As-tu ce principe de base essentiel pour être libre ? (224/365)

Soyez simples ! Ne devenez pas dépendants de votre argent, restez le maître de vos goûts, gardez la liberté de dire non. C’est un principe qui se marie parfaitement avec le 20/80.

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► En savoir plus sur “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” : https://olivier-roland.com/

► Recevez gratuitement l’extrait offert du livre “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” – Les 3 principes pour réussir dans tous les domaines de votre vie : https://olivier-roland.com/3-principes/

► Cliquez ici pour être prévenu gratuitement par email quand une nouvelle vidéo est publiée ! 😉
https://olivier-roland.tv/videos

– La vidéo “Comment ne PAS s’habituer au CONFORT et être HEUREUX sans se LASSER (118/365) ” : https://www.youtube.com/watch?v=mB_DIDhqx1w&list=PLlNaq4hbeacRenu3pV65ir209cjP6CZph

► Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

https://www.youtube.com/watch?v=VNY7yIZSO4w

Transcription texte (littérale) de la vidéo “As-tu ce principe de base essentiel pour être libre ? (224/365)” :

La liberté, c’est de choisir sur quoi vous travaillez, avec qui vous travaillez, quand vous travaillez et où vous travaillez.

Quand vous avez la liberté sur ces quatre options, vous avez une liberté largement supérieure à celle de la plupart des êtres humains.

Le principe de base pour pouvoir les obtenir, c’est de vivre en dessous de vos moyens, c’est-à-dire que vous allez toujours faire en sorte d’avoir un train de vie qui est plus simple que celui que vous pourriez vous payer si vous dépensiez tout l’argent que vous pourriez.

Quand vous faites ça, il y a quelque chose de magique qui se produit.

Déjà, ça vous apprend à vous contenter de choses simples.

J’adore les restaurants japonais. Et hier, je me suis dit : il y a un restaurant japonais qui a l’air super top dans l’hôtel où je suis. Je vais y aller, on va voir ce que c’est.

C’était un restaurant japonais extrêmement haut de gamme avec des prix complètement délirants. Je peux très bien m’offrir ce genre de truc.

De temps en temps, j’aime bien faire ça pour voir si ça vaut le coup ou si c’est intéressant.

J’ai eu droit à la totale. Le service, c’est tellement du service qu’on pourrait même dire que c’était du cirage de pompe.

J’ai pris la totale avec le repas de 5 plats à tester : avec la petite entrée, le petit plat entre l’entrée et le plat de résistance.

Il y avait des trucs bons et il y avait aussi des trucs dégueulasses. Ils me donnaient un saké spécifique avec chaque plat.

Ce n’était pas mal. Mais franchement, c’était complètement hors de prix par rapport à ce que ça valait.

Quand je vais dans des trucs de luxe, je me dis que tout cela ne sert à rien.

L’hôtel est rempli de marbre. Ce restaurant me cire les pompes, c’est génial, mais je n’ai pas besoin de ça. Ils mettent des supers couverts dorés à l’or fin, on s’en fout.

Au final, ça ne m’apporterait absolument rien de plus déjà parce que je m’habituerais extrêmement vite à ça et que je n’aurais plus aucun contraste pour apprécier ça.

Au-delà de ça, ce n’est pas quelque chose qui me nourrit, qui m’apporte quelque chose. Je peux très bien me régaler dans un petit boui-boui japonais qui n’est pas très connu et qui fait des trucs frais. Ça va me coûter beaucoup moins cher.

Quand vous adoptez ce principe de vie de la simplicité, la simplicité volontaire vous donne un pouvoir absolument énorme sur votre vie et sur les autres.

À partir du moment où vous comptez peu et que vous êtes un entrepreneur malin, rebelle et intelligent, vous allez fatalement commencer à un moment à gagner un peu plus d’argent, voire même un peu plus d’argent que les autres.

Mais comme en même temps vous gardez vos goûts, vos manières et vos habitudes très simples, ça veut dire que vous avez une abondance d’argent dans votre vie qui vous donne une force extraordinaire.

L’argent est un excellent esclave et un très mauvais maître.

Quand vous faites ça, vous avez vraiment l’argent qui est à votre service plutôt que vous êtes au service de votre argent.

Et le pouvoir que ça vous donne sur les autres quand un client se révèle être un casse-pied de première catégorie, c’est de pouvoir dire : « Après mûre réflexion, finalement, j’ai décidé qu’on ne va pas travailler ensemble parce que quand j’ai décidé de créer cette entreprise, je n’avais pas pour volonté de devoir gérer trop de stress avec des clients qui demandent trop de temps. Et malheureusement, je ne suis pas la personne adaptée pour pouvoir gérer toutes vos demandes. »

Ça vous donne cette liberté-là, la liberté de dire non, la liberté de licencier vos clients.

C’est quelque chose d’absolument extraordinaire parce que comme dans toute entreprise, en général, vous avez 20 % de clients qui amènent 80 % des ventes, mais vous avez aussi 20 % de clients qui amènent 80 % de stress.

Quand vous arrivez à virer ces 20 % de clients qui vous amènent 80 % de stress, du jour au lendemain, vous avez une entreprise qui est beaucoup plus sereine à gérer sans que ça impacte la rentabilité parce qu’en général, c’est 20 % de clients qui amènent 80 % de stress. Ce n’est pas les 20 % de clients qui amènent 80 % de rentabilité.

Ce n’est pas forcément vrai. Il faut faire l’analyse.

Quand vous êtes dans une abondance d’argent parce que vous vivez en dessous de vos moyens, vous vous en foutez de perdre 1 client ou 2. Comme vous avez déjà trop d’argent, de toute façon, vous ne savez pas quoi faire de votre argent. Et d’un autre côté, vous avez du stress, moins de goût de vivre ou moins de bonheur, etc.

Qu’est-ce que vous choisissez entre les deux ?

Entre garder un client casse-pied qui vous embête, qui vous pourrit la vie alors que de toute façon, son argent, vous n’en avez pas besoin ou vous préférez le virer parce qu’au final, le seul truc qui vous reste avec tout ça, c’est le temps que vous allez pouvoir utiliser pour profiter de la vie ?

Le comportement par défaut, ça ne devrait pas être de gagner plus d’argent, ça devrait être de maximiser son bonheur.

Vous pouvez utiliser l’argent pour ça en faisant en sorte que ça soit votre serviteur plutôt que votre maître.

Un exercice très simple que donnaient déjà les stoïciens il y a plus de 2000 ans, c’est : même si aujourd’hui, vous êtes dans un certain confort de vie, de temps en temps peut-être par exemple tous les 6 mois, vous passez 2 jours, 3 jours à vivre plus simplement que ce que vous pourriez aujourd’hui.

Vous allez dans des hôtels pas chers. Vous pourriez vous payer 3 étoiles par exemple. Vous allez dans 1 étoile, dans un 2 étoiles, vous prenez une petite chambre. Vous vous habilliez avec des vêtements simples et vous vous demandez :

1- Est-ce que j’ai vraiment peur de faire faillite et de retomber dans une simplicité comme ça ? Finalement, j’arrive très bien à survivre.

2- Est-ce qu’il n’y a pas aussi des choses agréables dans cet état-là ? Est-ce que j’ai vraiment besoin d’être à ce niveau de vie de dépense en permanence ?

Je ne suis pas en train de dire que dans le luxe et dans les choses belles, il n’y a rien à prendre. Il ne faut pas trop s’habituer à ça. Souvent, c’est surfait. Il ne faut pas négliger les choses simples et efficaces qui nous donnent du plaisir au quotidien.

Quand vous arrivez à retirer du plaisir des choses simples, vous allez avoir davantage d’entrainement pour tirer du plaisir et aussi des choses qui sont plus belles, plus luxueuses, plus confortables.

Quand j’ai vécu 2 mois aux Philippines, je passais des hôtels 5 étoiles où j’adorais me reposer, manger leur super buffet avec des sashimis à volonté et aller dans des petites auberges de jeunesse où par contre, le niveau confort, c’était absolument rien. Il n’y a même pas de clim.

On avait des ventilateurs. Il fait quand même assez chaud aux Philippines.

Il y avait une ambiance absolument extraordinaire. On était une bande de pote. Au final, on a été faire du camping dans des îles absolument extraordinaires.

Entrainez-vous à la simplicité volontaire. Posez-vous aujourd’hui la question : qu’est-ce que je pourrais faire ?

Tester un peu, peut-être quelques jours, peut-être un peu plus, de vivre en dessous de ce que j’ai l’habitude de faire.

Si vous êtes un étudiant, que vous viviez dans une chambre de 9m² et que vous mangez des pâtes tous les jours, c’est peut-être un peu dur de faire ça. Mais pensez-y plus tard quand vous aurez un peu évolué dans votre carrière.

Repensez à ce que j’ai dit : le bonheur et la liberté, ce n’est pas si compliqué que ça. Il faut juste avoir les bons réflexes, ceux que la plupart des gens n’ont pas.

On veut avoir le plus gros diplôme qu’on puisse avoir, le meilleur job possible, le meilleur salaire, tout ça pour s’acheter des trucs dont finalement on n’a pas besoin.

Une plus belle voiture, une plus belle maison, ça peut être sympa deux minutes, mais voilà.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂