Comment utiliser les réseaux sociaux sans se montrer ? (168/365)

Je réponds à une question de Valentin “Comment gérer son personal branding ?”
➽ Vous aussi, posez-moi vos questions dans les commentaires ou sur Instagram.

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► En savoir plus sur “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” : https://olivier-roland.com/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=personalpranding

► Cliquez ici pour être prévenu gratuitement par email quand une nouvelle vidéo est publiée ! 😉
https://olivier-roland.tv/videos/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=personalpranding

– La vidéo “🚜 Comment Thierry gagne de l’argent avec son blog sur l’AGRICULTURE” : https://www.youtube.com/watch?v=KpSEHQRABUc&list=PLlNaq4hbeacRenu3pV65ir209cjP6CZph&index=587&t=0s

► Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

https://www.youtube.com/watch?v=ZJGfGaMeauc

Transcription texte (littérale) de la vidéo “Comment utiliser les réseaux sociaux sans se montrer ? (168/365)

Je réponds à une question de Valentin : « Salut Olivier, Bravo pour ton travail. Avec les réseaux sociaux, ce qui marche, c’est d’être soi-même, un produit utilisé à notre propre image pour faire du business. »

C’est ce que l’on appelle le personal branding. Il y a d’autres manières pour faire du business, mais effectivement, ça fonctionne bien.

« Quand on n’est pas habitué à se montrer publiquement comme ça, on est un peu bloqué. Les plus jeunes sont bien plus à l’aise avec ça. Mais doit-on surmonter cet obstacle pour réussir son business ou y a-t-il des hacks si on ne veut pas s’exposer ? »

Aujourd’hui, en particulier avec l’importance qu’a pris la vidéo et les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram, c’est devenu un avantage de se montrer, de montrer la personne derrière le business, de montrer un visage humain derrière n’importe quel business.

Et je pense que même le boucher de votre quartier devrait avoir une chaîne Youtube. Juste, il n’a qu’à se filmer et montrer ce qu’il fait au quotidien. Rien que cela, les gens vont adorer.

J’ai déjà montré l’exemple de mon élève Thierry Baillet qui a aujourd’hui la plus grosse chaîne d’agriculteur en France. Sa chaîne Youtube « Agriculteur d’aujourd’hui » a fait des millions de vues. Grosso modo, il met sa GoPro dans son tracteur et il explique ce qu’il fait.

C’est un énorme atout aujourd’hui de montrer son visage, de montrer son côté humain.

Est-ce qu’on peut réussir sans cela ?

Bien sûr que oui, c’est la réponse évidente.

Il y a beaucoup de business où il n’y a pas de personal branding de la part du fondateur, de la part du responsable marketing ou de la part des personnes clés de l’entreprise. Ce que l’on voit, par exemple, ce sont des acteurs dans les pubs.

S vraiment vous êtes timide, si vous n’avez pas envie de vous exposer, si vous aimez votre vie privée, vous pouvez le protéger.

D’ailleurs, il y a des moyens, par exemple, de profiter de Youtube sans montrer votre tête en faisant des vidéos où on ne voit pas votre tête.

Vous pouvez faire des vidéos où on ne voit qu’une présentation PowerPoint ou des animations… Il y en a plusieurs qui existent déjà, voire même pas mal.

Même sur cette chaîne, j’ai déjà publié des vidéos où on ne voit pas ma tête, où c’est juste une belle présentation PowerPoint.

Je pense que c’est une limite que Valentin doit dépasser.

Souvent les deux grandes raisons majeures pour lesquelles on ne souhaite pas s’exposer, c’est d’abord, on est un peu timide, on se dit : je ne passe pas du tout à la caméra, je suis vraiment mauvais, je ne vais pas savoir parler, je vais hésiter, je vais bafouiller…

C’est tout à fait normal de ressentir cela, mais c’est aussi tout à fait normal d’apprendre à le dépasser au bout d’un moment.

Au début, on a l’impression que notre voix est horrible et que les gens vont nous jeter des tomates dans la rue. L’idée, c’est comme pour faire du vélo la première fois sans les petites roues. On a peur et on le fait quand même.

Donc là, vous avez peur et vous le faites quand même. Vous verrez que tout le monde s’en fout complètement, il n’y a que votre mère qui va aller voir la vidéo et que personne ne va vous jeter des tomates dans la rue.

La deuxième raison, c’est la peur de se perdre en vie privée, la peur de devenir un personnage public, la peur de ne pas pouvoir aller acheter sa baguette sans qu’on soit assailli par une horde de fan en délire qui nous demande notre orthographe.

Il faut vraiment que vous atteigniez une audience incroyable pour que vous en arriviez à ce niveau-là.

Je prends mon propre exemple.

J’ai une chaîne Youtube qui aujourd’hui fait 400 000 vues par mois, c’est quasiment un demi-million. J’ai mes blogs qui font 140 000 visites par mois, je dois avoir comme 170 000 abonnés aujourd’hui.

Je suis connu par des centaines des milliers des personnes dans toute la francophonie.

Si je vais à un évènement de mon industrie, l’industrie des infopreneurs, je vais être assailli des gens qui vont me demander des photos, des photographes, des questions… c’est tout à fait normal. Mais par contre quand je me balade dans la rue, ça va, je n’ai pas une notoriété de rock star. J’ai une notoriété d’expert dans mon industrie, ce qui est tout à fait différent.

Oui, ça m’arrive que l’on me reconnaisse dans la rue mais à un niveau suffisamment rare pour que ça reste agréable.

Après, je vis à Londres, pas dans une ville en France.

Londres, il y a déjà beaucoup de Français qui y vivent, 350 000. Il y a beaucoup de Français qui visitent… Cela m’est déjà arrivé que l’on me reconnaisse à Londres, mais c’est une protection.

Quand je suis à Paris, on me reconnait à peu près une fois par jour. Cela dépend. Il y a des jours où on ne me reconnait pas, il y a des jours où on me reconnait deux fois. Mon estimation, c’est à peu près une fois par jour.

Je n’ai jamais rencontré de hater dans la vraie vie, ça a toujours été très agréable.

Donc, une fois par jour, c’est très raisonnable. Il faut déjà atteindre une audience qui soit vraiment haute pour que ça vous arrive.

C’est une peur qui est tout à fait compréhensive et qui quand même est en grande partie irrationnelle.

Déjà, obtenir une audience de plusieurs centaines des milliers de personnes par mois, il faut déjà y aller. Ça ne se fait pas en un jour. Il faut bosser et puis faire des choses.

Et même quand vous atteignez cela, ça reste encore extrêmement raisonnable en termes d’impact sur votre vie privée.

Quand vous atteindrez des millions de personnes qui vous connaissent, ça va être différent. Mais est-ce que ça va arriver un jour ? Peut-être que oui, peut-être que non. Dans la plupart des cas, ça n’arrive pas.

Les méthodes que j’enseigne et qu’utilisent mes élèves, ceux qui ont du succès, ils atteignent une notoriété, ce que j’appelle une notoriété de batteur.

C’est-à-dire que dans un groupe de rock, par exemple, chaque membre du groupe n’a pas forcément la même notoriété.

Typiquement, le chanteur va avoir la plus grande notoriété. C’est celui qui va être le plus reconnu dans la rue, c’est celui qui va avoir le plus de fans, tandis que le batteur va avoir une reconnaissance, une célébrité beaucoup plus discrète.

Ce qu’il y a avec le batteur, c’est qu’il a exactement le type de célébrité qui est agréable. Il y a les avantages sur les inconvénients parce que quand il est sur scène, il a la reconnaissance du public, tout le monde le connait dans son industrie. Donc quand il va dans un évènement de musiciens, il va pouvoir goûter au plaisir de la célébrité quand on lui demande des autographes…

Mais par contre parmi les grands publics, oui, il est connu, mais à un niveau extrêmement raisonnable. Il peut aller acheter sa baguette de pain tous les jours sans qu’on lui saute dessus forcément contrairement au chanteur, au lead singer qui lui concrètement n’a plus de vie privée à moins de vivre à l’étranger ou de vivre dans des quartiers hautement sécurisés avec d’autres stars comme lui.

Cette célébrité du batteur n’est pas forcément facile à atteindre. Et quand elle est atteinte, elle apporte beaucoup plus de plaisir que de déplaisir.

Sur ces deux freins au fait de montrer votre visage, c’est d’abord et avant tout des croyances limitantes. Il faut avoir peur et le faire quand même. Ça va très bien se passer.

Ma recommandation, c’est de montrer votre visage et ne pas avoir peur de faire du personal branding.

Et si vraiment vous ne pouvez pas, bien sûr que oui, il est possible de réussir sans. C’est juste que c’est un atout et c’est dommage de s’en passer aujourd’hui vu que c’est tellement simple d’utiliser ses atouts pour se différencier des autres et que vous allez être désavantagé par rapport à vos concurrents qui eux vont l’utiliser.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂