🏱 Pourquoi je DÉTESTE l’immobilier et pourquoi j’y investis quand mĂȘme :)

â–ș Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant Ă  ma chaĂźne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

â–ș Cliquez ici pour ĂȘtre prĂ©venu gratuitement par email quand une nouvelle vidĂ©o est publiĂ©e ! 😉 https://olivier-roland.tv/videos/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=futurimmobilier

– VidĂ©o complĂ©mentaire “🏗 🌅 Comment investir dans l’immobilier sans RIEN faire ? (58/365)” : https://www.youtube.com/watch?v=6N3y5MmWpXg&index=199&t=0s&list=PLlNaq4hbeacRenu3pV65ir209cjP6CZph

â–ș Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sĂ©lection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indĂ©pendant financiĂšrement grĂące Ă  votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le dĂ©veloppement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour ĂȘtre prĂ©venu chaque matin Ă  7H quand une vidĂ©o gĂ©niale est publiĂ©e, pour dĂ©marrer la journĂ©e avec une pĂȘche d’enfer ! 🙂

â–ș Qui suis-je ?

DĂ©couvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai dĂ©cidĂ© de quitter l’Ă©cole pour crĂ©er ma premiĂšre entreprise. Je n’avais qu’une envie : ĂȘtre libre. AprĂšs avoir surmontĂ© de nombreux obstacles, j’ai rĂ©ussi Ă  mettre mon entreprise au service de ma vie, plutĂŽt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de crĂ©ateurs Ă  ĂȘtre plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaßne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

#RebellesIntelligents #DĂ©veloppementPersonnel

https://www.youtube.com/watch?v=6RA9XYE899E

Transcription texte (littĂ©rale) de la vidĂ©o “🏱 Pourquoi je DÉTESTE l’immobilier et pourquoi j’y investis quand mĂȘme 🙂” :

Mickael Zonta : Olivier, est-ce que tu peux me raconter ton expĂ©rience dans l’immobilier ?

Olivier Roland : Je dĂ©teste l’immobilier, c’est vraiment quelque chose qui ne me plaĂźt pas du tout.

Je dĂ©teste, mais je vois cela comme un mal nĂ©cessaire Ă  une diversification extrĂȘmement importante dans ton portefeuille d’investissement Ă  avoir.

Il y a des qualitĂ©s intrinsĂšques dans le fait de possĂ©der de la pierre et quelque chose de physique qu’il n’y a pas dans les autres formes d’investissement comme les trackers ou sa propre entreprise…

Et ça me soûle à un point que tu ne peux pas imaginer.

DĂ©jĂ , je n’aime pas le bricolage. Ensuite, je suis obligĂ© vraiment de construire une entreprise qui est au service de ma vie plutĂŽt que ma vie soit au service de mon entreprise. Donc, j’essaie d’avoir un minimum d’interruption dans ma vie, il n’y a pas d’urgence dans mon business et tout ça. Or dans l’immobilier, il peut y avoir des urgences, des locataires qui appellent…

Mickael Zonta : C’est pour ça qu’on te le gùre.

Olivier Roland : Exactement. J’ai quand mĂȘme un parc de 5 appartements en France, 1 Ă  cĂŽtĂ© de Miami et puis 5 Ă  cĂŽtĂ© de MontrĂ©al. J’ai quand mĂȘme un petit parc sympathique.

Mickael Zonta : Oui, tu as diversifié.

Olivier Roland : Oui, j’ai diversifiĂ© parce que c’est la diversification non seulement dans le type d’investissement, mais aussi pour moi, c’est important d’avoir dans des investissements en diffĂ©rentes zones lĂ©gales et monĂ©taires puisque ça protĂšge des gros coups durs genre guerre ou grosse crise Ă©conomique…

Ce serait peu probable par exemple qu’il y a une crise qui affecte une monnaie et complĂ©tement les deux autres.

Mickael Zonta : Je pense que c’est intĂ©ressant la vision que tu apportes de dire que c’est un mal nĂ©cessaire parce qu’a la base, c’est un peu contre tes convictions parce qu’effectivement, c’est gĂ©rĂ© de l’urgence et c’est gĂ©rĂ© de l’humain. C’est tout ce que tu ne veux pas.

Olivier Roland : Et il y a un coĂ»t d’opportunitĂ© important pour un entrepreneur comme moi, parce qu’à chaque fois que tu passes 5 minutes sur un de mes apparts ou un immeuble et pas dans ma boĂźte, je perds de l’argent.

Clairement lĂ , j’ai dĂ©cidĂ© de ne plus investir dans l’immobilier pour le moment, de vraiment investir dans ma boĂźte finalement, c’est ce qui est plus rentable pour moi et puis dans les trackers.

Mais je suis trĂšs content d’avoir ce parc immobilier maintenant, je trouve que c’est une excellente diversification.

Je suis content de l’avoir, je suis engagĂ© sur le fait de le garder malgrĂ© les soucis qu’il peut y avoir et d’amĂ©liorer tout cela au fur et Ă  mesure pour que j’ai idĂ©alement y passer 5 minutes par an.

Mickael Zonta : Pourquoi est-ce que tu as souhaitĂ© rĂ©investir ce que tu gagnais par tes sociĂ©tĂ©s numĂ©riques dans un business physique et dans l’immobilier ?

Olivier Roland : C’est un mal nĂ©cessaire, parce que quelles sont les qualitĂ©s intrinsĂšques de l’immobilier ?

C’est que ça te protĂšge de certains moments dans l’économie qui peuvent ĂȘtre difficiles pour d’autres types d’investissement.

Par exemple, si tu as une grosse crise et tu as une hyper inflation, logiquement, l’immobilier est moins touchĂ© parce que si la monnaie dĂ©valuait, les loyers augmentent d’autant. MĂȘme si, on a vu et ça peut arriver, les gouvernements limitent l’augmentation des loyers pour Ă©viter justement de l’emballement.

Mais tu as quelque chose de physique qui existe intrinsĂšquement, qui n’est pas juste des chiffres dans un ordinateur et ça a une qualitĂ© intrinsĂšque qui est intĂ©ressante.

Il y a beaucoup de gens qui pensent que l’immobilier, c’est quelque chose d’immuable et que ça va toujours ĂȘtre la mĂȘme chose.

Je pense que ces gens ont tort parce qu’ils ne se rendent pas compte que c’est sans doute un secteur qui va se faire disrupter dans les 20 Ă  30 annĂ©es Ă  venir parce que notamment, il y a des startups aujourd’hui en Californie et ailleurs qui se sont mis Ă  imprimer des maisons en 3D pour des coĂ»ts absolument dĂ©risoires. A mon avis, ça va complĂštement chambouler l’industrie dans les prochaines dĂ©cennies. Sans doute d’ici 20 ans, on pourra avoir des villas pour une fraction du coĂ»t d’aujourd’hui. Ça va changer Ă©normĂ©ment de choses.

Ça, plus le dĂ©veloppement du transport rapide comme l’hyperloop, les voitures autonomes qui vont peut-ĂȘtre rouler Ă  200 ou 300 km/h sur l’autoroute, le dĂ©veloppement du tĂ©lĂ©travail, ça va beaucoup chambouler.

Mickael Zonta : Oui, ça va changer le rapport distance-travail, lieu de travail et sur les prix de l’immobilier.

Olivier Roland : C’est la premiĂšre fois dans l’histoire oĂč on ne sait pas si dans 20 ou 30 ans le bien qu’on a achetĂ© va toujours ĂȘtre bien situĂ© ou pas parce qu’il peut y avoir beaucoup de chamboulements.

À partir du moment oĂč j’ai une voiture autonome dans laquelle je peux travailler, je n’ai pas besoin de la conduire, et qui roule Ă  300 Ă  l’heure Ă©lectrique et que je n’ai pas besoin d’aller Ă  mon bureau tous les jours, est-ce que ça vaut le coup d’habiter Ă  Paris ?

Peut-ĂȘtre pas.

Et puis pareil, pour ceux qui investissent dans les parkings, je suis extrĂȘmement maintenant prudent, je n’investis pas dans les parkings parce que les voitures autonomes peuvent dĂ©barquer assez rapidement je pense d’ici 5 ou 10 ans. Et Ă  partir du moment oĂč elles arrivent, il n’y a pas beaucoup moins besoin de possĂ©der une voiture, on peut juste l’avoir dans le Cloud et il n’y a pas beaucoup moins besoin de place de parking.

AprĂšs, de la place physique logiquement, on peut la vendre et en faire autre chose.

Mickael Zonta : Merci encore Olivier.

 

 

Vous avez aimĂ© cette vidĂ©o ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement Ă  la chaĂźne Youtube ! 🙂