Écrire bourré et éditer sobre : le secret pour bien écrire ? (240/365)

Le secret de la créativité, c’est d’équilibrer enthousiasme et lucidité. Comme le disait Hemingway, le secret c’est “d’écrire bourré et d’éditer sobre”.

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► En savoir plus sur “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” : https://olivier-roland.com/

► Recevez gratuitement l’extrait offert du livre “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” – Les 3 principes pour réussir dans tous les domaines de votre vie : https://olivier-roland.com/3-principes/

► Cliquez ici pour être prévenu gratuitement par email quand une nouvelle vidéo est publiée ! 😉
https://olivier-roland.tv/videos

– Le livre “Le vieil homme et la mer” de Ernest Hemingway sur Amazon : https://olivier-roland.tv/vieil-homme-mer

– La vidéo “Comment être CRÉATIF : l’HABITUDE a acquérir (4/365) ” : https://www.youtube.com/watch?v=xXZdO2I6SCs&list=PLlNaq4hbeacRenu3pV65ir209cjP6CZph

► Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

NOTE : Pour les liens affiliés de cette vidéo, voir le paragraphe « Affiliation » de : http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/mentions-legales/

https://www.youtube.com/watch?v=QD4WNwERsps

Transcription texte (littérale) de la vidéo “Écrire bourré et éditer sobre : le secret pour bien écrire ? (240/365)” :

Je discutais avec un ami qui vit à El Nido qui me disait : « J’écris pas mal de trucs ou des articles. Et le problème, c’est que quand je les relis quelques jours, quelques semaines, quelques mois plus tard, je trouve toujours qu’il y a quelque chose qui ne va pas. »

J’ai toujours trouvé que cet ami était quelqu’un qui avait beaucoup de talent.

Quand il m’a dit ça, je lui partageais quelque chose qu’Hemingway disait.

Hemingway est l’auteur du « Le Vieil Homme et la Mer » et d’autres œuvres. « Le Vieil Homme et la Mer, c’est son œuvre la plus connue. Je vous recommande fortement de la lire.

C’est une nouvelle, ça se lit rapidement et c’est juste un chef-d’œuvre. C’est magnifique quand vous lisez ça.

Hemingway disait : « Le secret pour bien écrire, c’est d’écrire bourré et d’éditer sobre. »

Il buvait vraiment pas mal.

Je partage cela à mon ami. Je lui dis que je pense qu’Hemingway avait raison. C’est une manière intéressante d’envisager l’écriture.

Tu peux te lâcher pendant le processus de l’écriture, tu peux être créatif, sortir un peu des sentiers battus. Et quand tu vas éditer, quand tu vas revenir sur ton texte après, c’est là où tu vas pouvoir te dire : là, j’étais un peu trop loin, là j’exagère, là je suis too much, là je n’aurais pas dû prendre cette bière, etc.

La très grande majorité des grands écrivains et de grands auteurs n’écrivaient pas d’une traite. Il y en a comme Victor Hugo et d’autres qui étaient des éditeurs compulsifs, qui n’étaient jamais satisfaits de leurs textes, qui jusqu’au dernier moment avant la parution changeaient même jusqu’à une virgule dans un texte parce qu’ils réfléchissaient en permanence aux impacts des différents éléments de leurs textes, des relations avec les autres, etc.

Si vous êtes intéressé par créer du contenu sur le web, que ce soit vidéo ou audio ou texte, et que vous n’êtes pas 100 % satisfait, qu’à chaque fois, vous revenez sur le contenu que vous avez déjà publié, vous dites : « Franchement là, je me suis trouvé too much. », ce n’est pas quelque chose que vous devez utiliser comme source de démotivation. C’est quelque chose que vous devez utiliser comme source de motivation pour améliorer votre contenu.

Le processus n’est pas pareil quand on parle d’un texte qui n’est pas encore publié et que vous pouvez corriger à loisir avec une vidéo ou l’audio.

Mais aujourd’hui ce qui est génial, c’est que si c’est du texte déjà publié, rien ne vous empêche de le modifier un peu.

Tant que le sens général reste le même, vous pouvez très bien si vous le souhaitez modifier la structure des phrases pour améliorer le rendu. On n’est plus bloqué comme à l’époque du livre imprimé où une fois que c’est imprimé, c’est imprimé.

Depuis que « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études » est sorti, il y a eu 5 ou 6 impressions. Et à chaque fois, on a fait des petites corrections mineures. On a changé des cookies qu’on a vus. Par exemple, j’ai fait une erreur de légende.

Ça permet aussi d’ajouter quelques petits trucs.

On ne veut pas changer l’essentiel, mais il y a eu des petits passages ou j’ai changé deux ou trois bricoles. Donc, même un texte imprimé finalement, ce n’est pas quelque chose de définitif.

J’ai dit à mon ami : « Aujourd’hui, tu procèdes comme une source de découragement ou de démotivation pour une manière de ne pas faire grand-chose et quelque part de dire : j’ai une bonne raison de ne rien faire. Mais tu pourras voir ça comme une pertinence dans ta façon de voir les choses, une pertinence dans ton regard.

Si tu analyses ces textes et tu trouves qu’il y a des choses à modifier, à changer, fais-le. Ça montre que tu as un regard critique sur tes œuvres, que tu n’es pas énamouré d’elles. Tu veux en faire quelque chose d’intéressant, de pertinent, de vrai. »

Au final, ce qu’il me disait, c’est surtout qu’il trouvait qu’il exagérait un peu trop dans ses textes, qu’il s’enflammait sur le coup.

Donc, on est parti dans une analyse très intéressante parce qu’on se disait finalement : aujourd’hui, ce qui te motive à écrire des textes, c’est quand tu t’enflammes pour un sujet. Une fois que l’enflammant est retombé, tu te rends comptes que tu es un peu too much.

C’est la même chose qu’Hemingway qui écrivait bourré et qui éditait sobre. Il avait besoin de quelque chose pour se motiver, pour sortir des sentiers battus, etc. Et après, quand il avait repris de lucidité et un peu moins d’enthousiasme, il pouvait extirper tout ce qui était trop et garder la pertinence, la vérité, la beauté.

J’espère que ça va vous inspirer à créer du meilleur contenu, créer du contenu un peu plus souvent que ce soit texte, vidéo, audio.

C’est sûr que si vous publiez de la vidéo ou de l’audio, par contre, c’est très compliqué de le changer. Mais au moins, ça peut vous inspirer pour le futur.

Rien ne vous empêche pas à ce que vous allez faire une vidéo sur un sujet par exemple, que vous ne pouvez pas faire une autre vidéo sur le même sujet.

La plupart des gens au bout de six mois oublient à peu près ce qu’ils ont lu il y a six mois, il y a un an. Ils oublient ce qu’ils ont vu et ils ont besoin d’un rappel. Ils ont besoin qu’on leur redise les choses. Une des clés de l’éducation, c’est la répétition.

J’avais vu quelques commentaires sur ma chaîne des gens qui disaient que je répète un peu tout ça. C’est en grande partie voulu.

Un concept, le comprendre, c’est bien. Le retenir, c’est déjà mieux. L’appliquer, c’est encore autre chose.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂