Est-ce que je continue Youtube ou pas ? đŸ€”

â–ș Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant Ă  ma chaĂźne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

â–ș Cliquez ici pour ĂȘtre prĂ©venu gratuitement par email quand une nouvelle vidĂ©o est publiĂ©e ! 😉 https://olivier-roland.tv/videos/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=jecontinueyoutubeoupas

Vidéos complémentaires :
– “Comment construire votre MARQUE et crĂ©er votre UNIVERS, par Edith Lassiat” : https://www.youtube.com/watch?v=kQYJSh5sdus&list=PLlNaq4hbeacS07PeMWQJLiCEcWpNqX_IH&index=893&t=0s
-“Pourquoi ai-je aussi peu de VUES par rapport Ă  mon nombre d’ABONNÉS ? (10/365)” : https://www.youtube.com/watch?v=CZu8CAN2zmQ&list=PLlNaq4hbeacS07PeMWQJLiCEcWpNqX_IH&index=788&t=0s

â–ș Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sĂ©lection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indĂ©pendant financiĂšrement grĂące Ă  votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le dĂ©veloppement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour ĂȘtre prĂ©venu chaque matin Ă  7H quand une vidĂ©o gĂ©niale est publiĂ©e, pour dĂ©marrer la journĂ©e avec une pĂȘche d’enfer ! 🙂

â–ș Qui suis-je ?

DĂ©couvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai dĂ©cidĂ© de quitter l’Ă©cole pour crĂ©er ma premiĂšre entreprise. Je n’avais qu’une envie : ĂȘtre libre. AprĂšs avoir surmontĂ© de nombreux obstacles, j’ai rĂ©ussi Ă  mettre mon entreprise au service de ma vie, plutĂŽt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de crĂ©ateurs Ă  ĂȘtre plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaßne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

#RebellesIntelligents #DĂ©veloppementPersonnel

https://www.youtube.com/watch?v=BdJqGbkFDdY

Transcription texte (littĂ©rale) de la vidĂ©o “Est-ce que je continue Youtube ou pas ? đŸ€”” :

Salut les Rebelles Intelligents !

Je suis actuellement prĂšs de Dingle en Irlande. Les paysages sont sublimes, fantastiques. Il y a une ambiance extraordinaire et calme, inspiration, tranquillitĂ©, c’est vraiment trĂšs rechargeant.

Vous allez me dire que ça fait longtemps que je n’ai pas publiĂ© de vidĂ©o sur ma chaĂźne. Je vais partager avec vous ce qui s’est passĂ© et quels sont mes projets pour le futur de cette chaĂźne.

Je n’ai publiĂ© absolument aucune vidĂ©o durant le mois de juillet. Et si vous regardez les vidĂ©os qui ont Ă©tĂ© publiĂ©es depuis la fin de mon dĂ©fi d’une vidĂ©o par jour pendant un an qui a lieu vers mi-janvier jusqu’à la derniĂšre vidĂ©o publiĂ©e en juin, vous allez apercevoir qu’il y a eu trĂšs peu de vidĂ©os « fraiches » qui ont Ă©tĂ© publiĂ©es.

La plupart de ces vidĂ©os sont des vidĂ©os qui ont Ă©tĂ© enregistrĂ©es lors d’évĂšnements qui ont lieu vers la fin 2018. Il y a eu trĂšs peu de vidĂ©os vraiment tournĂ©es en 2019 qui ont Ă©tĂ© publiĂ©es.

Pourquoi j’ai mis la chaĂźne de cĂŽtĂ© pendant 6 mois et mĂȘme un peu plus ?

Autant les deux premiers dĂ©fis d’une vidĂ©o par jour, ça avait complĂštement explosĂ© ma chaĂźne, ça avait permis d’atteindre des nouveaux niveaux en termes de trafics et d’abonnĂ©s. Autant ce troisiĂšme dĂ©fi qui a lieu de 2018 Ă  dĂ©but 2019 a eu pas autant d’effets, c’est-Ă -dire que le trafic a stagnĂ©, il est restĂ© Ă  peu prĂšs Ă  300 000 vues par mois, le nombre d’abonnĂ©s a certes augmentĂ© mais sans que ça se traduise en nombre de vues supplĂ©mentaires.

Je voulais prendre un peu de recul par rapport Ă  tout ça, prendre le temps de rĂ©flĂ©chir Ă  ce que je voulais faire


C’est ce que j’ai fait.

Je dois dire que ça a Ă©tĂ© plaisant parfois, ceux qui me suivent Instagram savent que j’ai continuĂ© Ă  voyager beaucoup. Et lĂ , je voyageais tout en faisant beaucoup moins de vidĂ©os, je faisais juste des petites stories pour Instagram, ce qui ne prend quasiment pas de temps dans la journĂ©e.

Mais aprÚs un moment, progressivement, ça a commencé à me manquer le fait de refaire des vidéos.

Vous ĂȘtes nombreux Ă  m’avoir demandĂ© quand j’allais reprendre les vidĂ©os notamment sur Instagram. Il y a mĂȘme toute une catĂ©gorie d’entre vous qui m’a dit que ça vous manque les vidĂ©os.

Finalement quand j’ai fait l’analyse de tout ça, je me suis rendu compte qu’il y avait aussi quelque chose qui me bloquait. Et quand j’ai regardĂ© vraiment au fond de moi, je me suis rendu compte que c’était une question d’ego.

Cela fait un moment.

Quelque chose qui me chagrine, c’est la grosse diffĂ©rence entre le nombre d’abonnĂ©s et le nombre de vues.

Ce n’est pas nouveau. J’avais fait une vidĂ©o quand j’étais Ă  Porto au Portugal pour expliquer, mĂȘme pour vous poser la question : d’aprĂšs vous, pourquoi il y a une si grande diffĂ©rence entre le nombre d’abonnĂ©s et le nombre de vues ?

Aujourd’hui, on est sur une chaĂźne qui a 210 000 abonnĂ©s. Le nombre d’abonnĂ©s a continuĂ© Ă  augmenter malgrĂ© le fait que je ne publiais plus, donc, il y a quand mĂȘme une grosse diffĂ©rence entre 210 000 abonnĂ©s et juste quelques milliers de vues.

Cela a touchĂ© mon ego, et je m’en suis rendu compte justement en prenant le temps de prendre du recul sur tout ça et d’analyser, de regarder vraiment au fond de moi.

Quand je publie beaucoup de vidéos, vous allez avoir dans une semaine plusieurs personnes, souvent des gens qui débarquent sur la chaßne, qui vont mettre dans les commentaires : « Comment ça se fait que tu as 200 000 abonnés, mais tu as 3 000 vues par vidéos ? Tu les as achetés au Pakistan tes abonnés ? ». Des commentaires comme ça.

Il faut faire attention à ne pas se faire influencer par les commentaires des haters, par les commentaires négatifs qui ne reposent pas sur une bonne analyse.

Là en l’occurrence, ces gens-là ne sont pas des haters, mais c’est juste qu’ils n’ont pris pas le temps d’analyser le pourquoi du comment.

AprĂšs, on est humain, ça touche quand mĂȘme un peu parce que bien sĂ»r, les 210 000 abonnĂ©s sur la chaĂźne sont entiĂšrement Ă  2000% vrais, je n’ai jamais Ă©tĂ© achetĂ© des packs d’abonnĂ©s je ne sais oĂč.

Bien sĂ»r, ça m’est arrivĂ© de faire de la publicitĂ© sur cette chaĂźne puisque je vends des produits, mais toutes les personnes qui se sont abonnĂ©es sont des vĂ©ritables personnes qui se sont abonnĂ©es et pas des bots.

C’était quelque chose qui me touchait et qui faisait que je ne revenais pas vers vous.

Et en rĂ©flĂ©chissant Ă  ça, je me suis dit que j’étais vraiment bĂȘte de me laisser influencer par ça. En plus, au dĂ©but je ne voulais pas l’accepter.

Finalement, je me suis rendu compte que c’était quelque chose qui me gĂȘnait.

Ça m’a permis de regarder le problĂšme en face et de me rendre compte que c’était humain mais complĂštement stupide. C’était vraiment important que je dĂ©passe ça, et ce, pour plusieurs raisons.

La premiĂšre, c’est que je pense que c’est un excellent exercice. Ici, je partage des conseils de dĂ©veloppement personnel, notamment de business aussi, et je suis aussi dans une quĂȘte pour devenir une meilleure personne de jour en jour.

LĂ , je suis en train de lire un livre trĂšs intĂ©ressant sur les philosophes de l’AntiquitĂ© qui avaient vraiment une dĂ©marche pratique. Ce n’était pas juste dans la thĂ©orie, c’était aussi des exercices Ă  faire tous les jours pour devenir une meilleure personne.

Un des conseils phares qu’ils donnaient, une approche de leur philosophie, c’est de dire : « Regarde les aspĂ©ritĂ©s que tu as, les choses qui sont imparfaites chez toi, et puis polie-les, amĂ©liore-les, comme ça, tu vas devenir une meilleure personne de jour en jour. »

Pour ceux que cela intĂ©resse pourquoi il y a une telle diffĂ©rence entre le nombre de vues et le nombre d’abonnĂ©s, vous pouvez aller voir la vidĂ©o que j’ai fait Ă  Porto, il y a dĂ©jĂ  des Ă©lĂ©ments de rĂ©ponses et aussi des commentaires des abonnĂ©s qui ont donnĂ© pas mal de points de vue sur la question.

YouTube, ce n’est pas vraiment une plateforme d’éducation, c’est avant tout une plateforme de divertissement.

Il y a des chaĂźnes dans l’éducation qui fonctionnent bien, mais en gĂ©nĂ©ral, elles mĂȘlent beaucoup de divertissements par rapport Ă  ça. Et moi, le divertissement, ce n’est pas trop mon truc, ce n’est pas mon kif. Moi, j’adore enseigner, j’adore partager.

Je vous fais des vidĂ©os sĂ©rieuses oĂč vous n’allez pas vous marrer en la regardant, ce n’est pas un truc que vous allez regarder pour vous dĂ©tendre en rentrant chez vous aprĂšs une dure journĂ©e de travail.

LĂ , les gens qui vont regarder et qui sont encore lĂ  en train de regarder, c’est les gens qui s’intĂ©ressent Ă  ma vie, qui s’intĂ©ressent Ă  mon business, qui m’aiment bien, qui sont fans. D’ailleurs, merci encore d’ĂȘtre lĂ .

Clairement, ça intĂ©resse Ă  toute une petite partie de mes abonnĂ©s, il y a beaucoup de gens qui se sont abonnĂ©s Ă  ma chaĂźne parce qu’ils ont envie de crĂ©er leur entreprise, ils ont envie de s’amĂ©liorer
 mais ils n’ont pas forcĂ©ment envie de savoir ce qui se passe dans ma vie, ça ne les intĂ©resse pas.

Puis aussi, il y a beaucoup des gens qui s’abonnent parce qu’ils veulent faire tout ça. Quand ils rentrent aprĂšs une dure journĂ©e de travail, ils ont le choix entre regarder une vidĂ©o d’Olivier Roland qui est peut-ĂȘtre intĂ©ressante et leur apprendre un truc ou deux mais qui ne va certainement pas ĂȘtre drĂŽle et qui ne va pas les dĂ©tendre, versus une vidĂ©o marrante d’un youtubeur qu’ils aiment bien. Beaucoup de gens vont choisir par dĂ©faut la vidĂ©o marrante qui va les dĂ©tendre. C’est la nature humaine qui est comme ça.

Donc, j’accepte ça, et clairement il y a aussi une part de responsabilitĂ© que j’ai. Je pourrais prendre davantage de temps pour prĂ©parer mes vidĂ©os.

Dans le domaine des infopreneurs, on a l’exemple de Stan Leloup de Marketing Mania qui fait des vidĂ©os extrĂȘmement chiadĂ©es, prĂ©parĂ©es. On peut voir qu’il a une approche similaire Ă  celle des youtubeurs oĂč il va vraiment Ă©crire le script de ses vidĂ©os, faire beaucoup de recherches , faire un montage trĂšs chiadé  J’ai Ă©coutĂ© un de ses podcasts rĂ©cemment, il disait que toutes ses vidĂ©os sont scriptĂ©es, qu’il a un prompteur.

LĂ , cette vidĂ©o, je la fais complĂštement d’une maniĂšre impromptue, j’ai les bullets points dans ma tĂȘte. Puis aprĂšs, il y a toutes les erreurs que j’ai faites parce qu’il y a plein de passages que j’ai refait, vous ne l’avez pas vu grĂące Ă  la magie du montage. Merci Raphael.

Je pourrais aussi faire ce genre de vidĂ©o, c’est peut-ĂȘtre quelque chose que je ferais Ă  l’avenir. Mais ce n’est pas non plus quelque chose qui me branche particuliĂšrement parce que ce n’est pas ultra compatible par rapport Ă  mon style de vie qui fait que je voyage Ă©normĂ©ment, je n’ai pas forcĂ©ment le temps ni l’envie de prĂ©parer une vidĂ©o pendant un mois pour la faire.

Stan, il vit Ă  Bangkok, il ne voyage pas beaucoup d’aprĂšs de ce que je peux voir et il reste tout le temps au mĂȘme endroit. C’est quand mĂȘme beaucoup plus facile.

On peut toujours trouver des excuses pour tout. Si je le voulais, je pourrais trĂšs bien faire des vidĂ©os comme ça en voyageant. Donc, c’est une option que je me rĂ©serve.

Mais pour revenir Ă  la question de l’ego, j’ai dĂ©cidĂ© d’avaler le crapaud, j’accepte le fait que je vais toujours avoir une grosse diffĂ©rence Ă  moins que je trouve des formules qui fonctionnent diffĂ©remment entre le nombre d’abonnĂ©s et le nombre de vues.

J’abandonne l’idĂ©e de contrĂŽler ça. C’est tout, ça fait partie des choses, on ne peut pas tout contrĂŽler dans la vie. Ça fait partie des choses que je vais devoir « subir » peut-ĂȘtre jusqu’à la fin de ma vie.

Parce que finalement je me suis aussi rendu compte d’un truc, c’est qu’en Ă©tant focalisĂ© sur mon ego comme ça, je faisais aussi une grosse erreur non seulement par rapport Ă  moi mais aussi par rapport Ă  vous. Ma mission et le but de cette chaĂźne, c’est aussi de vous servir, de vous aider.

Il y a plein de gens qui m’ont dit : « Olivier, ça me manque tes vidĂ©os. ». Je dois avoir d’autres personnes que ce n’est pas forcĂ©ment la mĂȘme chose.

Pour faire relativiser tout ça, j’ai Ă©tĂ© voir la statistique de la chaĂźne, et quand mĂȘme au mois de juillet, il y a eu Ă  peu prĂšs 125 000 vues sur cette chaĂźne alors qu’il n’y a eu absolument zĂ©ro vidĂ©o publiĂ©e. 125 000 vues entiĂšrement gagnĂ©es, aucune publicitĂ©, c’est quand mĂȘme beau.

Il y a beaucoup d’entrepreneurs, d’infopreneurs qui adoreraient avoir 125 000 vues et qui travaillent comme des malades, ils n’ont mĂȘme pas le quart de ce rĂ©sultat-lĂ , mĂȘme certains youtubeurs, d’oĂč « l’intĂ©rĂȘt » d’ailleurs d’avoir du contenu sans date d’expiration.

Je n’ai absolument rien publiĂ© sur cette chaĂźne en juillet et il y a quand mĂȘme eu 125 000 vues, il y a Ă  peu prĂšs 1500 abonnĂ©s.

D’ailleurs, on a dĂ©passĂ© au mois de juillet les 210 000 abonnĂ©es. Donc, merci beaucoup, bienvenue Ă  toutes les nouvelles personnes.

Maintenant, quel est le programme pour la suite ?

J’ai dĂ©cidĂ© de me remettre tranquillement, sans stress, progressivement dans cette chaĂźne. Donc, ce que je vais faire, c’est que je vais Ă  partir d’aujourd’hui publier une vidĂ©o tous les lundis sur cette chaĂźne, donc une vidĂ©o par semaine.

Ce sera l’émission « Agir et RĂ©ussir » pour les rebelles intelligents oĂč je parlerais essentiellement d’entreprenariat, avec parfois un peu de dĂ©veloppement personnel, des revues de livres, ce genre de chose.

Donc, ce sera une vidĂ©o originale par semaine, mais je me suis aussi rendu compte de quelque chose en regardant toutes mes stats et tout ça, c’est qu’il y a quand mĂȘme une quantitĂ© impressionnante de vidĂ©os qui ont Ă©tĂ© publiĂ©es sur cette chaĂźne : plus de 1600. Et dedans, il y a des perles, il y a vraiment de l’excellent contenu qui, aujourd’hui, n’a peut-ĂȘtre pas le nombre de vues qu’elles devraient avoir.

Ce que je vais faire, c’est que tous les jeudis, il y aura une vidĂ©o pĂ©pite qui va ĂȘtre publiĂ©e.

Ce n’est pas la vidĂ©o qui a Ă©tĂ© publiĂ©e telle quelle Ă  l’époque, c’est un rĂ©sumĂ©, un extrait d’une ancienne vidĂ©o qui Ă©tait publiĂ©e mais qui a Ă©tĂ© raccourcie pour se concentrer sur une seule idĂ©e.

Typiquement, vous prenez des vidĂ©os absolument gĂ©niales comme l’interview que j’ai fait d’Édith Lassiat qui Ă©tait responsable marketing de Christian Dior et qui parle de comment se crĂ©er une marque, un branding, un univers
, qui est vraiment excellent, je vous recommande d’aller la voir, c’est une vidĂ©o qui dure 30 ou 40 minutes. On peut tirer une vidĂ©o de 5 minutes qui se concentre sur une idĂ©e, par exemple, comment crĂ©er l’avatar de ses clients pour avoir un maximum d’impact dans sa communication.

Et ce ne sera pas seulement des interviews. Il y a des tas des vidĂ©os comme ça oĂč on peut tirer des petits bouts qui vont ĂȘtre trĂšs, trĂšs intĂ©ressants.

Donc, tous les lundis, une vidĂ©o originale et qui sera tournĂ©e dans des endroits oĂč je suis. Et puis, tous les jeudis, une vidĂ©o pĂ©pite qui sera une vidĂ©o tirĂ©e des archives mais amĂ©liorĂ©e, raccourcie et centrĂ©e sur une idĂ©e.

Et bien sĂ»r, si le cƓur m’en dit, je ne m’interdis pas de publier d’autres vidĂ©os Ă  d’autres jours sur d’autres sujets si j’ai envie de le partager avec vous.

Je vais continuer comme cela pendant un moment. Ça va me permettre de me remettre tranquillement dans le bain. En tout cas, je suis super content de revenir sur cette chaüne et puis d’essayer de vous apporter un maximum de valeur et de vous motiver


Vous avez aimĂ© cette vidĂ©o ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement Ă  la chaĂźne Youtube ! 🙂