Comment développer un business à coté de ses études sans tout plaquer ? (169/365)

Je réponds à une question de Léo “Comment développer un business sans tout plaquer ?”
➽ Vous aussi, posez-moi vos questions dans les commentaires ou sur Instagram.

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► En savoir plus sur “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” : https://olivier-roland.com/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=businessplaquer

► Cliquez ici pour être prévenu gratuitement par email quand une nouvelle vidéo est publiée ! 😉
https://olivier-roland.tv/videos/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=businessplaquer

– La vidéo “📺 J’ai retrouvé mon PREMIER passage télé en 2001 ! (163/365)” : https://www.youtube.com/watch?v=T42wJciXaDU

► Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

https://www.youtube.com/watch?v=T97-ULeEe-Y

Transcription texte (littérale) de la vidéo “Comment développer un business à coté de ses études sans tout plaquer ? (169/365)” :

Je réponds à une question de Leo qui dit : « Salut Olivier, je suis en école d’ingénieur, j’ai des projets scolaires et pas mal de taf, mais je veux réussir et développer des business sans tout plaquer et arrêter les études. Comment faire ? »

C’est une excellente question, je suis très content qu’il l’ait posé parce que c’est exactement ma manière de fonctionner.

Toujours quelle que soit « la folie » de mes projets, j’ai toujours fait ces projets.

Je les ai mis en place sous forme de transition douce à côté d’activités que j’avais déjà parce que je ne suis absolument pas croyant dans la méthode de brûler ses navires derrière soi et faire en sorte qu’on n’a qu’une seule option, c’est de réussir et d’y aller en mode bonsaï.

Je trouve que c’est une approche qui est beaucoup trop risquée, parce que quand on fait cela, on a un risque important d’échouer et dans ce cas-là, on est vraiment dans la mouise.

Par exemple, quand j’ai créé ma toute première entreprise à 19 ans et j’ai quitté l’école à 18 ans, je n’ai pas fait cela sur un coup de tête. Ce qui m’a donné la confiance pour faire cela, c’est que j’avais mis en place une expérience concrète sur le terrain à côté de mes études qui m’a montré que mon idée n’était pas juste une grande idée dans ma chambre, mais que c’était aussi une idée qui pouvait fonctionner sur le terrain.

C’est ce que je vais lui recommander de faire, c’est d’utiliser la méthodologie Lean Startup.

Le Lean Startup, c’est une méthodologie qui était développée dans la Silicon Valley et qui consiste à créer ce que l’on appelle le produit minium viable, c’est-à-dire la version minimale fonctionnelle de votre produit ou de votre service et de le mettre sur le terrain le plus vite possible.

C’est tellement facile de construire le meilleur truc du monde dans sa chambre et c’est quand on se heurte, on se confronte à la réalité du terrain que l’on voit si les choses fonctionnent vraiment et que l’on voit l’intérêt qu’ont les gens.

Ça arrive tout le temps que des entrepreneurs passent des mois et des années à créer la meilleure entreprise, le meilleur produit pour se rendre compte au final que tout le monde s’en fout complètement et qu’il n’y a pas de marché, il n’y a pas de potentiel économique pour leur idée.

Donc quand j’avais 18 ans, j’en avais marre des études, je voulais me lancer, j’avais envie d’être un entrepreneur, d’être indépendant et j’ai eu cette idée avec un ami de gagner de l’argent en faisant de la prestation informatique, en dépannant des ordinateurs.

Et le problème, c’est que ça avait l’air génial sur le papier, mais est-ce que vraiment ça allait fonctionner ?

Donc, on a décidé d’aller mettre en place un test extrêmement simple pour voir si on était en train d’halluciner ou si on était sur quelque chose de bon.

Ce test, c’était de passer une petite annonce dans un journal d’annonce locale – c’était en 99, c’était encore en francs – pour un investissement de 60 francs et on a fait 5 000 francs de chiffre d’affaires en 1 mois.

On a été allé voir les clients sur le terrain, on a vu qu’ils étaient intéressés, on a vu que l’on arrivait à résoudre leurs problèmes, qu’on pouvait leur apporter la valeur ajoutée, qu’ils étaient contents de payer autant que faire se peut.

C’est cette idée.

Quel est aujourd’hui le test le plus simple et efficace possible que vous puissiez mettre en place pour pouvoir voir si vraiment votre idée a un potentiel économique.

En plus, là, c’était en 1999. Aujourd’hui, il y a tellement de possibilités de monter des business sur le web à côté de son activité à temps partiel que ce sera aussi dommage de se priver que de faire des business physiques.

Et pareil, quand j’en ai eu marre de ma première entreprise et que j’ai voulu me lancer sur le web, j’ai créé mon blog à l’époque à temps partiel à côté de ma première activité.

Je ne vais pas mentir. Il y a des moments où il va falloir faire des sacrifices, des moments où vous rentrez de l’école, vous n’aurez qu’une envie, c’est de regarder Game of Thrones, vous allez avoir envie de vous faire une soirée Netflix ou de faire une partie de jeu vidéo et de voir vos amis.

Il y a des fois où vous allez devoir faire des sacrifices et décider de bosser sur votre business, d’essayer de bosser sur votre expérience, décider de prendre le risque, de perdre votre temps, parce que c’est aussi ça et de faire des choses qui ne sont pas de la gratification immédiate, mais de l’investissement pour le futur.

Mais faire ça, c’est un investissement extraordinaire sur l’avenir, parce que même dans le pire des cas, si vous voyez que ça ne fonctionne pas, vous l’aurez échoué rapidement et c’est très important d’échouer rapidement, vous aurez acquis des compétences que peu de gens ont et ça va vous permettre pour votre prochain projet d’aller beaucoup plus vite parce que vous aurez acquis les fondamentaux à la fois en termes d’état d’esprit, mais aussi de la base de fonctionnement d’un business.

Donc, oui, il est tout à fait possible de démarrer un business à côté de ses études sans arrêter ses études et c’est ce que je recommande.

Après, encore faut-il avoir l’idée, puis le courage et le bon état d’esprit. Mais il vaut mieux travailler ça en se lançant qu’attendre d’être parfait pour se lancer parce que l’on n’est jamais parfait.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂