Comment gagner de l’argent sur le web en 2021, 4+35 études de cas

Dans la 1ère vidéo de la masterclasse nous partons à la rencontre de 4 (+ 35) blogueurs dans des secteurs très différents (apprentissage du japonais, réalisation vidéo, huiles de bois écologiques, immobilier et 35 autres domaines)

Je dis “4+35” car tu as accès à 4 études de cas dans la vidéo, et si tu laisses un commentaire en-dessous de la vidéo, *SUR* le site de la masterclasse, 35 études de cas supplémentaires en vidéo te seront offertes 🙂

Si tu n’y es pas encore inscrit, ça se passe ici : https://blogueur-entrepreneur.net/masterclasse-BP-2021

Tous ces entrepreneurs ont comme point commun :

1. D’avoir démarré leur blog à temps partiel, à coté d’une activité très prenante (job ou études, et parfois une vie de famille)
2. De n’avoir aucune expérience du blogging, voire même de l’entreprenariat pour trois d’entre eux, quand ils ont démarré
3. De n’avoir investi qu’une faible somme pour créer leur business
4. D’avoir vu leur business se développer énormément pendant la crise de 2020, grâce au fait qu’il est entièrement sur le web, et n’a donc pas besoin d’un emplacement physique
5. De pratiquer une de leurs passions tout en étant libre géographiquement et au niveau de leur emploi du temps… et en aidant des milliers de personnes dans leur domaine !

Vous allez donc découvrir à travers ces interviews des exemples concrets de personnes comme vous qui sont “entrepreneurs dans l’âme”, qui ne peuvent plus se satisfaire du “métro boulot dodo” et qui agissent concrètement pour devenir libres et indépendants.

Blogs des études de cas mentionnées dans la vidéo :
– Cours de Japonais : https://cours-de-japonais.com/
– Stratégie Vidéo : https://strategievideo.com/
– Sol Eco Huile : https://sol-eco-huile.fr/
– Le Blog Immobilier Des Pros : https://leblogimmobilierdespros.fr/

► En savoir plus sur “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” : https://olivier-roland.com/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=etudesdecas2012

► Venez rejoindre des milliers de Rebelles Intelligents entrepreneurs dans le groupe Telegram https://t.me/rebellesintelligents, pour votre dose quotidienne de conseils et stratégies pour développer votre entreprise, devenir plus productif et plus serein, et réaliser ce qui vous tient à coeur.

(Si vous ne connaissez pas Telegram, c’est comme WhatsApp mais en plus privé. Vous pouvez l’installer gratuitement sur votre smartphone ou tablette sur https://telegram.org/ ) 🙂

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

#RebellesIntelligents #DéveloppementPersonnel

https://youtu.be/BCYl5xjmjBI

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo “Comment gagner de l’argent sur le web en 2021, 4+35 études de cas” :

Olivier Roland

Bonjour, ici Olivier Roland, et bienvenue dans cette toute première vidéo de la masterclasse.

Tout d’abord, un point important : si vous regardez cette vidéo sur votre smartphone, je vous recommande de passer à votre ordinateur pour avoir la meilleure expérience possible car cette masterclasse est conçue pour être vue sur des écrans larges.

Dans cette vidéo, vous allez découvrir 4 Blogueurs Pro dans des secteurs très différents qui gagnent de l’argent, vivent de leur passion et sont aujourd’hui libres et indépendants grâce à leur blog et son écosystème : chaîne YouTube, page Facebook, compte Instagram… grâce à la méthode Blogueur Pro que j’enseigne à des milliers d’entrepreneurs dans toute l’Europe et la francophonie.

Tous ces blogueurs ont comme points communs :

  1. d’avoir démarré leur blog à temps partiel alors qu’ils avaient une activité très demandeuse en temps à côté, que ce soit un job ou le fait de devoir finir leurs études, et parfois même une vie de famille.
  2. de n’avoir aucune expérience du blogging ou même de l’entreprenariat pour certains quand ils ont démarré.
  3. de n’avoir investi qu’une faible somme pour démarrer leur blog alors même qu’ils sont aujourd’hui à la tête d’une véritable entreprise rentable comme nous allons le voir.
  4. de pratiquer aujourd’hui une de leur passion et d’être totalement libres géographiquement et au niveau de leur emploi du temps.
  5. d’avoir vu leur business se développer énormément pendant la crise de 2020 grâce au fait qu’il est entièrement sur le web et n’a pas besoin d’un emplacement physique.

Et ce qui est très important, d’avoir préféré agir de manière imparfaite plutôt que d’attendre d’avoir atteint la perfection pour agir, ce qui bien sûr n’arrive jamais.

Vous allez donc découvrir à travers ses interviews des exemples concrets de personnes comme vous qui sont entrepreneurs dans l’âme, qui ne peuvent plus se satisfaire du métro boulot dodo et qui agissent concrètement pour devenir libres et indépendants.

Nous verrons l’exemple de Sophie Thomas, une professeure de japonais qui gagnait un peu moins que le Smic en donnant des cours particuliers et qui, grâce à son blog Cours de Japonais, a arrêté d’échanger son temps contre de l’argent puisqu’elle a gagné 141 000 € en 10 mois.

Puis, nous irons en Belgique à la rencontre d’Olivier Juprelle qui, jusqu’à récemment, était musicien professionnel et qui, après s’être cassé la main dans un combat de boxe, s’est reconverti avec succès dans l’enseignement de la vidéo en ligne. Il partagera comment il a gagné ses premiers 7 500 € juste 3 mois après avoir créé son blog.

Je vous emmènerai ensuite à la rencontre de Sophie et Guillaume Le Penher qui ont réalisé 118 000 € de ventes sur 1 an avec un blog sur les huiles écologiques de bois, ce qui leur permet de vivre dans leur magnifique maison à la campagne et de se consacrer à leur art.

Puis, nous irons voir Cédric Laporte qui a réalisé 90 000 € de ventes en 1 mois avec son blog pour les conseillers immobiliers.

Nous parlerons même d’autres blogueurs dont vous pourrez recevoir la vidéo bonus comme :

  • Matthieu Verne qui a fait 100 000 € de ventes en 1 an avec son blog sur le SEO
  • Catherine Prungnaud qui avec son blog Mains Dans La Terre partage comment sculpter l’argile a réalisé 50 000 € de ventes sur les 12 derniers mois
  • Christophe Loret, docteur en médecine chinoise qui enseigne la méditation sur le blog qui porte son nom depuis son village dans le centre de la France
  • Xavier Rogé qui vit de son blog sur la batterie
  • Lucie Rondelet qui a réalisé plus de 50 000 € de ventes quelques mois après avoir ouvert son blog de la nouvelle Calédonie
  • Gaëlle Dobignard qui a aujourd’hui une multinationale de sa ferme dans le fin fond de la campagne française grâce à son blog qui vend des œufs de poule
  • Laurent Breillat qui a réalisé plus d’un demi-million d’euros de ventes avec son blog sur la photo
  • Ou Olivier Vaunois qui est aujourd’hui leader dans le domaine de la parentalité positive avec son blog Les Super Parents…

Vous verrez, il y a de nombreuses études de cas.

Évidemment, je parle de chiffres d’affaires, mais grâce à la magie d’Internet et du numérique, leurs bénéfices réels sur ce chiffre d’affaires sont très importants comme je vous l’expliquerais dans cette vidéo.

Ils vous expliquent tout cela en détail. Vous allez voir, c’est passionnant.

Mais avant d’aborder ces études de cas, parlons brièvement de l’importance du marché de l’éducation numérique et du potentiel du marché francophone et de pourquoi le métier de blogueur professionnel est probablement l’un des meilleurs pour pouvoir participer à la révolution de l’éducation en ligne.

Parce que, avant même la crise de 2020, le monde était en train de changer très vite avec la numérisation de l’économie, le télétravail et le e-learning.

Au niveau du télétravail, 3,52% des employés dans le monde travaillaient à distance au moins une fois par semaine et 68% au moins une fois par mois. Et il est certain que la tendance vers le télétravail va s’accélérer suite à la crise que nous vivons. Cela fera que le monde sera mieux préparé si jamais de nouveaux confinements soient nécessaires, voire même qu’il y a une nouvelle pandémie, et en plus, c’est plus écolo. Donc, les gouvernements vont probablement pousser dans cette direction.

Cela veut dire que de plus en plus de gens vont avoir l’habitude de travailler au moins partiellement à la maison, ce qui implique aussi de se former de chez soi.

Parlons à présent de la montée en puissance du e-learning.

Depuis 2000, la taille de l’industrie du e-learning, donc la formation à distance, a été multipliée par 9 carrément. Aujourd’hui, la taille totale de l’industrie est de 200 milliards de dollars par an, et en 2025, il est prévu qu’elle atteigne 325 milliards de dollars. C’est juste une croissance fulgurante.

Et pour info, l’industrie du cinéma mondial génère 41,7 milliards de dollars par an, 136 si on compte les DVD, les Blu-Ray, les abonnements… Donc, oui, le marché de l’éducation en ligne est déjà plus grand que celui du cinéma.

Cette crise va probablement accélérer cette tendance en permettant à des millions de personnes de tester maintenant ce qu’elles n’auraient fait que dans des années, ce qui va probablement mettre en place des habitudes qui vont durer.

Parlons à présent du potentiel du marché francophone.

Je vais vous partager les chiffres de Internet World Stats sur les 10 langues les plus populaires sur Internet.

Est-ce que vous remarquez quelque chose de particulier au niveau du français qu’il n’y a pas dans les autres langues ?

Si vous me dites « le taux de pénétration Internet », vous avez raison. Oui, le marché francophone est celui qui a le plus de potentiel de croissance sur Internet grâce aux millions de francophones qui vont obtenir une connexion Internet régulière dans les années à venir.

Bien sûr, l’essentiel de cette croissance de nouveaux utilisateurs viendra de l’Afrique francophone composée de nombreux pays qui ont pour certains des challenges significatifs qui les attendent.

Mais qui dit challenge dit aussi opportunité. Et aujourd’hui, si vous créez du contenu en français sur Internet, vous êtes forcément suivi en Afrique parfois par de nombreux internautes.

Je suis d’ailleurs récemment allé à Dakar au Sénégal où j’ai organisé une rencontre au dernier moment avec mon audience. C’était vraiment au dernier moment. J’ai littéralement publié un post sur Facebook pour annoncer cette rencontre 3 jours avant et il y a une cinquantaine de personnes qui sont venues.

Voici une photo d’ailleurs de la rencontre qui a été très prise tard quand des gens étaient déjà partis et je vous donne un point bonus si vous arrivez à me trouver dans la photo.

Dans tous les cas, le marché francophone même sans l’Afrique est déjà suffisamment vaste pour vous permettre d’avoir un business en ligne qui cartonne comme vous allez pouvoir le voir dans ces études de cas.

Commençons par rendre visite à Sophie Thomas, une professeure de japonais qui gagnait un peu moins que le Smic en donnant des cours particuliers et qui, grâce à son blog Cours de Japonais a arrêté d’échanger son temps contre de l’argent puisqu’elle a gagné 118 000 € en à peine 10 mois.

Sophie Thomas

Cela fait très bizarre franchement quand on passe de moins d’un Smic par mois à devoir ouvrir une entreprise, avoir un comptable. On a d’autres problèmes qui arrivent, mais ce sont des bons problèmes.

Bonjour, Konnichiwa, je m’appelle Sophie Thomas, je suis professeur de japonais depuis 2013 et j’ai lancé un blog qui s’appelle cours-de-japonais.com sur lequel je partage mon expérience du Japon, de la culture japonaise, mais également de la langue japonaise pour aider les débutants à se lancer dans l’apprentissage du japonais pas à pas.

J’étais professeur de japonais à plein temps, mon mari, lui, était salarié. Lui comme moi, on échangeait notre temps contre de l’argent. Si je ne donnais pas de cours, je n’étais pas rémunérée, si j’étais malade ou si je partais en vacances, la paie ne tombait pas.

Lorsque j’ai lancé le blog, j’avais de plus en plus de demandes de nouveaux élèves qui souhaitaient prendre des cours de japonais avec moi, sauf que mon emploi du temps n’est pas extensible. Donc, au bout d’un moment, j’ai dû commencer à refuser les nouveaux élèves et cela me frustrait un peu, ces gens-là avaient réellement envie d’apprendre le japonais avec moi et pas forcément avec quelqu’un d’autre.

Il y a 2 ans, avec mon mari, on a fait le choix de partir pendant 6 mois en école de langue au Japon. Et justement quand on est rentré, j’ai retrouvé ma pile de livres à lire qui étaient assez énormes et tout au-dessus, il y avait « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études », le livre d’Olivier Roland. Vraiment, cela m’a mis une énorme claque, j’ai découvert tout un monde que je ne connaissais pas qui était le monde de l’entreprenariat et c’est comme cela que j’ai découvert la formation Blogueur Pro.

Plusieurs semaines après, j’ai regardé énormément d’études de cas et je me suis dit « mais si cela marche pour toutes ces personnes, que ce soit dans des domaines aussi divers que la photographie, les langues, le sport, pourquoi cela ne marcherait pas pour moi ? »

Je ne regrette évidemment pas du tout mon choix puisque d’une part, cela a fonctionné et pas qu’un peu, cela a vraiment très bien fonctionné. On ne s’attendait pas du tout à des résultats comme cela et surtout pas aussi vite. Et en plus de changer mon quotidien à moi personnellement, cela a permis également à mon mari de pouvoir quitter le salariat.

Gregory

C’est simple en fait, Blogueur Pro, cela va me permettre complètement de changer de rythme de vie et de changer de vie.

Déjà un, j’ai démissionné de mon travail. Ça, c’est déjà pour moi quelque chose d’incroyable parce que cela faisait 12 ans que j’étais dans la même entreprise, je n’étais concrètement pas épanoui et je ne voyais pas du tout comment j’allais pouvoir changer de vie.

Et grâce au blog de Sophie et grâce à la formation Blogueur Pro, maintenant, j’ai quitté mon travail, je vais aller travailler avec ma femme sur le blog et sur la formation. Je vais pouvoir faire un travail qui est beaucoup plus créatif, je vais pouvoir l’aider à tourner des vidéos, je vais écrire des articles.

Je n’aurais plus une heure et demie de trajet à faire tous les jours, je ne serais plus astreint à des horaires de bureau. Je n’ai pas besoin de faire du présentiel, et cela, c’est vrai que c’est quelque chose de génial.

Sophie Thomas

La formation Blogueur Pro, elle est conçue pas à pas et surtout vraiment pour des personnes qui n’ont aucune connaissance aucune formation en informatique ou très peu.

Je pense que j’y passais quand même au minimum 2 heures par jour parce que j’en avais fait vraiment ma priorité.

A l’heure actuelle, je suis encore en train de développer ma formation de japonais qui est une formation qui s’étale sur un an, mais sur le blog en lui-même, j’y passe beaucoup moins de temps parce que le référencement a fait son travail, le blog tourne un peu tout seul. Je n’ai pas besoin sans cesse de remettre du charbon dans la chaudière, cela tourne.

Je suis entre 25 et 30 heures de travail par semaine et c’est principalement ma formation de japonais qui me demande le plus de travail.

Lors de mon tout premier lancement, pile un an après mon inscription chez Blogueur Pro, j’ai réalisé en une semaine 39 106 € de chiffre d’affaires, ce qui m’a fait un énorme choc parce que c’est à peu près ce que je gagnais en 3 ans en étant professeur de japonais. Donc, gagner cela en une semaine, cela fait un choc et surtout c’est là où je me suis dit « waouh, en fait, cela marche ».

Le dernier lancement que j’ai fait, cela a été le quatrième en 10 mois. C’était un lancement qui est à peu près équivalent au premier, donc on est dans les 38 000 € de chiffre d’affaires. Cela nous a vraiment confirmé que c’est quelque chose qui marche.

Depuis mon premier lancement, donc cela fait un peu plus de 10 mois maintenant, j’ai généré un total d’un peu plus de 141 000 € de chiffre d’affaires. J’ai complètement arrêté les cours particuliers de japonais, là, c’est vraiment le chiffre d’affaires généré par ma formation de japonais suite à Blogueur Pro.

Et c’est justement pour cela que mon mari a démissionné et qu’on s’est lancé dans l’achat d’une nouvelle maison parce qu’on sait qu’on va pouvoir financièrement assumer cela.

La communauté Blogueur Pro m’a énormément apporté, que ce soit humainement ou professionnellement. Quand on a besoin peut-être de conseils, mes amis de blog m’ont aussi beaucoup soutenu, on se faisait le point chaque semaine pour se parler un peu de nos avancées respectives, et puis professionnellement, cela débloque aussi un gros réseau que ce soit virtuel ou physique lors des évènements Blogueur Pro.

On ne se sent pas tout seul en fait face à son écran avec nos cours. Cela m’a beaucoup aidé vraiment à ne pas lâcher d’être motivée comme cela au sein de la communauté Blogueur Pro.

Mon blog, il a un peu moins de 2 ans, mais malgré cela, j’ai quand même eu quelques opportunités notamment au niveau d’interviews, des personnes qui m’ont contacté pour parler de mon travail. Il y a notamment quelques personnes qui sont connues dans le milieu de la langue japonaise sur Internet et sur YouTube qui apprécient mon travail, qui en ont parlé dans leur propre vidéo ou autre.

D’un point de vue personnel, cela fait super plaisir parce que maintenant, je suis reconnue un peu comme leurs pairs. Et puis, d’un point de vue professionnel, c’est top parce que cela assure aussi une certaine autorité.

Si vous êtes comme moi, c’est-à-dire que vous dites « Ok, oui, cela marche chez les autres, mais est-ce que cela va marcher pour moi ? », si vous n’essayez pas, vous ne le saurez pas et vous aurez probablement le regret de vous dire « Ah, mais si je m’étais lancé, peut-être que j’aurais su ».

Donc, si vous avez envie de vous lancer, si vous pensez pouvoir apporter des choses à des gens, que vous ayez une passion ou des connaissances à transmettre, lancez-vous parce que clairement entre une vie sans Blogueur Pro et une vie avec Blogueur Pro, pour moi, cela n’a strictement rien à voir.

Regardez d’autres études de cas, il y en a plein. On est tous différents, on a tous des passés différents, et notre point commun, c’est que la formation Blogueur Pro nous a vraiment aidé à changer de vie.

J’ai déjà commencé à recommander la formation Blogueur Pro à plusieurs de mes amis. Donc, c’est tout ce que je peux vous dire, lancez-vous si vous avez envie de tenter l’aventure, ça vaut le coup.

Olivier Roland.

Comme vous avez pu le voir, la formation Blogueur Pro a permis à Sophie de se connecter à d’autres blogueurs motivés comme elle. Ils échangent régulièrement et se soutiennent mutuellement. Ce genre de groupe d’échange est absolument fondamental pour votre succès et Blogueur Pro va vous permettre de vous connecter à de tel groupe.

Ensuite, nous allons en Belgique à la rencontre d’Olivier Juprelle qui jusqu’à récemment était musicien professionnel et qui, après s’être cassé la main dans un combat de boxe, s’est reconverti avec succès dans l’enseignement de la vidéo en ligne. Il partage comment il a gagné ses premiers 7 500 € juste 3 mois après avoir créé son blog.

C’est parti.

Olivier Juprelle

Quand j’étais musicien, je devais faire des prestations pour gagner ma vie. Je devais faire des concerts sur scène, c’est-à-dire me déplacer dans les villes dans lesquelles je faisais les concerts, j’étais loin de ma femme et puis maintenant de mes enfants et cela ne me convenait vraiment pas.

Aujourd’hui, justement grâce au blogging, je peux travailler de chez moi, je gère mon temps comme je veux, et surtout j’ai plus ce côté prestation où je dois échanger mon temps contre de l’argent.

Bonjour, je m’appelle Olivier Juprelle, je suis le créateur du blog et de la chaîne YouTube Stratégie Vidéo. J’aide les entrepreneurs à augmenter leur trafic organique naturel, leur visibilité et donc leur chiffre d’affaires grâce à YouTube.

Pendant 15 ans, j’étais musicien professionnel. C’était une vie géniale. Je passais mon temps entre les tournées, la promotion et les concerts. J’étais rarement debout avant midi, j’ai connu mon heure de gloire, j’ai enregistré et produit des disques qui ont connu un gros succès auprès des médias et publics. J’ai fait une tournée à guichet fermé en Chine, et puis, j’ai fait des concerts devant 40000 personnes en Espagne, c’était vraiment génial.

Et en même temps, malgré ce succès d’estime, c’était une vie un peu frugale et puis j’étais tout le temps sur la route. J’étais tout le temps occupé, j’étais tout le temps loin de chez moi. Et arrivé à 40 ans, avec les enfants, la vie de famille et l’ambition aussi d’avoir des revenus un peu plus élevés, sur Google, j’ai tapé « comment changer de vie à 40 ans » et je suis tombé sur les vidéos d’Olivier Roland.

J’ai commencé un peu à regarder son contenu, je trouvais cela vraiment intéressant. Et petit à petit, j’ai fini par m’inscrire à la formation Blogueur Pro.

J’ai voulu faire un blog sur comment apprendre les classiques de la chanson française à la guitare acoustique, donc vraiment très particulier et pourtant cela fonctionnait bien quand je l’ai lancé.

Ce qui s’est passé, c’est que quelques mois après, pendant un combat de boxe assez violent, je me suis cassé la main, j’étais dans le plâtre pendant plusieurs semaines. Et vraiment j’étais vert de rage parce qu’à part écrire un article sur comment jouer de la guitare avec la main dans le plâtre, je ne savais plus faire grand-chose.

Et à ce moment-là, j’ai décidé justement de changer de thématique. Comme j’avais une passion pour la vidéo aussi, je me suis dit « pourquoi pas lancer le blog Stratégie Vidéo dans lequel je partagerais mes conseils pour apprendre à faire de belles vidéos.

Je suis très heureux de m’être inscrit à la formation Blogueur Pro parce que c’est la meilleure formation que je connais sur le marché et pourtant j’en ai fait beaucoup. La formation est hyper bien structurée. C’est très pédagogique. C’est vraiment étape par étape. Olivier Roland nous prend par la main. On est débutant, on suit le premier cours, on applique. On regarde le deuxième cours, on applique, et ainsi de suite.

Cela permet vraiment de passer à l’action et d’avoir des choses qui se mettent en place, de se retrouver avec un blog qui fonctionne avec du trafic qui arrive dessus.

Avant cela, je publiais du contenu sur les réseaux sociaux en tant qu’artiste, mais je devais tout le temps mettre du charbon dans la machine. Alors qu’avec Blogueur Pro, j’ai appris à créer du contenu sans date d’expiration qui commence à travailler pour nous et qui a un effet boule de neige, c’est-à-dire qu’avec le temps, il y a de plus en plus de trafic sur ces articles et ce trafic attire de plus en plus de prospects qualifiés qui deviendront des clients.

C’est vraiment un des avantages du blogging, c’est qu’il y a un business model qui permet cette fameuse scalabilité, cela veut dire que l’on peut gagner de l’argent pendant qu’on dort et aujourd’hui, pour la même quantité de travail que j’effectue, je peux mieux gagner ma vie.

Je n’avais pas vraiment de méthode de productivité très efficace. Alors, au fur et à mesure que l’on avance dans la formation, Olivier Roland nous partage des méthodes de productivité comme la méthode Zen to Done par exemple. Cela m’a permis aussi d’améliorer mon rendement et d’être beaucoup plus efficace quand je travaille.

J’aime bien travailler. C’est cela qui m’a permis de créer deux formations. Cela m’a permis aussi de créer mon évènement annuel qui s’appelle Le secret de YouTube.

J’ai aussi mis en place un accompagnement 100% personnalisé pour aider justement mes élèves à accélérer leur croissance sur YouTube.

Pour ceux qui pensent que c’est trop tard pour se lancer dans le blogging ou sur YouTube, j’ai commencé mon business en ligne vraiment longtemps après les premiers infopreneurs et j’ai fait mon premier lancement en suivant vraiment les indications. Et le truc, c’est que c’était un lancement qui était totalement imparfait. Il ne ressemblait pas à grand-chose. Aujourd’hui, j’aurais un peu honte de ce lancement, mais c’était mon premier et cela m’a permis de générer 7 500 € de chiffre d’affaires après 3 mois seulement. Donc, la formation était déjà plus que rentabilisée.

Si on met beaucoup d’énergie sur son premier, deuxième, troisième lancement, après, cela demande beaucoup moins de temps, beaucoup moins d’énergie et beaucoup moins d’investissement. On peut réutiliser la même matière sans devoir s’épuiser sur le long terme.

Aujourd’hui, 7 500 €, ce serait un lancement raté pour moi avec le recul. Je gagne plus que cela, beaucoup plus. Maintenant, c’est devenu vraiment mon job à temps plein. Je suis blogueur professionnel et c’est cela qui me permet de vivre confortablement dans ma maison ici à quelques kilomètres de Bruxelles avec piscine, avec ma femme et mes deux enfants.

Ma femme peut lever le pied, on voyage plus qu’avant. Cette année, par exemple, on a déjà été à Marrakech, à Lisbonne, là, on va aller à Sicile. Et pour mes enfants, cela me permet de les inscrire à des cours d’anglais, de leur proposer des stages en été qui sont vraiment chouettes. On mange bio dans la maison, on peut faire appel à une baby-sitter quand on a besoin de souffler un peu.

Cela me laisse plus de temps pour mes passions qui sont la boxe. J’adore aller à la boxe, c’est vraiment un sport que je pratique. Et quand je boxe, je suis dans l’instant présent, je ne pense pas à ce qui va arriver après ou ce qui s’est passé. Pour moi, c’est vraiment une manière de méditer et c’est génial.

J’ai aussi une passion pour les voitures anciennes. Maintenant, j’ai plus de temps pour aller faire mes petites promenades avec les enfants dans les voitures.

La communauté Blogueur Pro, ça a été vraiment un choc pour moi qui venais du milieu artistique où quelque part, tout le monde se tire dans les pattes. Là ici, on a une vraie solidarité. On sent la forme vraiment qu’il y a une entraide fraternelle. Et aujourd’hui, je ne pourrais rater sous aucun prétexte un évènement Blogueur Pro, c’est vraiment le rendez-vous annuel que je note dans mon agenda et que je ne veux absolument pas rater. J’adore rencontrer tous les blogueurs, on s’échange nos meilleurs tuyaux.

Et ce qui est bien aussi avec la communauté, c’est que non seulement on peut partager nos réussites mais aussi nos échecs.

Aujourd’hui, mon blog génère pas mal de trafics. Ma chaîne YouTube vient de dépasser le million de vues cumulées, donc je suis souvent sollicité pour faire pas mal de choses. J’apprends tout doucement à dire non.

Ce qui me plait vraiment, c’est d’être sollicité pour donner des conférences en Belgique et à l’étranger sur comment utiliser YouTube dans son business pour augmenter son chiffre d’affaires.

Si vous hésitez à vous inscrire à Blogueur Pro, c’est normal d’hésiter, j’ai moi-même hésité. Aujourd’hui, je suis vraiment content d’avoir franchi le pas. Cela a complètement changé ma vie. J’étais plus content de la vie que j’avais avant. Aujourd’hui, je suis vraiment épanoui dans ma nouvelle vie à 40 balais.

Chaque euro que j’ai investi dans Blogueur Pro a été multiplié par 10, 20, 30, même beaucoup plus.

Et en plus, il y a des garanties qui sont en béton avec un remboursement si vous n’arrivez pas à 2 000 € de chiffre d’affaires après un an, donc pourquoi attendre ?

Olivier Roland

Partons maintenant à la rencontre de Sophie et de Guillaume Le Penher qui ont réalisé 118 000 € de ventes sur 1 an avec un blog sur les huiles écologiques de bois, ce qui leur permet de vivre dans leur magnifique maison à la campagne et de se consacrer à leur art.

Guillaume Le Penher

Quelque chose qui m’a marqué depuis qu’on est arrivé ici, c’est que vivre à la campagne, finalement, c’est fun.

Sophie Le Penher

Nous avons migré de la ville à la campagne par choix.

Guillaume Le Penher

On ne le regrette vraiment pas parce qu’on a une qualité de vie ici qui est incroyable. On vit dans une maison qui est formidable, qui est dans la forêt. On est au contact de la nature.

Nous sommes un couple d’artiste et d’entrepreneur. Sophie et moi travaillons le bois et le verre depuis 2002 dans notre atelier, et nous avons commencé d’abord en faisant du mobilier et de la sculpture.

Sophie Le Penher

Nous créons des sculptures en bois et en verre. On s’est rendu compte qu’on pouvait protéger le bois grâce à des huiles et en l’occurrence l’huile de tung, et c’est ce que nous proposons au sein de la boutique qui est liée au blog Sol-Eco.

Là, je suis en train de terminer différentes planches qu’on appelle des sketchnotes pour le blog pour appuyer les articles et les différents tutos que l’on va proposer.

Notre clientèle, elle est extraordinaire. Elle lit tous les articles, elle regarde chacune des vidéos. Et nous, on est vraiment extrêmement heureux de pouvoir leur envoyer les sketchnotes chez eux par mail afin qu’ils puissent avoir toutes les connaissances pas à pas, comment ils vont pouvoir huiler leur plan de travail, comment ils vont pouvoir préparer la ruche ou la prochaine récolte…

Guillaume Le Penher

Avec la crise du Covid, on a fait face à une grosse perte du chiffre d’affaires sur une activité traditionnelle qu’on avait. Et donc, on a recentré toute notre énergie sur nos blogs et on a vu en 6 mois ce basculement de l’économie classique au numérique et cela nous a sauvé notre année. Donc, aujourd’hui, ce n’est pas juste une option d’avoir un blog, c’est vraiment d’une importance capitale.

Nous avons eu notre premier site Internet en 2004 et c’était un site vitrine très statique qui nous apportait peu de trafic et qui n’avait aucune vocation financière.

On a manqué de stratégie, on a manqué d’organisation et on n’a pas cru vraiment dans le potentiel économique du blogging ou de l’Internet. On a beaucoup travaillé finalement mais avec des mauvaises méthodes et cela ne nous a jamais apporté des fruits très conséquents.

J’ai découvert Blogueur Pro grâce à mon épouse parce qu’elle a reçu un mail de Camille et Olivier qui nous faisaient part du lancement d’Olivier et de la formation Blogueur Pro.

Sophie Le Penher

Du coup, nous avons pris le temps de regarder les différentes études de cas qui nous ont beaucoup intéressés.

Cette nouvelle façon d’appréhender le travail et le business était pour nous une révélation.

Je venais de déclarer une sclérose en plaques et Guillaume sortait d’un burn-out, c’étaient des moments extrêmement forts pour nous où on a vraiment pris conscience qu’on ne pouvait plus continuer comme avant.

Guillaume Le Penher

Même si j’avais vraiment senti le potentiel et le sérieux d’Olivier, la question principale dans mon secteur d’activité, c’était de savoir si la formation Blogueur Pro fonctionnait pour des produits physiques puisque nous, on vendait des sculptures ou du mobilier et que beaucoup d’élèves de Blogueur Pro vendent des formations.

J’ai franchement hésité et j’ai regardé l’étude de cas qui m’avait marqué, celle de Gaëlle. Et là, j’ai compris que finalement, Gaëlle avait réussi à utiliser ce modèle du blogging enseigné par Olivier et l’avait appliqué à un business totalement traditionnel et même presque incongru de vendre des œufs de poules fécondés, de poules de race dans le monde entier.

Sophie Le Penher

Blogueur Pro, cette formation nous apporte une méthode. Il n’y a pas du tout besoin d’être un génie de l’informatique. Elle nous prend par la main, en fait, et elle nous amène pas à pas dans la compréhension de ce qui est le blogging.

Guillaume Le Penher

C’est la formation la plus complète sur le web pour pouvoir se professionnaliser avec un blog. J’ai 3 articles majeurs sur mon blog qui ramènent à peu près 40 à 50% du trafic total du blog et qui engendrent à peu près 30% des ventes.

C’est le travail d’écriture qui peut être un peu long, on ne le fait vraiment pas pour rien, et vous avez tous les jours des gens qui vous remercient d’avoir mis ce contenu gratuit sur la toile.

Mon article sur la protection du parquet de manière naturelle est un article qui présente l’ensemble des techniques de protection du parquet. Cet article à lui seul me ramène à peu près 30% de mes ventes d’huile.

Aujourd’hui, le blog, c’est le cœur d’un écosystème. Donc, autour, on va avoir des réseaux sociaux qui sont sélectionnés en fonction de la pertinence par rapport au thème de blogging qu’on a. C’est module après module un actif vraiment énorme et puissant qu’on construit pas à pas grâce à la méthode d’Olivier.

Sophie Le Penher

Les interactions, les coachings communs, on n’est pas laissé à l’abandon.

Guillaume Le Penher

Il y a le groupe élite, et maintenant, il y a le groupe Facebook. La communauté Blogueur Pro, c’est énorme. C’est franchement un atout parce qu’on voit tous ceux qui sont devant nous, donc cela nous donne envie de les rejoindre. Et puis, on se serre le coude pour pouvoir avancer et se donner les meilleures techniques parce que le web aussi, c’est un milieu qui avance très vite. Il faut rester en permanence vraiment au top des outils et, pour cela, il n’y a que la connexion et la formation qui peuvent nous aider à avancer de manière efficace.

Ce que j’aime beaucoup avec le blogging, c’est vraiment, cela rejoint toutes mes passions. J’aime écrire, j’aime collecter des informations, j’aime les redonner, donc les transmettre. C’est aussi quand même un cheminement intellectuel. Ce qu’a amené Blogueur Pro et Olivier avec sa formation, c’est aussi beaucoup de lecture, beaucoup de changement d’état d’esprit, d’être plus à l’écoute de ce qu’on est à l’intérieur de nous-mêmes.

Sophie Le Penher

Le blogging, c’est donner ce que l’on a de meilleur. C’est aller chercher au fond de soi qu’est-ce que l’on peut offrir et qu’est-ce que l’on peut partager sur la toile.

Guillaume Le Penher

Au départ, Sol-Eco était pour nous un blog d’appoint, un business d’appoint. En 6 mois, nous sommes passés de 3 000 €/an à 3 000 € de chiffre d’affaires par mois grâce à la mise en place de l’écosystème global et un focus très fort sur le trafic et sur le contenu. Sans cet accompagnement, je n’aurais jamais pu en arriver à ces résultats-là.

Sophie Le Penher

Prendre du temps et aussi pour se libérer l’esprit, pour pouvoir avoir le temps de penser et de rêver, c’est une part importante du développement de notre travail.

On ne fait pas un comptage d’heures, de temps. On s’organise plutôt tous les deux pour pouvoir avoir suffisamment de temps pour travailler et développer nos activités qui sont vraiment des passions.

Guillaume Le Penher

Ce n’est pas une frontière nette en fait entre les moments de plaisir, les moments de travail. Tout cela se mélange, s’imbrique et c’est d’une richesse pour moi extrêmement importante. Et le principal, c’est de faire les choses avec passion, avec sincérité.

Sophie Le Penher

Réussir dans le blogging, c’est être sincère. On doit passer du temps à écrire des articles ou on doit passer du temps à faire des vidéos… On est obligé d’être sincère puisqu’on y met toute notre âme, notre être.

Guillaume Le Penher

Avec l’ensemble de nos activités, on fait plus de 100 000 €, 118, je crois au dernier bilan.

Le web est au cœur de notre activité puisqu’on ne vend rien dans notre campagne. On vend à l’international. Forcément qu’on a été trouvé par le web, mais on n’a pas été trouvé comme ça en des gens qui se baladaient dans notre rue. Donc, cela ne vient pas en deux jours, cela ne vient pas en quelques heures, ce n’est pas du make money fast, vraiment il faut être concentré et travailler mais avec une régularité et surtout avec les bonnes méthodes et avec un objectif clair.

On a coupé quelques arbres pour construire notre maison et ces arbres, aujourd’hui, on les débite en planches, on les transforme en meubles, en sculptures. Et donc, cela, c’est une boucle quelque part. C’est comme la permaculture et pouvoir produire ses propres choses avec ce qui a poussé sur les lieux. C’est d’une puissance incroyable.

Donc cela, cela nous nourrit et notre style de vie ici, c’est des balades, c’est cueillir les champignons.

Cela respecte l’ensemble de nos valeurs qui sont l’entreprenariat, bien sûr, mais l’écologie, et puis le côté connexion à la nature.

On a une vie simple et on aime cela. On aime être connecté à notre lieu, cela veut dire nourrir les poules avec les enfants, cela veut dire faire pousser des arbres fruitiers. On a une collection d’agrumes incroyable qui nous permet d’avoir des fruits du monde entier chez nous comme cela.

Et c’est aussi cette philosophie-là qu’on transmet à travers notre blog, à travers nos articles et nos vidéos, à nos clients et ils y sont vraiment sensibles.

Sophie Le Penher

On peut gagner de l’argent, on peut gagner sa vie, on peut être précis et construit grâce à la formation de Blogueur Pro.

Le conseil que je pourrais donner, c’est allez-y, foncez.

Guillaume Le Penher

C’est une question vraiment simple. C’est « j’y vais, j’y vais pas ». Il vaut mieux y aller quitte à être déçu et se faire rembourser puisque c’est possible plutôt que de rester devant la porte et se dire « est-ce que je vais frapper ? »

Olivier Roland

Allons à présent voir Cédric Laporte qui a réalisé carrément 90 000 € de ventes en 1 mois avec son blog pour les conseillers immobiliers.

Cédric Laporte

Je pense que le meilleur moyen de fuir la morosité, c’est d’être créateur de sa vie. Et on ne peut pas être créateur à mon sens de sa vie lorsqu’on fait un métro boulot dodo classique.

Le fait d’entreprendre, d’aller vers l’inconnu, cela permet de s’épanouir et de vivre sa vie comme on a vraiment envie de la vivre.

Bonjour, je suis Cédric Laporte, j’ai 38 ans, marié, deux enfants et j’ai un blog sur l’immobilier pour les conseillers immobiliers qui s’appelle Le Blog Immobilier des Pros. Et j’ai également créé une chaîne YouTube, on arrive à peu près maintenant à 5000 abonnés.

J’aide les conseillers immobiliers à devenir plus libres et performants dans leur activité, que ce soit en France, en Suisse, en Belgique, en francophonie de manière générale.

C’est un milieu qui est très concurrentiel et il y a beaucoup de jeunes conseillers qui ont besoin d’être accompagnés, que ce soit sur le développement personnel, sur l’organisation, sur la détermination des objectifs.

Je n’ai pas de Bac, je n’ai pas fait de longues études, c’est d’ailleurs pour cela que j’étais assez attiré par Olivier Roland. Et j’ai quand même poursuivi sur BTS Force de Vente, et de là est née une passion pour l’immobilier, pour l’accompagnement des particuliers.

Un projet immobilier, cela reste une étape qui est extrêmement forte pour un couple que pour une personne seule.

J’ai poursuivi le métier-là de conseiller immobilier de 2002 à 2015. A partir de 2015, mon patron m’a proposé de racheter la boutique que bien évidemment j’ai accepté puisque j’ai toujours voulu entreprendre.

Et à un moment donné, je me sentais mal, je n’avais plus de maitrise sur l’entreprise. Je me sentais vraiment balloté. De là, j’ai découvert la chaîne YouTube d’Olivier Roland dans laquelle il expliquait qu’il était possible d’avoir une entreprise au service de sa vie.

Au départ, je pense comme beaucoup, on se dit « non, ce n’est pas possible, quand on a une entreprise, on est au four, au moulin ». Et en fait, j’ai commencé à appliquer quelques conseils qu’il donnait sur sa chaîne. J’ai été sur un site Internet pour recruter quelqu’un qui m’a déchargé de quasiment 80% de mon administratif, ce qui est absolument énorme. Je me suis rendu compte à quel point le temps, c’était quelque chose de précieux.

Je me suis mis à déléguer au maximum là où avant, j’avais des croyances très limitantes. Je pensais que j’étais le seul à pouvoir gérer mon entreprise, à pouvoir accompagner mes clients, à pouvoir réaliser certaines tâches. Toutes ces tâches-là, je les ai données à des personnes qui m’ont rejoint dans l’aventure de mon agence immobilière.

J’ai vu une vidéo passée sur YouTube d’Olivier Roland qui expliquait qu’il ouvrait une session pour devenir blogueur professionnel, et donc, je me suis inscrit à sa formation Blogueur Pro.

Je n’ai pas du tout hésité une seule seconde. J’avais déjà vu pas mal de vidéos d’Olivier et j’avais lu son livre, donc cela a été évident pour moi de me lancer sur l’aventure Blogueur Pro.

J’ai suivi l’ensemble des modules en mode pas à pas, en mode Ikea comme il le préconise. Au départ, c’est vrai qu’on n’a pas trop d’interaction avec sa cible. Puis, au bout d’un moment, cela commence à se déverrouiller grâce au référencement naturel.

Et au bout de quelques mois, j’ai été contacté par un journal qui est le plus gros journal pour les conseillers immobiliers et les agents immobiliers en France qui s’appelle le Journal de l’Agence et qui m’a proposé de devenir auteur.

Le fait d’avoir un blog, le fait de communiquer et d’avoir une chaîne YouTube, non seulement cela permet d’avoir une certaine notoriété, mais cela permet également d’avoir une certaine expertise perçue.

Quand j’ai eu l’occasion de rencontrer des abonnés ou des clients, il y a tout de suite une forme de confiance qui s’établit, qui fait beaucoup de différences quand on veut derrière après vendre un produit.

Blogueur Pro, cela s’adresse à des personnes qui ont envie d’avoir une certaine liberté géographique parce qu’on peut travailler à partir d’un ordinateur, cela c’est quand même une sacrée liberté, qui ont envie de vivre de leur passion tout simplement.

On part vraiment d’un point A qui est je ne sais pas créer un site, je ne sais pas bloguer, je ne sais pas faire une chaîne YouTube à un point B qui est gagner sa vie grâce à son blog.

Il y a toute la partie sur trouver le sujet. Cela, globalement, je savais déjà à peu près où est-ce que je voulais aller, comment bien déterminer sa niche parce que c’est important de bien cibler son avatar.

Il explique exactement comment est-ce qu’on fait pour créer un blog, c’est très bien développé. Il y a toute une partie également sur la vidéo, le développement d’une chaîne YouTube qui m’a beaucoup aidé et qui m’a permis aujourd’hui d’arriver à quasiment 5000 abonnés sur ma chaîne, et la partie essentielle sur le marketing, comment créer une page de vente pour ensuite après réussir à vendre son produit, à vendre sa formation.

Il n’y a pas un cours où je me suis dit « ce cours-là, il ne me sert à rien ». On a la possibilité de créer son blog, de préparer sa formation en parallèle de son activité principale. Et c’est ce que j’ai fait, en fait. En l’espace de deux années, je suis passé du statut d’agent immobilier à agent immobilier blogueur.

D’ici à peu près 5-6 mois, je vais avoir une activité d’à peu près, je dirais, 4h, 5h par semaine sur le blog maximum. Cela m’a permis de mutualiser le risque, on ne sait jamais. Pour l’immobilier, parfois on peut avoir des fluctuations, des moments où l’immobilier, c’est un peu moins dynamique. Cela me donne beaucoup plus de sérénité au quotidien.

L’objectif pour moi, c’était aussi d’avoir beaucoup plus de liberté et de pouvoir prendre beaucoup plus de temps avec ma famille. Cela m’a permis aussi, c’est tout bête, mais d’aller pouvoir récupérer mes enfants à l’école, ce que je ne pouvais pas faire avant avec mon métier de conseiller immobilier où je terminais très tard.

J’ai lancé mon produit il y a à peu près 1 mois et demi et en l’espace de 1 mois, pendant ma phase de prélancement, j’ai généré quasiment 90 000 € de chiffre d’affaires.

Blogueur Pro, pour moi, cela a été un investissement qui a été ultra rentable. Faire autant de fois le montant de la formation en chiffre d’affaires en si peu de temps, je ne m’attendais pas du tout d’ailleurs à atteindre de tel chiffre d’affaires aussi rapidement.

C’est un prélancement, donc c’est clair que cela présage vraiment quelque chose de très positif pour l’avenir.

Au sein de Blogueur Pro, il y a des personnes d’horizon qui sont différentes. Et c’est très enrichissant parce que même si les personnes ne sont pas forcément dans la même thématique de blog que nous, on va pouvoir directement interagir avec elles. Même s’il y a la communauté avec qui on peut communiquer virtuellement, c’est toujours intéressant de pouvoir rencontrer les gens en physique et puis d’aller plus loin dans la relation.

Effectivement, il y a un moment où on peut se retrouver un peu en difficulté parce qu’on travaille beaucoup pour créer des articles, pour créer son bonus, pour créer sa chaîne YouTube et les résultats n’arrivent pas forcément tout de suite. C’est bien expliqué dans le cours, il faut être patient, il faut faire preuve de beaucoup de résilience et surtout ne pas hésiter à aller chercher de l’appui auprès d’autres blogueurs, leur demander comment est-ce qu’ils ont vécu cette étape-là.

Résister, tenir bon et en étant un peu patient, on peut avoir de très belle surprise.

Demain, si on me demande si je recommande Blogueur Pro, clairement, je dirais oui. C’est une formation qui a le pouvoir de changer la vie des blogueurs, que ce soit en termes de liberté financière, de liberté géographique, d’avoir plus de temps.

J’ai une vraie passion pour le voyage. L’année dernière, j’ai pu aller en Tanzanie et faire l’ascension du Kilimandjaro et j’ai envie d’emmener ma petite famille faire le tour du monde. Cela, c’est quelque chose que je vais faire.

La vie est trop courte pour être petite.

Olivier Roland

J’espère que ces interviews vous ont plu et qu’elles vous ont motivé et convaincu de vous lancer dans le blogging pour créer ou développer votre business sur le web.

Je vais également vous offrir plus de 30 autres études de cas. Je vous explique comment je vais vous les envoyer dans un instant.

Mais avant cela, je tiens à préciser une chose. La plupart des personnes qui vont regarder cette vidéo vont se dire « waouh, génial ! », et ensuite, elles ne feront absolument rien, elles continueront à regarder la télé ou à jouer aux jeux vidéo sans rien accomplir.

Que croyez-vous qu’il se passera pour ces personnes ?

Rien du tout évidemment.

Mais j’ai fait cette vidéo pour des gens comme vous qui ont l’âme d’un entrepreneur et qui sont capables d’agir pour réaliser leurs rêves.

Donc, voici ce que je veux que vous fassiez maintenant pour que je puisse vous aider et pour vous envoyer ces fameuses interviews bonus :

  • Celle de Matthieu Verne qui a fait 100 000 € de ventes en 1 an avec son blog sur le SEO
  • Celle de Catherine Prungnaud qui avec son blog Mains Dans La Terre partage comment sculpter l’argile et a réalisé 50 000 € de ventes sur les 12 derniers mois
  • Celle de Christophe Loret, docteur en médecine chinoise qui enseigne la méditation sur le blog qui porte son nom depuis son village dans le centre de la France
  • Xavier Rogé qui vit de son blog sur la batterie
  • De Lucie Rondelet qui a réalisé plus de 50 000 € de ventes quelques mois après avoir ouvert son blog de la nouvelle Calédonie
  • De Gaëlle Dobignard qui a aujourd’hui une véritable multinationale de sa ferme dans le fin fond de la campagne française grâce à son blog qui vend des œufs de poule et vous comprendrez exactement comment dans l’étude de cas…

Vous verrez, il y en a de nombreuses.

Donc, cliquez sur le bouton ci-dessous pour rejoindre le groupe secret Telegram qui accompagne cette masterclasse afin d’obtenir du contenu supplémentaire et d’être prévenu de la publication des prochaines vidéos.

Puis, laissez-moi un commentaire ci-dessous pour répondre à cette question : Que se passerait-il si vous pouviez comme Sophie, Olivier, Sophie et Guillaume, Cédric, Matthieu et les autres, avoir un blog qui est une véritable entreprise et qui vous permet d’être libre, de travailler à votre rythme, de voyager partout dans le monde tout en gagnant confortablement votre vie ?

Est-ce que vous iriez faire ce voyage dont vous rêvez depuis longtemps ? Est-ce que vous quitteriez la ville pour aller dans cette maison de campagne qui vous fait tant envie ? Est-ce que vous utiliseriez le temps gagné pour passer plus de temps avec vos proches, vos amis, votre famille ?

Cliquez sur les boutons juste en dessous pour être sûr de ne pas rater les prochaines vidéos, puis répondez-moi dans les commentaires ci-dessous maintenant, c’est important pour que je puisse vous aider.

Dès que votre commentaire sera posté, je vous enverrai les nouvelles interviews dans lesquelles Paul, Maya, Christophe, Lucie, Xavier, Gaëlle, Bertrand et tous les autres vous expliqueront comment ils sont devenus libres avec leur blog et comment vous pouvez devenir libre vous aussi.

Et je vous donnerai accès aussi au groupe de discussion Facebook réservé à l’atelier.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂