Instaurez une TAXE de PÉNIBILITÉ sur les clients casse-pieds ! (167/365)

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► En savoir plus sur “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” : https://olivier-roland.com/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=clientcassepieds

► Cliquez ici pour être prévenu gratuitement par email quand une nouvelle vidéo est publiée ! 😉
https://olivier-roland.tv/videos/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=clientcassepieds

– La vidéo “8 astuces pour AMÉLIORER votre marketing, prouvées par la science (318/365)” : https://www.youtube.com/watch?v=l-q8SO5pyrc&t=0s&index=271&list=PLlNaq4hbeacS07PeMWQJLiCEcWpNqX_IH

► Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

https://www.youtube.com/watch?v=TF5OCl1h_P8

Transcription texte (littérale) de la vidéo “Instaurez une TAXE de PÉNIBILITÉ sur les clients casse-pieds ! (167/365)” :

Je me trouve à Dubrovnik en Croatie où je viens de passer 2 jours avec mon mastermind et il y a quelque chose d’intéressant qui a été dit pendant ce mastermind.

On parlait du cas d’un membre qui se retrouve à devoir gérer des clients casse-pieds et stressants au point que ça lui gâche une grande partie du plaisir et qu’il ne se sent pas à l’aise à l’idée de travailler avec eux, en tout cas pas de cette manière.

Je lui ai dit : « C’est simple, il faut que tu considères que ta boîte, c’est non seulement une manière pour toi de vivre, mais aussi de vivre en faisant ce qui te passionne et en étant heureux.

Donc, toute personne qui contrevient à ce bonheur et qui en plus risque de transformer cette passion en calvaire doit payer la taxe de la personne casse-pied.

Tu dois instaurer dans ton entreprise une taxe des casse-pieds. »

Il a dit : « mais qu’est-ce que tu veux dire exactement par là ? »

Je veux dire que toute personne, tout client qui en devient pénible au point que vous rechignez à l’idée de travailler avec lui et que presque ça devient une nécessité, vous devez dans les devis que vous lui donnez considérer le stress qu’il vous rajoute parce que c’est quelque chose qui a un coût dans votre vie.

Quand vous êtes stressé, quand vous êtes malheureux, vous êtes moins productif, vous êtes moins créatif. Objectivement, vous apportez moins de valeur au monde, à votre entreprise, à votre famille…

Du coup, le client doit compenser le fait qu’il soit stressant et justement vous empêche d’atteindre votre plein de potentiel en termes de création de valeur en payant une taxe sur le fait d’être un casse-pied.

Vous pouvez essayer d’ajuster cette taxe en fonction du degré de casse-piétude de votre client. L’objectif à terme, c’est que les clients les plus casse-pieds, vous leur proposiez un prix tellement cher qu’ils soient découragés.

Vous pouvez faire un prix deux fois plus cher que d’habitude. Dans ce cas-là, vous avez deux cas de figures possibles :

  1. le client vous dit : « non, c’est trop cher » et dans ce cas-là, vous êtes débarrassé de lui et la vie est belle.
  2. il vous dit : « Ok, d’accord ! Je vais prendre cela » et vous allez être embêté, mais au moins vous serez super content du prix qu’il aura payé.

Bien sûr, c’est une approche générale, c’est adapté en fonction de chaque cas. Tout le monde ne peut pas faire ça. Et bien entendu, je comprends bien que quand on est entrepreneur, parfois on ne peut pas se permettre comme ça de virer certains clients.

En fait, vous devez faire deux analyses 20/80 dans votre entreprise.

La première analyse, c’est celle qui consiste à identifier les 20% de clients qui amènent 80% de résultats, de bénéfices.

Ensuite, une analyse que très peu d’entrepreneurs font, c’est de faire les 20% des clients qui vous amènent 80% de votre stress.

Vous faites un diagramme de Venn, vous essayez d’identifier directement les 20% de clients qui vous apportent 80% de stress et qui ne se font pas partie des 20% de clients qui vous apportent 80% de votre revenu.

Ces clients-là, vous les virez immédiatement ou vous doublez, vous triplez votre tarif. Peu importe.

Vous faites en sorte que la plupart s’en aillent et que ceux qui restent, soit ils ajustent leurs comportements, soit vraiment ils vous paient une somme énorme.

Rien que ça les rebelles intelligents, ça peut complètement changer votre vie et faire en sorte que vous passiez du statut d’un entrepreneur surmené à celui d’un entrepreneur qui est beaucoup plus relaxé.

Malheureusement, cela peut arriver parfois que parmi les 20% de clients qui apportent 80% de stress se trouvent aussi les gens qui vous apportent un maximum de revenu. Dans ce cas-là, c’est plus délicat.

Dans mon expérience, en général, c’est assez rare que les clients les plus casse-pieds sont ceux qui amènent le plus de revenu, mais c’est une possibilité.

Dans ce cas-là évidemment, vous devez y aller prudemment, marcher sur les œufs et faire attention à ne pas mettre en péril votre business.

Mais faites aussi attention à ne pas mettre en péril votre vie, votre bonheur, votre bien-être, ce qui fait le sel de la vie et ce qui fait que vous allez avoir envie de continuer comme ça votre entreprise.

Il y a tellement d’entrepreneurs qui ont commencé, ils ont créé une boîte dans un domaine qui les passionnait. Mais à force de travailler et d’être exposé tout le temps à une chose de stress lié à leurs passions, ils ont fini par ne plus être passionné du tout par le domaine dans lequel ils sont et, au contraire, vont vouloir s’en échapper un maximum.

Dans les cas où vous avez ces clients casse-pieds qui vous rapportent beaucoup de revenus, la solution, c’est d’essayer d’en trouver d’autres, d’identifier les caractéristiques communes de ces clients et essayer de trouver d’autres versions plus sympas tout simplement.

Ensuite, vous pouvez essayer d’ajuster un peu leurs comportements, augmenter un peu vos tarifs, tâter un peu le terrain.

Mais rien que le fait de vous débarrasser des 20% de clients qui vous amènent 80% de votre stress sans vous apporter de revenu, ça peut déjà vous apporter un grand bol d’air frais et vous permet d’être beaucoup plus serein et plus heureux.

Est-ce que vous avez déjà eu ce cas de vous rendre compte que des clients casse-pieds n’en valaient absolument  pas la peine dans votre business, et du coup, est-ce que vous les avez virés ?

Moi-même, dans ma première entreprise d’informatique, j’ai fait cette analyse. Je peux vous dire quel pied de virer des clients et leur dire : « écoutez, après moult réflexions, désolé, on ne peut plus travailler ensemble. N’hésitez pas à aller voir quelqu’un d’autre. Je peux éventuellement vous recommander quelqu’un »

Evidemment vous allez envoyer cela à votre pire ennemi, ce genre de client. Mais c’est vraiment une sensation extraordinairement libératrice de virer comme ça les clients les plus casse-pieds.

En tout cas, vous ne devriez laisser personne diminuer votre bonheur, augmenter votre stress sans qu’il en paie un prix qui soit juste par rapport à ça.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂