3 astuces BÊTES COMME CHOU pour OSER parler en public et CAPTIVER votre audience sur scène

Ancien TIMIDE, je vous partage 3 astuces pour OSER parler en public et CAPTIVER votre audience sur scène !
➽ Ceci est la vidéo 193 sur mon défi 365 jours par an

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► En savoir plus sur “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” : https://olivier-roland.com/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=astucesoserparlerpublic

► Recevez gratuitement l’extrait offert du livre “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études” – Les 3 principes pour réussir dans tous les domaines de votre vie : https://olivier-roland.com/3-principes-yt/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=astucesoserparlerpublic

Vidéos complémentaires :
– “📈 Comment écrire un best-seller : retour sur le lancement 🚀 du livre 📕” : https://www.youtube.com/watch?v=KTxBlgL8qxE&list=PLlNaq4hbeacRenu3pV65ir209cjP6CZph&index=97&t=0s
– “Comment SURMONTER la PEUR de parler en PUBLIC et vous AMUSER sur scène 🙂 (99/365)” : https://www.youtube.com/watch?v=xlPYDz4H7hg&t=0s&list=PLlNaq4hbeacRenu3pV65ir209cjP6CZph&index=112

► Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

https://www.youtube.com/watch?v=z2uAYOUTeio

Transcription texte (littérale) de la vidéo “3 astuces BÊTES COMME CHOU pour OSER parler en public et CAPTIVER votre audience sur scène” :

Je réponds à une question que l’on me pose régulièrement : « Olivier, tu nous dis que tu es un ancien timide, comment tu fais pour être aussi à l’aise quand tu présentes en public ? »

Notamment, il y a des personnes qui m’ont posé cette question en dessous de la conférence que j’ai donnée devant à peu près 1000 personnes à Paris sur « Comment écrire un best-seller ? ».

C’est vrai qu’aujourd’hui, même si je ne prétends pas du tout être un des meilleurs orateurs francophones, loin de là, j’atteins un bon niveau de maitrise qui fait que je suis extrêmement confortable sur scène, que je ressens à peine le trac même si je parle en face de 2000 personnes, ce qui est arrivé par exemple à une conférence à Belo Horizonte au Brésil.

J’ai énormément progressé et j’aimerais partager avec vous quelques leçons clés que j’ai apprises au fur et à mesure de cette progression.

La toute première fois que j’ai parlé en public, c’était à peu près devant 150-200 personnes à Paris en 2011 et j’étais complètement paniqué. J’ai ressenti énormément le trac avant de rentrer sur scène.

Heureusement que je connaissais l’exercice de respiration qui venait à la fois de la méditation et du fait que j’ai pratiqué du chant. J’ai pris de cours de chant pendant deux ans, je n’ai absolument aucun talent, c’était juste pour le fun.

Avant de rentrer sur scène, je ressentais une boule au ventre, j’avais peur. J’ai pris plusieurs grandes respirations profondes et ça a un effet immédiat, ça m’a calmé immédiatement et ça fonctionne dans quasiment tous les cas.

Donc premier conseil, respirez profondément avant de commencer à parler en public, ça va vous faire diminuer la peur et augmenter votre contrôle sur celle-ci.

Ensuite, pendant cette première présentation, littéralement j’étais rivé à mon PowerPoint, j’étais en train de le lire. C’est quelque chose qu’il ne faut pas faire, parce que j’avais préparé plein de puces textes.

Deuxième conseil, si jamais vous voulez absolument mettre des puces textes pour être sûr de vous rappeler, configurez bien le projecteur de la salle et votre PowerPoint en mode présentateur pour que vous puissiez lire les puces textes avant qu’elles s’affichent à l’écran, parce que si vous les lisez alors qu’elles sont déjà affichées à l’écran, vous allez juste endormir tout le monde parce que tout le monde aura fini de lire dans sa tête la phrase qui affichait avant que vous ayez fini de la lire vous-même.

Le hack 20/80 très simple pour cela, c’est que vous avez besoin d’une structure dans votre PowerPoint pour vous rappeler de quoi vous allez parler. Et plutôt que de mettre des puces textes, mettez des images.

Vous pouvez aller voir la conférence que j’ai faite sur comment écrire un best-seller, c’est exactement ce que j’ai fait.

Par exemple, à un moment de parler de l’erreur classique que font les auteurs et qui est comparable à celle que les alpinistes font, pour me rappeler de ce point, j’ai mis une photo de montagne avec des alpinistes dessus.

Vous n’avez pas besoin de vous rappeler de ce que vous allez dire en écrivant ce que vous allez dire, vous pouvez juste mettre des images.

Ce qui a un double effet qui se coule :

1.- vous n’allez pas lire ce qui est à l’écran, c’est beaucoup plus fluide et beaucoup plus sympa pour les gens qui regardent.

2.- l’image non seulement sert de rappel pour vous, mais elle sert aussi d’illustration à ce que vous êtes en train de dire pour l’audience.

Cela fait d’une pierre deux coups et c’est ce que je vous recommande.

Bien sûr, n’hésitez pas à réviser votre présentation avant et la faire plusieurs fois pour être tranquille. Mais vraiment des images, c’est exactement cela.

Vous vous rappelez peut-être que j’avais fait une conférence pour la banque ING et que cette conférence a été sélectionnée pour faire partie de publicités qui ont été vues par des dizaines de millions de Français, c’était en 2016. Le PowerPoint, c’était un PowerPoint de base, pas du tout chiadé au niveau design, avec juste des images et ça a suffi pour me servir de fil rouge, de point de repère tout au long de la présentation.

Le troisième truc, et c’est le plus incroyable, le plus difficile à comprendre quand on est débutant et que l’on a peur de monter sur scène, c’est qu’au fur et à mesure qu’on pratique, on se rend compte que la place la plus sûre de toute la salle, y compris dans une salle de 2 000 personnes ou plus, y compris dans une salle de 30 000 personnes, elle n’est pas dans le public, elle est sur scène.

Dans le public, vous ne savez jamais, peut-être que vous allez tomber sur un speaker, un conférencier qui s’amuse à prendre des gens dans le public. Cela peut arriver et vous savez que c’est déjà arrivé.

Et notamment les gens au premier rang, il y a beaucoup des gens qui ne se mettent pas au premier rang parce qu’ils ont peur d’être pris comme ça aléatoirement dans la pièce.

Vous avez toujours ce petit risque quand vous êtes dans le public tandis que quand vous êtes sur scène, ce qui est extraordinaire, vous contrôlez absolument tout.

Vous avez aussi un pouvoir d’influence sur le public qui est absolument phénoménal.

Il faut le savoir : quand vous rentrez sur scène, le public a vraiment envie que vous fassiez une bonne présentation. Il a envie que vous réussissiez parce qu’il s’est déplacé. Il est là, il a envie que quelque chose se passe d’intéressant, de positif.

Le public, quand vous rentrez sur scène, il est à fond pour vous. Et vous pouvez lui demander plein de choses.

Quand vous êtes sur la scène, vous êtes le chef d’orchestre et vous pouvez demander des choses aux gens que dans la vraie vie, vous ne pourriez pas.

Vous pouvez leur demander de se lever quand ils le veulent, vous pouvez leur demander de masser leur voisin de gauche ou droite, vous pouvez leur demander de sauter sur place, vous pouvez leur demander de lever la main si elles sont d’accord avec vous…

Vous êtes comme le chef d’orchestre. Bien sûr, tout le monde ne va pas forcément faire ce que vous demandez. Mais de manière générale, comme le public a envie que vous réussissiez et veut aussi se prêter au jeu pour pouvoir tirer parti de ce que vous êtes en train de partager, l’écrasante majorité des gens vont faire ce que vous leur demandez.

Il ne faut pas non plus exagérer, vous n’allez pas leur dire : maintenant, tous à poil. Non, cela ne va pas marcher. Mais tant que vos demandes sont raisonnables, vous faites absolument ce que vous voulez.

C’est cela qui est extraordinaire. C’est qu’avec l’expérience et le temps, il y a des risques d’être sur scène, mais ils sont extrêmement négligeables. Finalement, vous allez vous sentir plus en sécurité sur la scène que dans le public.

C’est à ce moment-là que vous allez commencer à vous amuser un peu à faire des choses plus rigolotes.

Par exemple, une de mes traditions que je ne respecte pas à 100 % et que dans la majorité des conférences que je fais, j’essaie de le faire, c’est que souvent j’arrive avant, je discutais avec les gens, et j’essaie de repérer quelqu’un qui sait chanter, soit qui a pris des cours, soit qui est chanteur ou chanteuse professionnelle.

Je vais lui demander juste avant de faire ma conférence, j’aurais prévenu la personne avant bien sûr, de venir sur scène et de faire une petite chanson avant que je fasse la conférence.

C’est un peu ma signature.

Par exemple, lorsque j’ai fait la conférence sur « Comment écrire un best-seller » au séminaire « Quittez la Rat Race » de Cédric Annicette, j’ai demandé à Jeanine qui était chanteuse d’opéra et que j’avais rencontré juste avant la pause de venir sur scène. Elle nous a fait une petite chanson d’opéra, c’était très sympa.

J’ai fait cela aussi avec pas mal de personnes. Par exemple, en Russie, j’ai demandé à mon interprète Svetlana de chanter les Champs Elysées sur scène.

C’est ma petite signature, c’est fun, cela crée quelque chose de mémorable que les gens vont retenir et ça introduit très bien le reste de la vibe de ma présentation.

Voilà quelques trucs pour mieux présenter.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂