Comment et pourquoi vivre de votre passion ❤

â–ş Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant Ă  ma chaĂ®ne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

â–ş Obtenez gratuitement mon livre “Soyez Zen et Heureux” en cliquant ici ! 🙂
https://olivier-roland.tv/zen-et-heureux-offert

[Espace pour les liens vers d’autres vidĂ©os ou contenus]

â–ş Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sĂ©lection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indĂ©pendant financièrement grâce Ă  votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le dĂ©veloppement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour ĂŞtre prĂ©venu chaque matin Ă  7H quand une vidĂ©o gĂ©niale est publiĂ©e, pour dĂ©marrer la journĂ©e avec une pĂŞche d’enfer ! 🙂

â–ş Qui suis-je ?

DĂ©couvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai dĂ©cidĂ© de quitter l’Ă©cole pour crĂ©er ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : ĂŞtre libre. Après avoir surmontĂ© de nombreux obstacles, j’ai rĂ©ussi Ă  mettre mon entreprise au service de ma vie, plutĂ´t que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de crĂ©ateurs Ă  ĂŞtre plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

Crédits images crypte : https://en.m.wikipedia.org/wiki/Santa_Maria_della_Concezione_dei_Cappuccini

Transcription texte (littĂ©rale) de la vidĂ©o “Comment et pourquoi vivre de votre passion ❤” :

J’en parlais récemment dans une vidéo : qu’est-ce qu’on fait de son argent quand on n’est pas très matérialiste voire même quand on est minimaliste ?

Je disais que je prĂ©fère m’acheter des expĂ©riences et je pense que c’est une manière intelligente de dĂ©penser son argent au-delĂ  du fait d’être indĂ©pendant financièrement.

Une expérience que j’aime m’acheter quand je visite des endroits fabuleux au niveau patrimoine et culturel, c’est de me payer des guides privés pour faire des visites si possible avec un minimum de personne et d’une manière beaucoup plus agréable que d’être groupés avec tout un bus et de se retrouver dans un endroit avec des centaines de personnes.

À Rome, j’ai fait deux visites comme ça, une du Vatican et une autre où ma copine et moi avons fait un parcours un peu spécial.

Au Vatican, le guide était bien. C’était un guide royal normal. On n’a rien de spécial à lui reprocher ni à le complimenter.

Par contre, dans le circuit spécial qu’on a fait des catacombes en dessous d’une vieille église du VIe siècle, on a été en dessous d’une église beaucoup plus récente pour voir le reste d’un temple romain. Après, on a été voir la Crypte des Capucins que je vous recommande d’aller voir cela si vous allez à Rome. C’est impressionnant.

C’est les restes des 4000 moines capucins qui ont Ă©tĂ© arrangĂ©s au XIXe siècle par d’autres moines capucins sous forme d’œuvre d’art. C’est assez frappant. Par contre, je vous prĂ©viens que c’est macabre. Sur les murs, il y a des compositions qui sont faites avec des os, des restes des moines.

Ce guide qui s’appelle Siriki parlait français et surtout il était habité par la passion.

On a eu la chance d’avoir un véritable archéologue qui est venu faire la visite. Normalement, il ne fait pas ce genre de chose, mais on a eu de la chance. Le fait qu’on a pris la visite, ça a aidé aussi.

Ça a fait toute la différence du monde.

Au-delà du fait qu’on était qu’à trois au lieu d’être dans un grand groupe de 30, on pouvait voir dans ses yeux à quel point il était fasciné par ce qu’il racontait. Il était heureux aussi de partager toutes ces informations. Il nous disait que bientôt en septembre, il allait faire des fouilles dans un nouvel endroit.

Il nous a fait rêver vraiment, il nous a fait voyager. Il nous a fait vivre le moment d’une manière beaucoup plus intense que n’importe quel guide avec la meilleure volonté du monde aurait pu faire s’il n’avait pas eu cette passion.

On entend à tous les coins de la rue que c’est important, qu’à partir du moment où on fait quelque chose qui nous passionne, on ne travaillera plus jamais de notre vie et que si on ne fait pas ça, on loupe sa vie.

Maintenant, quand on regarde concrètement le nombre de personnes qui sont passionnĂ©es par ce qu’elles font, ce n’est pas compliquĂ©, il n’y a pas besoin de faire une analyse ultra poussĂ©e. Regardez autour. Posez-vous la question : de toutes les personnes que je connais, quelles sont celles qui sont vraiment passionnĂ©es par ce qu’elles font ?

La réponse est : une toute petite minorité.

Dans « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études », je donne le chiffre assez effrayant de la France puisqu’il y a seulement 9 % des personnes qui sont passionnées parce qu’elles font.

Quand vous regardez la théorie et que vous regardez la pratique, souvent il y a un gros décalage.

Je vous encourage à oser explorer vos rêves, à vous mettre en marche vers eux, à faire des petits pas concrets qui vous amènent à vous réaliser et à essayer de les accomplir au maximum.

Ce n’est pas seulement pour vous accomplir vous-mĂŞme. C’est que fondamentalement, Ă  partir du moment oĂą vous faites quelque chose qui vous passionne, vous allez aussi automatiquement, mĂ©caniquement par pur effet de levier apporter davantage de valeurs au monde.

La compétence en elle-même est extrêmement importante et on peut avoir des guides qui ne sont pas forcément passionnés par ce qu’ils font mais qui sont ultra compétents. Mais entre deux personnes de la même compétence, c’est toujours celle qui sera la plus passionnée qui va réussir à transmettre la flamme, à vous faire avoir des étincelles dans les yeux, à vous faire rêver, à vous motiver, et peut-être à faire la petite différence de 1 mm qui va faire que vous allez vous lancer dans un projet plutôt que pas, que vous allez oser poser une question qui peut changer votre vie que plutôt de ne pas la poser.

C’est cette passion qui va engendrer un maximum d’effet de levier sur le reste du monde et amener quelque chose de beau, de nouveau, d’artistique, quelque chose qui n’aurait pas existé sinon.

Non seulement, c’est important et c’est intéressant pour nous de faire attention à faire quelque chose qui nous passionne, mais c’est presque un devoir pour le reste de l’humanité.

Et on a tous vu entre les gens passionnés et les gens qui haïssent que la plupart des gens font un truc qui ne les passionne pas forcément mais qu’ils ne haïssent pas non plus. On est tous tombé sur des gens qui manifestement détestent leurs boulots, détestent ce qu’ils font, et ça se ressent dans chacun de leurs gestes, dans chacun de leurs regards, dans chacune de leurs paroles.

On a à chaque fois, quand on est confronté à des gens comme ça, une part de tristesse et de déception, de moment de frustration aussi.

Non seulement cette personne n’apprécie pas ce qu’elle fait, mais la plus grande tristesse, c’est qu’elle haït tellement ce qu’elle fait qu’elle fait détester ça aussi aux autres.

On est tous tombé sur des profs qui sont comme ça qui, malheureusement, au-delà de détester le métier et peut-être même la matière qu’ils enseignent, ils la font aussi détester aux autres.

Donc, si aujourd’hui, vous hĂ©sitez encore Ă  vous lancer dans vos rĂŞves, Ă  avoir le courage de faire quelque chose qui vous tient vraiment Ă  cĹ“ur et qui a de la gueule, dites-vous que ce n’est pas une question d’être heureux et de s’épanouir, c’est aussi une question d’apporter de la valeur au monde, d’apporter un sourire, une Ă©tincelle, une Ă©nergie au monde.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂