đŸ’¶ Des pistes pour arrĂȘter d’Ă©changer son temps contre de l’argent via le web

â–ș Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant Ă  ma chaĂźne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

â–ș Cliquez ici pour ĂȘtre prĂ©venu gratuitement par email quand une nouvelle vidĂ©o est publiĂ©e ! 😉 https://olivier-roland.tv/videos/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=echangertempsargent

– VidĂ©o complĂ©mentaire “Comment Olivier ClĂ©mence a arrĂȘtĂ© d’Ă©changer son temps contre de l’argent grĂące son blog” : https://www.youtube.com/watch?v=OTpHDAYDd_Q&t=0s&list=PLlNaq4hbeacRenu3pV65ir209cjP6CZph&index=201

â–ș Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sĂ©lection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indĂ©pendant financiĂšrement grĂące Ă  votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le dĂ©veloppement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour ĂȘtre prĂ©venu chaque matin Ă  7H quand une vidĂ©o gĂ©niale est publiĂ©e, pour dĂ©marrer la journĂ©e avec une pĂȘche d’enfer ! 🙂

â–ș Qui suis-je ?

DĂ©couvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai dĂ©cidĂ© de quitter l’Ă©cole pour crĂ©er ma premiĂšre entreprise. Je n’avais qu’une envie : ĂȘtre libre. AprĂšs avoir surmontĂ© de nombreux obstacles, j’ai rĂ©ussi Ă  mettre mon entreprise au service de ma vie, plutĂŽt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de crĂ©ateurs Ă  ĂȘtre plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaßne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

#RebellesIntelligents #DĂ©veloppementPersonnel

https://www.youtube.com/watch?v=kv6lUH8occk

Transcription texte (littĂ©rale) de la vidĂ©o “đŸ’¶ Des pistes pour arrĂȘter d’Ă©changer son temps contre de l’argent via le web” :

Intervenant : Je suis en plein changement de vie. Aujourd’hui, je suis kinĂ© et la pression fiscale est compliquĂ©e, je suis esclave de mon temps. J’échange mon temps contre de l’argent.

J’ai envie de voyager, j’aime soigner les gens, j’aime profondĂ©ment les gens et je suis en train d’essayer de voir comment mettre ça au service de ma vie, comment voyager tout en soignant les gens et tout en Ă©tant payĂ© Ă  faire cela.

Olivier Roland : C’est vrai que kinĂ©, tout de suite, cela a une petite complication parce que tu as les manipulations Ă  faire. Mais souvent les gens qui sont dans ton cas et qui souhaitent avoir l’effet de levier du web, une des clĂ©s pour ça, c’est simplement d’enseigner la kinĂ©siothĂ©rapie Ă  d’autres personnes.

Ça peut soit ĂȘtre Ă  des professionnels, soit Ă  des personnes.

AprĂšs, je ne sais pas du tout quelles sont les rĂ©gulations. Mais dis-toi qu’il y a des tas de mĂ©tiers oĂč on peut se dire que c’est impossible d’enseigner cela sur le web, mais les gens le font.

Par exemple, il y a JoĂ«l qui est prof de golf qui gagne plus d’un million d’euros par an sur web en formant les gens au golf via une formation en ligne. Ça, c’est possible. Des profs de salsa et tout ce que tu peux imaginer, de cuisine, tout ce que tu veux.

Bien sĂ»r, quelque part, ça ne remplacera jamais une formation en vraie. Mais si tu es capable de crĂ©er une histoire, de montrer ta valeur ajoutĂ©e, d’essayer de trouver ce que tu peux amener, il y a des gens qui peuvent ĂȘtre intĂ©ressĂ©s.

AprĂšs, Ă  toi de voir quel est ton niveau, tes compĂ©tences et tout ça. Peut-ĂȘtre que tu peux enseigner un truc qui n’est pas trĂšs connu en kinĂ©, peut-ĂȘtre que tu peux aller au Tibet pour essayer de trouver les techniques de lĂ -bas, quelque chose comme ça.

À toi d’explorer et de devenir compĂ©tent dans un truc qui n’est pas trĂšs connu et de pouvoir l’enseigner sur le web.

Peut-ĂȘtre on sait que tu es un trĂšs bon businessman et que ton cabinet de kinĂ©siothĂ©rapie fonctionne extrĂȘmement bien.

Intervenant : Donc lĂ , je stagne. Je ne peux pas aller plus haut parce qu’encore une fois, je ne peux pas Ă©changer plus de temps.

Olivier Roland : Ok. Mais peut-ĂȘtre que tu as un truc Ă  enseigner au gars qui dĂ©marre son cabinet, que tu as fait plein d’erreurs au dĂ©but et que par exemple, une formation que tu peux faire, c’est comment avoir vos 100 premiers patients ou clients de kinĂ©siothĂ©rapie le plus rapidement possible tout en Ă©tant 100% dans les rĂšgles parce que tu ne peux pas trop faire de pub dans le domaine de la santĂ©, mais il y a des moyens dĂ©tournĂ©s, on le sait bien. Donc, des moyens qui sont lĂ©gaux.

Intervenant : Faire passer mon business au level supérieur, mais ubérisé dans le domaine, réinventer ce qui est obsolÚte. Tu viens me voir, tu perds de ton temps et je perds du mien.

Comment gagner diffĂ©remment sans que tu as besoin de te dĂ©placer, sans que j’ai besoin de me dĂ©placer. C’est soigner Ă  distance comme ça.

Il n’y aura plus le toucher, certes, c’est ça le problùme.

Olivier Roland : Parce que pour un mĂ©decin, c’est moins le problĂšme, il peut faire des consultations sur Skype. D’ailleurs, ils viennent juste d’accepter en France que ça soit remboursĂ© sur


Intervenant : Il y a mĂȘme les machines, les robots. Tu rentres dans une machine et c’est fait le diagnostic. Ça va arriver.

Olivier Roland : LĂ , les mĂ©decins vont se faire disrupter la tronche trĂšs vite. Ça va devenir un outil de diagnostic de plus en plus important et bientĂŽt on aura besoin de moins de mĂ©decins Ă  cause de ça parce qu’il pourrait faire beaucoup plus de patients rapidement.

AprĂšs, il y a des domaines oĂč c’est trĂšs difficile de passer autres.

Je t’ai proposĂ© plusieurs pistes, Ă  toi de voir. Les gens dĂ©pensent beaucoup d’argent pour les problĂšmes de remise en forme, pour perdre du poids, pour garder la pĂȘche, pour faire du sport et tout ça. Ils sont prĂȘts Ă  dĂ©penser pour leur santĂ©, peut-ĂȘtre moins dans le curatif que dans des choses qui font plaisir ou dans le prĂ©ventif, mais il y a des choses Ă  faire.

AprĂšs, c’est un domaine que je ne connais pas. Je ne suis pas omniscient. Je ne connais pas tous les domaines ni le potentiel Ă©conomique. Donc, je te donne des pistes et aprĂšs, c’est Ă  toi d’explorer cela.

Mais peut-ĂȘtre qu’effectivement, tu devrais mĂȘme peut-ĂȘtre te dire : je vais passer sur d’autres trucs. Peut-ĂȘtre que coach en nutrition, c’est plus facile Ă  dĂ©matĂ©rialiser, peut-ĂȘtre que je vais devenir herboriste ou que sais-je encore.

A la base, tu as cette notion que tu dois persĂ©vĂ©rer, mais au bout d’un moment si tu tapes trop la tĂȘte contre un mur, ça ne va pas marcher. Tu peux trouver d’autres maniĂšres.

Ton objectif, c’est de casser le mur et tu dois trouver d’autres maniùres plus efficaces.

Donc, tu dois garder l’objectif et mĂ©ta persĂ©vĂ©rer, c’est-Ă -dire trouver d’autres maniĂšres d’y arriver.

Si ton objectif, Ă  la base, c’est de gagner ta vie sur le web et pouvoir voyager mais en pratiquant ta passion qui est de soigner des gens, tu peux peut-ĂȘtre le faire autrement que par la kinĂ©siothĂ©rapie. Il y a des tas de maniĂšres de soigner les gens, ça n’a pas besoin d’ĂȘtre que ça.

Ce n’est pas parce que tu as choisi cette piste-lĂ  Ă  un moment que tu t’es bloquĂ© lĂ -dedans tout le reste de ta vie.

Intervenant : Ma maniĂšre de soigner aujourd’hui est petite, c’est une toute petite Ă©chelle par rapport au monde.

Olivier Roland : Tu manques d’effet de levier.

Tu peux aussi voir ce que font les Américains, il y a souvent beaucoup de pistes à creuser.

Tape « kinĂ©siothĂ©rapeute » mais version amĂ©ricaine. Tu vois blog, youtube, chanel et tout ça et tu vois ce qui se passe. Tu vois qu’est-ce que les gens font.

Vous avez aimĂ© cette vidĂ©o ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement Ă  la chaĂźne Youtube ! 🙂