🎙OSER prendre la parole en public : 5 principes et 4 conseils pour dĂ©passer la peur (91/365)

â–ș Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant Ă  ma chaĂźne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

â–ș En savoir plus sur “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses Ă©tudes” : https://olivier-roland.com/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=prendreparolepublic

â–ș Recevez gratuitement l’extrait offert du livre “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses Ă©tudes” – Les 3 principes pour rĂ©ussir dans tous les domaines de votre vie : https://olivier-roland.com/3-principes-yt/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=prendreparolepublic

â–ș Cliquez ici pour ĂȘtre prĂ©venu gratuitement par email quand une nouvelle vidĂ©o est publiĂ©e ! 😉
https://olivier-roland.tv/videos/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=prendreparolepublic

– Le livre “Comment Parler En Public” de Dale Carnegie sur Amazon : https://olivier-roland.tv/parler-en-public
– La vidĂ©o “Comment SURMONTER la PEUR de parler en PUBLIC et vous AMUSER sur scĂšne 🙂 (99/365)” : https://www.youtube.com/watch?v=xlPYDz4H7hg&index=107&list=PLlNaq4hbeacRenu3pV65ir209cjP6CZph&t=0s

â–ș Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sĂ©lection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indĂ©pendant financiĂšrement grĂące Ă  votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le dĂ©veloppement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour ĂȘtre prĂ©venu chaque matin Ă  7H quand une vidĂ©o gĂ©niale est publiĂ©e, pour dĂ©marrer la journĂ©e avec une pĂȘche d’enfer ! 🙂

â–ș Qui suis-je ?

DĂ©couvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai dĂ©cidĂ© de quitter l’Ă©cole pour crĂ©er ma premiĂšre entreprise. Je n’avais qu’une envie : ĂȘtre libre. AprĂšs avoir surmontĂ© de nombreux obstacles, j’ai rĂ©ussi Ă  mettre mon entreprise au service de ma vie, plutĂŽt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de crĂ©ateurs Ă  ĂȘtre plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaßne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

NOTE : Pour les liens affiliés de cette vidéo, voir le paragraphe « Affiliation » de : http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/mentions-legales/

https://www.youtube.com/watch?v=jGirQtC4iiU

Transcription texte (littĂ©rale) de la vidĂ©o “🎙OSER prendre la parole en public : 5 principes et 4 conseils pour dĂ©passer la peur (91/365)” :

Est-ce que ça vous est dĂ©jĂ  arrivĂ© de devoir parler en public et d’avoir une boule au ventre, tellement ça vous faisait flipper ?

Si oui, sachez que vous ĂȘtes loin d’ĂȘtre le seul puisqu’il y a pas moins de 75% de gens qui ressentent plus ou moins fortement la peur de parler en public.

Il y a mĂȘme des sondages qui montrent que pour pas mal de gens, ils ont davantage peur de parler en public que de mourir carrĂ©ment.

Je me suis dit que ça sera intéressant de partager des stratégies, des astuces, des méthodes pour dépasser cette peur et faire en sorte de parler en public avec aisance.

« 5 principes et 4 conseils pour mieux prendre la parole en public », tirĂ© du livre « Comment parler en public » de Dale Carnegie, le cĂ©lĂšbre auteur de « Comment se faire des amis » et Ă©galement tirĂ©s d’autres sources sur le web.

Nous avons souvent tendance Ă  nous imaginer que l’éloquence est un don, que l’on naĂźt ou pas un bon orateur.

La rĂ©alitĂ©, c’est que comme pour tout, on ne naĂźt pas compĂ©tent, on le devient.

Dale Carnegie nous dĂ©complexe totalement sur l’art oratoire puisqu’en le lisant, on rĂ©alise que parler en public et en retirer du succĂšs est faisable et Ă  la portĂ©e de tous.

Les techniques enseignĂ©es par Carnegie sont aujourd’hui gĂ©nĂ©ralisĂ©es tant aux discours politiques qu’au monde de la vente.

Il a aussi influencĂ© bon nombre de copywriters, c’est-Ă -dire de rĂ©dacteurs de pages de vente et autres supports publicitaires parce que certaines de ses formules sont applicables autant Ă  l’écrit qu’à l’oral.

Dans son livre, Carnegie partage des principes, des conseils, des astuces pour ĂȘtre plus Ă  l’aise Ă  l’oral, pour apprendre Ă  convaincre, Ă  faire en sorte que les gens agissent et tout simplement Ă  passionner les foules.

  • Principe n°1 : DĂ©velopper votre confiance en vous.

Il faut le savoir, parler en public, c’est une des plus grandes peurs des gens. C’est important d’arriver Ă  la dĂ©passer.

– La premiĂšre chose que vous allez faire pour dĂ©velopper votre confiance en vous, c’est de                                                                                                                                                                                                                                                                                 chercher les raisons de votre crainte de parler en public.

Sachez que votre cas n’est pas unique et que de grands confĂ©renciers professionnels ont le trac.

Il est difficile de vous dĂ©barrasser du trac, mais ce n’est pas grave parce que plus vous allez dĂ©velopper votre compĂ©tence de confĂ©rencier et plus vous allez apprendre Ă  bien faire malgrĂ© le trac.

En fait, le trac est utile parce qu’il vous aide Ă  bien prĂ©parer votre prĂ©sentation et Ă  donner le meilleur de vous-mĂȘme. Et la crainte de parler en public, ça vient avant tout du manque d’habitude. Donc, plus vous allez pratiquer et plus vous allez ĂȘtre capable de gĂ©rer ça.

J’ai dĂ©jĂ  fait des confĂ©rences devant jusqu’à 2 000 personnes depuis plusieurs annĂ©es et, clairement, je me suis beaucoup amĂ©liorĂ© dans le trac.

Il ne disparaĂźt jamais complĂštement. Mais ce qui est sĂ»r, c’est qu’il diminue en intensitĂ© au fur et Ă  mesure que vous prĂ©sentez et qu’au bout d’un moment, il devient extrĂȘmement gĂ©rable.

Quelque chose que j’ai appris aussi et qui aide Ă©normĂ©ment Ă  gĂ©rer le trac, c’est tout simplement, quand vous le ressentez typiquement plusieurs minutes avant d’entrer sur scĂšne, vous avez un peu cette boule au ventre, faites une grande inspiration profonde.

Essayez de respirer le plus lentement et profondément possible et vous allez voir que ça va énormément vous aider à gérer cette émotion.

Vous allez toujours la ressentir, mais de maniÚre beaucoup plus apaisée. Et logiquement, ça va vraiment vous aider à contrÎler ça.

Il y aura une autre astuce tirée directement de mon expérience à la fin.

– La deuxiĂšme action Ă  faire pour dĂ©velopper votre confiance en vous, c’est de bien vous prĂ©parer.

Ça peut paraitre Ă©vident et ça l’est, une bonne prĂ©paration est trĂšs importante pour la qualitĂ© de votre prĂ©sentation.

Pour bien préparer, vous devez répondre à plusieurs impératifs.

Tout d’abord, n’essayez jamais d’apprendre votre texte par cƓur. C’est le plus sĂ»r moyen d’échouer

Essayez plutĂŽt d’organiser vos idĂ©es. Et pour cela, faites des fiches qui une fois classĂ©es constituent le plan de votre exposĂ©.

Vous pouvez aussi utiliser votre prĂ©sentation Powerpoint comme un rappel, c’est-Ă -dire, ça va ĂȘtre vos fiches finalement. Et Ă  chaque fois que vous affichez une image, ça va ĂȘtre comme une puce dans une liste Ă  puce, ça va vous rappeler les points dans votre prĂ©sentation que voulez aborder.

Parlez d’une maniĂšre plus naturelle, vous n’allez pas apprendre par cƓur. TrĂšs peu de prĂ©sentateurs professionnels font ça puisque :

  1. c’est trĂšs compliquĂ©,
  2. si jamais vous oubliez une phrase, vous risquez d’ĂȘtre complĂštement perdu,
  3. vous avez davantage de chance d’avoir l’air robotique et de faire en sorte que les gens s’endorment tout simplement.

Une astuce : pensez à votre sujet et cherchez dans votre passé des évÚnements en rapport qui vous ont enseigné quelque chose.

Partagez une anecdote, une histoire qui vous est arrivée personnellement.

Et pour vous entraĂźner, parlez de votre sujet avec vos amis. C’est vraiment une excellente maniĂšre de tester les idĂ©es que vous avez choisies pour votre exposĂ© dans votre conversation de tous les jours.

Tout de suite, vous verrez s’il y des choses qui ne sont pas claires lorsque vous partagez parce que vos amis vont vous poser des questions ou vous allez voir qu’ils sont un peu confus sur certaines choses, et ça va vous permettre d’amĂ©liorer Ă©normĂ©ment votre communication orale.

– TroisiĂšme action : Soyez d’avance certain de votre succĂšs.

Pénétrez-vous de votre sujet et évitez toutes réflexions négatives susceptibles de vous troubler.

Vous pouvez aussi vous visualiser sur la scĂšne en train de donner une prĂ©sentation en toute confiance avec de l’humour, du charme. Cela va vous aider Ă  vous prĂ©parer psychologiquement.

– QuatriĂšme action : Agissez avec confiance.

Pour devenir confiant, il vous faut agir comme si vous l’étiez.

  • Principe n°2 : Apprendre rapidement Ă  mieux s’exprimer en public avec ces 3 rĂšgles fondamentales.

– 1Ăšre rĂšgle : Traitez un sujet que vous connaissez par expĂ©rience ou parce que vous l’avez Ă©tudiĂ©.

Encore une fois, basez-vous sur votre propre vie, sur votre propre expérience pour en tirer des anecdotes, des illustrations.

Vous pourrez ainsi chercher les sujets dans votre passé.

– 2Ăšme rĂšgle : Traitez un sujet qui vous tient Ă  cƓur, qui vous passionne.

Ça va vous donner Ă©normĂ©ment d’énergie, d’enthousiasme, de passion qui vont vous aider Ă  convaincre votre auditoire.

Pour tester la valeur du sujet que vous envisagez, demandez-vous si vous serez capable de dĂ©fendre votre point de vue avec conviction si on vous contredisait. C’est un bon signe que ça vous tient vraiment Ă  cƓur.

– 3Ăšme rĂšgle : Ayez le dĂ©sir ardent de communiquer avec vos auditeurs.

Il est important non seulement d’ĂȘtre enthousiaste mais aussi de communiquer votre enthousiasme au public.

  • Principe n°3 : MĂ©riter de prendre la parole avec ces 4 moyens de capter l’attention.

– 1er moyen : Limitez votre sujet.

Le cerveau ne peut pas suivre longtemps une Ă©numĂ©ration monotone de dĂ©tails interminables. Il est prĂ©fĂ©rable d’exposer moins d’idĂ©es mais de les enrichir d’exemples et de dĂ©tails pittoresques.

– 2Ăšme moyen : Accumulez une rĂ©serve de puissance.

Le but, c’est de connaitre davantage ce que vous allez partager afin de pouvoir rĂ©pondre Ă  toutes questions pertinentes de l’auditoire.

– 3Ăšme moyen : Emaillez vos propos d’illustrations et d’exemples.

Et pour cela, humanisez votre présentation en exposant des sentiments humains à travers des exemples vécus et utilisez des noms propres de personnes plutÎt que de dire : « des gens ont fait ça ». Donnez juste des exemples humains avec des personnes précises.

Soyez précis, mettez de nombreux détails dans votre exposé.

Tentez de rĂ©pondre aux questions : Quand ? OĂč ? Qui ? Quoi ? Pourquoi ?

Ça vous permet d’ĂȘtre concret et de convaincre davantage.

Vous pouvez aussi dramatiser votre exposé en utilisant un dialogue. Le dialogue donne aussi à votre intervention le ton de la conversation quotidienne. Vous communiquez alors avec naturel et simplicité.

Faites voir aussi ce que vous présentez.

N’hĂ©sitez pas Ă  montrer ou Ă  mimer ou Ă  avoir tout simplement des belles photos dans votre prĂ©sentation Powerpoint. Les dĂ©tails visuels rendent vos idĂ©es mĂ©morables.

– 4Ăšme moyen : Employez des mots concrets, usuels, imagĂ©s.

Vous serez plus vivant et vous serez également mieux écouté.

  • Principe n°4 : Animer votre exposĂ© avec ces 3 conseils.

– 1er conseil : Choisissez des sujets dont vous ĂȘtes vĂ©ritablement pĂ©nĂ©trĂ©.

Si le sujet vous intéresse, vous serez naturellement enthousiaste et communiquerez cet enthousiasme à votre public.

– 2Ăšme conseil : Revivez les Ă©vĂšnements que vous dĂ©crivez.

Plus vous ressentez des Ă©motions, plus votre discours sera vivant.

– 3Ăšme conseil : Montrez-vous convaincu mĂȘme si vous ne l’ĂȘtes pas.

Faites comme si ça va venir au fur et Ă  mesure, et c’est normal quand vous commencez Ă  parler en public d’ĂȘtre un peu plus hĂ©sitant.

  • Principe n°5 : Associez vos auditeurs Ă  votre exposĂ©.

Les 5 clés pour rétablir votre contact avec votre public sont :

– 1Ăšre clé : Parler Ă  vos auditeurs de ce qui les intĂ©resse, c’est-Ă -dire eux-mĂȘmes.

Essayez toujours de rapprocher ce que vous ĂȘtes en train de partager avec des bĂ©nĂ©fices, c’est-Ă -dire, essayez de dire Ă  votre audience qu’est-ce qu’ils vont tirer concrĂštement de ce que vous ĂȘtes en train de partager avec eux.

– 2Ăšme clé : Faites des compliments sincĂšres.

Si par exemple, quelqu’un a fait une remarque pertinente ou que quelqu’un a posĂ© une bonne question, n’hĂ©sitez pas Ă  dire : oui, effectivement, trĂšs bonne remarque ou excellente question, merci.

– 3Ăšme clé : Identifiez-vous Ă  votre auditoire.

Trouvez ce qui vous unit avec votre public, ce qui vous rapproche. Quelles sont les choses que vous avez en commun ?

– 4Ăšme clé : Dialoguez avec votre auditoire.

Ça veut dire qu’il faut les faire participer.

N’hĂ©sitez pas Ă  poser des questions pour votre prĂ©sentation, ça a de nombreux avantages, notamment de faire en sorte que les gens se rĂ©veillent un peu et puis de maintenir l’attention, de rendre votre prĂ©sentation plus interactive, plus amusante et plus intĂ©ressante.

– 5Ăšme clé : Soyez modeste. Le public a horreur des orateurs prĂ©tentieux.

Passons maintenant à 4 conseils concrets pour faire des présentations qui impactent.

  • 1er conseil : Faire un exposĂ© court pour inciter Ă  l’action.

Vous avez une sorte de formule magique Ă©prouvĂ©e, comme le dit Carnegie, qui vous permet d’impacter davantage.

  1. Racontez un évÚnement que vous avez vécu.

Carnegie et moi-mĂȘme, on revient souvent lĂ -dessus parce que c’est important, ça permet de personnaliser votre prĂ©sentation.

Utilisez comme Ă©vĂšnement une expĂ©rience personnelle et commencez votre exposĂ© par un dĂ©tail de l’évĂšnement, d’une anecdote, quelque chose d’intĂ©ressant qui va vous faire connecter avec votre audience.

N’hĂ©sitez pas Ă  donner des dĂ©tails pertinents. Vous devez revivre votre expĂ©rience en la racontant.

Vraiment soyez habité par elle tout simplement.

  1. Quelle action recommandez-vous ?

Que voulez-vous que votre public fasse ? Cette étape est soumise à 3 rÚgles.

  • Tout d’abord, vous allez Ă©noncer l’action de façon brĂšve et prĂ©cise. Vous allez dire Ă  votre audience : « voici ce que je vous recommande de faire ».
  • Ensuite, vous devez rendre votre recommandation facile Ă  exĂ©cuter. Vous allez vous dire : « la premiĂšre Ă©tape est trĂšs simple, vous pouvez faire ça aujourd’hui ou demain, faites juste ça X ou Y.
  • Et enfin, vous devez conseiller lĂ -dessus avec force et conviction. Soyez vraiment sĂ»r de vous et faites et rendez les choses le plus faciles possibles.
  1. Faites ressortir le bienfait que votre auditoire peut en retirer.

On revient Ă  l’idĂ©e de donner le bĂ©nĂ©fice de ce que vous ĂȘtes en train de partager. Qu’est-ce que ça va apporter concrĂštement Ă  votre audience ?

Assurez-vous que ce bienfait soit bien en rapport avec l’évĂšnement et focalisez-vous sur un ou deux bienfaits, mais pas plus.

  • 2Ăšme conseil : Comment faire une prĂ©sentation pour informer ?

Pour ce type de présentation, vous avez 5 astuces.

– 1Ăšre astuce : Elle peut paraitre Ă©vidente et elle l’est : Limitez votre exposĂ© au temps qui vous est imparti.

Beaucoup de discours manquent de clartĂ© parce que l’orateur semble vouloir exprimer trop d’idĂ©es.

Il vaut mieux traiter une seule idée en détail avec des exemples que de surcharger avec un maximum de points références en un temps limité.

– 2Ăšme astuce : Classez vos idĂ©es dans un enchaĂźnement logique.

Vous pouvez classer par ordre chronologique par exemple.

– 3Ăšme astuce : EnumĂ©rez vos idĂ©es au fur et Ă  mesure que vous les dĂ©veloppez.

Cette énumération apporte de la clarté à votre discours.

– 4Ăšme astuce : Comparez ce qui est nouveau avec ce qui est familier.

Pour donner des repĂšres familiers, transformez un fait en image et Ă©vitez les termes techniques.

Essayez toujours de connecter ce que vous ĂȘtes en train d’enseigner avec quelque chose que connait dĂ©jĂ  votre audience.

– 5Ăšme astuce : Utilisez des aides visuelles.

Si votre discours est parsemĂ© d’images, il sera plus intĂ©ressant et plus comprĂ©hensible.

Utilisez des prĂ©sentations PowerPoint et n’hĂ©sitez pas Ă  utiliser des belles illustrations ou des belles photos pour cela.

  • 3Ăšme conseil : Comment faire un exposĂ© pour convaincre ?
  1. Vous devez gagner de la confiance en la méritant.

Il faut ĂȘtre sincĂšre parce que quand vous ĂȘtes sincĂšre, ça transparait dans votre voix. Vous devez ĂȘtre convaincu pour pouvoir convaincre.

  1. Engagez votre audience.

Posez-leur des questions et essayez d’avoir un maximum de « oui » tout au long de votre prĂ©sentation parce que plus vous aurez de « oui » pendant votre prĂ©sentation, plus vous aurez une rĂ©ponse finale positive par rapport Ă  l’action que vous demandez Ă  votre audience de faire.

  1. Parlez avec un enthousiasme contagieux.

On doit vraiment ressentir l’enthousiasme dans votre voix et dans votre gestuel.

  1. Montrez du respect et de la sympathie pour votre auditoire.
  2. Commencez de maniĂšre amicale, le plus important Ă©tant de chercher ce qui nous rassemble afin de ne pas heurter les convictions de l’autre.

Vous devez exploiter les similitudes entre vos idĂ©es et les conceptions de l’autre pour les lui faire accepter.

  • 4Ăšme conseil sur « Comment faire des prĂ©sentations impromptues ? » parce que oui, ça peut vous arriver : voici 6 pistes de travail pour cela.

1Úre piste : Exercez-vous à parler impromptu.

Savoir parler selon une inspiration est plus utile qu’ĂȘtre capable de parler aprĂšs une longue et minutieuse prĂ©paration.

Donc, prenez un sujet de discussion au hasard et entraßnez-vous réguliÚrement.

2Ăšme piste : Soyez mentalement prĂȘt Ă  parler Ă  l’improviste.

Dans n’importe quel contexte et à tout moment, demandez-vous ce que vous diriez si on vous donnait la parole.

3Úme piste : Citez un exemple immédiatement.

Parce que c’est plus facile de raconter une histoire. De plus, vous entrez dans le vif du sujet et vous captez l’attention immĂ©diatement.

4Úme piste : Parlez avec animation et avec force.

Votre énergie physique va donner corps à vos idées.

5Úme piste : Utilisez le principe « ici et maintenant ».

Parlez de vos auditeurs, du contexte, de ce qui était dit précédemment. Donnez des exemples récents et essayez vraiment de les impliquer.

6Úme piste : Ne faites pas une improvisation. Faites une intervention impromptue.

Ce n’est pas la mĂȘme chose. Votre communication doit quand mĂȘme faire passer votre message.

L’astuce supplĂ©mentaire dont j’ai parlĂ© au dĂ©but, c’est une astuce qui vient directement de mon expĂ©rience. Le proverbe « c’est en forgeant qu’on devient forgeron » s’applique pleinement au fait de parler en public.

Plus vous allez parler, et plus vous allez ĂȘtre Ă  l’aise.

Il y a quelque chose d’intĂ©ressant Ă  comprendre dedans.

Au fur et Ă  mesure que vous allez avoir de l’expĂ©rience dans le fait de parler sur une scĂšne devant des gens et peut-ĂȘtre devant des milliers de personnes, vous allez comprendre progressivement que quand vous ĂȘtes en face du public, c’est vous qui ĂȘtes en position de force.

Ce que je veux dire par lĂ , c’est  que c’est trĂšs rare de parler devant un public qui vous haĂŻt ou mĂȘme qui ait simplement un biais nĂ©gatif contre vous.

Dans 99 % des cas et sans doute mĂȘme Ă  99,9 %, le public a envie que vous rĂ©ussissiez. Le public a envie que vous performiez sur scĂšne. Le public a envie que vous donniez les meilleures de vous-mĂȘme.

Et si vous vous plantez, il n’y a personne qui va en profiter pour vous rabaisser davantage, pour essayer de vous humilier ou quoi que ce soit.

Au contraire, vous allez voir que les gens sont extrĂȘmement tolĂ©rants envers les erreurs que vous pouvez faire sur scĂšne.

En partie, sans doute parce que c’est une peur tellement rĂ©pandue, celle de parler comme ça au public que clairement, les gens aussi s’identifient Ă  vous. Ils se disent : « waouh, moi, je ne sais pas si je pourrais faire aussi bien Ă  sa place ».

Le corollaire de ça, c’est que quand vous ĂȘtes sur scĂšne, c’est presque une place qui est davantage sĂ»re que d’ĂȘtre dans le public parce que souvent, les gens dans le public ont une peur encore plus grande que celle que vous ressentez Ă  l’idĂ©e de parler devant eux.

Cette peur, c’est celle d’ĂȘtre choisie par vous pour remonter sur scĂšne ou que vous lui posiez une question directement.

Pour beaucoup de membres du public, la simple idĂ©e qu’ils puissent ĂȘtre choisis par le prĂ©sentateur sur scĂšne les terrifie complĂštement.

D’ailleurs, c’est vĂ©rifiĂ©. Vous pouvez voir dans les nombreuses formations, ateliers ou tout ce que vous voulez, souvent les deux premiers rangs sont complĂštement vides parce que dans l’écrasante majoritĂ© des cas, le public ait davantage peur de vous que vous avez peur du public.

Et aussi, comme il a envie que vous réussissiez, vous pouvez leur demander ce que vous voulez.

Vous pouvez leur demander de se lever, de se masser les uns et les autres, de faire des tas de trucs, des exercices, de fermer les yeux, de méditer, tout ce que vous voulez et les gens vont le faire.

Ça m’a pris un peu de temps Ă  comprendre cela. Mais la place la plus sĂ»re de la salle quand quelqu’un parle en public, c’est celle du prĂ©sentateur.

Et quand vous comprenez cela, ça change absolument tout.

Vous avez aimĂ© cette vidĂ©o ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement Ă  la chaĂźne Youtube ! 🙂