Le hack de Nicolas De Vicq pour TERMINER cette formation que vous PROCRASTINEZ (29/365)

Croisière avec le top des partenaires de l’Académie Zérolimite –
Rencontre avec Nicolas De Vicq – co-créateur du programme J’entreprends ma vie, www.mindstep.tv – qui vous partage son super HACK pour TERMINER une FORMATION que vous PROCRASTINEZ.

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► En savoir plus sur “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” : https://olivier-roland.com/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=nicolasdevicq

► Recevez gratuitement l’extrait offert du livre “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” – Les 3 principes pour réussir dans tous les domaines de votre vie : https://olivier-roland.com/3-principes-yt/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=nicolasdevicq

► Cliquez ici pour être prévenu gratuitement par email quand une nouvelle vidéo est publiée ! 😉
https://olivier-roland.tv/videos/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=nicolasdevicq

– La chaîne Youtube de Nicolas De Vicq : https://www.youtube.com/user/midsteptv
– Le site “MindStep” : https://www.mindstep.tv/
– La vidéo “⌚ Comment arrêter IMMÉDIATEMENT de PROCRASTINER, les 2 hacks SIMPLES” : https://www.youtube.com/watch?v=YKyCwUMNaZQ&list=PLlNaq4hbeacRenu3pV65ir209cjP6CZph

► Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

https://www.youtube.com/watch?v=xPBl8CIB7NQ

Transcription texte (littérale) de la vidéo “Le hack de Nicolas De Vicq pour TERMINER cette formation que vous PROCRASTINEZ (29/365)” :

Olivier Roland : Je me trouve actuellement avec Nicolas De Vicq. Salut, ça va Nico ?

Nicols De Vicq : Ça va super bien.

Olivier Roland : Tu as partagé avec moi un super hack pour terminer une formation que tu as achetée parce que c’est vrai qu’un gros problème dans notre industrie, c’est que parfois on achète des formations, on suit les premiers cours, et après, c’est difficile de les terminer.

Avant qu’on parle de cela, est-ce que tu peux te présenter ? Qu’est-ce que tu fais aujourd’hui ?

Nicolas De Vicq : Je m’appelle Nicolas. Je travaille avec mon épouse et ma chérie qui s’appelle Sandrine. On est associé tous les deux. On a créé un programme qui s’appelle « J’entreprends ma vie ».

On aide les gens à sortir du salariat et de tout ce qui les enferme pour lancer un nouveau projet, lancer un business, un nouveau projet de vie.

On travaille essentiellement au niveau de la psychologie du changement et la psychologique qui nous fait passer à l’action.

Olivier Roland : Et aujourd’hui, tu as une entreprise qui cartonne. Ton chiffre d’affaires a été multiplié par 10. C’est ça ?

Nicolas De Vicq : Oui, tout à fait. Ça commence à bien monter grâce aux gens qui nous inspirent. Et donc, on suit les conseils.

Olivier Roland : Vous avez un super projet qui est de partir pendant un an autour du monde, c’est ça ?

Nicolas De Vicq : Oui, c’est un super projet, mais c’est aussi un gros challenge parce que ça implique plein de changements dans la manière d’élever nos enfants, la relation qu’on a au temps, à l’argent, est-ce qu’on va être capable de faire tourner notre business à distance.

C’est un beau challenge, mais on pense que si on veut être des entrepreneurs libres, il faut le vivre. On va partir en famille.

Olivier Roland : Récemment, tu m’as expliqué que tu avais eu du mal à terminer une formation, c’était « L’Académie Zéro Limite » de Martin.

Nicolas De Vicq : C’était plutôt celle de David Jay sur « La révolution vidéo »

Olivier Roland : Finalement, c’est un problème.

Je pense que comme toutes les personnes qui s’intéressent pour faire des formations, au bout d’un moment, tu es confronté à ça.

Au début, tu es tout feu tout flamme. Tu regardes les cours, tu appliques. Puis à un moment, tu vis la traversée du désert, tu commences à laisser tomber, tu commences à recevoir des emails que tu ne vas pas voir et c’est là où tu as un risque de décrocher.

Et toi, tu as décidé de prendre le problème à bras le corps, est-ce que tu peux partager ce que tu as fait ?

Nicolas De Vicq : Je ne sais pas vous. Mais moi, j’ai l’impression que quand on suit ce genre de programme, il y a un peu deux phases.

Il y a une phase qui est fort inspirationnelle où on se nourrit du début de la formation, du groupe de partage. On sent que c’est possible. On a de l’enthousiasme et de l’énergie autour de ça.

Et puis, il y a une deuxième phase qui est plus celle de l’exécution.

C’est le moment où on a plus ou moins les idées claires sur ce qu’il va falloir faire, et il reste en général 3/4 de la formation qui est essentielle et qu’on a tendance à laisser de côté parce qu’on n’est plus vraiment dans l’inspiration. On n’est plus dans les choses à faire.

Moi, mon truc, c’est de prendre des jours d’isolement en mode : je prends mon ordi, je prends de quoi écrire, des post-its dans tous les sens. Je pars à la mer du Nord dans un petit appartement de mes beaux-parents ont pour aller s’isoler trois, quatre jours.

Savoir qu’il y a deux petits enfants à la maison, ça aide aussi de sortir du style d’enfant.

Olivier Roland : Style ce n’est pas l’environnement le plus serein du monde.

Nicolas De Vicq : Oui, il y a un moyen. C’est d’être focus vraiment à la sécurité.

Je vais finir les vidéos de formation, je vais tout faire en mind map et je vais surtout implémenter.

Chaque fois que je prends trois, quatre jours, je suis en mode petit chinois. Je mets tout en place, je mets l’iPhone en place.

En l’occurrence, j’avais la formation de David, j’avais du mal à la terminer. Et en trois, quatre jours, j’ai pu voir toutes les vidéos et écrire ce qu’il demande au début du lancement.

Olivier Roland : Tu t’es vraiment enfermé quatre jours. Tu avais coupé ton téléphone.

Nicolas De Vicq : Oui, c’est le focus total et sport.

Olivier Roland : Mode ermite ?

Nicolas De Vicq : Mode ermite et sport.

Pour moi, quand je travaille dans mon environnement normal, aller à la salle de sport, aller courir, je le fais de temps en temps. Mais ici, pendant 4 jours, c’était le matin, midi, soir, session de sport et les blocs de 2 heures de temps en mode focus où il n’y a plus rien d’autres qui existent.

C’est ultra productif.

Et avec l’objectif, c’est-à-dire trois jours pour terminer la formation et mettre les choses en place, ça devient un vrai challenge.

Olivier Roland : Et mission accomplie.

Nicolas De Vicq : Oui, j’ai pu faire mon lancement derrière.

Olivier Roland : Tu ne peux pas raconter comment tu as fait avec ce lancement ?

Nicolas De Vicq : On l’a fait sous forme de webinar. J’ai travaillé le script de vente…

La première fois qu’on l’a lancé, on a fait 50 000 euros. Et la deuxième fois, on a fait 85 000 euros sur une soirée.

C’est quand même cool quand on sort dans ce genre de business d’avoir un moyen d’aller chercher les résultats en peu de temps avec beaucoup de focus.

Finalement, ce n’est pas si compliqué à partir du moment où on applique les choses. Et au bout d’une formation, les ingrédients sont là, il n’y a plus qu’à bosser et à mettre en œuvre.

Olivier Roland : C’était quelques jours bien investis alors ?

Nicolas De Vicq : Plutôt, oui.

Olivier Roland : Tu es content de toi en plus.

Nicolas De Vicq : Après, c’est fois 10 encore. Il faut un temps, mais ça va venir.

Olivier Roland : Est-ce que tu as utilisé cette technique pour d’autres choses ?

Nicolas De Vicq : De manière plus concentrée, quand je sais que j’ai des journées puisque j’ai beaucoup d’idées comme beaucoup d’entrepreneurs, beaucoup de créatifs. Donc, ce n’est pas toujours évident pour moi de me centrer. J’utilise un système de bloc de temps de 2 heures où je coupe mon téléphone, je coupe mes ebooks, je coupe mes emails et je fais deux heures de focus.

C’est ça. Mais sauf que si on fait cela pendant trois jours, quatre jours sans distraction, et en plus, je suis du soir et pour pouvoir bosser jusqu’à minuit à fond pendant ces trois jours-là…

Olivier Roland : Et tu te réveilles et tu commences à 11 heures midi tranquille.

Nicolas De Vicq : Oui. Par du sport à 9 h. De 9 à 10, du sport. Puis, je me remets à bosser.

Et comme on fait ce qu’on aime, après, c’est agréable d’avoir des périodes où on peut se donner à fond dans notre job.

Olivier Roland : Oui. Ça, c’est aussi intéressant. Non seulement Nicolas était parti en mode ermite, mais s’est aussi adapté à son propre rythme.

Parfois peut-être par exemple, ce qui vous bloque dans l’accomplissement d’une formation, même la mise en pratique d’un bouquin ou quelque chose qui peut changer votre vie, c’est que vous êtes dans un boulot, qu’on vous force à avoir certaines horaires qui ne sont pas compatibles avec votre rythme naturel. Du coup, vous rentrez le soir, vous êtes crevé. Pourquoi ne pas prendre une semaine de congé et faire comme Nicolas ?

Aller dans un environnement que vous aimez bien, décrocher l’internet et le téléphone, faire un peu de sport méditation et puis surtout bosser à fond.

Nicolas De Vicq : Puis comme tu dis, il y a des rythmes à respecter. La sieste, ça me réussit super bien.

J’ai travaillé pendant 10 ans pour des grosses boîtes où je ne me suis jamais accordé de dormir ou au moins les phases où j’allais dormir comme un misérable dans ma bagnole en mode camouflage.

Mais quand on est entrepreneur, on gère son temps. On peut être hyper focus de 10 à 13 heures, manger un petit morceau, faire une bonne sieste et travailler jusqu’à minuit, 1 heure du mat, ce n’est pas un problème. Tout à votre rythme.

Olivier Roland : Ça, c’est vraiment un des gros avantages d’être entrepreneur.

Après, on peut très bien être entrepreneur et être esclave de sa boite. Ce n’est pas automatique. Mais en tout cas, on est beaucoup plus libre de choisir nos propres horaires, nos propres rythmes. C’est extraordinaire.

Nicolas De Vicq : Oui.

Olivier Roland : Voilà les rebelles intelligents un challenge pour vous.

Vous prenez comme ça quelque chose sur lequel vous bloquez, vous n’aviez pas réussi à dépasser, que ce soit la mise en pratique d’une formation, l’écriture d’un bouquin, la mise en place d’un blog, la création de chaîne YouTube, quelque chose qui vous tient à cœur, que vous savez que vous devez le faire et que jusqu’à présent, vous n’avez pas réussi à le faire.

Mettez en place la méthode Nicolas De Vicq.

Vous allez dans un coin sympa que vous connaissez ou que vous ne connaissez pas, vous allez être tranquille, vous vous mettez en mode ermite sans pour autant être en mode affalé dans votre canapé en mangeant du popcorn. Il faut avoir l’énergie.

Inspiration, énergie, focus. Puis, allez-y à fond le couteau entre les dents en mode warriors. Et faites de ces quelques jours une période beaucoup plus productive que les quelques mois qui sont derrière vous.

Nicolas De Vicq : C’est ça.

En trois jours, on peut faire ce qu’on ferait normalement en cinq mois si on est un peu dispersé.

Olivier Roland : Merci beaucoup pour ce partage, cette super méthode simple et efficace.

J’aime bien ce genre de truc parce que c’est vraiment 20/80. Il n’y a pas besoin de chercher midi à 14 heures, il faut juste le faire. Donc, faites-le.

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur toi, ils pourraient voir ta chaîne YouTube ?

Nicolas De Vicq : Oui, on est présent sur YouTube. On a une page Facebook aussi Sandrine & Nicolas de Mindstep.

Notre boîte, c’est Mindstep. Mind pour l’esprit, step c’est le pas.

C’est faire ce pas d’esprit, d’aller un pas plus loin et sortir des histoires qu’on se raconte dans la tête qui font qu’on reste bêtement enfermé dans une vie qui ne nous convient pas.

On vous invite à faire ce pas-là avec nous.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂

Mot-clés utilisés pour trouver cet article :

que dire de la formation mindstep