant mais un peu trop français dans le sens où il s’excuse presque d’avoir réussi.

J’ai trouvé cela moins dynamique que les biographies d’américains qui eux s’excusent moins de réussir.

Encore quelque chose d’intéressant, mais cela ne m’a pas laissé une plus grande impression que cela très honnêtement, même si les réussites de Marc Simoncini par contre sont tout à fait extraordinaires.

« Juvenescence: Investing in the age of longevity » de Jim Mellon et Al Chalabi, très intéressant livre.

Pour ceux qui me suivent depuis longtemps, vous le savez, je m’intéresse beaucoup à ce que l’on appelle la longévité radicale. Je pense que probablement, la première personne qui va vivre 1 000 ans est déjà née puisqu’on est vraiment à l’aube de révolutions scientifiques en médecine qui vont probablement rallonger l’espérance de vie de manière très importante.

Et il y a aussi cette notion que le scientifique Aubrey de Grey appelle le escape longevity point, c’est-à-dire que si vous vivez assez longtemps pour bénéficier d’un traitement qui vous allonge votre espérance de vie de 20 ou 30 ans, probablement que ces 20 ou 30 ans supplémentaires vont être suffisants pour vous permettre à nouveau de bénéficier d’un nouveau traitement qui va à nouveau rallonger de 20 ou 30 ans.

Cela ne veut pas dire qu’on va devenir immortel. Si vous prenez un bus, vous prenez un bus, mais probablement qu’on va radicalement allonger l’espérance de vie au XXIème siècle. Jim Mellon, le co-auteur de ce livre partage mon avis.

Jim Mellon, il faut savoir que c’est un super entrepreneur/investisseur. Aujourd’hui, il a un patrimoine de plus de 1,1 milliards de livre sterling, puisque c’est un britannique, qu’il a gagné en créant des entreprises en industrie pharmaceutique. Il partage dans ce livre son approche de comment investir dans les entreprises qui se focalisent sur ce marché de la longévité radicale.

Il faut le savoir, il y a aujourd’hui des entreprises qui investissent des milliards et des milliards de dollars là-dedans. Google avait fait la une du Times en 2013 parce que Google aussi s’est lancé dans l’aventure. Ils ont créé une startup qui s’appelle Calico.

On ne sait pas exactement combien ils ont mis dedans mais c’est sans doute au moins des centaines de millions de dollars.

Dedans, il y a tout who’s who, des plus grands scientifiques, des prix Nobel, des gens vraiment des super têtes dans ce domaine-là.

Jim Mellon fait un peu le tour de toutes ces entreprises qui se focalisent sur la longévité radicale en disant que probablement, il y a une de ces entreprises qui va trouver et qui va commencer à trouver des choses d’ici dans les années 2020 ou 2030, et donne des conseils d’investissement.

J’ai trouvé cela extrêmement fascinant. Même si vous n’avez pas l’intention d’investir dans ce genre d’entreprise, juste d’envisager un peu cette possibilité de transformation radicale de la société par ce genre de technologie. C’est vraiment important au moins d’avoir une idée de cela.

J’ai déjà parlé souvent que pour le rebelle intelligent, c’est très important de savoir anticiper le futur, voire même de le créer pour ne pas se retrouver parmi tous ceux qui n’ont rien vu venir et qui défilent dans la rue pour défendre un monde qui n’existe déjà plus.

Donc, je vous recommande fortement ce livre.

Et à la fin de ce livre, il y a aussi le meilleur résumé que je n’ai jamais lu de l’état de la science aujourd’hui sur comment vivre le plus longtemps possible avec la meilleure énergie, la meilleure santé…

Ensuite, il y a le livre « Millionaire Expat: How To Build Wealth Living Overseas » de Andrew Hallam.

C’est le meilleur livre sur l’investissement que je n’ai jamais lu.

Si vous voulez apprendre à être autonome, à vous construire vous-même votre retraite, à investir de manière vraiment 80/20, avec peut-être 5 minutes de travail par mois ou par an dans la bourse, c’est vraiment le livre que je vous recommande.

Il y a le livre « Au contraire ! Figuring Out The French » de Gilles Asselin. Très intéressant livre sur les différences culturelles entre les français et les américains.

Moi qui suis expatrié depuis déjà 4 ans et qui allais peut-être 30 fois aux Etats-Unis, je peux vous dire que j’ai trouvé ce livre extrêmement pertinent. Cela m’a permis de découvrir des tas de choses, soit dont j’avais conscience confusément, soit dont je n’avais pas conscience sur ces différences culturelles.

Si vous êtes intéressé par les Etats-Unis et que vous y allez souvent, que vous pensez connecter davantage à ce pays, je vous le recommande fortement.

C’est écrit à la base pour les américains qui veulent se connecter à la France, mais cela marche aussi dans l’autre sens. Donc, c’est très intéressant.

Ensuite, il y a le livre « Fluent Forever : How To Learn Any Language Fast » de Gabriel Wyner. Je n’ai pas tout lu ce bouquin mais le peu que j’ai lu, j’ai trouvé cela fascinant.

Un hack simple dont je me rappelle de ce livre et que je peux vous partager, c’est comment vous rappeler du genre d’un mot dans les langues latines.

Dans les langues latines, on donne des genres même aux objets inanimés. C’est complètement débile, mais c’est comme cela. On dit une table, mais non pas un table. On dit un verre, mais non pas une verre. On dit un verre, mais une coupe…

Le problème, c’est que si vous apprenez l’espagnol ou le portugais ou l’italien, vous avez aussi des gens mais ce n’est pas forcément les mêmes qu’en français. C’est les mêmes en 95 % des cas, mais non pas tout le temps.

Comment vous faites pour vous en rappeler ?

Vous pouvez tout simplement visualiser l’objet en question avec quelque chose de très masculin ou de très féminin.

Par exemple, une table, on dit uma mesa en portugais, donc c’est féminin. On va imaginer la table complètement entourée de fleurs.

Un verre, cela se dit um copo, cela crée de la confusion parce que le cognac de copo, c’est coupe. On dit une coupe en français mais on dit um copo en portugais. Du coup, comment on va s’en rappeler que c’est un mot masculin ? On va tout simplement l’imaginer environné de flamme.

Cela, c’est mes trucs, mais vous pouvez bien sûr utiliser autre chose. Avec cela, vous allez vous rappeler à vie du genre des mots. C’est vraiment top.

J’étais curieux par rapport à Donald Trump, donc j’ai lu son livre « The Art of the Deal » qu’il a écrit dans les années 80. C’est quelqu’un qui l’a écrit pour lui.

Je trouvais cela intéressant honnêtement de rentrer un peu dans psychologie, dans sa manière de voir.

C’est clairement quelqu’un qui est un négociateur dur. Il explique comment il a bâti son empire immobilier à New York, comment il est devenu riche. Il n’est pas parti de zéro clairement mais il a quand même fait pas mal de choses, et je trouvais cela intéressant, sans plus, juste pour découvrir sa manière de voir les choses.

Et quand vous vous intéressez un peu à son style de négociation en politique, vous voyez qu’il y a beaucoup de choses qu’il applique qui sont expliquées dans ce bouquin.

Si vous voulez comprendre un peu sa manière de fonctionner, lisez ce bouquin.

Ensuite, j’ai lu un livre très intéressant qui s’appelle « Prisoners of Geography: Ten Maps That Tell You Everything You Need To Know About Global Politics ».

Très intéressant livre sur comment la géographie façonne encore aujourd’hui malgré les technologies du XXIème la géopolitique.

Pourquoi, par exemple, la Russie va bénéficier massivement du réchauffement climatique, tout comme probablement le Canada et de nombreux autres pays nordiques ? Pourquoi la géographie façonne beaucoup de problèmes qui vont ensuite impacter les sociétés, les économies, la politique ?

Ensuite, j’ai lu un livre en portugais puisque je me suis mis à lire des livres en portugais pour booster mon portugais. J’ai lu notamment le livre de mon ami Erico Rocha que j’ai déjà interviewé sur cette chaine : « Sacadas De Empreendedor », histoire d’entrepreneur que je vous recommande si vous vous intéressez au portugais et en entreprenariat au Brésil.

Un livre extrêmement intéressant « The Lessons of History », les leçons de l’histoire de Will Durant, écrit dans les années 60. Un livre extrêmement concis, un des meilleurs résumés historiques que je n’ai jamais lu parce que comme l’auteur l’explique, au début de son livre, il dit : cela sert à quoi d’utiliser l’histoire si au final, on n’est pas mieux loti que la personne de la rue qui est juste armée de son bon sens.

Et il dit : moi, je suis un historien mais j’ai vraiment voulu distiller l’histoire pour vous apporter ce que vous pouvez tirer concrètement de l’histoire pour vivre une meilleure vie, éviter de répéter les erreurs qui ont déjà été commises des milliards de fois, et aussi mieux comprendre la société et peut-être même améliorer la société.

Un livre extrêmement intéressant, fascinant, très facile à lire que je vous recommande fortement.

Il y a aussi beaucoup de livres de fiction. Je ne vous les partage pas tout de suite. Peut-être que je vous ferai une vidéo pour les 2 fictions si cela vous intéresse.

Ensuite, il y a le dernier livre de l’auteur de Sapiens et de Deus. A chaque fois, je dis « l’auteur de » parce que je ne me rappelle pas de son nom, j’ai du mal. Yuval Noah Harari, « 21 Lessons for the 21st Century », 21 leçons pour le XXIème siècle.

Je suis un gros fan de cet auteur. Je pense qu’il est très pertinent et ce qu’il partage est vraiment enraciné dans la vérité.

C’est un livre un peu différent des deux autres dans le sens où ce sont une mise à l’écrit de conférences qu’il a données.

Si vous avez aimé l’auteur, vous allez adorer ce bouquin. C’est juste que je le trouve un peu plus pessimiste que d’habitude.

Il y a notamment une chose qui me perturbe beaucoup sur cet auteur, c’est qu’il ne croit pas dans le libre arbitre. Il y a même été jusqu’à dire, je crois que c’était dans Homo Deus que la science aujourd’hui est en train de prouver que le libre arbitre n’existe pas.

Et franchement, quand j’ai lu cela, cela m’a beaucoup perturbé.

J’ai été faire des recherches et ce n’est absolument pas vrai. Pour le coup, il s’appuie sur des expériences dans les années 80-90 qui peuvent être interprétées de plein de manières différentes, et aujourd’hui, il n’y a absolument pas de consensus scientifique sur « est-ce que le libre arbitre existe ou pas ? ».

Clairement, il y a des gens qui pensent que oui, d’autres qui pensent que non avec toute la gamme d’opinion entre les deux. Donc, on n’est absolument sûr de rien. Moi, je préfère faire à Paris à la Pascal.

Que le libre arbitre existe ou pas, je préfère me dire que le libre arbitre existe et me dire : je vais être responsable de mes actions à maximum, tenter de m’améliorer, tenter de m’éduquer, tenter d’apporter de la valeur au monde. Si le libre arbitre, au moins j’aurais apporté ma pierre. Si le libre arbitre n’existe pas, de toute façon, on ne saura rien changer de plus. Donc, autant à avoir cela, il y a juste davantage d’intérêt tout simplement à y croire.

Ensuite, j’ai lu pas en entier mais quand même pas mal le livre sur Wim Hof, qui s’appelle « What Doesn’t Kill Us ».

C’est un livre extrêmement intéressant. Wim Hof, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est le gars extrêmement connu qui est capable de plonger dans l’eau glacée et d’y rester pendant des minutes, qui a fait l’ascension de l’Everest en short.

Ce livre est très intéressant. C’est le livre d’un journaliste qui avait débunké avant des charlatans et qui s’est dit : « allez ! C’est le tour de Wim Hof. Je vais aller le débunker, je vais aller prouver que ce mec, c’est un charlatan ».

En fait, il explique dans ce bouquin qu’il a été le voir et il s’est rendu compte que tout était vrai et que lui-même a appris à résister au froid, que lui-même a fait l’ascension d’une montagne en Pologne en hiver en short.

C’est un livre très intéressant. Je ne l’ai pas fini parce qu’il y a beaucoup d’exercices et je ne veux pas continuer le bouquin tant que je ne mets pas en pratique tout.

D’ailleurs, j’ai commencé à appliquer la méthode de Wim Hof, à prendre des douches froides et plonger dans un lac glacé en Finlande. Je vous ferai une vidéo là-dessus.

J’ai lu le livre « O Alquimista » de Paulo Coelho. C’est le livre l’alchimiste en portugais. Et franchement, j’ai adoré le lire en portugais.

Il faut savoir que ce n’est pas très connu, mais Paulo Coelho, à la base, c’est un auteur brésilien. Tous les bouquins qu’il écrit, il les écrit en portugais.

D’ailleurs, petite anecdote : Coelho en portugais, cela veut dire lapin.

Enfin, le dernier livre de 2018, c’est « L’Archipel du Goulag » d’Alexandre Soljenitsyne.

Une livre que je n’ai pas lu en entier mais je l’ai lu bien au 2 tiers. Il faut le dire, il est quand même assez déprimant.

En fait, c’est un livre extrêmement connu qui a été notamment un livre extrêmement influant en Occident et qui a beaucoup contribué au déclin de communisme.

Cet auteur a été victime des purges staliniennes. Il s’est retrouvé au goulag pendant plusieurs années et il raconte non seulement son expérience mais aussi celles de milliers de personnes, puisqu’il a recueilli beaucoup de témoignages, que ce soit directement ou indirectement par les lettres qu’on lui envoyait…

C’est vraiment un livre qui est déprimant mais en même temps extrêmement intéressant sur les dérives qu’on peut avoir, même avec les meilleures intentions du monde parce que quand on regarde le communisme, c’est les meilleures intentions du monde. Marx veut faire en sorte que les gens soient plus égaux, que le monde soit plus juste, qu’il y ait moins de pauvreté…

Comment on peut être contre cela ? C’est compliqué.

Par contre, il partait des meilleures intentions du monde, mais comme on le dit, l’enfer est pavé de bonnes intentions. Et là, en l’occurrence, on s’en rend vraiment compte en lisant ce livre parce que c’est absolument horrible les dérives qui ont eu lieu en Russie, même en URSS.

Il y a eu des millions de personnes littéralement qui se sont retrouvées dans ces camps de concentration, qui étaient réduits à l’esclavage dans des conditions absolument horribles, beaucoup de gens qui sont morts pour un oui ou pour un non.

Lui, il s’est retrouvé là parce qu’il a juste mis dans une lettre qu’il a envoyé à un de ses copains, c’était pendant la seconde guerre mondiale, il a fait une blague sur Staline et simplement cela, boom, et ce n’est plus de plusieurs de goulag. C’est juste hallucinant les dérives.

Un livre intéressant que j’ai lu d’ailleurs suite à la recommandation de Jordan Peterson parce que je vous ai dit, Jordan Peterson a une vision assez pessimiste. Il dit que la vie est souffrance.

Il dit : il faut que tout le monde lise ce livre pour se rendre compte des dérives qui peuvent arriver même avec les meilleures intentions du monde et comment on peut passer d’une société qui n’est peut-être pas parfaite à une société qui est complètement totalitariste, dictatoriale ou tout cela au nom d’idéos qui sont complètement contradictoires avec la façon dont cela se passe concrètement.

Quand on lit ce bouquin, d’ailleurs Alexandre Soljenitsyne dit que c’est dingue parce que les soviets ont voulu mettre en place un système avec davantage d’égalité que le système monarchiste des tzars, mais il dit finalement que c’est incroyable parce que sous les tzars, oui, il y avait une police politique, oui, on ne pouvait pas se permettre de trop critiquer le tzar mais c’était à une échelle qui était tellement plus petite et anecdotique par rapport à cela.

C’était vraiment une usine le truc, c’était une industrie. Il y a eu un pourcentage élevé de la population russe qui s’est retrouvé dans ces camps.

Il dit : c’est quand même extrêmement ironique qu’il y a eu cette révolution contre des excès de pouvoir et qu’au final, la solution qui a été mise en place était largement pire.

Je pourrais continuer sur l’année 2019. Je vais m’arrêter là parce que c’est déjà très long. On a déjà un petit tour de ce que j’ai lu en 2018.

Vous remarquerez que j’ai lu beaucoup de livres. J’ai lu des livres sur la philosophie, des livres sur l’histoire, l’économie…

Et finalement, je me rends compte que je m’intéresse de plus en plus à cela parce qu’en termes de business, mon business va très bien, la boite se développe. J’ai déjà trop d’idées, je vous l’ai dit, par rapport au temps que j’ai pour les implanter. Mais par contre, je suis toujours extrêmement curieux sur le monde, sur l’univers et j’ai envie de mieux comprendre comment cela fonctionne. Donc, je me tourne naturellement vers de livre comme cela.

Cela m’arrive aussi de lire des livres sur les grands changements sociétaux qui s’annoncent via les révolutions technologiques, notamment avec le livre Juvenescence.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂