Arrêter de stigmatiser l’échec et savoir REBONDIR : retour sur les #restartawards

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► En savoir plus sur “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” : https://olivier-roland.com/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=arreterstigmatiserechec

► Cliquez ici pour être prévenu gratuitement par email quand une nouvelle vidéo est publiée ! 😉 https://olivier-roland.tv/videos/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=arreterstigmatiserechec

– Vidéo complémentaire “Comment REBONDIR après un ÉCHEC – interview d’Olivier Seban” : https://www.youtube.com/watch?v=3jFMZOUDlHo&t=0s&index=831&list=PLlNaq4hbeacS07PeMWQJLiCEcWpNqX_IH

► Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

#RebellesIntelligents #DéveloppementPersonnel

https://www.youtube.com/watch?v=4f7PVkn1-5g

Transcription texte (littérale) de la vidéo “Arrêter de stigmatiser l’échec et savoir REBONDIR : retour sur les #restartawards” :

J’étais à Paris pour participer à la cérémonie de re.start awards, le prix pour les meilleurs rebonds, et je suis heureux de partager que j’avais été nominé dans la catégorie « meilleur rebondissement après un échec scolaire ».

Je n’ai pas filmé beaucoup quand j’étais à cet évènement, j’ai juste fait quelques stories sur Instagram, mais je tenais à partager le concept avec vous parce que j’ai trouvé vraiment l’idée intéressante.

C’est Rémi Raher qui est un des co-organisateurs de cet évènement qui m’a contacté il y a quelques mois en me disant : « Olivier, on a envie de changer la perception de l’échec en France. Donc, on s’est dit qu’on allait donner des prix comme cela dans différentes catégories aux personnes qui ont su rebondir après l’échec, parce que l’échec n’est pas une fatalité, au contraire, ça peut être juste une manière d’apprendre et de mieux réussir après. Est-ce que ça t’intéresse de participer parce que j’aimerais te nominer dans cette catégorie de l’échec scolaire ? ».

Je lui dis que je trouvais l’idée absolument fantastique.

C’était la toute première édition et ça, apparemment, a vraiment parlé aux gens parce qu’il y a jusqu’à Emmanuel Macron qui a donné son haut patronage à l’évènement.

Voici un petit extrait :

« Les amis, je suis actuellement au re.start awards. Ce sont des prix qui vont être donnés à des gens qui ont fait des bons rebondissements après un échec. Le concept, c’est d’encourager, de reconnaitre que ce n’est pas parce qu’il y a un échec que forcément c’est la fin du monde, et c’est quelque chose à changer dans la culture française. »

C’était dans un lieu très prestigieux, le grand Rex à Paris, une salle magnifique, belle en tant que telle et en plus qui peut accueillir 2000 personnes. Cette salle était bien remplie et cela m’a permis non seulement de rencontrer de nombreux participants intéressants, mais aussi de rencontrer les autres nominés dans les 7 catégories qui sont :

– Les re.start de l’aventure industriel : des gens qui ont créé une boîte dans l’industrie qui se sont complètement plantés, puis qui ont rebondi et qui ont réussi.

– Les re.start de l’économie numérique

– Les re.start de l’économie sociale et solidaire

– Les re.start du monde sportif

Il y a des histoires incroyables.

Par exemple, il y a Dorine Bourneton qui a eu un accident d’avion à 16 ans qui a perdu l’usage de ses jambes. C’était la seule rescapée de l’avion, il y avait 3 autres personnes dans cet avion qui sont mortes. Et alors que beaucoup de personnes auraient pu développer une phobie de l’avion pour le reste de leurs vies, elle a décidé de devenir pilote. Aujourd’hui, elle est la toute première femme pilote de haute voltige handicapée.

C’est extrêmement frappant. C’est juste un exemple parmi d’autres. Il y avait eu des parcours absolument incroyables.

– Les re.start de l’univers culturel

– Les re.start de l’accident de vie : les gens qui ont eu un accident et qui s’en sont remis.

– Les re.start de l’échec scolaire où j’étais un des 3 nominés. Il y avait aussi Jean-Pierre Derouet et Bolewa Sabourin.

Je n’ai pas gagné. C’est Jean-Pierre Derouet qui a quitté l’école à 14 ans qui enchainait les petits boulots et qui, aujourd’hui, a créé une franchise que je ne connaissais pas personnellement, mais j’aime beaucoup le concept, c’est V&B, vin et bière.

En fait, ce sont des endroits où vous pouvez aller déguster de manière conviviale du vin et de la bière.

En étant conseillé sur le sujet, j’ai trouvé le concept super et je me dis qu’il devrait se lancer dans l’économie numérique et faire un produit d’information sur le sujet. A mon avis, il cartonnerait et tout. Donc, on verra s’il suit mes recommandations.

Je n’ai pas gagné cette année, et comme on se disait en rigolant entre candidats qui n’ont pas gagné les prix, nous au moins, on a vraiment été au bout du concept, on a vraiment perdu tandis que les autres ne sont pas des vrais loosers vu qu’ils ont gagné.

Peut-être que je rebondirais après cet échec et que je gagnerais le prix l’année prochaine ou une autre année. En tout cas, c’était difficile pour le jury de sélectionner.

Franchement, j’ai été épaté d’avoir été choisi parce qu’il y avait vraiment des parcours extrêmement inspirants avec des échecs beaucoup plus difficiles que ce que j’ai vécu.

Bravo aux organisateurs.

On a Rémi Raher qui m’a approché et qui, à la base, me suivait et a lu mon livre. Ensuite, il y a David Ringrave et Naima El Guermah.

Ce sont les trois co-organisateurs que je remercie encore pour cette initiative.

On en a tellement besoin les amis, c’est vraiment le message de cet évènement. Vous pouvez avoir tous les échecs du monde, ça n’augure en rien de l’avenir.

Ce que j’ai expliqué aux personnes qui m’ont accompagné pendant cet évènement, c’est que j’ai été convoqué quand même par le directeur de mon lycée à 18 ans et il m’a dit que j’étais tellement démotivé que je démotivais les profs, il y a des profs qui ne voulaient plus rentrer en salle cours quand je suis dans la salle de classe parce que j’étais affalé sur ma table.

Imaginez, vous êtes tellement démotivé que vous aspirez l’énergie des autres, c’est quand même fou.

Et quelques mois plus tard, j’étais dans mon projet de création d’entreprise et là, j’étais inarrêtable. J’avais le feu sacré. Je voyais une montagne en face de moi, je fonçais dedans et je faisais un trou comme dans Tex Avery.

Pourtant en quelques mois, j’étais le même Olivier, c’est la même personne. Mais il y a une énorme différence, c’est que finalement, j’ai trouvé ce qui m’enflammait, j’ai trouvé ma mission, j’ai trouvé ce qui me passionnait et ce qui me challengeait et qui faisait que j’avais vraiment envie de réussir en sachant que c’était difficile. Et du coup, j’ai tout donné et ça m’a complètement révélé à moi-même.

Ça, c’est quelque chose que chacun peut atteindre.

Ce n’est pas forcément facile, ça peut demander beaucoup de recherches, de discussions, d’explorations pour trouver ce qui va allumer la flamme en vous. Mais quand vous aurez la flamme allumée en vous, tous sera beaucoup plus facile.

Je n’ai pas dit que ça sera facile en tant que telle, mais ça sera plus facile et vous aurez une énergie incroyable qui vous fera simplement soulever des montagnes ou au moins, en tout cas, faire des trous dedans.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂