Je donne 10% de ce que je gagne à des associations caritatives !

Je t’explique pourquoi, comment, et pourquoi j’en parle dans cette vidéo, et ce que les grands milliardaires du 21ème siècle font pour la philanthropie et comment ils m’ont inspiré.

Liens mentionnés dans la vidéo :

To Inspire People to Give, Be Public

The Giving Pledge
The Gospel of Wealth
XPrize
Charity Water
Sens Research Foundation
Calico
Village Impact

Vidéos complémentaires :
Pourquoi vous ne pouvez PAS compter sur le gouvernement pour la retraite et comment créer la VÔTRE
L’histoire incroyable de Charity Water – et aidez-moi à donner 10 000$ à cette organisation
Retour sur mon défi 30 jours sans alcool : ÉCHEC ?! (324/365)

► Venez rejoindre des milliers de Rebelles Intelligents entrepreneurs dans le groupe Telegram https://t.me/rebellesintelligents, pour votre dose quotidienne de conseils et stratégies pour développer votre entreprise, devenir plus productif et plus serein, et réaliser ce qui vous tient à coeur.

(Si vous ne connaissez pas Telegram, c’est comme WhatsApp mais en plus privé. Vous pouvez l’installer gratuitement sur votre smartphone ou tablette sur https://telegram.org/ ) 🙂

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

#RebellesIntelligents #DéveloppementPersonnel

https://youtu.be/feSbApE976M

Transcription texte (littérale) de la vidéo “Je donne 10% de ce que je gagne à des associations caritatives !” :

Hello !

Hello les rebelles intelligents !

Vous l’avez vu dans le titre, j’ai décidé de donner 10% de ce que je gagne à des associations caritatives.

Cela fait des années que je donne et parfois, j’essaie de vous embarquer dans ces donations.

Je vous ai parlé, par exemple, de Toit à Moi qui est une association qui œuvre pour la réinsertion des sans domicile fixe.

Je vous ai parlé de Kiva qui donne des micro prêts à des entrepreneurs dans le monde entier.

Je vous ai parlé de Charity Water et vous avez été nombreux à participer à tous ces dons.

Finalement, passer à 10% pour moi, c’est juste une augmentation et j’aurai pu garder cela pour moi. Mais en faisant des recherches sur comment faire en sorte que les dons que nous faisons soient les plus efficaces possible pour rendre le monde meilleur, parce que oui, donner, c’est bien, mais donner efficacement, c’est beaucoup plus difficile. On va en reparler.

Je suis tombé sur un article qui dit en substance que le gros problème pour motiver les gens à faire des dons, c’est que la plupart des gens qui donnent garde cette action pour elle-même, parce qu’elle pense que c’est quelque chose de privé ou que l’on n’a pas besoin d’étaler cela.

Et cet article dit que cela, c’est un énorme problème parce qu’il y a plein de personnes qui donnent et comme elles n’en parlent pas, elles ne créent pas d’exemples, elles ne motivent pas les personnes qui ne donnent pas.

Cet article appelle justement un changement de mentalité et à faire en sorte que quand on décide de donner à des associations, on le partage au plus grand nombre. C’est tout simplement pour créer des vocations, en tout cas, inspirer les gens à donner un peu plus.

Et mon but, bien sûr, ce n’est pas vous motiver à donner 10%, c’est simplement peut-être en inspirer parmi vous à donner un peu plus ou avoir un peu plus l’idée de donner régulièrement.

Donc, on va parler de pourquoi je fais cela et de comment je vais le faire.

En fait, cela fait déjà plusieurs années que je m’intéresse aux cas d’entrepreneurs de très haut niveau qui ont décidé de donner une part significative de leur fortune pour améliorer le monde, notamment, Warren Buffett et Bill Gates qui sont dans le top 10 des hommes les plus riches du monde depuis des années ont créé en 2010 une association qui s’appelle « Giving Pledge », que l’on peut traduire par « Promesse de dons ».

Ils ont notamment été inspirés par Andrew Carnegie et Rockefeller, deux des plus riches hommes du monde à la fin du XIXe siècle et début XXe, qui ont passé le bon dernier tiers de leur vie à donner une énorme partie de leur fortune à différentes œuvres caritatives.

Andrew Carnegie, en particulier, a écrit un article qui est considéré comme l’article fondateur de la philanthropie moderne, qui s’appelle « The Gospel of Wealth », dans lequel il partage que les gens riches devraient donner leur surplus de manière responsable et réfléchie.

Et il insiste vraiment sur le responsable et réfléchie. Il dit notamment « Pour chaque 1000 dollars qui est dépensé dans des associations, soi-disant, caritatives aujourd’hui, il est probable que 950 soient dépensés de manière peu intelligente, de telle manière à produire des méfaits qui vont être supérieurs à ce que ces dons sont censés régler. »

Il donne l’exemple d’un de ses amis qui a fait une donation à un moment sans vraiment s’intéresser à comment elle allait être utilisée et il dit, je traduis directement de l’anglais, cet ami a juste satisfait à son propre besoin de se sentir bien.

Quand il a fait cette donation à l’aveugle sans vraiment étudier comment cela allait être utilisé, si vraiment cela allait apporter du bien dans le monde, il a juste été finalement égoïste. Il a juste voulu ressentir ce sentiment chaud de se dire « waouh, je suis vraiment super, je suis génial, je suis en train d’aider le monde » sans se poser la question de est-ce que c’était vrai ou pas ?

C’est vrai que c’est quelque chose sur lequel on doit faire très attention.

Elon Musk a fait un tweet en ce sens récemment quand il a annoncé qu’il allait donner 100 millions de dollars pour la cause écologiste. Je vais en reparler juste après.

Et juste, à un niveau beaucoup plus modeste, quand je suis allé en Inde, j’ai été frappé par la pauvreté absolument accablante que l’on peut voir dans la plupart des villes. Il y a des moments où cela fond le cœur.

Vous avez des enfants de 8 ans qui viennent vous voir et qui sont crasseux, ils ont de la saleté partout, qui sont mal habillés avec des habits qui sont des loques et qui viennent vous quémander de l’argent. Vous ne devez pas leur donner d’argent.

Le Guide du Routard, par exemple, explique très bien. Il dit « Quand vous faites cela, vous encouragez ces enfants à ne pas aller à l’école. Et en plus de cela, en général, ils sont gérés par des adultes qui ont des réseaux d’enfants et ce sont ces adultes qui vont garder la plupart des bénéfices. »

Donc, cela fond le cœur. Quand on les voit, on se dit « mais ce n’est pas possible », on a vraiment envie de les aider, mais il faut justement ne pas céder à l’émotion et la pulsion et comprendre qu’en fait, on ne va pas du tout leur rendre service en leur donnant de l’argent.

Ce que vous pouvez faire dans ce cas-là pour les aider immédiatement, c’est leur acheter à manger ou à boire. Cela, il n’y a absolument aucun problème.

Mais bien sûr, leur acheter quelque chose à manger ou à boire, cela résout juste le problème du jour, ce n’est pas cela qui va résoudre le problème de manière globale et systémique.

Et au-delà de cette critique que Carnegie fait à ceux qui donnent sans réfléchir, il dit aussi que mourir avec sa fortune, c’est la plus grande disgrâce possible, que la personne qui meurt avec des millions sur son compte est juste un des pires exemples de l’humanité.

Pourquoi ? Parce qu’il dit « Les gens qui donnent leur fortune après leur mort, en gros, on a l’impression que c’est juste parce qu’ils n’ont pas eu le temps de tout dépenser et que finalement, c’est quand même un acte égoïste en soi parce qu’ils donnent quand ils n’en ont plus besoin ».

Au-delà de cela, il est convaincu que les gens qui sont intelligents et qui s’éduquent, qui apprennent à donner efficacement pour apporter une vraie valeur dans le monde vont être bien mieux capables de gérer cet argent de leur vivant pour apporter du bien dans le monde, que de léguer cela à des gens dont cela ne va pas être leur propre argent, qu’ils ne vont pas être aussi motivés pour en faire du bien…

C’est cet article notamment et cette philosophie qui ont inspiré Bill Gates et Warren Buffett. Et aujourd’hui, Giving Pledge, c’est un grand succès.

C’est vraiment une association qui s’adresse avant tout aux milliardaires, donc aux gens extrêmement riches. Aujourd’hui, vous avez 211 personnes qui ont souscrit à cette idée, de 23 pays – la plupart, ce sont des milliardaires – et ils ont promis à peu près 600 milliards de dollars de dons.

Juste pour vous donner un ordre d’idée, Warren Buffett, il donne 2,9 milliards de dollars par an et il a donné en tout 37 milliards de dollars à date.

Bill Gates, il a donné 50 milliards depuis 1994 et là aujourd’hui, en ce moment, il donne environ 500 millions par an.

Elon Musk, il a promis de donner 50% de sa fortune via le Giving Pledge et il a récemment annoncé – c’est ce dont je vous parlais tout à l’heure – 100 millions de dollars pour un prix pour une technologie de capture du carbone.

Vous le savez, si vous connaissez un peu l’histoire d’Elon Musk, il aurait pu, une fois que PayPal a été vendu à Ebay, vivre une vie de jet-setter pour le reste de sa vie et, à la place, il a décidé de mettre tout en œuvre pour régler les problèmes les plus pressants de l’humanité.

Parmi ces problèmes, il y a bien sûr le réchauffement climatique. C’est une des choses qui l’a motivé à acheter Tesla, qui est à l’époque une toute petite entreprise de rien du tout, pour faire en sorte que la voiture électrique devienne la voiture standard des gens de l’humanité.

Et récemment, il a annoncé qu’il a donné 100 millions de dollars pour la création d’un prix, le XPRIZE de l’appareil pour capturer le carbone. Le but, c’est d’inciter des ingénieurs et des scientifiques à trouver des solutions de capture de carbone qui soient plus efficaces que ce que l’on trouve dans la nature, c’est-à-dire plus efficaces que les armes ou les plantes.

Si quelqu’un arrive à mettre au point un appareil comme cela qui soit pratique, le premier prix, c’est 50 millions de dollars et ensuite, vous avez différents prix. Je vous invite tout simplement à aller voir le site web si vous voulez en savoir plus.

Après Mark Zuckerberg, lui, a carrément promis de donner 99% de sa fortune d’ici la fin de sa vie. Il est jeune, donc il a encore le temps.

Bien sûr, je n’en suis pas encore là. Je ne suis pas encore milliardaire et également un point important pour moi, c’est qu’il faut que je fasse attention parce que je me constitue ma propre retraite.

Quand j’ai quitté la France pour Londres en 2015, j’ai abandonné tout espoir que le gouvernement puisse être en mesure de me payer ma retraite. Et pour être honnête, j’ai déjà fait une vidéo sur le sujet, cela faisait longtemps que je ne comptais que sur moi-même et pas sur le gouvernement parce que quand on voit comment c’est géré le problème du vieillissement de la population et des tas d’autres choses, on peut vraiment se poser la question de : est-ce que le gouvernement va réussir à financer les retraites quand je serai à l’âge d’aller à la retraite ?

Donc, moi, je suis entrepreneur et honnêtement, je prendrai ma retraite que quand je serai forcé de la prendre parce que j’adore ce que je fais. Mais comme je ne peux pas compter sur le gouvernement, je me constitue mon propre patrimoine qui va me permettre d’être tranquille si je souhaite prendre ma retraite.

Etant donné ces éléments, je pense que 10% pour commencer, c’est déjà pas mal et c’est une expérience que je vais mettre en place.

Je suis absolument d’accord sur le fait que ce n’est pas facile de donner intelligemment. C’est aussi un challenge pour moi pour m’éduquer sur le sujet et faire en sorte que ces 10%, je donne vraiment à des causes qui vont avoir un effet de levier significatif pour améliorer l’humanité.

Ce que je vais faire concrètement, c’est que tous les trimestres, je vais regarder combien j’ai gagné en net et que je donnerais 10% de cela. Et pour l’instant, cela va être réparti entre 3 associations différentes que j’ai étudiées et dont j’estime qu’elles vont apporter beaucoup de valeurs.

La toute première, c’est Charity Water dont j’ai déjà parlé sur cette chaîne.

Charity Water, j’ai eu la chance de rencontrer son dirigeant et elle fait une mission absolument extraordinaire.

Ils se sont rendus compte qu’un énorme frein au développement économique et intellectuel de beaucoup de pays en voie de développement, notamment en Afrique et en Asie, c’est que beaucoup de gens dans des villages n’ont pas accès à de l’eau potable facilement.

Ce qui se passe en général, c’est que c’est un travail réservé aux femmes que d’aller chercher de l’eau à la rivière qui peut se trouver à des heures de marche littéralement.

Donc, cela va être leur job à temps plein toute la journée. Elles vont marcher vers la rivière, remplir les seaux et revenir au village.

Cela crée beaucoup de problèmes parce que souvent, cette eau, elle n’est pas vraiment potable, donc cela crée énormément de maladies chez les membres du village qui ne vont pas être au top de leur performance physique et intellectuelle. Et bien sûr, ces femmes ne peuvent pas être éduquées à l’école, elles ne peuvent pas apprendre à faire du travail et elles ne peuvent pas vraiment remplir un rôle productif dans la société à part celui d’apporter de l’eau.

Creuser des puits qui permettent d’accéder à de l’eau potable directement dans le village, cela a un effet de levier absolument massif sur ces communautés.

En plus, cette association est extrêmement bien gérée, 100% des dons que vous faites vont directement dans la création de puits. Les dépenses de fonctionnement sont financées différemment par d’autres mécènes, d’autres philanthropes.

Alors, les philanthropes peuvent aussi donner pour les puits, mais c’est un processus de don qui est complètement séparé pour le fonctionnement.

Ce que je trouve aussi extrêmement intéressant et clairement, d’autres associations et même les impôts devraient probablement s’en inspirer, c’est que quand vous faites une donation, vous voyez exactement à quoi cela va être utilisée. On vous montre où se trouve le puits qui a été construit grâce à votre donation. On vous montre des photos. On vous explique ce que cela a apporté à la communauté…

Ensuite, la deuxième association, c’est la fondation Sens qui a été créée par Aubrey de Grey.

Aubrey de Grey, j’en ai parlé rapidement une fois sur cette chaîne. Il a fait notamment une vidéo de tête qui a plusieurs millions de vues en 2005 et son mantra, c’est de considérer depuis déjà le début des années 2000 la vieillesse comme une maladie qu’on peut guérir.

Il paraissait complètement fou au début des années 2000 et, aujourd’hui, il y a de plus en plus de scientifiques qui se rallient à son point de vue et qui se disent que c’est possible de faire en sorte à terme que l’on répare les dégâts du vieillissement.

Cela ne veut pas dire que l’on va devenir immortel. Si vous prenez un bus, vous prenez un bus, mais en tout cas, cela va faire en sorte que l’on puisse allonger de manière considérable notre durée de vie saine, c’est-à-dire en bonne santé.

Notamment, il y a Google qui a créé une société qui est conçue spécifiquement pour faire des avancées majeures dans ce domaine-là, qui s’appelle Calico, c’est une société que Google a créée en 2012.

Google a déjà injecté des centaines de millions de dollars dans ce projet et a une équipe absolument au top, qui inclut plusieurs prix Nobel.

Je sais que cela peut paraitre incroyable cette idée. Pourtant, cela devient de plus en plus mainstream dans la communauté scientifique. Et vous allez voir, vous allez entendre beaucoup parler lors de cette décennie.

Et après avoir analysé les fondamentaux rationnels de tout cela, je trouve qu’effectivement, si on arrive à faire cela, cela aura un effet de levier absolument extraordinaire sur le bien-être de l’humanité.

Il faut comprendre que la très grande majorité des problèmes de santé que l’on a, c’est plutôt vers la fin de la vie. Une grosse partie des cancers, des maladies cardiovasculaires, du diabète et de toutes ces maladies qui sont extrêmement problématiques, pose beaucoup moins de problèmes dans un corps en bonne santé et sain et jeune, et que donc, si on arrive à réparer les dégâts du vieillissement, par défaut, toute la population va être en bien meilleure santé.

Je ne vais pas rentrer dans le débat de, oui, mais cela va créer une surpopulation et les ressources… je vais juste vous dire que moi, j’ai analysé cela et que je trouve que les bénéfices l’emportent sur les coûts.

On pourra faire un débat plus tard, si vous le souhaitez.

Et pour la troisième association, j’ai été très inspiré par un ami à moi, Stu McLaren, qui est un entrepreneur canadien, qui a énormément de succès et qui a carrément créé sa propre œuvre caritative au Kenya en Afrique, et avec elle, il construit des écoles.

Je peux vous dire que j’étais extrêmement touché par son mouvement et que j’ai décidé de faire la même chose pour l’Afrique francophone.

Alors, tu vas peut-être me dire « Mais Olivier, toi, tu as écrit un bouquin qui s’appelle Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études, est-ce que ce n’est pas paradoxal d’aider à construire des écoles ?

Oui, mais je dis quand même que dans le livre, déjà, je ne suis pas en train de dire qu’il faut brûler toutes les écoles et que les études, c’est forcément mauvais. Le point de vue est quand même plus nuancé. Puis surtout, je me dis que quand même, l’école est indispensable pour apprendre les bases : lire, écrire, compter.

Mais c’est possible de faire du home schooling et tout cela, mais attention, on parle de pays d’Afrique qui sont extrêmement pauvres où les parents n’ont pas forcément le temps ni l’éducation pour faire cela.

Là clairement, je pense que créer des écoles dans des endroits qui n’ont pas les moyens d’en créer, cela crée un effet de levier absolument gigantesque pour ces pays-là.

Le problème, c’est qu’aujourd’hui, je ne connais aucune association en Afrique francophone qui permet cela. Donc, si jamais vous en connaissez, n’hésitez pas à partager cela dans les commentaires. Il faudra que je fasse ma due diligence, c’est-à-dire vraiment mon analyse parce qu’on m’a dit qu’en Afrique, il y a malheureusement beaucoup d’associations qui ne sont pas si sérieuses que cela et qui n’utilisent pas les fonds de la meilleure manière possible.

En attendant que je trouve une association équivalente dans l’Afrique francophone, je vais tout simplement donner à l’association de Stu McLaren qui s’appelle Village Impact.

Donc, voilà, c’est une expérience sur un an que je vais faire. Si cela vous intéresse d’ailleurs que je vous fasse le bilan dans un an, n’hésitez pas à le dire dans les commentaires.

Cela va être intéressant pour moi. Je vais vraiment m’éduquer sur ce sujet de comment donner efficacement. On verra si monter à 10% de don, c’est quelque chose qui va me faire plaisir, où je vais me dire que vraiment j’apporte quelque chose ou est-ce que cela va me créer une pression un peu trop forte ?

Je penche plutôt pour la première solution, mais on verra. En tout cas, moi, je suis très excité de démarrer cela.

Donc, je vais démarrer très bientôt. À la fin du premier trimestre, je vais faire le calcul et puis envoyer les premiers dons.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂