Ce gros problème touche PLEIN d’entrepreneurs et de services – Es-tu affecté ?

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► En savoir plus sur “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” : https://olivier-roland.com/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=problemeentrepreneursservices

► Obtenez gratuitement mon livre “Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog” en cliquant ici ! 🙂 https://olivier-roland.tv/livre-offert/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=problemeentrepreneursservices

Vidéos complémentaires :
– “Asana, le logiciel MAGIQUE avec lequel je délègue du travail à mon équipe” : https://www.youtube.com/watch?v=OrNSHyX_MpA&list=PLlNaq4hbeacS07PeMWQJLiCEcWpNqX_IH&index=76&t=0s
– “Quelle est l’attitude ESSENTIELLE pour un entrepreneur qui veut réussir ?” : https://www.youtube.com/watch?v=C7UprMMBay8&t=0s&index=22&list=PLlNaq4hbeacS07PeMWQJLiCEcWpNqX_IH

► Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

#RebellesIntelligents #DéveloppementPersonnel

https://www.youtube.com/watch?v=uNz4MDv3I1c

Transcription texte (littérale) de la vidéo “Ce gros problème touche PLEIN d’entrepreneurs et de services – Es-tu affecté ?” :

Souvent, je partage avec vous des applications que j’adore et parfois je vous fais la réflexion que je ne comprends pas pourquoi j’aimerais bien leur donner de l’argent, mais je n’ai jamais compris l’intérêt.

Je vous ai fait cette réflexion avec le logiciel « Asana » qui est le logiciel que j’utilise pour collaborer avec mes équipes.

Je ne vous ai pas fait la réflexion dans la vidéo, mais je me pose la même question avec le logiciel « Work Hard Anywhere » dont je vous ai déjà parlé récemment quand j’ai été à Lisbonne.

« Work Hard Anywhere », ça permet de trouver des endroits sympas pour travailler à partir de son ordinateur dans des cafés typiquement où il y a un bon Wifi, des bonnes prises électriques tranquillement.

Ces 2 logiciels, cela fait des années que je les utilise. Je les adore au point que je vous en parle. Et en fait, ils ne m’ont jamais demandé de l’argent.

« Work Hard Anywhere », je ne sais même pas comment ils font pour gagner de l’argent.

« Asana », ils ont un plan premium avec des fonctionnalités supplémentaires, mais je n’ai jamais eu besoin de ces fonctionnalités alors que j’ai quand même un petit business qui tourne, je dois avoir 8 personnes sur mon Asana dans mon équipe.

Ce n’est quand même pas rien. Il faut se rendre compte que la très grande majorité des entreprises dans le monde ont moins de 10 salariés.

J’ai déjà eu le cas dans le passé d’applications comme ça qui étaient géniales où j’étais prêt à investir, à dépenser de l’argent pour le service qu’elles me proposaient, mais finalement comme elles ne me l’ont jamais demandé, je ne leur ai rien donné.

Je me suis posé la question de la pérennité leur business model et parfois, malheureusement, on les voit disparaitre.

L’application dont le nom me vient à l’esprit, c’est « Make me » dont j’en parle dans « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études ».

A la base, c’est une application géniale. Ça permettait de se réunir entre amis autour d’un défi commun. Par exemple, je vais méditer tous les jours et il fallait envoyer tous les jours dans ce cas-là une photo qui prouvait que vous avez bien fait ça. Typiquement, l’endroit où vous avez médité ou si par exemple, c’était de faire du sport tous les jours, vous montriez une photo de vous après le sport un peu fatigué.

« Make me », j’en parle dans mon livre parce que je trouvais ça très sympa. Et pareil, je me pose la question, je me suis dit : « comment elle gagne de l’argent ? ». Et ça n’a pas loupé. L’application a disparu, les développeurs ont dit : « on n’a pas trouvé le business model ».

Finalement, il y a beaucoup d’exemples comme ça de services qu’on trouve gratuitement sur le web qui sont gérés par des gens qui à un moment ont peur de demander de l’argent à leur audience.

Je dis bien « ont peur » parce que dans toutes les applications que j’ai citées, je serais prêt à payer juste pour avoir ses fonctions basiques qu’ils proposent gratuitement.

Et donc, il y a un problème.

Vous allez me dire pourquoi je ne fais pas une donation si j’aime bien ces applications ?

C’est la même chose. Je veux bien donner, ce n’est pas le souci, mais je ne pense pas qu’à terme, c’est un business model pérenne. Clairement, il y a très peu d’applications qui fonctionnent juste sur les dons. A un moment, il faut que les gens puissent payer pour pouvoir profiter du service que vous apportez.

Cela vient de plein de choses.

Cela vient souvent un peu de la culture du gratuit sur le web, cela vient de la peur de demander de l’argent à son audience, on dit : « Mon Dieu, c’est terrible. Ils vont me jeter des tomates dans la rue, je vais être la risée du web… », cela vient peut-être d’un trop grand focus dans le monde des startups sur le fait de faire des levées de fond plutôt que d’avoir un business model rentable le plus rapidement possible. Et ça, je pense que c’est une grosse erreur dans l’écosystème des startups de manière générale même s’il y a plein de choses positives.

Par exemple, il y a la startup « Master Class » qui propose des cours avec des gens absolument incroyables, des acteurs, des metteurs en scène, des réalisateurs et tout ce que vous voulez. Mais le truc, c’est qu’aujourd’hui, ils font des levées de fond de plusieurs dizaines de millions de dollars et ce n’est pas normal.

Moi, je suis dans la même industrie qu’eux, l’industrie des produits d’informations et c’est une des industries les plus rentables du monde. Il n’y a pas normalement besoin de faire des levées de fond extérieures pour se développer, au contraire.

Quand on regarde leur business model, heureusement ce n’est pas gratuit ce qu’ils font quand même, mais c’est juste à un coût dérisoire.

Si je me rappelle bien, la dernière que je suis allé le voir, c’était, ils proposaient un package à 100 dollars l’année et vous avez accès à tous les cours avec des stars hollywoodiennes, des metteurs en scène ultra connus. C’est n’importe quoi.

Il y a vraiment ce problème dans le monde des startups, du business model de trop compter sur l’argent à l’extérieur.

Donc vous pouvez proposer le meilleur service du monde, si à un moment, vous ne demandez pas aux gens de payer un prix par rapport à la valeur que vous proposez, votre business model n’est pas pérenne et vous ne rendez pas service à l’humanité parce que votre service va disparaitre à terme et il y a des tas de gens qui vont être tristes parce qu’ils ne pourront pas l’utiliser. Et il sera trop tard.

Moi, on m’aurait proposé un abonnement à 5 euros par mois pour utiliser « Make me », je l’aurais pris.

« Headspace » qui est une super application de méditation, je crois que j’ai dû payer 200 euros, 250 pour l’accès à vie parce que je trouvais cela vraiment génial, je trouvais que c’était un super investissement.

Pour ceux qui n’ont pas les moyens, vous pouvez payer quelques euros par mois, quelques dollars par mois, ce n’est pas cela qui va vous tuer.

Au bout d’un moment, il faut comprendre que le gratuit a ses limites, que le gratuit, c’est aussi une excellente manière d’amener plein de touristes qui vont jamais rien vous acheter et que si vous voulez une entreprise, ce n’est pas compliqué, il ne vous faut pas des utilisateurs, il vous faut des clients.

Ça, c’est une grande différence que malheureusement beaucoup de startupers ne comprennent pas ou en tout cas un stade qu’ils n’atteignent jamais.

Donc, n’oubliez pas, c’est tout à fait normal d’avoir peur de demander de l’argent à votre audience, mais ce n’est pas grave. C’est comme pour toutes les étapes de votre voyage, de votre trajet d’entrepreneur, il faut avoir peur et le faire quand même.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂