😎 Comment RESTER heureux quand on s’HABITUE Ă  ce qu’on a ?

â–ș Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant Ă  ma chaĂźne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

â–ș En savoir plus sur “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses Ă©tudes” : https://olivier-roland.com/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=gratitudepourreussite

â–ș Cliquez ici pour ĂȘtre prĂ©venu gratuitement par email quand une nouvelle vidĂ©o est publiĂ©e ! 😉 https://olivier-roland.tv/videos/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=gratitudepourreussite

– VidĂ©o supplĂ©mentaire “Pourquoi et COMMENT avoir de la GRATITUDE pour la COMPÉTENCE” : https://www.youtube.com/watch?v=KZ0-TQOxHp8&list=PLlNaq4hbeacQ4CQv774e1Ph4RhMN6ZRFn&index=192&t=0s

â–ș Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sĂ©lection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indĂ©pendant financiĂšrement grĂące Ă  votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le dĂ©veloppement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour ĂȘtre prĂ©venu chaque matin Ă  7H quand une vidĂ©o gĂ©niale est publiĂ©e, pour dĂ©marrer la journĂ©e avec une pĂȘche d’enfer ! 🙂

â–ș Qui suis-je ?

DĂ©couvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai dĂ©cidĂ© de quitter l’Ă©cole pour crĂ©er ma premiĂšre entreprise. Je n’avais qu’une envie : ĂȘtre libre. AprĂšs avoir surmontĂ© de nombreux obstacles, j’ai rĂ©ussi Ă  mettre mon entreprise au service de ma vie, plutĂŽt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de crĂ©ateurs Ă  ĂȘtre plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaßne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

#RebellesIntelligents #DĂ©veloppementPersonnel

https://www.youtube.com/watch?v=pjIafL5trps

Transcription texte (littĂ©rale) de la vidĂ©o “😎 Comment RESTER heureux quand on s’HABITUE Ă  ce qu’on a ?” :

Intervenant : Comment tu fais pour ne pas t’habituer trop à ce mode de vie et garder la gratitude que tu as pour toi et tout ce que tu vis, ne pas s’habituer aux choses bien ?

Olivier Roland : C’est une excellente question. On est tous comme ça, on s’habitue trùs vite à ce qu’on a.

Ce qui est bien avec le style de vie que j’ai, c’est que ce n’est tellement pas commun, il suffit que je discute avec n’importe qui pour me rendre compte que c’est extraordinaire.

C’est ça aussi qui est extraordinaire. C’est un rappel permanent que le fait que je voyage autant n’est pas si commun, ça fait rĂȘver beaucoup de gens, il y a plein de gens qui aimeraient ĂȘtre Ă  ma place.

C’est aussi peut-ĂȘtre le premier Ă©lĂ©ment de rĂ©ponse, c’est de garder contact avec la rĂ©alitĂ© et d’avoir des amis qui ne sont pas comme ça, de discuter avec des gens « normaux ». Ça te permet toujours de te rendre compte que ce que tu fais, c’est vraiment cool, de pratiquer la gratitude de maniĂšre active aussi.

J’aime bien faire cet exercice, je ne fais pas tous les jours mais j’essaie de le faire un maximum, de trouver trois choses pour lesquelles j’ai la gratitude, un truc trùs simple.

Tu connais le five minute journal ?

C’est le 20/80 du journal scientifiquement Ă©tabli oĂč tous les jours, tu vas remplir un petit truc. Tu as aussi une application sur ton smartphone. Tu vas dĂ©marrer ta journĂ©e en mettant trois choses pour lesquelles tu as de la gratitude, comment tu te dĂ©cris aujourd’hui de maniĂšre positive et puis trois choses que tu vas accomplir aujourd’hui.

Et à la fin de la journée, tu marques trois qualités dont tu as fait preuve ou trois choses sympas qui sont arrivées et une chose que tu aurais pu améliorer.

C’est simple, efficace. Ça te permet Ă  rester connectĂ© Ă  ta gratitude et ton bonheur.

Intervenant : Et Ă  le ressentir, ça ne reste pas juste mental parce que c’est dĂ©jĂ  fait, mais souvent cela reste comme cela.

Olivier Roland : Il faut essayer de le ressentir au maximum, ce n’est pas toujours Ă©vident. C’est vrai que des fois, tu es un peu en mode automatique. On est tous humains.

Mais ce n’est pas forcĂ©ment mauvais au bout d’un moment de s’habituer Ă  ce que tu as parce qu’au final, c’est toujours pareil. Quand tu regardes le dĂ©veloppement personnel et ce qui est bouddhisme, mĂ©ditation et tout ça, tu as deux Ă©coles un peu opposĂ©es parce que dans le dĂ©veloppement personnel, tu as cette idĂ©e toujours de t’amĂ©liorer, de devenir la meilleure version de toi-mĂȘme et d’ĂȘtre toujours en train d’avancer vers un truc au-dessus de toi.

Dans le bouddhisme et tout ça, ils te disent : « la source des souffrances humaines, c’est le dĂ©sir », c’est le fait qu’on veut toujours plus, ce qui est vrai aussi.

Comment tu concilies les deux parce que chacun a ses avantages et ses inconvénients ?

Pour moi, c’est des cycles. Tu as des moments oĂč tu vas vouloir amĂ©liorer ta condition en disant par exemple : je suis employĂ©, je veux devenir entrepreneur parce que je veux ĂȘtre plus libre, donc tu vas bosser Ă  fond dessus, et hop, tu vas devenir entrepreneur et peut-ĂȘtre que lĂ , tu vas rentrer dans un cycle oĂč tu vas profiter un peu plus.

Tu vas avoir de la gratitude pour ça et tout, puis au bout de trois ans, tu vas dire : c’est bien, je suis entrepreneur, mais est-ce que je peux devenir un meilleur entrepreneur.

C’est des cycles comme ça et chaque cycle a ses avantages et ses inconvĂ©nients, tu vas profiter de ces cycles Ă  fond quand tu les vis.

Tu as des cycles oĂč tu vas plus ressentir de la gratitude et des cycles oĂč tu vas ĂȘtre plus habituĂ© Ă  ce que tu veux, mais ça va ĂȘtre une bonne chose parce que tu vas l’utiliser comme fuel, comme motivation pour passer Ă  l’étape d’aprĂšs.

Si tu Ă©coutes les bouddhistes textbook, en gros, tu es un sdf dans la rue et tu n’as pas de quoi bouffer, tu devrais ĂȘtre content de ton sort. C’est un peu abusĂ©, eux-mĂȘmes ne disent pas cela, au bout d’un moment, tu as le droit de t’amĂ©liorer.

Finalement toutes leurs dĂ©marches pour ĂȘtre plus heureux, c’est aussi une question de dĂ©veloppement personnel, de s’amĂ©liorer et de vouloir ce qu’on n’a pas. Donc, l’équilibre entre ces deux trucs qui pourraient ĂȘtre paradoxaux ou voire opposĂ©s sinon se complĂštent trĂšs bien grĂące aux cycles.

Vous avez aimĂ© cette vidĂ©o ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement Ă  la chaĂźne Youtube ! 🙂