🏘 Comment Jean a boostĂ© son business avec son blog sur l’immobilier

DĂ©couvrez Jean du blog “Investir et Immobilier”, qui partage dans cette vidĂ©o comment son blog lui a permit de dĂ©velopper son entreprise autrement, tout en lui donnant la souplesse de faire de longs voyages Ă  l’autre bout du monde, comme la Nouvelle ZĂ©lande 😉

â–ș Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant Ă  ma chaĂźne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

â–ș Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sĂ©lection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indĂ©pendant financiĂšrement grĂące Ă  votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le dĂ©veloppement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour ĂȘtre prĂ©venu chaque matin Ă  7H quand une vidĂ©o gĂ©niale est publiĂ©e, pour dĂ©marrer la journĂ©e avec une pĂȘche d’enfer ! 🙂

â–ș Qui suis-je ?

DĂ©couvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai dĂ©cidĂ© de quitter l’Ă©cole pour crĂ©er ma premiĂšre entreprise. Je n’avais qu’une envie : ĂȘtre libre. AprĂšs avoir surmontĂ© de nombreux obstacles, j’ai rĂ©ussi Ă  mettre mon entreprise au service de ma vie, plutĂŽt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de crĂ©ateurs Ă  ĂȘtre plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaßne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

#RebellesIntelligents #DĂ©veloppementPersonnel

Transcription texte (littĂ©rale) de la vidĂ©o “🏘 Comment Jean a boostĂ© son business avec son blog sur l’immobilier” :

Ce que reprĂ©sente la formation, c’est un mode de vie, c’est une façon de penser. C’est tout un univers qu’il y a derriĂšre.

Olivier, en fait, ce qu’il a vraiment fait par le biais de la formation, c’est de me faire rentrer dans ce monde-lĂ  de l’infoprenariat et de me rendre compte que c’était la solution Ă  cette vie que je recherchais, c’est-Ă -dire c’est trouver comment on pouvait vivre cette libertĂ© dans quelque chose qu’on aimait. Et tout le cĂŽtĂ© automatisation, asynchronie, dĂ©localisation qui sont les trois clĂ©s du blog, c’est vraiment ça qui a changĂ© en fait, qui a Ă©tĂ© une application de ce que moi je recherchais : cette idĂ©e de reprendre le contrĂŽle et d’ĂȘtre vraiment dans quelque chose que tu as choisie et oĂč tu vas pouvoir aider les gens Ă  ta façon.

Je m’appelle Jean Laplace et j’ai un blog qui s’appelle « investir-et-immobilier.com » sur lequel j’aide les gens Ă  se lancer dans l’achat/revente immobilier.

Je suis marchand de biens, c’est mon mĂ©tier principal. Le principe, c’est d’acheter des biens, tout type de biens : des terrains, des maisons, des appartements. Et aprĂšs, on va les valoriser pour les revendre et prendre un bĂ©nĂ©fice entre les deux.

Tout de suite aprĂšs mon baccalaurĂ©at, ce que j’ai voulu faire, c’était avoir vraiment des mĂ©tiers vocations, des mĂ©tiers qui me parlaient et qui me permettaient de faire quelque chose que j’aimais rĂ©ellement. C’est comme ça que je me suis retrouvĂ© d’abord en peloton d’intervention de gendarmerie et dans un deuxiĂšme temps aprĂšs un accident de moto, j’ai Ă©tĂ© sapeur-pompier de Paris.

Mais finalement, le problĂšme de ces mĂ©tiers mĂȘme si la mission Ă©tait vraiment extraordinaire, c’était le cadre d’emploi, c’est-Ă -dire c’est un peu la situation de salariĂ© oĂč je n’avais pas le choix de dĂ©cider mon emploi du temps, les missions
 et je ne me sentais pas libre. Donc finalement, je suis parti de ces mĂ©tiers-lĂ . Mon besoin, c’était de reprendre cette indĂ©pendance et d’essayer de faire quelque chose qui m’appartenait et qui permettait de faire mes choix pleinement. C’est comme ça que je me suis retrouvĂ© dans un premier temps dans l’immobilier parce que vraiment j’avais l’organisation dĂ©jĂ  de ma journĂ©e et puis dans un second temps avec le blog oĂč lĂ  vraiment t’es complĂštement moteur de la crĂ©ation et de la construction de ton aventure.

La formation principale que je vous propose, c’est comment se lancer dans l’achat/revente immobilier sereinement ? L’objectif, c’est vraiment de faire ses premiĂšres opĂ©rations en toute sĂ©rĂ©nitĂ© sans piĂšge et puis de devenir autonome en achat/revente pour pouvoir justement avoir une forte croissance selon le modĂšle que j’ai pu essayer pendant ces derniĂšres annĂ©es.

Quand j’ai vraiment dĂ©marrĂ© cette idĂ©e de blog, il y avait deux idĂ©es majeures : c’était un, partager mes connaissances sur l’achat/revente parce qu’il y avait trĂšs peu de choses en fait sur Internet par rapport Ă  ça, ça c’était le premier point, et le deuxiĂšme point c’était vraiment l’aspect reptilien, c’est-Ă -dire de rĂ©pondre Ă  la problĂ©matique de survie, d’avoir des revenus, et donc pour moi, c’était un revenu alternatif.

En fait vraiment la commercialisation au niveau du blog, lĂ  oĂč je me suis mis Ă  vendre les formations, c’est arrivĂ© il y a Ă  peu prĂšs un an seulement, l’étĂ© dernier Ă  peu prĂšs. Et donc sur les six premiers mois, j’ai gĂ©nĂ©rĂ© 30.000 € de chiffre d’affaires en vente Ă  peu prĂšs et sur les trois mois qui ont suivi, lĂ  on a augmentĂ© Ă  35.000 € de chiffre d’affaires. Et maintenant, les choses augmentent toujours de plus en plus au fur et Ă  mesure du temps qui passe.

En fait, je me suis rendu compte que j’étais face Ă  une communautĂ© complĂštement passionnante de gens hyper positifs, et finalement ce qui a Ă©tĂ© le plus intĂ©ressant dans le projet, c’est vraiment tout l’aspect humain qui a Ă©tĂ© beaucoup plus important que ce Ă  quoi je m’attendais et il y a vraiment une notion de partage et de transmission importante.

La particularitĂ© du premier lancement que j’ai fait, c’est que c’est un lancement prĂ©-vente. Donc, en fait en toute transparence avec les Ă©lĂšves, je leur ai proposĂ© une structure de formation en disant : je pense que c’est ça qui est important Ă  aborder pour vous, pour rĂ©pondre Ă  vos questions, et si finalement Ă  la fin de la formation, il manque des Ă©lĂ©ments, on va la complĂ©ter ensemble.

Quand tu as ces Ă©changes-lĂ  avec les Ă©lĂšves comme ils te posent des questions, pour pouvoir y rĂ©pondre prĂ©cisĂ©ment, tu vas devoir toi-mĂȘme faire une introspection et Ă©voluer dans ta propre discipline. Tu ne peux pas dire n’importe quoi, donc tu fais vraiment attention Ă  ce que tu dis et ça t’oblige Ă  ĂȘtre meilleur tous les jours.

Ce qu’il y a de vraiment intĂ©ressant dans l’infoprenariat et le fait de faire des formations, c’est qu’il y a trois Ă©lĂ©ments majeurs : le premier, c’est l’automatisation. Comme tout se passe sur Internet, c’est disponible 24h/24 pour les gens, et donc, c’est automatique. Tout se fait sans qu’on soit en contact direct comme sur une entreprise physique classique. Le deuxiĂšme point, c’est que c’est asynchrone. Donc en fait, je vais pouvoir choisir les jours de la semaine oĂč je travaille et oĂč je mets les choses en place pour les gens sur le net et aprĂšs, les gens vont pouvoir venir le soir, le matin, dans trois semaines
 Et le dernier Ă©lĂ©ment qui est sĂ»rement un des plus pratiques, c’est que tu peux travailler de maniĂšre complĂštement dĂ©localisĂ©e. Que tu sois Ă  l’autre bout du monde ou ici aujourd’hui, ça ne pose aucun souci. La seule contrainte, c’est d’avoir une connexion Internet qui fonctionne.

Donc lĂ , ça m’a permis rĂ©cemment de passer un mois en Nouvelle-ZĂ©lande dans un van avec ma compagne. On a pu visiter toute la Nouvelle-ZĂ©lande, et malgrĂ© tout, j’ai pu gĂ©rer mon blog Ă  distance depuis la Nouvelle-ZĂ©lande. Il n’y a pas de souci, il y avait un dĂ©calage horaire, mais comme je n’ai pas besoin d’ĂȘtre en direct avec ce qui se passe, ça ne posait pas de problĂšme de rĂ©pondre aux gens ou de faire Ă©voluer les choses tranquillement.

On me demande souvent Ă  quoi ressemble mon emploi du temps et c’est trĂšs difficile d’y rĂ©pondre parce que justement l’avantage de cette situation, c’est qu’il n’y a pas une routine obligatoire. Donc, on peut le partager entre les temps de travail oĂč j’essaie de faire Ă©voluer les formations, le blog, les vidĂ©os et puis les temps de loisirs oĂč justement je peux faire ce que je veux, voyager ou aller faire du golf ou aller courir ou faire des choses comme ça. Mais il n’y a pas d’organisation spĂ©cifique.

En fait, tu n’as pas besoin de faire semblant de travailler. Souvent quand on a un travail de salariĂ©, on est au travail, on reste au travail parce qu’il faut montrer qu’on travaille. LĂ , ça ne sert Ă  rien. En fait, si j’ai fini de faire un travail efficace, j’arrĂȘte de travailler tout simplement.

C’est vraiment d’avoir la libertĂ© de faire tes choix au quotidien, d’organiser ton emploi du temps au quotidien, d’aller dans les directions, de faire les expĂ©riences que tu veux sur ton projet et d’avoir surtout le lien direct qu’il y a entre tes actions et ta rĂ©ussite ou tes actions et tes Ă©checs.

En Ă©tant complĂštement maĂźtre de ton projet, crĂ©ateur de ton projet, il y a un lien direct avec ton propre Ă©panouissement personnel. L’intĂ©rĂȘt de tout ça, c’est qu’une fois que tu as rĂ©ussi justement Ă  te dĂ©gager du temps, dĂ©jĂ  mĂȘme de dĂ©gager du temps intellectuellement parce que tu n’es pas stressĂ© par ta situation de vie, ce qui est bien, c’est que tu peux profiter de tous tes loisirs et de tout ce que tu aimes faire. Donc moi, en fait, je suis un fan de golf. En ce moment, c’est vraiment ma passion. Et puis quand ce n’est pas ça, c’est tout simplement profiter de tes amis, ta famille et de pouvoir aller voir, aller se balader en ville ou boire un coup, manger avec les copains. C’est ce qui est chouette et justement ça permet de t’organiser autour de ça sans stress.

Quand tu commences Ă  mettre le pied dans cette idĂ©e de formation en ligne, tu te rends compte que ce sont des accĂ©lĂ©rateurs en fait. Ces formations, elles te permettent de rĂ©aliser en quelques semaines, quelques mois ce que tu aurais mis peut-ĂȘtre des annĂ©es Ă  dĂ©couvrir tout seul et avec oh ! Combien d’erreurs et de ratĂ©s. Et en fait, c’est un investissement, ça m’aide dans mon Ă©panouissement personnel et ça accĂ©lĂšre mon Ă©panouissement professionnel.

C’est assez intĂ©ressant parce que ça se passe Ă  diffĂ©rents niveaux. Quand Olivier a fait son projet de Blogueur Pro, son projet a eu un impact sur mon projet. En faisant Blogueur Pro, il a modifiĂ© ma vie, il a modifiĂ© mes projets, et aujourd’hui moi en ayant justement ce blog et ces formations, je me retrouve Ă  impacter la vie de gens derriĂšre. Donc, il y a vraiment cet effet en cascade qui est super intĂ©ressant et qui est trĂšs agrĂ©able parce que ce que tu fais finalement va rendre service Ă  des gens sur le long terme et ça va continuer comme ça sur plusieurs niveaux. C’est chouette, c’est la partie la plus agrĂ©able d’un point de vue humain.

Moi, je vous recommande la formation. A partir du moment oĂč tu commences Ă  te poser la question comme ça, c’est qu’au fond de toi, tu sais que ça peut correspondre. Et si tu sens que ce mode de vie peut te correspondre, il ne faut pas hĂ©siter Ă  passer le pas, et la seule chose qui fera la diffĂ©rence, c’est le fait de passer Ă  l’action.

La formation, quand on la suit en mode Ikea comme dit Olivier, il n’y a pas de problĂšme. Elle est trĂšs bien faite, elle a changĂ© la vie de dizaines et de centaines de personnes. Maintenant, ce qu’il faut, c’est vraiment juste appliquer. Donc, la question que vous devez vous poser, c’est : est-ce que vous allez appliquer les choses ou pas ?

Vous avez aimĂ© cette vidĂ©o ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement Ă  la chaĂźne Youtube ! 🙂