Comment commencer à investir en partant de zéro ? #vidéopépite

Pour bien investir il faut déjà bien commencer. Je vous partage aujourd’hui les principes de base pour commencer à bâtir son indépendance financière en partant de zéro ! 🙂

Tous les jeudis, retrouvez une vidéo “pépite”, reprenant une idée clé d’une des 1600 vidéos publiées sur cette chaîne. La pépite de cette semaine est tirée de la vidéo “Comment commencer à investir en partant de zéro (222/365)” : https://www.youtube.com/watch?v=ClBHXHS2xhk&list=PLlNaq4hbeacRNovf_3yPM7Y_jPpbccoKU&index=6

► Cliquez ici pour être prévenu gratuitement par email quand une nouvelle vidéo est publiée ! 😉 https://olivier-roland.tv/videos/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=commencerAinvestirzero

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

#RebellesIntelligents #DéveloppementPersonnel

https://www.youtube.com/watch?v=cmEQTkBQ7Zo

Transcription texte (littérale) de la vidéo “Comment commencer à investir en partant de zéro ? #vidéopépite” :

Est-ce que vous vous êtes déjà demandé comment commencer à investir avec un petit budget ? C’est exactement la question que pose Mérédith Vabretile.

Déjà Mérédith, cela dépend de tes objectifs.

Donc, je vais partager mes objectifs personnels avec mes investissements et puis ma philosophie. C’est :

  1. long terme
  2. 20/80.

Par long terme, je veux dire que je me fous complètement de gagner de l’argent, je n’ai pas besoin de cela pour vivre. Tous les investissements que je fais, c’est dans un horizon à minimum 20, 30 ans et de manière générale, plutôt pour assurer ma retraite ou pour avoir des revenus complémentaires en cas de coup dur ou si par extraordinaire, par exemple, mon entreprise se plante.

Le 20/80, c’est que je ne veux surtout pas devoir gérer mes investissements au quotidien. L’idéal, ils sont complètement automatisés et j’ai peut-être besoin de passer 5 minutes par jour dessus.

Alors, ce n’est pas possible pour tous les types d’investissement mais c’est vraiment là-dessus que je me concentre.

Une fois cela établi, comment démarrer quand effectivement on n’a pas beaucoup de budget mais qu’on veut déjà apprendre un peu comment investir et puis commencer sa boule de neige d’investissement ?

La première chose, déjà, c’est de n’avoir aucune dette. Ce n’est pas logique de vouloir investir si on a des dettes notamment pour des objets de consommation.

Cela peut être intelligent de s’endetter pour investir justement, par exemple, notamment en investissant dans l’immobilier, mais si tu as des dettes, il y a deux solutions possibles.

La plus simple, c’est de prendre la dette qui te coûte le plus cher aujourd’hui, celle sur laquelle tu as le maximum de crédit à rembourser et tu essaies de la rembourser en avance. Une fois que tu as réussi à la rembourser, tu peux prendre le versement mensuel que tu utilisais pour rembourser cette dette-là pour rembourser les autres.

Ce n’est pas toujours possible de commencer par celle qui coûte le plus cher tout simplement par manque de liquidité. Donc une autre solution, c’est de commencer au contraire par les plus petites dettes, celles qui sont les plus faciles à rembourser. Les rembourser le plus vite possible par anticipation, et ensuite, prendre cette somme mensuelle qui était allouée aux petites dettes pour rembourser par anticipation des dettes de plus en plus grosses.

Cela, c’est une méthode qui est extrêmement utile notamment pour les gens qui sont dans le surendettement.

Si vous avez fait un crédit pour avoir un investissement avec un taux qui est faible en ce moment, l’argent est presque gratuit en Europe notamment pour investir dans l’immobilier, ce n’est pas une bonne idée. Là, je parle de si vous vous êtes fait prendre avec des cartes de crédit, avec des taux à 10% et que vous vous êtes un peu embêté avec cela.

Il faut d’abord régler ces problèmes-là avant de commencer à investir.

Ensuite, la première chose à faire une fois que cela s’est fait, c’est d’éviter de retomber dans le piège.

Donc, bannissez tout ce qui est carte de crédit et tout cela. N’achetez jamais quelque chose, un bien de consommation dont vous avez… sans que vous ayez l’argent sur votre compte.

La deuxième étape, c’est de créer un fond d’urgence.

Un fond d’urgence, c’est quoi ?

C’est entre 6 mois à un an de salaires qui sont placés sous forme extrêmement liquide, c’est-à-dire sous forme d’argent que vous pouvez retirer très vite en cas de besoin et qui va vous permettre d’avoir une certaine sécurité psychologique.

Mais je recommande quand même d’avoir une somme liquide qui équivaut au moins à deux mois de salaires déposés, si vous êtes en France, sur un livret A tout simplement. Cela vous permet que votre capital ne soit pas complètement grignoté par l’inflation puisque l’inflation est quand même assez faible en ce moment.

Si vous vous contentez par exemple d’avoir votre argent sous forme de billets dans un matelas, le problème, c’est qu’au bout d’un an, les prix auront augmenté d’en moyenne à quelque chose comme 1 ou 2%. Ce qui fait qu’avec les mêmes 1 000 € que vous avez il y a un an, vous ne pouvez pas acheter exactement la même quantité d’objets. Vous allez avoir moins de choses pour ces mêmes 1 000 €, donc ils valent moins.

Tandis que si vous les placez sur un livret A, comme vous avez pris – je ne sais pas quel taux aujourd’hui, cela doit être quelque chose comme 1% au moins – cela a compensé un peu l’inflation, voire complètement si l’inflation a été faible.

Et l’avantage de cela, c’est qu’au-delà de cette sécurité psychologique que donne le fait d’avoir plusieurs mois de salaires, c’est surtout, cela peut servir en cas de coup dur. On ne sait jamais ce qui peut arriver, vous pouvez avoir besoin de débloquer une somme d’argent très vite si jamais il y a quelque chose qui se passe dans la vie et cela peut arriver à n’importe quel moment.

Cela, c’est important. 6 mois, un an, je le recommande pour les entrepreneurs notamment ceux qui commencent à bien gagner leur vie parce que cela vous donne la sécurité psychologique absolument géniale.

Et en gros, le conseil, c’est déjà de remplir complètement en France le livret A et puis le livret de développement durable.

Si tu es étudiant ou employé, commence déjà par avoir un petit fond d’urgence de deux mois, c’est déjà pas mal. Et pour le reste, tu peux commencer à investir tout simplement dans ce que l’on appelle des fonds indexés ou des trackers.

Les trackers, c’est quoi ?

C’est tout simplement des logiciels qui vont essayer de suivre des indices boursiers. Et le grand intérêt, c’est qu’il y a très peu de risque parce qu’autant si tu as investi dans une action d’une entreprise, l’entreprise peut faire faillite ou l’action peut s’effondrer, et du coup, tu peux perdre ton argent. Autant, un indice, c’est déjà un peu plus compliqué.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que l’indice en lui-même ne peut pas disparaitre.

Cela, c’est génial. Tu prends le CAC 40 par exemple ou le S&P 500 qui est l’équivalent américain, s’il y a une entreprise dedans qui fait faillite ou qui n’a pas d’assez bon résultat, elle sort de l’index mais l’index lui en lui-même ne change pas.

La règle de base, la règle d’or, c’est que tu ne dois jamais investir de l’argent dont tu as besoin. C’est toujours de l’argent dont tu n’as pas besoin que tu investis, l’argent qui est en surplus.

Et c’est pour cela qu’il y a cette notion de fond d’urgence qui est absolument primordiale parce que si à un moment, tu as un besoin urgent de cash, tu peux revendre tes actions. C’est quelque chose d’assez liquide. Mais le problème, c’est que si à ce moment-là, tu es dans une crise par exemple comme il y a eu en 2008, tes actions valent sans doute beaucoup moins que ce que tu les as achetés. C’est dommage parce que sur 20 ou 30 ans, tu seras gagnant.

C’est un risque inhérent qu’il faut savoir gérer.

J’espère que cela t’a apporté des réponses et que tu vas pouvoir commencer ton initiation dans un sujet qui est absolument passionnant.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂

Mot-clés utilisés pour trouver cet article :

EhAgAUHQAA0deAAAAAAAAAAAGIb0yPMFIhkA8aeDS76uQmuVYfpfQd6JSJNvfxwXV17zMgFy, EhAgAUHQAA0deAAAAAAAAAAAGJT0uvQFIhkA8aeDSxXuwsDYS3evhQEDRkouLzQboelMMgFy, EhAgAUHQAA0deQAAAAAAAAAAGIicsvUFIhkA8aeDS8mg5ObdBbZ7AIzPWE2TJj1bXh1tMgFy, EhAgAUHQAA0deQAAAAAAAAAAGIqWs_UFIhkA8aeDSxGViRAlaMa_Ij-3TjSVauMfMLW8MgFy, EhAgAUHQAA0deQAAAAAAAAAAGIr-4_UFIhkA8aeDS0CZsRn4d1t8N34WfdFFyVoNwtoIMgFy, EhAgAUHQAA0deQAAAAAAAAAAGJbThfUFIhkA8aeDS9_KR4QMgiLnsV9D9izl75JKdwKYMgFy, EhAgAUHQAA0deQAAAAAAAAAAGJDHrvUFIhkA8aeDS-1xldrlqxBW3hp4kHlXcMjyYIRSMgFy, EhAgAUHQAA0deQAAAAAAAAAAGJOCoPUFIhkA8aeDS2UdiOMwVhOz9FAxL4QvpNqsuFf5MgFy, EhAgAUHQAA0deQAAAAAAAAAAGJXx3PUFIhkA8aeDSw77ok1No8JfBG-jYXllBp77ideGMgFy, EhAgAUHQAA0deQAAAAAAAAAAGK3YufUFIhkA8aeDS2dKqM4TbRUm3107P4wkn6DuXAWgMgFy, EhAgAUHQAA0deQAAAAAAAAAAGKLM4vUFIhkA8aeDS6gP2pCvR2mRg9tgNLi8Waw_tF-1MgFy, EhAgAUHQAA0deQAAAAAAAAAAGKPXpvUFIhkA8aeDS75H6F3iH435Di8Lpcp91SOu2dZ0MgFy, EhAgAUHQAA0deQAAAAAAAAAAGL-2wfQFIhkA8aeDSwWOotQJPMyw6RTO7swWTRFKiN29MgFy, EhAgAUHQAA0deQAAAAAAAAAAGL3owvQFIhkA8aeDS7OcAh7cS75lMZSqGYHKlrjh8y3HMgFy