💰🏝🏞 Comment vous crĂ©er un REVENU complĂ©mentaire en 27 jours (114/365)

Vous adorez les vidĂ©os oĂč je fais des rĂ©sumĂ©s illustrĂ©s de livres – BONNE NOUVELLE – cela devient un rendez-vous hebdomadaire ! Aujourd’hui dĂ©couvrez comment VOUS crĂ©er un REVENU supplĂ©mentaire en 27 jours tirĂ© du livre ‘Side Hustle’ de Chris Guillebeau.
➜ Retrouvez tous les lundis une vidĂ©o illustrĂ©es du mĂȘme type sur un livre.

â–ș Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant Ă  ma chaĂźne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

â–ș En savoir plus sur “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses Ă©tudes” : https://olivier-roland.com/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=revenuen27jours

â–ș Recevez gratuitement l’extrait offert du livre “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses Ă©tudes” – Les 3 principes pour rĂ©ussir dans tous les domaines de votre vie : https://olivier-roland.com/3-principes-yt/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=revenuen27jours

â–ș Cliquez ici pour ĂȘtre prĂ©venu gratuitement par email quand une nouvelle vidĂ©o est publiĂ©e ! 😉
https://olivier-roland.tv/videos/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=revenuen27jours

– Le livre “Side Hustle”de Chris Guillebeau sur Amazon : https://olivier-roland.tv/side-hustle

â–ș Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sĂ©lection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indĂ©pendant financiĂšrement grĂące Ă  votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le dĂ©veloppement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour ĂȘtre prĂ©venu chaque matin Ă  7H quand une vidĂ©o gĂ©niale est publiĂ©e, pour dĂ©marrer la journĂ©e avec une pĂȘche d’enfer ! 🙂

â–ș Qui suis-je ?

DĂ©couvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai dĂ©cidĂ© de quitter l’Ă©cole pour crĂ©er ma premiĂšre entreprise. Je n’avais qu’une envie : ĂȘtre libre. AprĂšs avoir surmontĂ© de nombreux obstacles, j’ai rĂ©ussi Ă  mettre mon entreprise au service de ma vie, plutĂŽt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de crĂ©ateurs Ă  ĂȘtre plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaßne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

NOTE : Pour les liens affiliés de cette vidéo, voir le paragraphe « Affiliation » de : http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/mentions-legales/

https://www.youtube.com/watch?v=uKTb4LmDPfI

Transcription texte (littĂ©rale) de la vidĂ©o “💰🏝🏞 Comment vous crĂ©er un REVENU complĂ©mentaire en 27 jours (114/365)” :

Cela fait quelques semaines que je vous propose des résumés illustrés de livres et, clairement, vous adorez.

Du coup, bonne nouvelle ! Ça va devenir un rendez-vous hebdomadaire puisque tous les lundis, je vous proposerai une vidĂ©o illustrĂ©e du mĂȘme type que celle que vous allez voir.

Aujourd’hui, on va voir comment vous crĂ©er un revenu complĂ©mentaire en 27 jours Ă  temps partiel.

« Comment se créer un revenu complémentaire en 27 jours » tiré du livre « Side Hustle » du célÚbre blogueur américain Chris Guillebeau.

Parce que transformer vos passions en nouvelles sources de revenus sans quitter votre activitĂ© principale, c’est possible grĂące Ă  cette mĂ©thode qui vous accompagnera pas Ă  pas dans votre nouvelle vie de Side Hustle.

Un peu plus qu’un petit boulot et moins qu’une startup, un Side Hustle consiste Ă  dĂ©velopper une activitĂ© Ă  cĂŽtĂ© de votre emploi salariĂ©, de vos Ă©tudes ou de votre entreprise principale, soit pour arrondir vos fins de mois en gardant la sĂ©curitĂ© d’un emploi salariĂ©, soit pour tester une idĂ©e de crĂ©ation d’entreprise sans investissement financier important et sans risque.

Chris Guillebeau n’est pas l’inventeur du concept du Side Hustle, mais il est certainement l’un des auteurs qui ont rendu le terme aussi populaire aux Etats-Unis.

Dans son livre, il prend le lecteur par la main. Il lui propose une méthode pas à pas et sans risque pour transformer une idée en revenus.

Le livre est prĂ©sentĂ© sous la forme d’un dĂ©fi de 27 jours et autant de chapitres rĂ©partis en 5 semaines.

Durant la premiĂšre semaine, vous allez faire Ă©merger un maximum d’idĂ©es.

Durant la deuxiÚme semaine, vous allez sélectionner les meilleures idées.

Durant la troisiÚme semaine, vous allez préparer votre lancement.

Durant la quatriĂšme semaine, vous allez lancer et commercialiser.

Et durant la cinquiÚme semaine, vous allez évaluer les résultats et finaliser votre projet.

Attaquons-nous directement au jour 1 qui est de prĂ©voir l’avenir.

Ce jour sert de prĂ©sentation du concept. Le but premier d’un Side Hustle est de constituer un revenu complĂ©mentaire.

Pour certains crĂ©ateurs, l’objectif sera de complĂ©ter leur revenu pour augmenter leur niveau de vie.

Pour d’autres, le but sera de remplacer leur revenu salariĂ© pour pouvoir se consacrer Ă  leur passion.

Un Side Hustle peut aussi avoir pour objectif de se constituer un capital pour prĂ©parer sa retraite, pour un projet personnel ou encore pour soutenir une Ɠuvre caritative.

Selon la vision de l’auteur, se lancer dans la crĂ©ation d’un Side Hustle est surtout une formidable opportunitĂ© de dĂ©velopper ses compĂ©tences, sa motivation et son indĂ©pendance.

Le deuxiĂšme jour, vous allez voir le profil type d’une bonne idĂ©e de Side Hustle.

La premiÚre étape consiste à sélectionner les idées les plus prometteuses en se posant 3 questions :

  • Tout d’abord, votre idĂ©e est-elle facilement rĂ©alisable ?

Elle doit rapporter rapidement tout en étant gérable en plus de votre activité principale.

Vous devez pouvoir facilement vous projeter et envisager les prochaines étapes et actions à réaliser.

Si vous n’arrivez pas Ă  voir un moyen clair d’ĂȘtre payĂ© et si vous avez besoin de 3 ans pour la lancer, abandonnez l’idĂ©e.

Votre idĂ©e doit pouvoir ĂȘtre lancĂ©e avec les compĂ©tences, le temps et les ressources dont vous disposez.

  • DeuxiĂšme question : Est-elle rentable ?

Aussi intĂ©ressante qu’elle soit sur le papier, votre idĂ©e doit avant tout ĂȘtre rentable.

Si vous n’arrivez pas Ă  en Ă©noncer le bĂ©nĂ©fice principal pour le client en une phrase ou deux, c’est peut-ĂȘtre le signe d’une fausse bonne idĂ©e que vous n’arriverez pas Ă  monĂ©tiser.

  • TroisiĂšme question : Est-elle pertinente ?

Il ne suffit pas d’avoir une bonne idĂ©e mĂȘme potentiellement trĂšs rentable. Votre idĂ©e doit arriver au bon moment et ĂȘtre convaincante au point qu’il soit difficile pour les clients de dire « non ».

Concentrez vos efforts sur les idées qui vous semblent les plus pertinentes maintenant et gardez les autres pour plus tard.

Il y a des choses à éviter notamment :

  • Une grande vision difficile Ă  traduire de maniĂšre concrĂšte : rester simple et concret.
  • Le fait de ne pas savoir comment commencer et passer de l’idĂ©e au plan d’actions.
  • Le fait que votre idĂ©e nĂ©cessite des compĂ©tences que vous n’avez pas.
  • Si vous avez une idĂ©e floue de qui sont les clients potentiels.
  • Une activitĂ© lourde Ă  gĂ©rer au quotidien avec beaucoup de contraintes.
  • Si vous avez besoin de nombreux mois pour crĂ©er votre offre et la mettre sur le marchĂ©.

Vous devez favoriser à la place :

  • les idĂ©es pour lesquelles vous avez un moyen facile et rapide de gĂ©nĂ©rer vos premiers revenus.
  • Les idĂ©es pour lesquelles vous arriverez facilement Ă  gĂ©rer cette activitĂ© en plus de votre activitĂ© principale.
  • Le fait que votre idĂ©e rĂ©pond Ă  un problĂšme ou facilite la vie de clients potentiels.
  • Les idĂ©es dont le sujet vous passionne.
  • Les idĂ©es dont vous visualisez facilement les prochaines Ă©tapes pour passer Ă  l’action rapidement.
  • Les idĂ©es pour lesquelles vous avez les compĂ©tences nĂ©cessaires ou pour lesquelles vous connaissez un moyen rapide de les acquĂ©rir.
  • Les idĂ©es pour lesquelles vous n’avez pas besoin de beaucoup de temps ou de ressources pour le lancement et le suivi au quotidien.
  • Les idĂ©es pour lesquelles vous arriverez facilement Ă  en expliquer le bĂ©nĂ©fice principal pour les clients potentiels en une phrase ou deux.
  • Les idĂ©es pour lesquelles il est possible de gĂ©nĂ©rer des revenus rĂ©currents et, dans l’idĂ©al, passifs Ă  partir de cette idĂ©e.

Lors du jour 3, nous allons voir comment trouver des idées parce que les idées de Side Hustle sont tout autour de vous.

Pour les trouver, demandez-vous à chaque fois que vous rencontrez des groupes de personnes ce qu’elles veulent et ce dont elles ont besoin.

Il existe 3 grandes catégories de Side Hustle :

  1. Vendre un produit
  2. Fournir un service
  3. Jouer un rĂŽle d’intermĂ©diaire

Chris Guillebeau introduit le concept d’idĂ©e de niveau supĂ©rieur.

Souvent la premiÚre idée de Side Hustle fonctionne, mais la rémunération est proportionnelle au temps que vous allez y passer.

C’est trĂšs bien pour dĂ©marrer, mais vous pouvez ensuite passer Ă  un niveau supĂ©rieur pour lever cette contrainte.

Pour illustrer ce point, il donne l’exemple d’un hustler qui a commencĂ© comme conducteur Uber, ce qui implique d’échanger son temps contre de l’argent. Puis, il est passĂ© au niveau supĂ©rieur en coachant d’autres conducteurs Uber et en bloguant sur le sujet.

Donc, il a commencĂ© par son idĂ©e de dĂ©marrage qui Ă©tait d’échanger son temps contre de l’argent en devenant conducteur Uber. Puis ensuite, il a commencĂ© Ă  transformer ses compĂ©tences en produit puisqu’à partir du moment oĂč il enseigne aux autres comment gagner de l’argent avec Uber, avec des ebooks, des formations en ligne, il n’a plus besoin d’échanger son temps contre de l’argent.

Si vous n’avez pas d’idĂ©e de Side Hustle aprĂšs la lecture des 3 premiers jours, Chris Guillebeau vous en propose quelques-unes.

Vous pouvez par exemple :

– Vendre vos Ɠuvres d’art ou toute fabrication artisanale sur le site etsy.com

– Proposer une formation en ligne dans votre domaine d’expertise, c’est ce qu’on appelle le mĂ©tier d’infopreneur en français.

– Elaborer et vendre un guide touristique de votre ville sponsorisĂ© par des annonceurs.

– Publier un blog avec une nouvelle leçon sur un sujet spĂ©cifique tous les jours.

– DĂ©marrer un podcast et le monĂ©tiser par la publicitĂ©.

– Visiter les dĂ©pĂŽts-vente et acheter des articles pour les revendre.

– Devenir coach en organisation, par exemple, en organisation de la maison, du bureau ou coach de vie.

– Proposer Ă  de petites entreprises de gĂ©rer leurs rĂ©seaux sociaux.

– Vendre le fruit de vos rĂ©flexions en tant qu’écrivain indĂ©pendant.

– Lancer un site web avec une zone membre payante pour accĂ©der Ă  des informations utiles sur un sujet spĂ©cifique.

– Ecrire et publier un livre.

La liste est presque infinie.

Durant les jours 4, 5 et 6, vous allez sélectionner votre idée.

Il est important de peser le pour et le contre des obstacles et des opportunités de chaque idée avant de vous lancer dans sa réalisation.

L’auteur propose pour cela les questions suivantes :

  1. Quelles sont les opportunités liées à votre idée ?

Par exemple, existe-t-il Ă  l’étranger et pas en France des business similaires ? Quand je dis en France, bien sĂ»r, il faut remplacer France par votre pays.

Est-ce que c’est une compĂ©tence que je suis le seul Ă  avoir ?

  1. Quels sont les challenges majeurs à surmonter ? Quels obstacles peuvent me bloquer ?
  2. Quelles sont les principales étapes pour lancer mon idée ?
  3. Combien cela va-t-il me coûter ?
  4. A quel point sera-t-il facile de concrétiser ma premiÚre vente ?
  5. Quelqu’un propose-t-il dĂ©jĂ  quelque chose de similaire ?
  6. Si tout se passe bien, quel sera le scénario idéal ?
  7. Si tout se passe mal, quel sera le scénario catastrophe ?

Oui, c’est important de le dĂ©finir pour pouvoir couvrir vos arriĂšres.

  1. Quel est le bĂ©nĂ©fice potentiel, c’est-Ă -dire les revenus moins les dĂ©penses, optimiste ?
  2. Quel est le bénéfice potentiel pessimiste ?

AprĂšs avoir rĂ©pondu Ă  ces questions, il ne reste plus qu’à attribuer une apprĂ©ciation Ă  faible, moyen, fort, aux critĂšres suivants, et ce, pour chacune de vos idĂ©es de revenus complĂ©mentaires.

– La faisabilité : pouvoir transformer trĂšs rapidement l’idĂ©e en action.

Est-ce que c’est faible, moyen ou fort ?

– La rentabilité : la possibilitĂ© de gain rapide, rĂ©current et passif.

– La persuasion : est-ce que c’est la bonne idĂ©e au bon moment ?

– L’efficacité : est-ce que c’est une idĂ©e qui va pouvoir rapidement ĂȘtre mise Ă  exĂ©cution et va pouvoir ĂȘtre suivie facilement ?

– La motivation : Ă  quel point cette idĂ©e vous passionne ?

Choisissez ensuite, une fois que vous avez fait l’évaluation de chacun de ces critĂšres, l’idĂ©e qui est la meilleure apprĂ©ciation gĂ©nĂ©rale et puis surtout passez Ă  l’action.

Si vous hĂ©sitez encore entre plusieurs idĂ©es Ă  ce stade, choisissez celle qui peut dĂ©gager le plus de revenus parce que, retenez bien ça : un Side Hustle, ce n’est pas un hobby.

Le 7ùme jour, c’est le Benchmarking.

Maintenant que vous avez choisi votre idĂ©e de Side Hustle, vous allez regarder ce que font les autres dans le mĂȘme domaine ou dans un domaine proche et vous allez rĂ©colter un maximum d’informations sur les offres existantes.

Vous allez visiter leurs sites web et consulter leurs publications sur les réseaux sociaux.

Vous allez lire les commentaires de leurs clients, essayer le produit ou le service vous-mĂȘme pour adapter votre stratĂ©gie.

Vous posez la question : quels sont les avantages et les points faibles des offres concurrentes ? Que pouvez-vous améliorer et comment pouvez-vous vous différencier ?

Alors, pas besoin d’ĂȘtre le meilleur partout. AmĂ©liorer ou complĂ©ter quelques points des offres existantes peut dĂ©jĂ  ĂȘtre suffisant.

Lors des jours 8, 9 et 10, vous allez imaginer votre client idéal, rédiger votre offre et créer votre histoire.

Au cours de ces jours, vous allez transformer votre idĂ©e en offre. Et pour la formuler, Chris Guillebeau vous propose de prendre le cafĂ© avec votre client idĂ©al, qu’on appelle aussi « avatar », et de lui Ă©crire une lettre.

Il faut imaginer ce client idéal comme une personne qui a désespérément besoin de ce que vous allez proposer et établir son portrait-robot.

En vous posant 3 questions :

  • Qui est-il ?
  • De quoi a-t-il besoin ?
  • Quels sont ses problĂšmes ?

Mettez par Ă©crit sa vie telle que vous l’imaginez, son quotidien et ses problĂšmes dans les moindres dĂ©tails.

Ecrivez-lui directement en lui expliquant en quoi votre offre peut l’aider Ă  rĂ©soudre ses problĂšmes. Ce texte vous servira Ă  Ă©laborer votre offre et votre description commerciale au moment du lancement.

Il est maintenant temps de transformer votre idée en offre.

Les diffĂ©rents Ă©lĂ©ments d’une offre sont les suivants :

– Une promesse : comment votre Hustle changera la vie de votre client idĂ©al ?

Une dĂ©claration courte et audacieuse qui met en avant l’avantage immĂ©diat pour votre client.

– Le pitch : pourquoi votre client devrait acheter ou s’inscrire et pourquoi maintenant ?

– Le prix : combien ça va coĂ»ter d’acheter ou de s’inscrire et comment on le fait ?

– Les dĂ©tails de votre produit ou service.

– Un appel Ă  l’action trĂšs clair : cliquez sur ce bouton, inscrivez-vous ici, 


Vous allez ensuite rédiger votre offre. Vous savez que votre offre va améliorer la vie des gens.

L’enthousiasme est contagieux. Alors, mettez le vître en avant et utilisez les rùgles suivantes :

– Tout d’abord, Ă©crivez Ă  une personne, pas Ă  un groupe avec des verbes d’actions et un texte amusant, dynamique, enthousiaste.

– Ensuite, allez Ă  l’essentiel et supprimez les mots inutiles.

– Utilisez des chiffres dĂšs que possible. Soyez concret.

– Utilisez le registre des Ă©motions positives : joie, surprise, rĂ©confort.

– Utilisez des tĂ©moignages pour dĂ©clencher la preuve sociale.

– Enfin, crĂ©ez votre histoire en rĂ©digeant un texte rĂ©pondant aux questions suivantes :

  • Pourquoi avez-vous commencĂ© ce Side Hustle ?
  • Qu’est-ce qui vous a inspirĂ©, motivé ?
  • Pourquoi avez-vous choisi cette idĂ©e et pas une autre ?

Ce texte servira à vous présenter et trouvera idéalement sa place sur la page « A propos » de votre site internet.

Lors du jour 11, nous verrons quelques points de logistique pour votre Side Hustle.

Selon l’auteur, tout est figurable, c’est-Ă -dire que les Side Hustlers voient des dĂ©tails Ă  rĂ©gler lĂ  oĂč d’autres voient des obstacles. Ils se focalisent plus sur la pertinence et la rentabilitĂ© que sur les dĂ©tails techniques et les contraintes de ce statut ou de comptabilitĂ©.

Chris Guillebeau fournit néanmoins une liste de conseils pour se faciliter la vie au niveau de ces aspects logistiques.

– Tout d’abord, utilisez un compte bancaire et une carte de crĂ©dit dĂ©diĂ©s, payez comptant et facturez rapidement.

– Mettez au moins 25% de votre revenu de cĂŽtĂ© pour les taxes et les frais.

– Mettez par Ă©crit toute offre de service.

– Choisissez la structure juridique la plus simple possible pour commencer : par exemple, en France, la micro entreprise.

– Suivez vos revenus et vos dĂ©penses au fur et Ă  mesure.

– Utilisez un espace de travail dĂ©diĂ©.

– TransfĂ©rez Ă  date fixe une partie de vos bĂ©nĂ©fices sur votre compte personnel.

Lors du jour 12, vous allez choisir le prix de votre offre.

Vous allez fixer un prix suffisamment bas pour ne pas perdre de clients et suffisamment Ă©levĂ©s pour gagner de l’argent. Tout dĂ©pend ensuite de la nature du produit ou du service et du volume de vente que vous pensez pouvoir gĂ©nĂ©rer.

– Pour les produits vendus en grande quantitĂ©, vous pouvez facturer un prix lĂ©gĂšrement supĂ©rieur au coĂ»t de production et rĂ©aliser tout de mĂȘme un bĂ©nĂ©fice intĂ©ressant.

– Pour les produits de volume infĂ©rieur, votre marge devra ĂȘtre beaucoup plus Ă©levĂ©e.

– Pour les services, votre revenu horaire devra ĂȘtre au moins supĂ©rieur Ă  votre salaire, temps de prĂ©paration inclus.

Lors des jours 13 et 14, vous allez faire une liste de choses Ă  faire pour votre Hustle.

Vous allez simplifier votre idĂ©e au maximum en dĂ©composant sa crĂ©ation en Ă©tape claire et spĂ©cifique. Plus votre idĂ©e sera simple au dĂ©marrage et plus vous augmentez vos chances de passer Ă  l’action. Vous pourrez complĂ©ter et enrichir votre offre plus tard.

Voici une liste d’élĂ©ments Ă  prĂ©voir :

– Vous aurez souvent besoin d’un site internet et il est tout Ă  fait possible aujourd’hui d’en trouver Ă  moins de 5 euros par mois, enregistrement du nom de domaine compris.

– Au niveau des rĂ©seaux sociaux, optimisez votre prĂ©sence sur 1 ou 2 rĂ©seaux et inscrivez votre Hustle sur les autres rĂ©seaux populaires mĂȘme si vous ne l’utilisez pas dans un premier temps.

– Au niveau des outils de planning et de calendrier partagĂ©, ils sont vraiment trĂšs utiles pour les formateurs, les coachs, les consultants. Donc, pensez Ă  explorer ces outils comme Google Calendar, Asana


– Au niveau des solutions de paiement, il existe plusieurs options. En gĂ©nĂ©ral, on vous recommande d’utiliser soit PayPal soit Stripe, ou Ă©ventuellement Shopify si vous pensez vendre des produits physiques.

– Au niveau de la facturation, prĂ©voyez Ă  l’avance quel type de facturation et Ă  quel stade d’achĂšvement de votre prestation elle aura lieu : paiement d’avance, partiel ou Ă  la livraison. Restez simple et conforme Ă  ce qui se pratique dans votre secteur.

Prévoyez également dÚs le départ un délai maximum de paiement et un systÚme de relance pour les mauvais payeurs.

– Pour toute prestation de service, mettez au moins les Ă©lĂ©ments suivants par Ă©crit : la nature du service, le prix de la prestation et quand vous devez ĂȘtre payĂ©.

Les jours 15 et 16, vous allez documenter, tester et optimiser le processus de vente de votre Hustle.

Vous ĂȘtes bientĂŽt prĂȘt Ă  publier votre offre et de lancer officiellement votre business complĂ©mentaire.

Avant toute chose, vĂ©rifiez toutes les Ă©tapes en jouant vous-mĂȘme le rĂŽle du client.

Prévoyez les éventualités suivantes :

  • Que se passe-t-il si les utilisateurs ne reçoivent pas l’e-mail de confirmation d’inscription ?
  • Que se passe-t-il en cas d’adresse de livraison incorrecte ou si un article est manquant ?
  • Dans le cas d’une session de coaching, votre calendrier s’adapte-t-il Ă  diffĂ©rents fuseaux horaires ?

Parce que, oui, aujourd’hui avec Internet, vous pouvez avoir des clients en coaching dans le monde entier.

Reprenez une derniĂšre fois votre offre et cherchez Ă  l’optimiser. Une tactique payante est de promettre moins et de dĂ©passer systĂ©matiquement les attentes de vos clients en ajoutant un bonus ou une attention particuliĂšre.

Essayez de rĂ©flĂ©chir Ă  d’autres besoins de vos clients auxquels vous pouvez rĂ©pondre facilement en enrichissant votre offre.

Vérifiez que vous mettez en avant les résultats positifs en montrant à vos clients ce que votre offre leur rapporte et comment elle leur facilite la vie.

Enfin, planifiez dÚs maintenant les points suivants :

  • une augmentation rĂ©guliĂšre des prix,
  • un temps dĂ©diĂ© chaque jour Ă  la croissance de votre business complĂ©mentaire : augmentation de valeur pour vos clients et/ou augmentation de vos revenus.

Lors des jours 17 et 18, vous allez publier et commercialiser votre offre.

Vous allez dĂ©marrer avant de vous sentir complĂštement prĂȘt.

– Lancez en version prĂ©liminaire ou bĂȘta et continuez Ă  travailler sur votre offre.

Obtenez vos premiers commentaires clients et mĂȘme quelques ventes.

Rappelez-vous cette phrase de Reid Hoffman, le fondateur de LinkedIn, qui a dit : si vous n’avez pas honte de votre premier produit, c’est que vous avez sorti votre produit trop tard.

– Donc, crĂ©ez une page Facebook avant de faire un site web. Une fois passĂ© Ă  un certain nombre d’abonnĂ©s, vous aurez accĂšs Ă  des informations statistiques prĂ©cieuses pour affiner votre offre.

Maintenant que votre offre est publiée, vous allez devoir la promouvoir.

Pour cela, vous allez avoir besoin d’une stratĂ©gie de vente si possible naturelle et non agressive. Dites-vous que les personnes qui ont besoin de votre offre attendent d’en entendre parler.

Vous devez trouver un moyen pour qu’ils puissent dĂ©couvrir ce que vous avez Ă  leur proposer.

– Vous allez communiquer sur les avantages : comment ce que vous proposez va aider les gens, leur faciliter la vie, les amuser, les combler ?

Les avantages sont le résultat des fonctionnalités de votre produit ou du service que vous proposez.

– Reprenez la lettre Ă  votre client idĂ©al pour rĂ©diger votre annonce et votre description commerciale.

Racontez une histoire, illustrez-la avec des photos et des vidĂ©os en mettant en avant l’utilitĂ© et la valeur pour votre client.

Pensez toujours Ă  ce que les gens veulent vraiment et pourquoi ils le veulent.

Lors des jours 19 et 20, vous allez demander de l’aide pour promouvoir votre offre et la tester.

Vous allez contacter quelques personnes de confiance dÚs que possible pour obtenir leur aide :

  • des supporters qui vont vous aider Ă  relier l’information au sujet de votre offre,
  • des mentors experts pour vous conseiller sur les aspects du mĂ©tier et technique,
  • des figures d’autoritĂ© dans le domaine pour passer le mot et vous connecter Ă  des clients potentiels,
  • des clients tests qui pourront vous donner un avis objectif et vous permettront d’affiner votre offre en rĂ©pondant Ă  vos questions.

Enfin, prĂ©voyez dĂšs la publication de votre offre une sĂ©rie de tests en allant Ă  l’essentiel.

– Tout d’abord, votre produit ou service : par exemple, vous proposez un rabais de 10% ou une livraison gratuite.

– Votre offre et description : version longue ou courte, ordre des mots, appels Ă  l’action, tĂ©moignages d’experts ou clients satisfaits.

– Votre prix : essai gratuit, Ă  prix rĂ©duit, pas d’essai. A vous de dĂ©cider.

Lors du jour 21, nous allons voir les offres promotionnelles.

Les offres promotionnelles sont l’un des outils les plus efficaces pour augmenter vos revenus.

Il existe de nombreuses formules :

  • les remises et les ventes flash
  • les rĂ©ductions sur la prochaine commande
  • le programme de fidĂ©litĂ© et le parrainage
  • les Ă©chantillons gratuits, les offres d’essai, les concours…
  • le fait de communiquer sur la raretĂ© et l’urgence : quantitĂ© en nombre limitĂ©, offre qui expire bientĂŽt…

Bien sĂ»r cette raretĂ©, cette urgence doit ĂȘtre vĂ©ridique.

CrĂ©ez une attente en annonçant votre offre promotionnelle Ă  l’avance et testez-la pour ĂȘtre sĂ»r que tout est bien paramĂ©trĂ©.

Enfin, lorsque la période promotionnelle se termine, elle doit se terminer vraiment. Tant pis pour les retardataires.

Lors des jours 22, 23 et 24, encadrez votre premier euro ou votre premier dollar canadien ou votre premier roupie, peu importe.

Encadrez votre premiĂšre devise que vous gagnez.

DĂ©veloppez ce qui fonctionne et abandonnez le reste.

D’abord, cĂ©lĂ©brez vos premiers revenus. Ils sont la promesse des prochaines rentrĂ©es d’argent et peuvent booster votre motivation.

Il est ensuite temps de passer Ă  l’évaluation de vos rĂ©sultats.

Si ça marche, super, continuez.

Si ça ne marche pas, coupez votre perte et passez à autre chose.

Si ça marche moyennement, vous pouvez décider de retravailler votre offre pour vous faire décoller les ventes et augmenter la rentabilité.

DĂ©veloppez ce qui fonctionne, abandonnez le reste. Passez Ă  l’action et dĂ©finissez de nouveaux objectifs en fonction des rĂ©ponses Ă  ces questions :

  • Qu’est-ce qui fonctionne et comment vous pouvez encore le dĂ©velopper ?
  • Que pouvez-vous automatiser ou externaliser ?
  • Comment pouvez-vous augmenter les revenus sans y passer beaucoup de temps ?
  • Est-ce que vous pouvez augmenter le prix ?

Lors des jours 25, 26 et 27, vous allez augmenter vos revenus, automatiser et finaliser votre business complémentaire.

En fait, il est souvent plus facile de vendre plus à ses clients que d’en trouver de nouveaux.

– Vous pouvez par exemple remixer votre offre et la proposer Ă  vos clients actuels : version premium, mise Ă  jour, nouvelle Ă©dition


– Vous pouvez essayer de trouver des extensions Ă  votre offre ou des Ă©volutions en vous demandant ce que pouvez-vous faire d’autre pour eux.

Une des derniÚres étapes et non des moindres pour vous permettre de devenir un Side Hustle : automatisez.

Documentez et automatisez au maximum votre Hustle en utilisant des outils et logiciels adaptĂ©s, si vos revenus vous le permettent : logiciel d’e-mailing, gestion de contacts, outils de collaboration et de gestion de projet, logiciel de comptabilitĂ©…

Un Hustle est diffĂ©rent d’une entreprise traditionnelle ou d’une startup : n’écoutez pas les experts qui vous diront qu’il est temps de passer Ă  l’étape supĂ©rieure.

Vous n’ĂȘtes pas obligĂ© d’augmenter sa taille ou d’embaucher.

A vous de voir si vous voulez dĂ©velopper plus en avant cette idĂ©e et changer d’échelle ou plutĂŽt vous lancer sur un nouveau projet une fois celui-ci en route et automatiser au maximum.

Il n’y a pas de bonne façon de gĂ©nĂ©rer votre business complĂ©mentaire, mais seulement votre façon, celle qui vous permettra d’augmenter vos possibilitĂ©s et votre libertĂ© en vous crĂ©ant une nouvelle opportunitĂ© et d’autres sources de revenus.

Vous avez aimĂ© cette vidĂ©o ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement Ă  la chaĂźne Youtube ! 🙂