Ce comportement NORMAL qui vous bloque dans votre succès

Vous est-il déjà arrivé de réaliser qu’un comportement que vous avez eu pendant des années vous était en fait préjudiciable ? C’est ce qui m’est arrivé, et je vous le partage dans cette vidéo car il est extrêmement répandu 🙂

Vidéos complémentaires :

– 🥋📈 Comment Ricardo Teixeira est devenu champion du monde de karaté ET entrepreneur (87/365) : https://www.youtube.com/watch?v=-FksfjTKEw0
– 👶🏻 Comment Nicolas Elzéard a eu un 4ème enfant grâce à son blog 🙂 : https://www.youtube.com/watch?v=YlKaN4bEYg0

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

#RebellesIntelligents #DéveloppementPersonnel

https://www.youtube.com/watch?v=NrwnmhAAlhU

Transcription texte (littérale) de la vidéo “Ce comportement NORMAL qui vous bloque dans votre succès” :

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de faire une erreur pendant longtemps, peut-être même des années, et de vous rendre compte avec une sorte de choc qu’effectivement ce que vous avez cru pendant longtemps être un comportement normal, c’était quelque chose qui était préjudiciable à votre progrès, au fait de réaliser les objectifs que vous vous êtes donnés ?

Si oui, rassurez-vous, vous n’êtes pas seul. Moi-même, ça m’est arrivé pas mal de fois dans ma vie et dans ma carrière d’entrepreneur.

Je vais partager avec vous aujourd’hui une des plus grandes erreurs que j’ai faites dans ma carrière d’entrepreneur. C’est celle de croire que parce que j’avais déjà entendu un conseil, parce que j’avais déjà vu un contenu similaire, parce que j’avais déjà vu un cours, je n’avais pas besoin de réentendre ce conseil, de revoir ce contenu, de me réapproprier le contenu du cours.

On pourrait résumer la solution à cette erreur par cette expression très connue dans le monde anglo-saxon qui est « Back to basics », c’est-à-dire « retourner aux fondamentaux ».

Vous pouvez parler à de nombreux athlètes et sportifs de haut niveau, vous allez voir qu’une très grosse proportion d’entre eux vont vous parler de l’importance de toujours retourner aux fondamentaux.

En fait, je me suis rendu compte de cette erreur quand mon ami Ricardo Teixeira qui est double champion du monde de karaté que j’ai déjà interviewé à plusieurs reprises sur la chaine m’a fait remarquer que justement je la commettais.

Tous les ans, je vais à un évènement qui est l’évènement annuel de Jeff Walker qui est un de mes entrepreneurs mentor, je fais partie de son mastermind depuis presque 10 ans maintenant. Ricardo me voyait arriver dans cet évènement vers 10 heures-11 heures du matin, et parfois, il voyait même ne pas arriver du tout pendant toute une journée.

Il m’a dit : « Olivier, je ne comprends pas, pourquoi tu ne viens pas suivre les informations qui sont partagées pendant cet évènement ? »

Je lui dis : « Ecoute Ricardo, franchement c’est plutôt fait pour les débutants, moi, j’ai quand même un bon niveau avancé. Dans un évènement, je préfère rencontrer des gens plutôt que de voir du contenu que je connais déjà ».

Et là, il m’a dit : « Olivier, avec tout le respect que je te dois, tu fais une énorme erreur. C’est ce que mon maitre me répétait toujours. »

Il avait un maitre japonais : « Pour devenir champion, tu ne dois pas maitriser des trucs super avancés que personne n’avait jamais entendu parler. Il n’y a pas vraiment de secret dans le karaté, dans beaucoup d’autres domaines. Il faut juste très bien connaitre ses fondamentaux et les répéter encore, encore et encore jusqu’à ce qu’ils deviennent une seconde nature. »

Ne jamais croire que parce qu’on a atteint un très bon niveau, on va toujours le garder et que du coup, on peut se permettre de négliger ses fondamentaux.

Et il m’a dit : « Tu sais, moi aussi, je suis comme toi, il y a plein de choses que je connais déjà mais j’y retourne tous les ans, je prends des notes et je fais les exercices comme je si j’étais un débutant parce que tu dois avoir cet esprit comme l’eau, cet esprit de débutant et faire comme si tu réapprenais tout parce qu’à chaque fois, tu vois des nouvelles choses que tu n’avais pas compris. A chaque fois, tu te rappelles de choses que tu avais oublié. A chaque fois aussi, la personne qui te partage ça, elle a pu évoluer depuis la dernière fois que tu as entendu ses conseils. Donc, il y a peut-être des nuances supplémentaires qu’il n’y avait pas la dernière fois… ».

Et récemment, il y a un élève de Blogueur Pro que j’ai eu l’occasion d’interviewé plusieurs fois sur la chaine qui est Nicolas Elzéard qui est un coach sportif dans le domaine du cyclisme qui m’a dit exactement la même chose.

Il m’a dit : « Tu sais Olivier, en sport, ce qui est fondamental, moi j’ai coaché plus de 2000 personnes, c’est de bien maitriser les fondamentaux ».

Ce conseil a changé ma vie parce qu’il y a tellement de choses qu’on prend pour acquis et puis qu’en fait, on ne maitrise pas tant que ça.

On maitrise un peu mais pas trop, ou on l’a maitrisé à un moment parce qu’on a cru qu’on avait atteint un seuil déclic et qu’on pouvait plus passer en dessous, finalement, notre compétence a décru parce qu’on ne l’a pas assez entretenu.

Il y a aussi des tas de choses qu’on a compris à un moment donné d’une certaine manière parce que c’était la manière dont on pouvait la comprendre à une étape de notre parcours. Mais en revoyant la même chose, on la voit avec un œil un peu plus acéré, un plus affuté, en comprenant davantage les nuances.

Beaucoup de débutants tombent sur une technique ou une méthode qui fonctionne. Ils l’utilisent une fois et ils disent : « waouh, c’est génial ». Et après, ils arrêtent de l’utiliser sans aucune raison.

Comme je dis souvent, quand vous tombez sur quelque chose qui marche, vous devez l’utiliser encore, encore et encore jusqu’à ce que ça ne marche plus.

Et ça revient à cette idée toujours de revenir aux fondamentaux parce que qu’est-ce qui fait que finalement ce n’est pas si enthousiasmant que ça ce que je suis en train de vous partager ?

Honnêtement, ce que je suis en train de vous dire, c’est comme j’étais en train de vous dire que c’était le moment de manger vos brocolis alors que vous avez envie de manger un hamburger.

Ce n’est pas super sexy ce que je suis en train de vous raconter là, ça m’étonnerait que ça vous fasse rêver ou que ça excite ou que vous dites : Olivier a totalement raison, c’est génial. Je vais aller revoir tout ce que j’ai appris déjà pour voir si je n’ai pas oublié des trucs.

Ce n’est pas truc qui nous enthousiasme fondamentalement.

Si je vous montre un hamburger qui a l’air très appétissant et des brocolis qui eux aussi ont l’air le plus appétissant possible pour des brocolis, si je montre ça à 7 milliards d’êtres humains, il y a probablement 90% qui vont davantage ressentir d’envie pour le hamburger que pour le brocoli. Ça ne veut pas dire qu’ils vont forcément choisir le brocoli, mais ils vont davantage ressentir d’envie pour le hamburger.

C’est une conscience de la nature humaine qu’on aime toujours chercher les trucs nouveaux.

On a ce biais dans notre cerveau qui pense que nouveau égal mieux. Et nouveau parfois, c’est mieux, oui, mais parfois nouveau, ce n’est pas aussi bien qu’avant ou ça n’apporte pas fondamentalement de choses. Ou nouveau, ça nous empêche de nous concentrer sur les basiques et justement ça nous empêche de vraiment maitriser ce qu’on devrait maitriser.

C’est la même chose. Quand un débutant trouve quelque chose qui fonctionne, le fait une fois et arrête de le faire, il peut y avoir différents facteurs comme le fait : « oh, mon Dieu, j’ai réussi, j’ai trop bien réussi, j’ai peur de réussir à nouveau. Ça va trop changer ma vie, c’est trop bouleversant, je n’ose pas aller plus loin ».

Mais il y a aussi cette idée que : « ok, waouh, j’ai trouvé un truc qui marche, on va trouver d’autres nouveaux trucs qui fonctionnent ».

Il n’y a pas de mal à explorer les nouveaux trucs qui fonctionnent tant que vous ne négligez pas les anciens trucs qui fonctionnent toujours.

Donc, au final, le conseil 80/20 que je vous donne les rebelles intelligents, comment appliquer ça concrètement ?

La prochaine fois que vous tombez sur un conseil que vous avez déjà entendu, que ce soit exactement le même ou il soit légèrement différent, que vous voyez une vidéo peut-être que vous avez déjà vu, que vous regardez un cours que vous avez déjà vu, peut-être même que vous tombez sur un bouquin que vous avez déjà lu, plutôt que de vous dire : « j’ai déjà entendu ça, on va passer à autre chose », demandez-vous : « j’ai déjà entendu ça, est-ce que j’ai concrètement appliqué ce conseil, ce cours, ce livre, cette méthode ? Et si je l’ai appliqué, est-ce que je l’ai bien appliqué, est-ce que j’ai suffisamment bien appliqué ? Et est-ce que je ne peux pas apprendre quelque chose de nouveau que je n’avais pas perçu la première fois ? ».

Ayez juste ce léger changement d’attitude.

Et vous n’êtes pas obligé de le faire pour le reste de votre vie, Ok, essayez pendant quelques jours, vous voyez ce que ça va donner. Faites-le peut-être pour les 5 prochains contenus que vous allez voir.

Il y a un deuxième exercice que vous pouvez faire et que je vous recommande, c’est de choisir un livre qui a révolutionné votre conception de quelque chose. Ou peut-être même pas à ce point-là, mais au moins quand vous l’avez lu, vous vous êtes dit : « waouh, c’est vraiment un bouquin intéressant ».

Et là, ce que vous allez faire, c’est que vous allez le chercher dans votre bibliothèque ou dans votre Kindle, vous allez l’acheter à nouveau ou l’emprunter à la bibliothèque ou que sais-je encore. Vous mettez vos mains dessus à nouveau et vous le relisez.

Ça peut être un livre que vous avez lu il y a quelques années comme « Comment se faire des amis ? », vous vous êtes dit : « waouh, c’est génial », et peut-être que vous n’avez pas tout appliqué. Peut-être que vous avez dit : « ok, je vais l’appliquer, ça va changer ma vie », et puis après quelques mois, quelques années, vous vous rendez compte que vous n’avez pas tant appliqué ça.

Relisez-le plutôt que de chercher un nouveau bouquin et d’être dans cette recherche permanente de la nouvelle chose qui est finalement l’équivalent du hamburger pour l’esprit. Si vous ne mangez que ça, au bout d’un moment, votre esprit va être gros, gras et gris, et il ne va pas être aussi optimal, heureux et performant qu’il pourrait l’être.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂

Mot-clés utilisés pour trouver cet article :

EhAgAUHQAA0deQAAAAAAAAAAGJfGnu8FIhkA8aeDSyAwRQLQjx3DA1EqsPAsFu8DwU0uMgFy, EhAgAUHQAA0deQAAAAAAAAAAGKipnu8FIhkA8aeDS0XhQvFIKtYWsU4eT3MuMaf5DbE8MgFy, EhAgAUHQAA0deQAAAAAAAAAAGMG-n-8FIhkA8aeDS--nMIWSc03G70znm8BQ2XEa-L_RMgFy, EhAgAUHQAA0dkwAAAAAAAAAAGIOGnO8FIhkA8aeDS2YtsE-CeQxPM7Y17z7J_07IA5CeMgFy, EhAgAUHQAA0dkwAAAAAAAAAAGIr4ou8FIhkA8aeDS6SVwbOiNvKwX5vfVwENaDaX7EpIMgFy, EhAgAUHQAA0dkwAAAAAAAAAAGLXQne8FIhkA8aeDS3s15LjwQP4b0FE7-PcwRxrLBgTZMgFy, EhAgAUHQAA0dkwAAAAAAAAAAGMnmoe8FIhkA8aeDS84mcPsvQWTmtreJpSz0qOtE-zyfMgFy, EhAgAUHQAA0dkwAAAAAAAAAAGOXan-8FIhkA8aeDS1Mkz-WfaL40sAv9TftD01U5ceIKMgFy, EhAgAUHQAA0dlAAAAAAAAAAAGKDtne8FIhkA8aeDS9sLVhR00XGdqpMhRp65U3lMs7LLMgFy, EhAgAUHQAA0dlAAAAAAAAAAAGLfbnO8FIhkA8aeDSwxTSZH0eIrugS1wmGijf62uo6pjMgFy, EhAgAUHQAA0dlAAAAAAAAAAAGLKCn-8FIhkA8aeDSxLfL16ob__1i11jaX6DVwm-w3WuMgFy, EhAgAUHQAA0dlwAAAAAAAAAAGPWtpO8FIhkA8aeDSwxgohrv_u1iu1CpayvG3Tsy3vm_MgFy, EhAgAUHQAAgVpwAAAAAAAAAAGMy7pe8FIhkA8aeDS5QTG-i3omHDjBW1ZICSxacHB0ebMgFy, EhAgAUHQAAheXQAAAAAAAAAAGJbSo-8FIhkA8aeDS9TpLUhQ9gOmk5Qo1F1mxMZMYbMuMgFy