De l’enthousiasme à la désillusion, les 3 étapes quand tu t’expatries à l’étranger (239/365)

Pour tout expatrié, il y a 3 étapes clés lors de la découverte d’un nouveau milieu : La lune de miel, la désillusion et l’acceptation. Si vous voulez garder un regard nouveau sur les choses, voyagez !

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► En savoir plus sur “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” : https://olivier-roland.com/

► Cliquez ici pour être prévenu gratuitement par email quand une nouvelle vidéo est publiée ! 😉
https://olivier-roland.tv/videos

► Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

https://www.youtube.com/watch?v=uxYpTMezNLo

Transcription texte (littérale) de la vidéo “De l’enthousiasme à la désillusion, les 3 étapes quand tu t’expatries à l’étranger (239/365)” :

Voici les trois étapes que tout expatrié vit quand il arrive dans un nouveau pays.

Il y a un an, je me trouvais à Bangkok en Thaïlande. J’étais dans un centre commercial. Et là, il y a trois jeunes Thaïlandais qui me sautent dessus en me disant : Bonjour, on est étudiant en école de commerce et notre prof nous a demandé de faire une enquête auprès des étrangers en Thaïlande parce que d’après lui, il y a trois étapes pour chaque personne quand elle débarque dans un nouveau pays :

  • La lune de miel

On trouve tout génial. Tout est beau, tout est magnifique. On est au pays de bisounours.

  • La désillusion

On se rend compte qu’en fait, tout n’est pas si génial. on a tendance à se focaliser sur les choses qui sont moins bien, avoir un peu le mal du pays.

  • L’acceptation

Je leur ai dit que je ne suis pas un expatrié, je viens juste d’arriver ici et je suis là pour quelques jours. Mais je trouvais le concept extrêmement intéressant.

Après, quand j’en ai parlé à d’autres amis expats, ça les a éclairés sur la manière dont ils percevaient la relation avec le pays dans lequel ils étaient.

Je suis avec un ami qui s’appelle Pierre qui vit aux Philippines depuis 3 ans. Ça faisait deux ans et demi qu’on ne s’était pas vu. Et ce qui m’a frappé, c’est que je le trouvais très critique par rapport aux Philippines. Je lui dis qu’au pire, s’il n’aime pas, qu’il s’en va.

Après, j’ai rencontré quelqu’un qui est ici depuis 25 ans et qui était extrêmement critique. C’est sans doute le plus gros haters des Philippines et pourtant, il vit là.

Quand j’ai dit à Pierre qu’il est peut-être dans la phase de désillusion, il a dit : Oui, c’est vrai que ça fait sens.

Aujourd’hui, ça fait un peu moins de 2 ans que je me suis installé à Londres et je n’ai pas du tout atteint le stade des désillusions.

Je pense même que je ne l’atteindrais jamais, ou en tout cas dans un futur sans doute lointain, mais aussi parce que je voyage 6 mois par an. Donc concrètement j’ai peut-être un an de présence sur les 2 ans à Londres.

C’est peut-être ça la clé finalement.

Aujourd’hui, si vous avez un business sur le web qui vous donne cette liberté de voyager partout, ça peut être intéressant d’avoir une base dans laquelle vous êtes 5, 6, 7 mois par an en fonction de vos désirs, et de voyager un peu.

Ça vous aide à garder ce regard neuf à avoir énormément de cette phase de découverte, d’excitation de nombreux pays en atteignant beaucoup plus lentement le stade de désillusion dans le pays où vous vivez.

Dans le cas de cette personne qui était là depuis longtemps aux Philippines, je pense qu’elle s’était déjà passée par les trois stades, mais ensuite n’a pas été heureuse de l’évolution du pays.

Ce gars disait que maintenant, il y a trop de tourisme. C’est devenu une industrie. Et ce qu’il aimait, c’est l’authenticité.

Ça peut se comprendre d’un autre côté.

Hier, j’ai visité trois villages qui étaient assez reculés, qui étaient extrêmement authentiques, quasiment pas de tourisme et on ne peut même pas acheter de crèmes solaires parce qu’ils n’en vendaient pas vu que les Philippins ne mettent pas des crèmes solaires.

Si ce gars-là voulait vraiment, il pourrait partir dans un village et revivre ce qu’il avait vécu il y a 25 ans quand il est arrivé.

Donc, c’est important de ne pas rester bloqué dans ce stade de désillusion. Au bout d’un moment, en tant que rebelle intelligent, on se doit d’être proactif.

Quand on se rend compte qu’on est dans un état où on râle en permanence, il y a des tas de manières d’utiliser ça comme une énergie positive pour se bouger plutôt que de ne rien faire et de rester à râler auprès de tout et n’importe quoi.

Vous pouvez vous dire : je vais changer les choses, je vais créer une association ou un mouvement ou une entreprise pour changer ces aspects-là qui me gênent.

Ou je n’aime plus cet endroit particulier, mais j’aime bien le pays. Donc, je vais aller dans cet endroit-là.

Ou je vais me mettre à travailler 5 mois par an, ça va me permettre de mieux décompresser par rapport à ce que je n’aime pas dans ce pays-là et de mieux apprécier ce que j’aime bien.

Vous pouvez aussi décider de partir.

Si vous êtes expatrié, ça m’intéresse beaucoup d’avoir votre propre retour d’expérience parce que je n’ai pas encore vraiment vécu ces trois étapes, mais je vois que ça existe chez les autres.

Dites-moi depuis combien de temps vous êtes dans ce pays-là ? Quel est le stade aujourd’hui dans lequel vous êtes ? Et si cette idée des trois étapes vous parle.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂