Faut il parler du prix AVANT ou APRÈS ?

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► En savoir plus sur “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” : https://olivier-roland.com/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=parlerprixavantapres

► Obtenez gratuitement mon livre “Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog” en cliquant ici ! 🙂 https://olivier-roland.tv/livre-offert/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=parlerprixavantapres

– Vidéo complémentaire “Faut-il avoir HONTE de son 1er produit ? (Agir et Réussir)” : https://www.youtube.com/watch?v=bnWe9y9Buw0&t=0s&list=PLlNaq4hbeacRjWfmS4YP89UeXatvmgkxy&index=209

► Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

#RebellesIntelligents #DéveloppementPersonnel

https://www.youtube.com/watch?v=QMKlWCDPUkY

Transcription texte (littérale) de la vidéo “Faut il parler du prix AVANT ou APRÈS ?” :

Est-ce qu’on dévoile son prix ou pas tout de suite quand on est infopreneur ?

C’est une question qu’on pose parfois.

« Olivier, quand tu fais un lancement et quand il y a des élèves à toi qui font des lancements de produits, on se rend compte qu’on ne découvre le prix qu’à la fin. »

C’est vrai que quand on regarde les commentaires en dessous des vidéos, on se rend compte que beaucoup de gens demandent : combien ça coûte ?

Déjà, c’est un excellent signe quand vous avez beaucoup de gens qui, dans un lancement, vous demande combien ça coûte. C’est qu’ils sont intéressés et qu’ils sont déjà en train de se dire : je vais investir…

Mais il y a une raison pour laquelle on parle du prix en tout dernier.

Dans tous les domaines, vous avez des choses dont vous connaissez le prix plus ou moins et vous savez à peu près dans quelle gamme de prix ça se situe et pourquoi ?

Si par exemple, je vous dis BMW ou Mercedes, vous savez dans quelle gamme de prix ça se situe. Vous savez que ça va être cher, mais vous allez aussi comprendre pourquoi.

Parce que ce sont des voitures qui ont un certain prestige avec un super équipement, qui aussi vont vous donner un certain confort…

Donc si on vous dit que la BMW coûte 40 000 euros, vous vous y attendez un peu, ce n’est pas quelque chose qui va vous choquer.

Par contre, il y des domaines où on va vous dire : tel produit, c’est tel prix, et vous ne savez même pas de quoi ça parle. Vous ne savez même pas à quoi sert le produit, quel est son nom, quels sont ses caractéristiques, quels sont les bénéfices que ça va vous apporter.

C’est un peu une balance. Vous avez d’un côté les bénéfices, la valeur que ça va ajouter dans votre vie, et de l’autre côté, le prix.

Si vous mettez le prix tout de suite, ça met immédiatement un poids énorme du côté coût de la balance et ça touche la base. Et la base, c’est la base du désintérêt. C’est la base du « Ah, mais c’est trop cher, ce n’est pas pour moi, ça ne m’intéresse pas ».

Quand vous faites ça, vous perdez vos prospects alors que potentiellement, il peut être intéressé par votre produit.

Donc l’idée, c’est d’abord de mettre dans la balance un maximum de valeur, c’est-à-dire que votre prospect doit comprendre toute la valeur que va lui apporter votre produit, votre service.

Vous allez lui dire : voici ce que tu vas gagner en achetant mon produit, en achetant mon service, voici ce que ça va t’apporter, voici comment tu vas pouvoir le consommer, comment tu vas pouvoir l’utiliser, comment tu vas pouvoir être aidé par cela.

Tout ça, on additionne.

Et quand vous avez bien fait peser la balance du côté valeur, là, vous équilibrez en donnant le prix.

Pour le prospect qui ne connait pas votre produit à la base, qui n’a peut-être jamais entendu parler de formation en ligne ou de ce que vous proposez, c’est tout de suite beaucoup plus clair et il va être davantage susceptible d’être intéressé.

Ça, c’est important les rebelles intelligents. Dites-vous que quand vous êtes infopreneur, vous êtes dans un domaine qui est encore tout jeune, tout récent.

On est une industrie qui est en train de se développer énormément, mais on reste encore tout petit par rapport à d’autres industries qui existent depuis des décennies, parfois des siècles, comme le milieu de l’édition, même s’il y a beaucoup de points communs entre le milieu de l’édition et le milieu de l’infoprenariat.

Et il faut savoir aussi éduquer son marché.

Il n’y a pas de problème sur le fait de parler du prix en dernier, je ne suis pas avocat, mais c’est légal parce qu’à partir du moment où la personne veut acheter, elle voit le prix.

C’est impossible d’acheter le produit sans le prix. Bien sûr qu’il faut donner le prix au bout d’un moment, mais il n’y a pas de soucis dans le fait de d’abord expliquer ce que vous allez apporter.

Pensez-y.

Là, je donne l’exemple d’un lancement, mais même une page de vente texte classique, vous n’allez pas mettre le prix en tout premier.

Vous n’allez pas mettre : « Sur cette page, je vais vous parler de mon super ebook à 47 euros. » Non !

Vous allez dire : « Découvrez comment devenir ceinture noire de judo en deux ans, si vous avez un ebook sur le judo. »

Vous allez d’abord parler du bénéfice pour accrocher la personne et faire en sorte qu’elle lise votre page. Seulement à la fin, quand elle aura vu tout ce que ça va lui apporter votre livre, mais aussi la garantie que vous proposez qui va complètement réduire le risque, que vous allez dire : « et ça coûte seulement 47 euros ».

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂