Comment le Pomodoro va changer votre vie

– Le livre “La technique Pomodoro” de Francesco Cirillo sur Amazon : https://olivier-roland.tv/pomodoro/

► Commandez votre Journal “Agir & Réussir” à la FNAC sur : https://olivier-roland.com/agir-et-reussir/

Les vidéos précédentes de ce mois de la productivité :

– Le meilleur système de productivité pour réussir (1/30) : https://www.youtube.com/watch?v=zN_IBHPUe6A&list=PLlNaq4hbeacRVfaBVEhITdkuv8tW-SUyB&index=2
– La règle des 2 minutes pour ne pas saturer votre système de productivité. Hack Productivité #2 : https://www.youtube.com/watch?v=_hOmJuRykGM&list=PLlNaq4hbeacRVfaBVEhITdkuv8tW-SUyB&index=3
– Le meilleur logiciel pour être productif (3/30) : https://www.youtube.com/watch?v=YAboBiJ3YFU&list=PLlNaq4hbeacRVfaBVEhITdkuv8tW-SUyB&index=4
Rêver pour être plus productif ?! Hack Productivité #4 : https://www.youtube.com/watch?v=7HU938RDqTs&list=PLlNaq4hbeacRVfaBVEhITdkuv8tW-SUyB&index=5
– Définir vos objectifs pour poser votre échelle sur le bon mur (5/30) : https://www.youtube.com/watch?v=RYVFDSx-TqI&list=PLlNaq4hbeacRVfaBVEhITdkuv8tW-SUyB&index=6
– Le temps masqué, le hack de productivité inconnu (6/30) : https://www.youtube.com/watch?v=ilaj4RDdkNw&list=PLlNaq4hbeacRVfaBVEhITdkuv8tW-SUyB&index=7
– Le fameux 80/20 et comment l’utiliser efficacement : https://www.youtube.com/watch?v=RRKPV0cjAOw&list=PLlNaq4hbeacRVfaBVEhITdkuv8tW-SUyB&index=8
– Plus productif avec un bureau vide – Hack Productivité 8/30 : https://www.youtube.com/watch?v=qb8ZAHUHJb8&list=PLlNaq4hbeacRVfaBVEhITdkuv8tW-SUyB&index=9
Le piège des distractions : Un outil bête comme choux pour vous protéger : https://www.youtube.com/watch?v=tczDNd9-4LE&list=PLlNaq4hbeacRVfaBVEhITdkuv8tW-SUyB&index=10

► Venez rejoindre des milliers de Rebelles Intelligents entrepreneurs dans le groupe Telegram https://t.me/rebellesintelligents, pour votre dose quotidienne de conseils et stratégies pour développer votre entreprise, devenir plus productif et plus serein, et réaliser ce qui vous tient à coeur.

(Si vous ne connaissez pas Telegram, c’est comme WhatsApp mais en plus privé. Vous pouvez l’installer gratuitement sur votre smartphone ou tablette sur https://telegram.org/ ) 🙂

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

NOTE : Pour les liens affiliés de cette vidéo, voir le paragraphe « Affiliation » de : https://olivier-roland.com/mentions-legales/

#RebellesIntelligents #DéveloppementPersonnel

https://youtu.be/UG7zh_7Q3N8

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo “Comment le Pomodoro va changer votre vie” :

Salut les rebelles intelligents.

Alors, pourquoi on démarre la vidéo par une tomate ? Parce que tout simplement dans cette vidéo du défi d’un mois pour améliorer votre productivité, on va parler du Pomodoro. Et Pomodoro, cela veut dire tomate en italien.

Donc, le Pomodoro, c’est une stratégie pour vous concentrer davantage sur ce que vous faites, pour vous donner un sentiment d’urgence, pour vous motiver à accomplir les tâches que vous vous êtes fixées et aussi pour être moins sujet aux distractions.

Cela vient d’un livre qui s’appelle « La technique Pomodoro » de l’italien Francesco Cirillo. Cela date des années 80 et, depuis, le livre a été réédité plusieurs fois avec des mises à jour.

Extrêmement simple, en fait, vous prenez un minuteur de cuisine – à la base, c’est pour cela que cela s’appelle Pomodoro comme tomate parce que l’auteur a pris un minuteur comme cela dans sa cuisine – vous le réglez sur 25 minutes. Oui, vous entendez le cliquetis de l’horloge.

Pendant ces 25 minutes, vous allez vous concentrer à 2 milliards de pourcents sur votre tâche. Et ensuite, une fois les 25 minutes écoulées, quand le Pomodoro sonne, vous faites une pause entre 3 et 5 minutes.

Ensuite, vous refaites un Pomodoro et au bout de 4 Pomodoros, vous prenez une pause d’une demi-heure tout simplement.

Cela, c’est la base de la technique. Et après, quand vous lisez le livre, vous vous rendez compte qu’il y a plein de conseils et de manières de mettre en place ces stratégies qui sont recommandées par l’auteur.

Tout d’abord, vous êtes censé faire votre Pomodoro avec une feuille à côté pour noter les Pomodoros que vous avez accompli et aussi ceux que vous avez prévus. Donc, vous pouvez trouver facilement des feuilles comme cela en tapant « feuilles Pomodoro » ou « Pomodoro spreadsheet » en anglais sur Google ou sinon, il y a l’auteur qui en vend pour quelques euros sur son site tout simplement.

Et ensuite, autre règle, une fois qu’un Pomodoro a démarré, vous ne pouvez pas l’interrompre. Vous devez laisser sonner le minuteur. Et pendant ces 25 minutes, vous allez faire absolument tout ce qui est en votre pouvoir pour en pas être interrompu.

Donc, l’auteur distingue les interruptions internes et les interruptions externes. Qu’est-ce que c’est qu’une interruption interne ?

C’est quand vous êtes en danger d’être interrompu par vous-même dans cette tâche. Donc, typiquement, c’est quand vous ressentez l’envie brusque et inexplicable d’aller voir la dernière nouvelle de votre grand-mère sur Facebook ou que vous vous dites « tiens, cela serait vraiment super intéressant de regarder s’il n’y a pas des vidéos de chats en train de manger des cacahuètes sur Youtube ».

Bref, vous allez ressentir la tentation de ne plus faire la tâche en cours et de faire autre chose en général de beaucoup plus facile, de beaucoup plus plaisant. C’est là où on est bien sûr dans la procrastination pure et dure.

Au niveau de ces interruptions internes, bien sûr, vous devez absolument éviter de tomber dedans.

Donc, ce que l’auteur propose, c’est tout simplement que vous notiez dans une feuille à part – et là, on rejoint la vidéo d’hier – toutes les distractions que vous voulez faire. Si, par exemple, vous voulez absolument avoir des news de votre grand-mère sur Facebook, plutôt que d’aller voir immédiatement et d’interrompre votre Pomodoro, vous allez tout simplement noter sur une feuille de distraction à part « avoir des nouvelles de grand-mère ». Et sur votre feuille Pomodoro, vous allez faire une petite coche pour dire que vous avez ressenti l’envie de faire une interruption.

L’idée, c’est ce que je vous disais dans la vidéo d’hier, votre cerveau, quand vous allez mettre votre distraction sur une feuille à part, va se sentir soulagé. Il va moins ressentir le besoin de faire l’auto-distraction immédiatement. Cela vous permet justement pendant les pauses Pomodoro ou après votre journée de travail de regarder les distractions que vous avez notées et de décider par vous-même celles qui valent véritablement le coup.

Parce que, bien sûr, il y a des tas d’envies qu’on ressent quand on est en train de faire une tâche, qui nous parait super urgente et qui, en fait, on se rend compte avec le recul et souvent un recul de juste quelques heures, que ces tâches n’étaient pas du tout urgentes, qu’elles n’étaient pas du tout importantes et c’est juste notre cerveau qui a essayé de nous créer une illusion pour ne pas qu’on se concentre sur la tâche en cours. C’est ce qu’on appelle la procrastination.

Et ensuite, les distractions externes, ce sont toutes les distractions que vous ne pouvez pas contrôler : quelqu’un qui vous appelle, quelqu’un qui rentre dans votre bureau, quelqu’un qui vous pose des questions, une interruption extérieure que vous ne pouvez pas contrôler.

Là, cela va dépendre de votre environnement. Si vous travaillez à la maison, déjà mettez votre téléphone portable en mode avion, fermez vos emails, fermez tout ce qui pourrait vous interrompre, coupez vos notifications. On y reviendra d’ailleurs dans la suite de cette série de vidéo. Essayez de faire en sorte de créer un environnement un maximum sans interruption.

Si vous êtes dans un environnement de travail où ce n’est pas possible, par exemple, si vous travaillez dans un bureau voire le pire des pires en open space, clairement, vous n’allez pas pouvoir tout contrôler.

Mais il faut à ce moment-là que vous créiez vraiment une atmosphère de compréhension parmi vos collègues de ce que vous faites. N’hésitez pas à leur expliquer que vous faites des Pomodoro. D’ailleurs, cela peut être un test. Moi, je vais vous encourager à la fin de faire un test de cela pendant 7 jours.

Demandez-leur de respecter cela. Clairement, comme l’auteur le dit – je suis à 2000% d’accord avec lui – il dit « il y a très peu de choses dans la vie qui sont urgentes au point que cela ne peut pas attendre la fin d’un Pomodoro, donc 25 minutes au pire ou 2h. » Donc, le fait de faire 4 Pomodoro pour avoir une grande pause. Si quelqu’un vous interrompt, vous lui dites « Ecoute, là, je suis vraiment très concentré sur ce que je fais. Je suis en train de faire un Pomodoro. Je t’expliquerai ce que c’est après. Est-ce que je peux revenir vers toi dans une demi-heure ou dans deux heures ? » Dans 99% des cas, la personne va dire oui.

Et là, pareil, ces interruptions externes, vous allez les noter dans votre feuille de Pomodoro. Alors, pas les noter de savoir ce que c’est, mais simplement mettre une marque pour savoir combien de fois vous avez été interrompu.

Si malgré cela, votre Pomodoro est interrompu, vous vous êtes laissés embarquer et vous vous rendez compte après 3 minutes, 4 minutes, 5 minutes que, mince, vous êtes en train de regarder les vidéos de chats sur Youtube, dans ce cas-là, c’est mort, vous devez annuler votre Pomodoro.

Donc, sur votre feuille de Pomodoro, vous le barrez. Et là, vous pouvez redémarrer de zéro. Même s’il ne reste que 5 minutes, même s’il ne reste que 2 minutes, même s’il est sur le point de sonner, l’auteur est très clair sur ce point, vous recommencez votre Pomodoro à zéro. Vous faites comme si ce que vous avez fait avant n’avait jamais existé. Comme le dit l’auteur, ce n’est pas grave, votre prochain Pomodoro sera meilleur.

Bien sûr, il y a certaines tâches qui vont demander plusieurs Pomodoro. Cela, c’est normal. Si par exemple, vous devez écrire un article, cela va peut-être vous demander 4, 6, 8 Pomodoros, peu importe, mais l’idée, c’est vraiment de se forcer à prendre des pauses. C’est vrai que la science montre que quand on se force à prendre des pauses régulièrement, on est plus concentré, moins sujet aux distractions, plus créatif…

Qu’est-ce qui se passe si vous avez terminé votre tâche avant que le Pomodoro se termine ?

L’auteur recommande dans ce cas de continuer sur la tâche en cours jusqu’à ce que le Pomodoro se termine.

Vous ne pouvez pas mixer des choses différentes dans un seul Pomodoro. Il faut vraiment que cela soit des monoblocs où vous vous concentrez à fond sur une tâche en particulier. Donc là, l’auteur dit que c’est le moment de revenir en arrière, de regarder ce que vous avez fait, de faire des corrections, une analyse…

Et je vous avoue que j’étais assez sceptique sur ce conseil quand je l’ai lu, et en le testant, j’ai trouvé cela très intéressant. Cela m’a permis d’aller plus loin parfois que ce que à quoi je m’attendais juste en utilisant ce temps supplémentaire pour peaufiner un peu.

Et enfin, dernière règle de base. Pendant vos courtes pauses ou vos longues pauses, évitez de faire des choses qui demandent un effort significatif. Le but, c’est vraiment de vous relaxer, de sortir de votre travail, d’en profiter pour vous recharger.

Respirez, faites de la méditation, allez échanger des blagues avec vos collègues… évitez de faire des choses qui demandent trop de temps.

Est-ce que vous pouvez vérifier vos emails par exemple pendant une grande pause ?

Si vous voulez, oui, même si ce n’est pas le but encore une fois. Il vaut mieux probablement que vous créiez un Pomodoro communication pendant lequel vous allez répondre à vos messages que ce soit par email, sur vos réseaux sociaux…

Et enfin, l’auteur recommande au début de votre journée de planifier vos Pomodoros, d’abord, en estimant le nombre de Pomodoros que vous avez de disponible dans la journée. Cela, c’est très intéressant. Et ensuite, en disant Ok, par exemple, admettons que j’ai 8 Pomodoros disponibles aujourd’hui, à quoi je vais allouer ces Pomodoros ? Ok, je vais mettre quatre Pomodoros sur l’écriture de l’article, un Pomodoro pour trouver des idées pour mes prochaines vidéos Youtube, un Pomodoro pour répondre à mes emails…

En suivant tous ces conseils, à la fin de la journée, vous savez exactement quels sont les Pomodoros que vous avez raté, ceux que vous avez réussi, combien de fois vous vous êtes interrompus vous-même, combien de fois vous avez des interruptions externes et aussi vous avez une liste de toutes les distractions que vous avez souhaité faire dans la journée. Vous pouvez choisir effectivement d’en faire certaines et pas d’autres, et donc, de choisir plus consciemment vos distractions.

De plus, c’est un super outil d’analyse a posteriori parce que si, par exemple, vous avez mis six Pomodoros à écrire un article. Vous vous dites « Ok, c’est peut-être un peu long quand même 6 Pomodoros. Mon prochain objectif, c’est d’utiliser 5 Pomodoros pour écrire un article tout en conservant la qualité. Donc, qu’est-ce que je peux enlever ? Qu’est-ce qui m’a pris un Pomodoro de plus par rapport à ce que je devrais faire ? » Et vous essayez comme cela.

Voilà les rebelles intelligents. Je vous rappelle, on est sur la chaine des gens qui se bougent et pas sur la chaine des gens qui font semblant de se bouger en regardant des vidéos pour se donner bonne conscience. Donc, je vous propose de faire le test de cette technique pendant 7 jours seulement et 30 jours pour le plus courageux d’entre vous.

Je te tutoie parce que tu es encore là à la fin. Si tu es d’accord pour être un bon sceptique et tester par toi-même cette stratégie, dis-le-moi dans les commentaires, dis-moi « Yes, Olivier, c’est bon. Je valide, je fais ce test pendant 7 jours ou pendant 30 jours », si tu fais partie des plus courageux. Ce sera très intéressant de voir le nombre de personnes qui s’engagent. Et tu verras que comme d’habitude, il y a un gap énorme entre le nombre de personnes qui regardent la vidéo et le nombre de personnes qui s’engagent. Donc, ne fais pas partie de la majorité qui ne fait rien, fais partie de la minorité qui agit.

Et je te rappelle que je fais cette série de vidéos pour célébrer la sortie de mon journal de productivité Agir & Réussir qui est un très bon complément à la méthode Pomodoro. Il est disponible dans toutes les bonnes librairies dans toute la francophonie mondiale.

Pour t’encourager à acheter ce livre dans une librairie physique, je t’offre l’enregistrement d’une formation qui s’appelle « Une entreprise qui cartonne » dans laquelle je partage comment créer et développer son entreprise. C’est offert pour tout achat du journal dans une librairie physique.

Pour recevoir cette formation, il te suffit d’envoyer une photo de ton ticket de caisse à [email protected].

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂