Pourquoi vous devez CRÉER votre TRIBU

Pour aller plus loin : la chronique du livre “Tribus” de Seth Godin http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/tribus-seth-godin/

Aujourd’hui je partage avec vous pourquoi il est important de CRÉER votre TRIBU et pas seulement de la trouver comme je le disais dans la vidéo https://www.youtube.com/watch?v=UIuA3K88K40 😉

Créer votre tribu vous permettra notamment d’éviter la frustration de ne pas pouvoir partager quelque chose qui vous tient très à coeur.

Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
https://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

http://youtu.be/O4DwmdFBK6I

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo “Pourquoi vous devez CRÉER votre TRIBU” :

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo.

Alors ce que j’aimerais partager avec vous aujourd’hui, c’est tout simplement pourquoi il est important d’élargir votre audience pour que vous puissiez trouver des gens qui sont intéressés par ce que vous avez à partager. Et pourquoi si vous ne faites pas d’efforts pour élargir cette audience, pourquoi et bien ce que vous avez envie de partager, vos passions peuvent tomber dans l’oreille d’un sourd. Et pour bien illustrer ça, laissez-moi partager avec vous une histoire qui m’est arrivée.

En fait, j’ai toujours été passionné par les livres. Et à partir de 2007-2008, j’ai commencé à lire pour la première fois de ma vie des livres de non-fiction de business. Ça a vraiment changé énormément de choses dans ma façon de voir l’entrepreneuriat, dans ma façon de voir le business, dans ma façon de voir le monde. Et quand je me suis mis à partager ça autour de moi auprès de mes amis, et bien, le problème c’est que la plupart du temps, ça tombait dans l’oreille d’un sourd. J’ai même des amis qui m’ont dit : « Ah, mais oui, mais tu sais les bouquins, ça ne sert à rien. C’est fait pour… Enfin, ça reste théorique. Il vaut mieux une expérience concrète du terrain, etc. »

Et moi, ça faisait 8 ans que j’étais entrepreneur. Et quand j’ai lu notamment « La semaine de 4 heures », et puis d’autres livres après ça, qui ont complètement changé ma vision du business, je ne pouvais pas être d’accord avec ça. Et une des raisons qui m’ont conduit à créer le blog « Des livres pour changer de vie », c’est parce que j’avais l’impression d’être tombé sur un trésor. J’avais l’impression d’être tombé sur une source inépuisable de savoir concret qui pouvait me faire changer de vision sur l’entrepreneuriat et sur d’autres sujets et qui me donnait des pistes, des méthodes, des techniques pour changer concrètement les choses dans ma vie. Et quand j’ai vu que ça ne suscitait pas plus que ça l’enthousiasme auprès de mon entourage, de mes amis proches, j’ai ressenti une frustration en moi et je me suis dit : il faut que je partage ça auprès d’un plus large public. Il faut que je partage « cette découverte » du simple fait que c’est intéressant de lire des livres de non-fiction et notamment de business mais pas que. Je me suis dit : il faut absolument que je partage ça avec le monde parce que je suis sûr qu’il y a des tas de gens, comme moi qui tireraient beaucoup de bénéfices du fait de lire ces livres exceptionnels mais qui n’ont pas l’idée de le faire comme moi. Pendant des années, je n’ai pas eu l’idée de le faire alors même que j’adorais lire.

C’est notamment ça qui m’a fait créer le blog « Des livres pour changer de vie » pour partager cette passion, cette découverte, du fait qu’il y avait des talents de livres de non-fiction exceptionnels.

Et quand j’ai fait ça, ça était vraiment génial parce qu’au fur et à mesure que l’audience du blog s’est bâtie, j’ai touché de plus en plus de gens qui étaient vraiment intéressés par ce que j’ai dit, par ce que je disais et par ce que je dis toujours aujourd’hui. Et c’est ce que je voudrais partager avec vous aujourd’hui, c’est cette idée.

Ce n’est parce que quelque chose qui brûle en vous, une passion vraiment dévorante où vous avez fait… voilà, vous avez découvert quelque chose de très intéressante et vous avez envie de partager. Ce n’est pas parce que votre entourage immédiat réagit froidement ou que c’est quelque chose qui n’a pas de valeur en soi, déjà un, et que c’est quelque chose qui ne peut pas intéresser d’autres personnes, deux. Vos proches, votre famille ne sont pas représentatives du marché global, de l’audience globale que vous pourriez toucher avec votre sujet. Et ça peut être frustrant si vous ne travaillez pas pour élargir votre audience parce que vous avez envie de partager quelque chose et finalement, ça tombe dans l’oreille d’un sourd. Au final, c’est pareil avec toutes les passions. Vous pouvez être passionné – je ne sais pas moi – de puzzle, de construction en allumettes, de hockey sur gazon et que sais-je encore. Si vous prenez une passion que vous avez aujourd’hui, que ce soit un sport, un art, le fait de voilà, n’importe quoi, il y a sans doute peu de gens dans votre entourage qui partagent cette passion.

Alors qu’est-ce que vous faites pour pouvoir la vivre et la partager avec d’autres personnes ?

Et bien, vous allez dans un club ou dans une association, à un endroit où il y a plusieurs personnes qui pratiquent cette activité. Et c’est exactement la même chose avec ce qui vous passionne aujourd’hui, et ce que vous faites déjà ou ce que vous aimeriez partager sur Internet.

Vous pouvez être la personne qui va rassembler tout ou en tout cas, une partie des autres personnes qui sont passionnées par ce sujet-là, et qui se sentiraient seules ou en tout cas plus seules et plus frustrées parce qu’elles ne pouvaient pas partager cette passion. Et vous pouvez utiliser cette frustration que vous avez à ne pas pouvoir partager quelque chose qui est important pour vous dans votre entourage, pour justement vous créer une motivation à créer une communauté, un blog, un livre peut-être, quelque chose qui va faire en sorte que toutes les personnes qui seront, en tout cas, une partie des personnes qui seront intéressées par ce sujet, vont se rassembler autour de vous et vont pouvoir aussi se rencontrer, vivre cette passion-là ou même éventuellement la découvrir et du coup, la pratiquer.

Voilà, c’est tout ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui et ça rejoint la vidéo sur le fait de « trouver sa tribu » que j’ai publié il y a quelque temps, lorsque j’étais à La Défense. Mais là, le concept, vous l’avez compris. Ce n’est pas non seulement de trouver sa tribu mais de trouver sa tribu en la créant. Parce que c’est le propre de l’entrepreneur que quand il voit quelque chose qui lui manque, quand il est frustré, qu’est-ce qui distingue l’entrepreneur de la personne « ordinaire » ? Et bien, c’est tout simplement que quand l’entrepreneur est frustré par quelque chose, quand il se rend compte qu’il y a un manque par rapport à quelque chose qu’il aimerait, il se dit : « Ah ! Et donc, je pourrais créer quelque chose qui répond à ce besoin. »

Alors on ne peut pas le faire tout le temps, bien sûr, sinon on passerait notre temps à créer des choses. Mais on a cette démarche-là de : il y a quelque chose qui manque, tiens, je pourrais être la personne qui crée la chose justement qui répond à ce besoin-là.

Ça ne veut pas dire que quand vous avez une frustration par rapport à quelque chose, si vous mettez en place une solution, ça va forcément être quelque chose qui va être rentable ou qui a un potentiel économique. C’est juste une des parties de l’équation. Après, il faut faire quand même une étude de marché pour vérifier qu’il y a un vrai potentiel économique et que vous n’êtes pas le seul, que vous n’êtes pas dix sur terre à partager ça. Mais c’est une indication. Et la meilleure manière de résoudre cette frustration de ne pas pouvoir partager cette passion, c’est de créer votre tribu pour être la personne qui va rassembler tous les autres autour de ça. Et à ce moment-là, non seulement vous pourrez avoir un business très rentable mais au-delà de ça, ça va augmenter votre bonheur de manière très importante parce que vous allez avoir la joie, le plaisir de pouvoir échanger, partager comme ça avec des gens qui ont les mêmes passions que vous et qui sont autant enthousiasmés, enflammés par ce sujet qui vous tient tant à cœur.

Voilà, c’est ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui. Comme d’habitude, et bien, j’ai besoin de votre feed-back. Si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur « J’aime » juste en-dessous et puis partagez-la. Si vous n’avez pas aimé cette vidéo, cliquez sur « Je n’aime pas » juste en-dessous et ne la partagez pas évidemment. Et puis comme d’habitude, pour pouvoir recevoir tous les matins à 7 heures une vidéo pour vous donner la pêche dès le matin, vous cliquez sur le lien qui apparaît en bas de la vidéo. Vous laissez votre prénom et votre email et vous recevrez un email tous les matins.

Merci d’avoir regardé cette vidéo. A demain pour la prochaine. Au revoir.

Découvrez la vidéo de Gaelle du blog Cheval Facile, spécialiste des chevaux, dont le blog a “redonné un sens à sa vie” grâce à son suivi de la formation d’Olivier Roland.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂