Comment diviser ton travail par 5 pour presque le même revenu (174/365)

Il vous est possible de diviser votre travail par 5 grâce au principe de PARETO tout en gagnant juste un peu moins. Il vous suffit juste d’un peu de clairvoyance. 😉

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► En savoir plus sur “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” : https://olivier-roland.com/

► Recevez gratuitement l’extrait offert du livre “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” – Les 3 principes pour réussir dans tous les domaines de votre vie : https://olivier-roland.com/3-principes/

► Cliquez ici pour être prévenu gratuitement par email quand une nouvelle vidéo est publiée ! 😉
https://olivier-roland.tv/videos

– “Le Principe 80/20” de Richard Koch sur Amazon : https://olivier-roland.tv/le-principe-80-20

– La vidéo “Comment obtenir BEAUCOUP plus avec MOINS d’effort, la recette (80/20 et Pareto) ” : https://www.youtube.com/watch?v=qGqIyvRbfvg&list=PLlNaq4hbeacRenu3pV65ir209cjP6CZph

► Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

NOTE : Pour les liens affiliés de cette vidéo, voir le paragraphe « Affiliation » de : http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/mentions-legales/

https://www.youtube.com/watch?v=28S8dJD2pQU

Transcription texte (littérale) de la vidéo “Comment diviser ton travail par 5 pour presque le même revenu (174/365)” :

Comment diviser par 5 votre travail tout en diminuant juste un peu vos revenus ?

Ça parait complètement incroyable. C’est même plutôt facile à faire si vous avez la liberté de pouvoir choisir avec qui vous travaillez.

Pour cela, il faut être entrepreneur et avoir une boîte qui tourne suffisamment bien pour que vous puissiez vous permettre de choisir vos clients.

Mais souvent, c’est davantage accessible même à des entrepreneurs qui ont démarré leurs boîtes il n’y a pas si longtemps. Il faut juste faire une bonne analyse.

Il y a un principe qui est universel dans les entreprises. En général, c’est le principe de Pareto : de manière générale, 80 % des effets sont produits par 20 % des causes.

Ça se retrouve à des tas de niveau.

Par exemple, en qualité, vous avez 80 % des erreurs qui sont produites par 20 % des causes.

Le principe qui nous intéresse aujourd’hui, c’est que de manière générale, 80 % de vos revenus viennent de 20 % de vos clients seulement.

Bien sûr, c’est un principe. Ce n’est pas toujours 20 %, toujours 80 %. Il y a des variantes.

Mais quand j’ai découvert ce principe de Pareto, j’ai fait une analyse dans ma première boîte de service informatique et j’ai découvert avec stupéfaction que 17 % des clients amènent 80 % des ventes. Ça m’a surpris de voir à quel point c’était proche de ça.

Récemment, j’ai discuté avec mon cousin qui a une boîte dans le jardinage. Il est entrepreneur. Il n’a pas d’employé, il travaille à son compte.

Il m’a dit : « Tu sais Olivier, j’aime beaucoup ce que je fais. Mais là, je travaille trop et c’est très physique. Je suis vraiment crevé à la fin de la journée. Je vais faire une analyse 20/80 et je ne vais garder que les 20 % des clients qui amènent 80 % de chiffre d’affaires. »

Je demandais s’il a fait une analyse ?

Il m’a dit que oui, qu’il est à peu près à 20 % qui amènent 80 % de clients.

C’est le principe tout bête, tout simple que beaucoup d’entrepreneurs pourraient appliquer pour diminuer instantanément énormément leur temps de travail sans sacrifier beaucoup de leurs revenus. C’est tout simplement de faire cette analyse 20/80 et de virer les 80 % des clients qui amènent 20 % du résultat.

Quand vous réfléchissez, à quoi ça sert concrètement – d’un point de vue déjà business et aussi au niveau de votre énergie, votre stress, et au niveau humain, de tout ce que vous pouvez faire de ce temps libre – de garder 80 % de clients qui ne vous amènent que 20 % de votre bénéfice ?

Imaginez que vous fassiez 80 % de ce que vous gagnez aujourd’hui en travaillant seulement 1/5 de votre temps. Imaginez à quel point ça pourrait vous libérer.

C’est vrai que quand vous faites ça, il n’y a pas que des avantages. Notamment, le principal inconvénient, c’est que vous êtes un peu plus dépendant de ces clients-là. Mais en même temps, vous avez beaucoup de temps libre. Et si jamais un client s’en va, vous avez du temps pour toucher du nouveau client.

Puis, tous ces temps que vous avez gagnés, vous allez pouvoir aussi utiliser pour essayer de dupliquer ces clients.

Vous allez pouvoir analyser ces 20 % de clients qui vous amènent 80 % de chiffres d’affaires et essayer de comprendre leurs caractéristiques démographiques.

Et souvent, il y a des points communs entre eux.

Puis, essayez de trouver des clés qui sont similaires. Essayez de comprendre pourquoi ces clients-là sont dans le 20/80 et pas les autres.

Essayez de trouver des clients exactement semblables. Ce qui fait que très vite, vous pourriez avoir juste un, deux ou trois clients en plus qui sont dans cette catégorie et ça pourrait doubler votre chiffre d’affaires sans pour autant doubler votre temps de travail.

Vous ne devez pas faire cela aveuglément. Faites une analyse quand même. Voyez si en faisant ce 20/80, ça va aller au niveau de votre boîte.

Et si vous voulez un matelas de sécurité, dans ce cas-là, gardez le 30/85 par exemple.

Vous gardez les 10 % qui vous amènent les 5 % qui restent du chiffre d’affaires ou les 8 % qui restent. L’idée, c’est de diminuer vos temps de travail.

Après, ça fait peur à beaucoup d’entrepreneurs. Mais on est là pour essayer des choses qui vous font sortir dans votre zone de confort et qui vont vous challenger sur certaines préconceptions que vous pouvez avoir.

Quand j’ai fait cette analyse 20/80, ça m’a vraiment libéré sur plein des choses.

Et j’ai fait une autre analyse que je vous recommande de faire qui est moins objective, mais beaucoup plus jouissive. J’ai analysé les 20 % des clients qui m’amenaient 80 % de problèmes puisque vous pouvez être sûr que vous avez seulement une toute petite minorité de clients qui vous amènent la majorité des problèmes.

Dans mon cas, et je pense que c’est le cas pour la plupart des entrepreneurs, comme par hasard, la minorité de clients qui amenaient la grosse majorité des problèmes ne faisaient pas partie de la minorité de clients qui amenaient la majorité du chiffres d’affaires.

Déjà a minima, si le fait de virer 80 % de clients vous fait peur, virez au moins les 20 % de clients qui vous amènent 80 % de vos problèmes, ou tous ces petits clients qui vous amènent beaucoup de problèmes et qui ne font pas partie de ceux qui en même temps vous amènent le maximum de chiffre d’affaires.

C’est ce que j’ai fait. J’ai viré tous les clients qui étaient casse-pieds.

Instantanément, ça a complètement transformé mon business et ma vie parce que du jour au lendemain, je me suis retrouvé avec beaucoup moins de stress et une rentabilité qui restait toujours très haute alors que j’avais en plus beaucoup moins de travail.

Ça m’a notamment donné le temps nécessaire pour me lancer dans le blogging et démarrer mon blog qui m’a permis de devenir blogueur professionnel, « Des livres pour changer de vie ».

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂