Comment déléguer sans PERDRE le contrôle dans sa boîte (160/365)

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► En savoir plus sur “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” : https://olivier-roland.com/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=deleguerperdrecontrole

► Cliquez ici pour être prévenu gratuitement par email quand une nouvelle vidéo est publiée ! 😉
https://olivier-roland.tv/videos/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=deleguerperdrecontrole

– La vidéo “Comment et pourquoi déléguer pour travailler moins 🏝 : mon process ⚙ pour ma chaîne Youtube 🎞” : https://www.youtube.com/watch?v=VBQghoqX3GM&list=PLlNaq4hbeacRenu3pV65ir209cjP6CZph&index=337&t=0s

► Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

https://www.youtube.com/watch?v=XqnsFpKPa18

Transcription texte (littérale) de la vidéo “Comment déléguer sans PERDRE le contrôle dans sa boîte (160/365)” :

Je réponds à une question : « Salut Olivier ! Dans une ancienne vidéo, tu disais vouloir déléguer les tâches autant que possible. Ne risques-tu pas de perdre un peu le contrôle de ton business ? Merci. »

C’est une excellente question que se pose énormément d’entrepreneurs et d’aspirants entrepreneurs.

Je vais déjà dire : oui, tu perds en partie le contrôle.

Le fait que tu perds ce contrôle, c’est un obstacle surtout psychologique qui fait que beaucoup d’entrepreneurs ne franchissent jamais le cap de la délégation. Ils sont toujours en mode micro management, voire même ils restent seuls pour pouvoir contrôler tout.

La clé, c’est de comprendre : oui, tu perds une partie du contrôle.

Tu ne peux pas faire autrement parce que quand tu confies le travail à quelqu’un, déjà tu as grosso modo deux grandes manières de confier un travail à quelqu’un : soit vous détaillez précisément tout ce qu’il faut faire, toutes les étapes. C’est possible et j’ai fait ça pas mal. Vous faites une procédure et comme ça, la personne peut y revenir.

Vous pouvez aussi avoir une approche où vous donnez plus de responsabilité à la personne et vous allez lui dire : voici quel est le résultat que je veux obtenir et débrouille-toi. Je te fais confiance, tu te débrouilles, le résultat final doit être ça.

Donc, les deux approches ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Le gros avantage de la première approche, c’est que vous contrôlez davantage, vous donnez des instructions à la personne qu’elle aura moins besoin de chercher. L’inconvénient, c’est que vous pouvez passer à côté de solutions qu’elle pourrait trouver en accomplissant cette tâche.

C’est facile de résoudre ce problème en lui disant dans les instructions : « si tu penses à une autre manière de faire cette tâche, n’hésite pas à me la partager, on en discute ». Ça, c’est une possibilité.

L’avantage de la deuxième méthode, c’est que ça vous prend beaucoup moins de temps à déléguer, que vous laissez à la personne la créativité et la responsabilité de le faire.

Par contre, le gros inconvénient est que ça risque d’être fait pas de la manière que vous voulez et aussi vous risquez de perdre beaucoup de temps parce que peut-être que la personne ne comprend pas de quoi vous parlez, elle va vous demander pleines d’infos supplémentaires et tout.

Mais au final, dans chacun des cas, vous avez une perte de contrôle qui est plus ou moins importante.

La perte de contrôle est moins importante dans le premier cas parce que vous contrôlez les étapes et elle est plus importante dans le deuxième cas parce que finalement, vous ne savez pas comment ça va être réalisé. Mais dans tous les cas, il y a une perte de contrôle.

C’est inévitable et ce n’est pas grave.

On a souvent l’idée de « oui, si je le fais, ça va être mieux ». La vérité, c’est que peut-être qu’effectivement si vous le faites vous-même, ça va être mieux. Mais le truc, c’est que vous ne pouvez pas tout faire.

Vous préférez quoi ? Avoir deux choses bien faites dans votre entreprise alors qu’il y en 10 qui ont besoin d’être faites ou 2 qui sont très bien faites par vous et 8 qui sont faites bien par votre équipe.

Qu’est-ce qui, d’après vous, va davantage accroitre votre business entre ces deux cas ?

Vous devez comprendre qu’à un moment, il faut savoir lâcher prise, il faut accepter que vous ayez des résultats un peu différents de ce que vous auriez fait.

Parfois, on ne va pas se mentir, vous allez déléguer la tâche à quelqu’un, ça ne va pas du tout être fait comme vous l’envisagez. C’est pour cela que j’aime bien me baser sur des procédures.

Quelles que soit ces deux méthodes que vous utilisez, vous pouvez demander à la personne de documenter comment elle résout le problème. Comme ça, après, on a une source de référence qui peut être utilisée par tout le monde, y compris par la personne dans un an quand on aura oublié comment elle a résolu ce problème et par des nouvelles personnes qui vont rejoindre l’équipe et qui vont pouvoir se former plus facilement.

Ce qui est bien aussi avec les procédures et là, c’est vrai qu’on rajoute une couche de contrôle quand même, mais l’un des gros intérêts des procédures, c’est que quand il y a quelque chose qui a été mal faite ou un résultat qui n’a pas été obtenu ou une erreur qui a été faite, il n’y a que deux solutions possibles :

– Soit il y a un problème dans la procédure, dans ce cas-là, c’est parfait, vous la modifiez et cette erreur ne se reproduira plus.

– Soit la personne a fait une erreur dans l’application de la procédure et ce n’est pas contestable. C’est juste comme ça et point barre. Du coup, la personne ne peut pas argumenter quoi que ce soit, elle va dire : oui, c’est ma faute, Ok, je ferai attention à ne plus la refaire. Et en général, elle ne refait plus cette erreur.

Au final, oui, il y a une perte de contrôle, il y a des moyens d’atténuer cette perte de contrôle et il y a aussi d’autres méthodes.

C’est extrêmement intéressant, complexe et profond comme sujet. Je viens de discuter pendant une heure au déjeuner avec Jason Friedman, le super entrepreneur qui a bâti un business de plusieurs centaines de millions de dollars en quelques années. Il me parlait de management par KPI.

Il me disait que le cœur du truc qu’il a utilisé pour bâtir son business, c’était les managements par KPI, c’est-à-dire des point-clés sur lesquels il faut que les employés performent, qui sont concrets avec eux.

Par exemple, si vous êtes la réceptionniste à l’accueil, il faut faire en sorte que chaque client dont vous prenez l’appel ou chaque client que vous recevez physiquement, ait une réponse à sa question rapidement, qu’il part heureux…

Donc, on va mesurer vos performances par le nombre d’emails spontanés qu’on reçoit ou de messages spontanés qu’on reçoit des clients qui disent que vous avez été incroyable. On va envoyer un questionnaire de satisfaction clients et on regarde si toutes les semaines, tous les mois, ces KPI sont atteints. Et s’ils le sont, on pourrait éventuellement donner un bonus.

Il y a un tas de manière de lâcher du lest tout en gardant un peu le contrôle en responsabilisant les gens.

Ce qu’il faut retenir, c’est que dans ce domaine comme bien d’autres, à chaque problème a sa solution. Il ne faut pas se laisser bloquer par cela. Il faut se lancer, démarrer et trouver des solutions au fur et à mesure que les problèmes sont rencontrés.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂