Faut-il te lancer à FOND dans un projet innovant dont le succès n’est pas garanti ? (249/365)

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► En savoir plus sur “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” : https://olivier-roland.com/

► Recevez gratuitement l’extrait offert du livre “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” – Les 3 principes pour réussir dans tous les domaines de votre vie : https://olivier-roland.com/3-principes/

► Cliquez ici pour être prévenu gratuitement par email quand une nouvelle vidéo est publiée ! 😉
https://olivier-roland.tv/videos

– La vidéo “Posez-moi toutes vos questions ! 🙂 (115/365) ” : https://www.youtube.com/watch?v=wfIehckPwzQ
– La vidéo “Quand faut-il vous lancer ? (217/365) ” : https://www.youtube.com/watch?v=UOZk1HPPsug&list=PLlNaq4hbeacS07PeMWQJLiCEcWpNqX_IH

► Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

https://www.youtube.com/watch?v=I97TCEU_Wqw

Transcription texte (littérale) de la vidéo “Faut-il te lancer à FOND dans un projet innovant dont le succès n’est pas garanti ? (249/365)” :

Est-ce que ça vaut la peine de passer beaucoup de temps et dépenser beaucoup à la réalisation d’un produit innovant si on n’est pas sûr à 100% qu’on puisse le vendre ?

C’est une question qui revient souvent et c’est légitime parce que tout bon entrepreneur, avant de se lancer dans un projet, se pose la question de l’investissement en argent, en temps et en énergie.

C’est une bonne question à se poser parce que vous pouvez tomber dans ce qu’on appelle un coût d’opportunité, c’est-à-dire tout ce que vous auriez pu faire à côté d’un projet qui marche bien ou qui ne marche pas aussi bien que vous voudriez.

Par exemple, si vous vous mettez dans un projet A qui vous rapporte au bout de six mois 100 000 euros, c’est bien, mais peut-être que vous auriez pu vous lancer dans un projet B qui, lui, vous aurait rapporté un million d’euros en six mois.

Du coup, votre coût d’opportunité en vous lançant dans le projet A plutôt que dans le projet B est de 900 000 euros.

Bien sûr, on ne peut jamais savoir à l’avance combien va rapporter quelque chose, sinon ça serait trop facile. Mais c’est vraiment une bonne question à se poser.

Dans mon livre, j’en parle de cela pendant un très long chapitre parce que c’est une compétence clé en tant qu’entrepreneur de savoir minimiser ses risques et minimiser l’incertitude qu’on a quand on se lance dans un projet.

Ce qui est important, c’est de se mettre le plus vite possible en contact avec la réalité du terrain.

Je ne recommande absolument pas de se lancer dans un projet comme ça en investissant énormément si on n’est pas sûr à 100%, que ça va réussir. Il faut relativiser le 100% à la question parce que quoi que vous fassiez, vous ne pouvez jamais être sûr à 100% que vous allez réussir, sinon ce serait trop facile et tout le monde sera entrepreneur et millionnaire ou milliardaire.

Mais il est possible de réduire l’incertitude.

Pour cela, il y a la méthodologie du Lean startup qui permet de mettre en place le plus vite possible sur le terrain la version minimale du produit, ce qu’on appelle le produit minimum viable.

Quand j’ai créé ma première boîte de service informatique à 19 ans, je ne l’ai pas fait à coup de tête. J’ai d’abord fait un test pour savoir si c’était quelque chose de viable comme idée à la base de faire un dépannage informatique à domicile pour les particuliers.

J’ai passé une petite annonce dans un journal d’annonce locale qui, à l’époque, m’a coûté 60 francs et qui m’a rapporté 5 000 francs de chiffre d’affaires en 1 mois.

Donc, c’était un test concluant. J’ai vu qu’effectivement, ça pouvait potentiellement intéresser les gens. C’est ce qui m’a donné la confiance nécessaire pour pouvoir faire quelque chose qui objectivement peut paraitre un peu fou.

Arrêter ses études à 18 ans pour créer son entreprise à 19, ça peut paraître être complètement taré. Donc, la question à vous poser, c’est : qu’est-ce que vous pouvez faire comme expérience pour tester rapidement et efficacement votre idée directement sur le marché ?

Et aujourd’hui, vous avez encore plus de possibilités grâce aux nouvelles technologies.

Vous pouvez faire de la pub sur Facebook, essayer de créer une communauté sur le web.

Créer un blog, c’est aussi un excellent moyen de tester son idée puisqu’on peut voir déjà si ça intéresse suffisamment les gens pour pouvoir rassembler une communauté sur le web.

Vous pouvez aussi voir dans le futur en vendant le produit avant de l’avoir créé. Du coup, vous ne créez le produit que si vous avez réussi à le vendre. Vous pouvez faire ça d’une manière tout à fait éthique et légal.

Le moyen le plus connu de voir dans le futur, c’est le crowdfunding, c’est-à-dire que vous allez sur une plateforme crowdfunding comme Indiegogo ou KissKissBankBank et vous dites : « Mon projet, c’est ça. Si on atteint autant d’argent récolté, vous allez avoir ça, ça et ça. »

Une autre possibilité que je partage dans « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études », c’est les webinars puisque c’est la manière sans doute la plus simple de vendre sur le web. En plus, ça permet de facilement vendre un produit avant de l’avoir créé.

C’est ce qu’on appelle vendre un produit en précommande.

À partir du moment où vous êtes transparent avec votre communauté ou vos prospects par rapport à ça, ça ne pose absolument aucun problème.

Il nous est tous arrivé d’acheter au moins une fois un produit en précommande.

On ne peut pas savoir à 100%, mais c’est possible avec plusieurs techniques et stratégies comme ça de réduire son incertitude au maximum. Et en réduisant son incertitude, on maximise ses chances de succès.

C’est important parce qu’il y a parfois des gens qui passe 6 mois, 1 an, 2 ans ou plus de leur vie à travailler comme un taré sur des produits ou service et ils ont l’impression que le monde entier va se sauter dessus tellement ça va être génial. Puis, ils se rendent compte malheureusement après tous ces mois ou années d’effort que tout le monde s’en fout.

Et ça, malheureusement, arrive plus souvent que ça ne le devrait.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂