🖋 Comment le MINIMALISME vous rend plus HEUREUX et plus crĂ©atif

Je vous partage un extrait d’une inteview rĂ©alisĂ©e par Mickael Zonta du site – investissement-locatif.com – dans lequel j’explique comment le MINIMALISME vous rend plus HEUREUX et plus crĂ©atif !

â–ș Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant Ă  ma chaĂźne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

â–ș Cliquez ici pour ĂȘtre prĂ©venu gratuitement par email quand une nouvelle vidĂ©o est publiĂ©e ! 😉 https://olivier-roland.tv/videos/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=minimalismecreatif

– VidĂ©o complĂ©mentaire “RICHE, MINIMALISTE et HEUREUX :)” : https://www.youtube.com/watch?v=S_zBmggh2Uw&t=0s&index=881&list=PLlNaq4hbeacS07PeMWQJLiCEcWpNqX_IH

â–ș Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sĂ©lection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indĂ©pendant financiĂšrement grĂące Ă  votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le dĂ©veloppement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour ĂȘtre prĂ©venu chaque matin Ă  7H quand une vidĂ©o gĂ©niale est publiĂ©e, pour dĂ©marrer la journĂ©e avec une pĂȘche d’enfer ! 🙂

â–ș Qui suis-je ?

DĂ©couvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai dĂ©cidĂ© de quitter l’Ă©cole pour crĂ©er ma premiĂšre entreprise. Je n’avais qu’une envie : ĂȘtre libre. AprĂšs avoir surmontĂ© de nombreux obstacles, j’ai rĂ©ussi Ă  mettre mon entreprise au service de ma vie, plutĂŽt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de crĂ©ateurs Ă  ĂȘtre plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaßne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

#RebellesIntelligents #DĂ©veloppementPersonnel

https://www.youtube.com/watch?v=A1sUfTjx7yw

Transcription texte (littĂ©rale) de la vidĂ©o “🖋 Comment le MINIMALISME vous rend plus HEUREUX et plus crĂ©atif” :

Mickael Zonta : Je te suis Ă©galement et je vois passer beaucoup de vidĂ©os sur le minimalisme. J’aimerais que tu nous en parles.

Olivier Roland : Le minimalisme, on pourrait dĂ©crire cela comme une philosophie, une maniĂšre de vivre, un life style qui consiste Ă  Ă©viter de s’encombrer d’objets inutiles.

Regardez les trucs qui traĂźnent dans vos armoires ou vos tiroirs qui n’ont pas vu la lumiĂšre du jour depuis trĂšs longtemps, ça vous donne l’idĂ©e de l’accumulation d’objets qui finisse toujours par prendre un peu de place dans votre tĂȘte, dans votre champ visuel.

Il y a des Ă©tudes scientifiques qui montrent que la moindre chose dans votre champ visuel, mĂȘme les trucs que vous ne voyez plus consciemment, Ă  chaque fois que ça rentre dans votre champ visuel, ça vous distrait un peu, ça diminue votre productivitĂ©.

C’est pour cela que les espaces trĂšs Ă©purĂ©s et trĂšs zen sont zen. C’est pour cela qu’ils sont reposants.

C’est parce que quand on a un espace qui est beau mais avec peu d’élĂ©ments, c’est beaucoup plus reposant pour l’esprit et ça permet de se concentrer sur les choses qui sont les plus importantes : nos projets, ce qui nous tient Ă  cƓur


Je possĂšde extrĂȘmement peu de choses.

Quand j’ai dĂ©mĂ©nagĂ© il y a quelques temps, j’ai postĂ© une photo sur Instagram. Je montrais mes possessions. Je n’avais que quelques cartons. Cela prenait moins d’un mĂštre cube. Les gens ont capotĂ©. Pour beaucoup de personnes, c’est complĂštement incomprĂ©hensible.

Je n’ai pas d’enfant, ça aide, c’est vrai. Mais tout ce que j’ai pourrait tenir dans le coffre d’une voiture.

Au final, je prĂ©fĂšre m’acheter des expĂ©riences que des objets.

Certains objets peuvent ĂȘtre une expĂ©rience aussi.

Par exemple, ça ne m’intĂ©resse pas du tout de possĂ©der une belle voiture, je prĂ©fĂšre aller dans le sud de l’Espagne me louer une belle voiture pendant une semaine ou deux parce que ça va ĂȘtre une expĂ©rience, je vais la faire rouler sur les montagnes, tandis que l’avoir toute l’annĂ©e, cela engendre tellement de contraintes : il faut garer sa voiture, l’entretenir, mettre de l’essence et tout.

Cela fait 3 ans et demi que je n’ai plus de voiture. J’ai dĂ©mĂ©nagĂ© Ă  Londres il y a 3 ans et demi, donc ça aide aussi. Je ne prends que des meubles.

Je voyage plus de 6 mois par an. Maintenant, j’ai une voiture dans le Cloud, un chauffeur dans le Cloud. Je n’ai pas besoin d’entretenir, de payer l’assurance, de payer les amendes. C’est tellement extraordinaire de ne pas avoir à garer sa voiture.

Tu as toute cette philosophie qui consiste à trouver l’essentiel qui nous rend heureux.

Cela ne veut pas dire qu’on est frugal, ce n’est pas la mĂȘme chose, mĂȘme si souvent il y a un peu une intersection entre les deux. J’ai peu de choses, mais le fait est que le peu d’objets que j’ai, ça soit des trucs vraiment sympas.

Ça ne me dĂ©range pas d’acheter l’iPhone10 super top qui vient de sortir trĂšs cher parce que j’ai tellement peu de choses que le peu de choses que je veux, il faut que ça soit efficace, beau et aspirant.

Et pareil, on est dans un AirBnb que j’ai louĂ© Ă  Paris, ça fait partie des kifs que j’ai. J’adore me louer des AirBnb extraordinaires. C’est un lieu inspirant qui booste la crĂ©ativitĂ©, qui fait qu’on se sent bien, qui fait qu’on est heureux de rentrer Ă  la maison. Et ça, c’est une expĂ©rience extraordinaire.

Mickael Zonta : Et le lieu est cohĂ©rent avec ton discours parce qu’effectivement, il y a trĂšs peu de dĂ©co. On est plutĂŽt sur un style zen, Ă©purĂ©, industriel qui renvoie effectivement au discours que tu viens de donner.

Olivier Roland : L’ĂȘtre humain, fondamentalement, veut toujours plus et je pense que ça nous a servis dans notre rĂ©volution.

Si aujourd’hui, on a tout ce qui nous entoure, toutes ces merveilles technologiques et tout ça, c’est parce qu’on a toujours voulu plus, et heureusement qu’on ne s’est pas contentĂ© de ce qu’on avait il y a 20000 ans Ă  l’époque prĂ©historique quelque part.

Ce n’est pas forcĂ©ment mauvais en soi, mais il y a des effets pervers qu’il faut connaĂźtre pour les limiter.

Pour moi, ça passe par les cycles.

Il y a des cycles oĂč je vais avoir envie d’avoir plus pour diffĂ©rentes raisons : parce que c’est un challenge, parce que c’est fun, parce que j’ai envie de monter un peu. Du coup, je vais essayer d’utiliser cette Ă©nergie de maniĂšre positive pour me motiver Ă  me lancer dans des projets, Ă  passer Ă  l’étape supĂ©rieure, Ă  dĂ©lĂ©guer davantage


L’idĂ©e, c’est d’utiliser cela de maniĂšre positive plutĂŽt que comme une sorte d’addiction qui nous ferait rentrer dans des choses spirales infernales de toujours dĂ©penser plus, d’avoir la plus belle Ferrari, la plus belle Lambo


Je n’ai rien contre les gens qui aiment bien les voitures, mais c’est juste un exemple.

On pourrait tomber dans une spirale un peu matérielle.

Vous avez aimĂ© cette vidĂ©o ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement Ă  la chaĂźne Youtube ! 🙂