☯ Comment Christophe gagne de l’argent en aidant des milliers de personnes dans le monde

Dans cette vidéo, nous partons à la rencontre de Christophe Lorreyte, qui enseigne la méditation à des milliers de personne dans le monde entier, de son village dans le centre de la France, avec son blog.

Il partage dans cette vidĂ©o comment son blog a changĂ© sa vie 🙂

â–ș Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant Ă  ma chaĂźne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

– Le blog de Christophe Lorreyte : https://christophe-lorreyte.fr/

â–ș Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sĂ©lection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indĂ©pendant financiĂšrement grĂące Ă  votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le dĂ©veloppement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour ĂȘtre prĂ©venu chaque matin Ă  7H quand une vidĂ©o gĂ©niale est publiĂ©e, pour dĂ©marrer la journĂ©e avec une pĂȘche d’enfer ! 🙂

â–ș Qui suis-je ?

DĂ©couvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai dĂ©cidĂ© de quitter l’Ă©cole pour crĂ©er ma premiĂšre entreprise. Je n’avais qu’une envie : ĂȘtre libre. AprĂšs avoir surmontĂ© de nombreux obstacles, j’ai rĂ©ussi Ă  mettre mon entreprise au service de ma vie, plutĂŽt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de crĂ©ateurs Ă  ĂȘtre plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaßne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

#RebellesIntelligents #DĂ©veloppementPersonnel

https://www.youtube.com/watch?v=Lw46uoWspCA

Transcription texte (littĂ©rale) de la vidĂ©o “☯ Comment Christophe gagne de l’argent en aidant des milliers de personnes dans le monde” :

Dans la mĂ©ditation, il y a un Ă©tat d’esprit qui correspond avec notre Ă©poque et notamment avec des mondes de notre Ă©poque. On est dans une sociĂ©tĂ© qui pense trop, trop intellectuelle, mais on sent que frĂ©tillent de nouvelles valeurs parce qu’aujourd’hui, le monde va tellement vite que les gens ne profitent plus du tout du moment prĂ©sent et ils ont envie de se libĂ©rer de tout ça et de renouer avec la vie.

Je vois tous les jours des patients qui ont des vies magnifiques mais qui ne le voient plus. En rĂ©alitĂ©, s’ils regardaient un peu plus et surtout avec un autre point de vue, avec le point de vue de la mĂ©ditation, ils lĂącheraient prise sur la perfection et ils deviendraient en fait des acteurs de leurs vies hyper Ă©panouis et hyper heureux.

On travaille la posture, et ensuite, cette posture s’assouplit et l’esprit s’assouplit. Et on pacifie son mental et le regard que l’on porte sur la vie est totalement diffĂ©rent. Il est beaucoup plus objectif. On ne cherche plus Ă  fuir, on ne cherche plus Ă  Ă©viter. On est dans l’action, on est dans la vie.

Pour moi, la vie, c’est un souffle. Ce n’est pas quelque chose qui est structurĂ©. C’est comme un effet papillon, c’est-Ă -dire on fait quelque chose qui nous emmĂšne sur autre chose. Donc moi, je ne regrette rien de ce que j’ai fait.

Je travaillais dans les finances et au bout d’un moment, je me suis aperçu que ce n’était pas du tout mon truc. J’ai refait des Ă©tudes. J’ai fait des Ă©tudes de psycho, c’était bien. Mais il manquait aussi une autre dimension. Et la dimension qui manquait, c’était une dimension sur le corps physique. Donc, j’ai dĂ©cidĂ© de reprendre mes Ă©tudes, les Ă©tudes de mĂ©decine traditionnelle chinoise. LĂ , j’ai fait des grandes Ă©tudes de 5 ans. AprĂšs, j’ai ouvert mon cabinet.

Je suis un gĂ©nĂ©raliste, et dans la pratique de la mĂ©decine traditionnelle chinoise, j’ai intĂ©grĂ© ma pratique de mĂ©ditation. J’ai aussi bien des personnes qui viennent me voir pour des migraines que pour des insomnies, que pour des problĂšmes psychologiques ou des problĂšmes physiologiques. Il y a de tout. Donc, il faut s’adapter. On travaille avec de l’acuponcture pour pouvoir rĂ©guler l’énergĂ©tique des patients.

Ce que je veux, c’est qu’ils changent vĂ©ritablement. J’ai envie que les personnes prennent conscience, qu’ils peuvent prendre leur vie en main, qu’ils peuvent faire sauter leur peur et qu’ils peuvent avoir une vie extraordinaire.

Aprùs 52 ans, tu es là et tu te dis : qu’est-ce que je fais. Est-ce que je continue ? Est-ce que je continue comme je fais en attendant la retraite ? Ou est-ce qu’au contraire, je continuais à avoir des nouveaux projets et puis avoir de nouveaux challenges ?

Blogueur Pro, ça permet ça. Ça permet d’asseoir de nouveaux rĂȘves et de continuer Ă  vivre autre chose.

J’ai eu envie de faire un blog sur la mĂ©ditation pour aider un peu plus encore mes patients pour aller beaucoup plus loin dans le soin et dans la pratique. En plus, je voulais aider beaucoup plus de personnes parce que j’arrivais Ă  un moment donnĂ© oĂč j’avais vraiment beaucoup de patients et j’étais obligĂ© de refuser du monde. Et lĂ , mes amis m’ont dit : mais tu n’as qu’à transmettre, tu as une mĂ©thode qui est gĂ©niale en fait, il n’y a que toi qui l’enseignes. C’est gĂ©nial. Pourquoi tu ne ferais pas un blog sur ce que tu connais ?

Donc, j’ai fait le blog. Et trĂšs vite, je me suis aperçu que j’étais limitĂ© parce que je n’y connaissais pas grand-chose aussi bien en informatique. J’ai regardĂ© sur le web et c’est lĂ  Ă  ce moment-lĂ  que j’ai trouvĂ© la formation d’Olivier Roland. J’ai Ă©coutĂ© le tĂ©moignage et elle m’a paru vraiment adaptĂ©e totalement. J’avais tout pas Ă  pas, au fur et Ă  mesure, et c’était progressif. C’est pour ça que j’ai trouvĂ© ça vraiment gĂ©nial.

Avec la formation de Blogueur Pro, on a commencĂ© Ă  construire. Puis, on a vu qu’on passait de l’amateurisme Ă  quelque chose de beaucoup plus professionnel. Ça s’est fait au fur et Ă  mesure, tranquillement, on a pris du plaisir Ă  le faire. On a considĂ©rĂ© que nos week-ends, tous nos moments de plaisir passaient dans le blog. Et on s’est vraiment super Ă©clatĂ©, ce sont des nouveaux challenges Ă  chaque fois.

Le blogging, c’est encore une nouvelle chose pour moi. C’est tout rĂ©cent. Ça fait Ă  peine 2 ans. Et dĂ©jĂ  en 2 ans, il y a plein de choses qui se sont passĂ©es, des choses merveilleuses. Ça a tellement bien marchĂ© que je me suis retrouvĂ© face Ă  un paradoxe.

J’ai fait le blog pour avoir un peu plus de temps et rĂ©duire un peu mon temps de travail au cabinet. Et en fait, ça m’a apportĂ© encore plus de monde et j’ai Ă©tĂ© vu par le national et non pas simplement par le centre.

Avec Blogueur Pro, il y a une ouverture sur le monde. C’est-à-dire qu’en fait, tu deviens visible. De l’invisible, tu passes au visible.

J’ai crĂ©Ă© une formation qui s’appelle la formation TANGRAM qui sortira au mois de juin. C’est une formation pour prĂ©parer des gens Ă  ĂȘtre coachs en mĂ©ditation. J’ai mis ça en place parce que j’ai plein de patients, plein de personnes, des clubs sportifs qui me demandent tous les jours de faire mes confĂ©rences et de les former Ă  la mĂ©ditation. Malheureusement avec le cabinet, je n’ai pas le temps de tout faire. Donc, j’ai dĂ©cidĂ© de former des gens pour le faire.

Ma vie pour moi, c’est une passion. Il n’y a pas de diffĂ©rence entre le travail et ma vie privĂ©e. Et Ă  travers ça, j’expĂ©rimente la vie. Puis au fur et Ă  mesure, j’essaie de m’amĂ©liorer et d’apporter toutes mes connaissances Ă  l’extĂ©rieur et aux autres. LĂ , je suis Ă  la maison. Je reçois du monde. Je vois des gens. Je communique, j’aide les autres. C’est gĂ©nial.

Il y a beaucoup de personnes qui disent : mais c’est fou quoi ! Tout ce que tu peux faire dans une journĂ©e, tu travailles Ă©normĂ©ment, tu fais du sport, tu mĂ©dites, tu Ă©cris des articles, tu fais des vidĂ©os. Tu as un emploi du temps super chargĂ© dans ton travail et tu travailles Ă©normĂ©ment. Comment tu t’en sors et quels sont tes moments de repos ?

Mes moments de repos, c’est quand je fais du blogging, c’est quand je fais de la mĂ©ditation, c’est quand je fais du sport. En fait, ma vie, c’est un souffle. Ce n’est absolument pas quelque chose de morcelĂ©. Ce n’est pas le travail d’un cĂŽtĂ©, et puis, des occupations et des loisirs de l’autre cĂŽtĂ©.

Il y a une grosse diffĂ©rence entre travailler dans un cabinet oĂč on est un peu tributaire d’horaire, alors que blogging, c’est la libertĂ©. C’est la libertĂ© parce qu’on continue toujours Ă  travailler, mais on travaille d’une autre maniĂšre. C’est-Ă -dire on prend son ordinateur, on peut trĂšs bien ĂȘtre Ă  New York, on peut trĂšs bien ĂȘtre en ThaĂŻlande, on peut ĂȘtre en Chine, on peut ĂȘtre partout, et on peut quand mĂȘme continuer Ă  travailler tout en intĂ©grant des loisirs intĂ©rieurs.

Aujourd’hui, ce que je souhaite, c’est former des gens Ă  la mĂ©ditation, former des coachs en mĂ©ditologie pour pouvoir avoir plus de temps, pour pouvoir Ă©crire, faire des vidĂ©os et transmettre l’esprit de la mĂ©ditation. Ça, ça me ferait vraiment plaisir.

Le blog m’a permis de regrouper un peu toutes mes connaissances, et ensuite de les offrir au plus grand nombre. Et c’est ça que le trouve gĂ©nial. C’est-Ă -dire que Blogueur Pro, c’est une Ăąme, ce n’est pas simplement une formation.

Je me suis aperçu qu’il y avait derriĂšre une vĂ©ritable communautĂ© oĂč tout le monde a envie de s’entraider et de se tenir la main pour rĂ©ussir. Ça devrait ĂȘtre comme ça dans la vraie vie. C’est trĂšs rare quand c’est comme ça, mais lĂ  dans le blogging, c’est vraiment ce qu’on a.

L’esprit de la mĂ©ditation, c’est de faire sortir les fausses croyances, les croyances limitantes, celles qui ne nous permettent pas d’évoluer. Comme j’ai toujours dit Ă  mes enfants : tout est possible.

Quand j’ai commencĂ© le blogging Ă  50 ans, j’ai plein de mes copains qui attendaient la retraite et qui me disaient : mais attends, tu es fou furieux, tu vas ĂȘtre vu par tous tes patients, qu’est-ce qu’ils vont dire ? Est-ce qu’ils vont te prendre au sĂ©rieux ?

J’ai dit : mais je m’en fiche qu’ils ne me prennent pas au sĂ©rieux, je vais faire du blogging parce que ça me plaĂźt, parce que j’ai envie d’explorer d’autres voies. Je n’ai pas envie d’ĂȘtre dans la sĂ©curitĂ©. Moi, ce que j’aime, c’est vĂ©ritablement m’ouvrir sur des nouvelles voies, m’ouvrir sur des nouvelles choses, aider les autres autrement.

Vous avez aimĂ© cette vidĂ©o ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement Ă  la chaĂźne Youtube ! 🙂

Mot-clés utilisés pour trouver cet article :

christophe lorreyte blog