đŸ’” Comment utiliser le CHÔMAGE pour crĂ©er ton entreprise (et rĂ©ussir !)

Je rĂ©ponds Ă  une question que l’on me pose souvent : “Comment profiter des aides financiĂšres pour bĂątir son projet ?”
➜ Vous aussi, posez-moi vos questions dans les commentaires ou sur Instagram.

â–ș Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant Ă  ma chaĂźne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

â–ș En savoir plus sur “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses Ă©tudes” : https://olivier-roland.com/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=profiteraidesfinancieres

â–ș Cliquez ici pour ĂȘtre prĂ©venu gratuitement par email quand une nouvelle vidĂ©o est publiĂ©e ! 😉 https://olivier-roland.tv/videos/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=profiteraidesfinancieres

– VidĂ©o complĂ©mentaire “Comment dĂ©marrer une entreprise JEUNE et SANS compĂ©tences” : https://www.youtube.com/watch?v=ifzamRPT6aA&list=PLlNaq4hbeacQsKiBLr3d0grITIoOaemcA

â–ș Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sĂ©lection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indĂ©pendant financiĂšrement grĂące Ă  votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le dĂ©veloppement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour ĂȘtre prĂ©venu chaque matin Ă  7H quand une vidĂ©o gĂ©niale est publiĂ©e, pour dĂ©marrer la journĂ©e avec une pĂȘche d’enfer ! 🙂

â–ș Qui suis-je ?

DĂ©couvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai dĂ©cidĂ© de quitter l’Ă©cole pour crĂ©er ma premiĂšre entreprise. Je n’avais qu’une envie : ĂȘtre libre. AprĂšs avoir surmontĂ© de nombreux obstacles, j’ai rĂ©ussi Ă  mettre mon entreprise au service de ma vie, plutĂŽt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de crĂ©ateurs Ă  ĂȘtre plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaßne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

#RebellesIntelligents #DĂ©veloppementPersonnel

https://www.youtube.com/watch?v=tKbnksbWSh0

Transcription texte (littĂ©rale) de la vidĂ©o “đŸ’” Comment utiliser le CHÔMAGE pour crĂ©er ton entreprise (et rĂ©ussir !)” :

Intervenante 1 : Ce que j’ai apprĂ©ciĂ© aussi dans la prĂ©sentation, c’est que c’était complĂštement un autre concept de ce que l’on peut voir dans les entreprises, c’est l’idĂ©e de pouvoir travailler partout dans le monde et ĂȘtre libre.

Il faut que ça se dĂ©veloppe parce que pour moi, ça a un rĂ©el impact et ça va ĂȘtre comme ça plus tard.

Ce n’est pas possible que ce soit autrement, qu’on soit enfermĂ© dans des cases et puis, ça va et on va pouvoir aller au-delĂ .

Je trouve que ça ouvre plus de portes. Merci pour continuer de diffuser cette idée-là.

Intervenante 2 : C’est ça. Et puis, il y a mĂȘme le fait de montrer que quand on sort de ces idĂ©es limitantes de il faut un bureau et des collĂšges, tout ça, ça marche.

Olivier Roland : Tu as combien de temps d’Assedic là.

Intervenante 2 : J’ai deux ans et ils sont fiers de me dire que j’ai deux ans.

Olivier Roland : Il y a beaucoup de gens qui pensent qu’ĂȘtre au chĂŽmage, c’est une catastrophe et tout ça. Mais quand tu es un entrepreneur et que tu as un super projet, c’est une super opportunitĂ©. En plus, si tu leur dis « j’ai un projet d’entreprise et tout », ils te lĂąchent un peu.

Il faut quand mĂȘme leur expliquer ce que tu fais, mais ils te lĂąchent un peu et ils te laissent faire.

Tu as des tas d’aides qui sont accessibles aux chĂŽmeurs et tout ça, donc, c’est une super opportunitĂ©.

N’oublie jamais ça. Le chĂŽmage, c’est gĂ©nial. C’est comme ça que tu le prends. Super.

Intervenante 2 : Oui. C’est vrai qu’aprĂšs, il y a toujours des gens qui viennent te dire : oui, mais tu profites du systĂšme.

Olivier Roland : Tu as besoin d’un peu de temps pour pouvoir crĂ©er encore plus de valeurs.

Intervenante 2 : Tu as commencé il y a combien de temps ?

Olivier Roland : Il y a 10 ans Ă  ĂȘtre infopreneur. Mais ĂȘtre entrepreneur, il y a 18 ans maintenant.

Intervenante 2 : Tu as vu donc une progression trÚs rapide ?

Olivier Roland : Non, pas du tout. La premiĂšre boĂźte, j’ai eu beaucoup de mal, j’ai failli mettre la clĂ© sous la porte au bout de 6 mois.

Ce n’est pas facile. J’ai fait beaucoup de bĂȘtises.

Je n’avais pas accĂšs Ă  tout ça Ă  l’époque, je ne savais pas comment me former, j’ai arrĂȘtĂ© l’école Ă  18 ans.

L’infoprenariat, quand j’ai crĂ©Ă© mon blog, ça a Ă©tĂ© un peu mieux parce que j’avais dĂ©jĂ  un peu plus d’expĂ©riences.

Ne t’inquiùte pas, tu vas faire beaucoup d’erreurs, assure-toi juste de minimiser tes risques.

Une des caractĂ©ristiques fondamentales d’un entrepreneur, c’est de prendre le taureau par les cornes plutĂŽt que de faire l’autruche. Tu dois prĂ©fĂ©rer les taureaux aux autruches.

Quand j’ai vu au bout de 6 mois de ma premiĂšre boite, j’avais 19 ans, que j’allais droit dans le mur, je n’avais pas assez de sou, j’aurais pu me cacher la tĂȘte sous le sable et dire : mon Dieu, tant pis, je vais attendre que ça passe. Mais Ă  la place, j’ai contactĂ© toutes les personnes qui m’avaient accompagnĂ© dans mon projet de crĂ©ation d’entreprise.

Je leur ai dit alors que j’ai dĂ» ravaler mon Ă©go : j’ai fait plein de conneries, je n’ai plus assez de sous, je fais quoi ?

Il y a plein de gens qui m’ont aidĂ© et ça m’a aidĂ© Ă  mettre la tĂȘte hors de l’eau suffisamment longtemps pour que la boĂźte devienne viable.

Ne pas avoir peur de demander de l’aide et de dire mĂȘme si ça demande de ravaler un peu sa fierté : « j’ai fait une connerie ou j’ai fait des conneries, je ne sais pas du tout ce que je suis en train de faire, help me. »

Il ne faut pas hésiter à ça.

Le mythe de l’entrepreneur cowboy solitaire, c’est un mythe. Il n’y a aucun entrepreneur vraiment au top qui a crĂ©Ă© tout seul.

Et mĂȘme moi qui suis solopreneur, je n’ai pas d’associĂ© et tout ça, je me suis toujours fait accompagner, aider. Je me suis formé 

Et lĂ , tu as investi dans un atelier, clairement tu as dĂ©jĂ  le bon Ă©tat d’esprit. Donc, super, continue comme ça.

Vous avez aimĂ© cette vidĂ©o ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement Ă  la chaĂźne Youtube ! 🙂