3 astuces pour VAINCRE votre TIMIDITÉ (157/365)

Voici trois techniques que j’ai utilisé pour vaincre ma timidité, et croyez moi j’étais très très timide pendant mon adolescence. Mais avec mes projets d’entreprise, me débarrasser de cette peur était devenu un besoin.

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► En savoir plus sur “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” : https://olivier-roland.com/

► Recevez gratuitement l’extrait offert du livre “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” – Les 3 principes pour réussir dans tous les domaines de votre vie : https://olivier-roland.com/3-principes/

► Cliquez ici pour être prévenu gratuitement par email quand une nouvelle vidéo est publiée ! 😉
https://olivier-roland.tv/videos

– La vidéo “Comment VAINCRE sa timidité, prendre CONFIANCE en soi et devenir SOCIABLE (22/365) ” : https://www.youtube.com/watch?v=sF67Wm2ntTM&list=PLlNaq4hbeacRenu3pV65ir209cjP6CZph
– Le site de Luc Geiger : https://nerti.fr/blog

► Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

https://www.youtube.com/watch?v=-_0LkZXA7-c

Transcription texte (littérale) de la vidéo “3 astuces pour VAINCRE votre TIMIDITÉ (157/365)” :

Voici 3 techniques que j’ai utilisées pour vaincre ma timidité.

Avant, j’étais vraiment méga timide. Jusqu’à peu près 14-15 ans, j’étais un mec normal. Mais à partir de l’adolescence, ça a été la descente aux enfers.

Ça a été de plus en plus difficile pour moi de me faire des amis et surtout de parler aux filles.

Cela n’a pas été qu’une malédiction puisqu’à 15 ans, j’ai acheté un ordinateur en investissant toutes mes économies.

C’était un des meilleurs investissements de ma vie parce que comme j’étais tellement timide, je passais énormément de temps avec mon ordinateur. Ça m’a permis de développer les compétences qui m’ont permis de créer ma première boite de service informatique à 19 ans.

Quand tu veux créer ta boite à 19 ans, la timidité n’est pas exactement un atout. Et même quand tu l’as créé, tu as beau être content, si tu n’arrives pas toujours à parler aux filles, tu es quand même un peu frustré.

Donc, j’ai pris sur moi. J’ai beaucoup travaillé pour vaincre ma timidité et je vous partage ce qui a fonctionné pour moi.

La première chose, c’est le fait de me lancer dans un projet qui me challengeait et qui m’obligeait à sortir de ma zone de confort, qui m’obligeait à parler à des personnes.

Ce projet, c’est ma création d’entreprise. Ça m’a vraiment révélé à moi-même.

C’était un projet qui me passionnait énormément, que j’avais vraiment envie de réussir et qui me challengeait, qui était difficile à accomplir.

Vous pouvez imaginer que quitter l’école à 18 ans et créer sa boite à 19, ça ne se fait pas d’un claquement de doigt.

Si j’allais rester timide et que je n’arrivais pas à convaincre les autres de la pertinence de mon projet, ce projet ne verrait jamais le jour puisqu’évidemment, je n’avais pas les fonds nécessaires, ni l’expérience. Je n’avais rien pour créer cette boite.

Donc, j’avais besoin de convaincre des gens de me prêter de l’argent, notamment la banque, ma famille et les différences organismes qui pouvaient me prêter de l’argent ou donner des subventions.

Puis, je devais aussi convaincre des clients de me confier leurs ordinateurs. Il y a beaucoup de situations où je devais être convaincant.

Mais avec le recul, ça s’est presque fait tout seul parce que ce projet était tellement important pour moi et j’avais tellement envie de le réussir que c’était ça qui était prioritaire par rapport à toutes les choses que je pouvais ressentir au fond de moi.

J’ai compris profondément au fond de moi qu’il n’y avait pas d’autres solutions que d’avoir peur et de le faire quand même.

Ça a été quelque chose d’extrêmement important.

Déjà, c’était une leçon que j’ai retenue tout le reste de ma vie, et c’était extrêmement important pour moi comme premier pas pour dépasser ma timidité.

C’était plutôt pas mal. Mais vaincre sa timidité au niveau professionnel, ça ne suffit pas. Il y avait aussi le côté personnel qui était important pour moi.

J’ai fait quelque chose que j’ai adoré. Je me suis inscrit au théâtre d’improvisation.

Il n’y a rien de tel pour sortir de sa zone de confort parce qu’on doit improviser devant plein de gens, des dizaines, des centaines. Ça dépend combien de personnes vous regardent. Et c’est vraiment quelque chose qui est très formateur.

Ça apprend aussi à arrêter de se prendre la tête.

Au début d’un spectacle d’improvisation, on va demander au public d’écrire sur des bouts de papier des idées de sujet. On va les mettre dans un chapeau. Puis, le maître de cérémonie va tirer les bouts du papier du chapeau et proposer ce thème à l’équipe sur la scène.

Ensuite, l’équipe va jouer une improvisation autour de ce thème. Il y a différents formats d’impro qu’on peut donner.

Il faut vraiment être très, très vif. Ça développe la vivacité d’esprit, la souplesse, l’improvisation et l’adaptabilité, mais surtout l’écoute.

Ça développe énormément l’écoute de l’autre parce que si chacun commence à inventer dans son coin son truc, l’histoire part complètement en cacahuète. Donc, on devient plus attentif à l’autre.

On fait plus attention à ce que les autres racontent parce que c’est très important de comprendre la structure de l’histoire qu’ils sont en train de bâtir pour qu’on puisse y contribuer et ne pas la détruire.

C’est très facile dans une impro quand quelqu’un est en train d’inventer un truc et raconte une histoire, et vous dites : « Et là, il y a Duchemin qui se réveille dans son lit ». Et là, vous mettez tout par terre.

Il ne faut jamais faire cela en impro. Sinon, vous pouvez facilement inventer un nouveau personnage. Puis après, on s’y perd, etc.

Il faut rester cohérent tout en improvisant. C’est ça la difficulté. Ça vous ouvre carrément vos chakras.

La troisième technique qui m’a permis de dépasser ma timidité, c’est de prendre le problème à bras-le-corps.

Mon plus gros problème, c’était ma timidité avec les femmes. J’ai décidé de me prendre en main et de faire des choses radicales. Je suis carrément allé parler à des femmes dans la rue.

Quand vous avez fait cela, vous avez vraiment l’impression d’avoir réalisé quelque chose parce que c’est extrêmement flippant de faire cela.

Et ce qui est fou, c’est que rapidement, on se rend compte que cette peur est complètement irrationnelle parce qu’au pire, ce qui peut se passer quand vous allez discuter avec un inconnu ou une inconnue dans la rue, c’est que la personne vous dit : « Je suis pressé. Désolé, je n’ai pas le temps, etc. »

On apprend énormément de choses sur nous-même, et aussi la société, la perception qu’on peut avoir.

C’est évident qu’on ne sera pas perçu de la même manière en tant que personne par la même personne si on va lui parler dans la rue alors qu’on ne la connait pas, si on la rencontre dans une soirée, si on la rencontre à un évènement autour d’une passion commune.

Ça ne se passe pas comme dans le film hollywoodien. Il n’y a pas deux personnes qui sont destinées à se rencontrer. Ça dépend aussi énormément de l’environnement qui est autour et de plein d’autres choses.

Ça m’a permis de mettre le couteau là où ça fait mal.

Je m’amusais aussi à mixer ce que j’apprenais en tête d’impro avec ce que je faisais dans la rue, et ça m’arrivait presque avec un ami de faire des sortes de mini spectacles d’impro. C’était très rigolo de faire la convergence entre les deux.

Une autre chose qui m’a aidé, c’est de prendre des cours de chant.

J’ai pris deux ans de cours de chant. Je ne suis pas un bon chanteur. J’ai fait cela pour le plaisir, mais c’est quand même quelque chose qui vous donne de l’assurance.

Déjà, ça vous apprend à respirer, ce qui est très important pour la confiance.

J’ai aussi chanté devant 200 personnes.

Quand vous avez chanté devant 200 personnes, vous ressentez vraiment que vous avez fait un truc que la plupart des gens ne feront jamais dans leur vie.

Aujourd’hui, j’ai fait des conférences devant jusqu’à 1600 personnes. Il y a des centaines des milliers de personnes qui regardent mes vidéos. On a 400 000 vues en ce moment sur la chaîne.

C’est vrai que faire une vidéo et parler devant autant de personnes, ce n’est pas la même chose. Mais ça m’a aussi aidé à me dépasser.

Ce sont les 3+1 techniques que j’ai utilisées pour vaincre ma timidité.

Après, j’ai encore au fond de moi un fond de timidité.

Récemment, j’ai rencontré un thérapeute qui s’appelle Luc Geiger qui m’a fait une thérapie d’une demi-heure qui a fait énormément de changement en moi. C’était à Los Angeles, il y a deux mois.

Je trouve déjà que les effets sont extrêmement positifs.

Après, vaincre sa timidité, c’est un travail de longue haleine. Ça va prendre du temps.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂