⏹ Comment savoir quand ARRÊTER ou CONTINUER votre projet ?

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► Cliquez ici pour être prévenu gratuitement par email quand une nouvelle vidéo est publiée ! 😉 https://olivier-roland.tv/videos/?utm_source=youtube&utm_medium=descri&utm_content=savoirarretercontinuer

– Vidéo complémentaire “🔥 Comment devenir inarrêtable et avoir le FEU sacré” : https://www.youtube.com/watch?v=pYqu-ijJ0so&index=221&list=PLlNaq4hbeacRenu3pV65ir209cjP6CZph&t=0s

► Pour aller plus loin :
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
https://blogueur-pro.net/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
https://habitudes-zen.net/ – Vivre une vie zen et heureuse
https://devenez-meilleur.co/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

#RebellesIntelligents #DéveloppementPersonnel

https://www.youtube.com/watch?v=GWTbhsYwZGM

Transcription texte (littérale) de la vidéo “⏹ Comment savoir quand ARRÊTER ou CONTINUER votre projet ?” :

Intervenante : Pour faire un blog, après combien de temps tu estimes qu’il faut laisser tomber et que la niche n’est pas intéressante ?

Olivier Roland : C’est une question extrêmement difficile à répondre parce que cela dépend de plein de circonstances et on aimerait tous avoir une baguette magique qui nous dit « tu as déjà mis suffisamment d’effort là-dedans, maintenant il est temps de passer à un autre projet », parce que la vérité, c’est que personne ne sait.

Tous les gens qui ont réussi et qui sont speakers aujourd’hui, on a tous démarré comme ça. On n’avait aucune idée de ce qu’on faisait, on avait juste l’objectif, on s’est dit : on y va, on le fait de manière imparfaite et on voit ce qui se passe.

Quand tu arrêtes, tu ne sais jamais si tu as fait le bon choix et que tu arrêtes d’investir du temps dans un truc qui est un cul-de-sac ou si tu es juste dans l’un des virages et que là, tu étais sur le point de réussir.

C’est une combinaison de plusieurs facteurs, j’aime bien parler de méta persévérance. C’est-à-dire que tu as l’objectif de devenir infopreneuse, être libre… tu dois êtes persévérante, mais pas non plus au point de taper la tête contre le mur en espérant de casser le mur. Au bout d’un moment, quand tu as le sang qui commence à couler et que tu t’es fait vraiment mal, tu as tout donné, tu fais : peut-être qu’il y a une méthode plus efficace pour y arriver.

Donc, tu gardes l’objectif initial de casser le mur et de devenir infopreneuse, mais tu essaies de réussir autrement.

Qu’est-ce que tu veux que je te dise comme truc concret ?

C’est compliqué parce que sur un blog, tu as différentes étapes. Tu fais partie de la formation ?

Intervenante : Oui.

Olivier Roland : Dans le module 1, je donne des points de comparaison où je dis : voici quel a été le trafic de mes blogs. Et je donne aussi des exemples de membres de la formation qui ont réussi, voici quels ont été leur trafic. Comme ça, cela donne des points de comparaison. Tu sais qu’à 6 mois, tu es en avance ou en retard par rapport aux gens qui ont réussi, au bout de 3 ou 1 mois.

Ça te permet comme ça par rapport aux comparaisons de pouvoir faire un choix plus éclairé.

Mais ne te leurre pas, on n’est jamais sûr à 100%, il y a toujours une partie de risque dans le choix que tu fais et au final, tu ne sais jamais ce qui serait passé.

Romain Paillet qui est un élève de Blogueur Pro avait un blog « Salto Arrière », il gagnait 2000 – 2500 euros par mois avec. C’était bien, mais au final, il a gagné plus d’argent dans les e-commerces.

Après, c’est aussi une question d’exploration. C’est vrai qu’idéalement, c’est mieux d’arriver à faire monter ton premier projet à un niveau où tu gagnes déjà de l’argent, où tu es satisfaite du résultat, et après, tu le laisses de côté et tu vas explorer d’autres trucs comme ce que Romain a fait.

C’est vrai aussi que comme il le dit, il a fait le choix du débutant classique. Il a pris un sujet qui le passionnait, oui, mais qui n’avait pas un potentiel économique énorme.

L’acrobatie, c’est quand même assez niche. C’est très précis, ce n’est pas le truc le plus universel du monde.

Il a réussi, ça lui a donné la confiance nécessaire pour se lancer dans d’autres projets. Et puis, ce n’est pas perdu, il a acquis une expérience très intéressante.

Donc, je ne peux pas répondre à ta question à ta place, je te donne juste des éléments pour que tu essaies de faire un choix plus éclairé.

L’idéal, c’est de pouvoir se comparer.

Tu en parles à d’autres gens qui sont dans la même thématique ou dans la même démarche que toi et tu vois où ils en sont. Il faut savoir se comparer aux autres. C’est bien de savoir où on se situe dans l’échelle des choses.

Mais au bout d’un moment, c’est un choix personnel. Puis, c’est aussi une question de volonté que tu as parce que si tu dis « je ne peux plus, je n’ai pas assez de résultat », parce que c’est vrai que quand tu donnes beaucoup et que tu n’as pas assez de résultat, cela peut être très décourageant. Dans ce cas-là, il vaut mieux rebondir sur un autre truc plutôt que de laisser tomber. Mais il faut aussi savoir garder la persévérance.

C’est un des sujets les plus difficiles dans notre métier, notre aventure. C’est aussi le tombeau de la plupart des gens.

Le premier facteur d’échec, c’est l’inaction et après, c’est l’indécision, le qu’est-ce que je fais ? Du coup, la paralysie et l’inaction. On en revient toujours à ça.

Mais il ne faut pas non plus se transformer en petit écureuil qui saute partout avec un autre écureuil. Avec un blog, tu dois faire écrit, vidéo, audio. On exporte tous les formats dans Blogueur Pro sauf peut-être l’infographie parce que ce n’est pas la partie de la plupart des gens, mais par contre, audio, vidéo, texte, c’est cool.

Et c’est ça qui est bien. Si ton blog ne marche pas, tu auras acquis des compétences de création de contenu.

Mais je vais quand même te donner une fourchette, il faut au moins attendre 6 mois et dans la majorité des cas 1 an, mais vraiment en mode j’ai publié un contenu par semaine, j’ai suivi la formation en mode Ikea.

Tu étais là à Bruxelles ou pas ?

Intervenante : Oui.

Olivier Roland : Tu as vu le groupe élite qui a parlé. Est-ce que ça t’a frappé ou pas à quel point les gens qui ont réussi ont suivi la formation en mode Ikea ?

En termes de monétisation, les élèves à succès de la formation commencent à gagner de l’argent significativement à partir de 18 mois. Mais quand tu regardes concrètement, techniquement, ils étaient prêts au bout de 12 mois, c’est juste que souvent c’est un problème de croyance, de peur, de mon Dieu, je vais demander de l’argent à mon audience.

C’est pour ça aussi que les gens qui disent « le blogging, c’est mort », je leur dis que c’est vrai, mais ça permet aux gens qui ne sont pas prêts de développer leurs compétences et de se préparer au fur et à mesure.

Il y a beaucoup de gens qui ne sont pas prêts à faire des pubs Facebook tout de suite parce qu’ils ont peur de leur proposer un produit.

C’est aussi toute une question de mindset. Tu développes ton mindset et ta zone de confort au fur et à mesure que tu développes ton audience.

Mais tu as vu que dans les groupes élites, ceux qui n’avaient pas de résultat souvent n’appliquaient pas tout. Il leur manquait des étapes clés qu’ils avaient négligées et qui pourtant sont très importantes.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂