Noô de Stefan Wul

Aujourd’hui je partage mon avis sur le super livre “Noô” de Stefan Wul, un merveilleux livre de science-fiction française que je considère comme étant de la véritable poésie en prose…

Noô sur Amazon : http://amzn.to/1pLg6t0
Plus de commentaires sur Noô sur Amazon : http://amzn.to/1khwYbv

Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez blogueur pro et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents

http://youtu.be/-73cwcMvAA0

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo “Noô de Stefan Wul” :

Bonjour, ici Olivier Roland et bienvenue dans cette nouvelle vidéo.

Je vais partager avec vous aujourd’hui, toujours dans ma série de livre de science-fiction, le livre d’un auteur français qui est complètement méconnu à part peut-être par les vrais fans de science-fiction, et qui pourtant selon moi mériterait d’être vraiment inscrit aux panthéons des meilleurs auteurs français. En tout cas, c’est mon opinion. Et cet auteur, c’est Stefan Wul.

Alors, vous allez me dire « what ? Stefan Wul, un auteur français ? »

Et bien, oui. Au fait, Stefan Wul c’est un pseudonyme. Cet auteur était chirurgien-dentiste et il ne voulait pas que son travail d’écriture interfère avec son travail de chirurgien-dentiste. Donc, il a décidé d’utiliser un pseudonyme. Et ce pseudonyme, il l’a pris en entendant, je crois, un chinois se faire interviewer à la radio. Voilà. Une histoire assez drôle mais ce n’est pas parce qu’il s’appelle Stefan Wul que ce n’est pas un excellent auteur français évidemment.

Donc le livre que j’aimerais vous parler aujourd’hui, c’est « Noô » qui est tout simplement son chef-d’œuvre, le meilleur livre qu’il ait écrit, qui a été écrit si je me rappelle bien en 1977, et qui raconte l’histoire d’un français, d’un habitant de la planète, qui se retrouve par un concours de circonstance propulsé sur une autre planète où il y a une population humaine beaucoup plus avancée qui vit. En fait, ce livre raconte l’acclimatation de cette personne sur cette nouvelle planète dans une société qu’il ne connaît pas ou qui utilise une technologie beaucoup plus avancée que ce qu’il connaît, dans lequel il fait un petit peu figure de primitif.

Vous trouverez encore un thème qui m’est cher ici qui est finalement l’adaptation à une société différente dans laquelle les normes sont différentes et dans laquelle l’évolution des technologies est différente. Donc, très, très bon livre de ce point de vue. Et en plus, ce livre est un véritable chef-d’œuvre. Déjà au niveau du style, c’est extraordinaire. On dirait de la poésie en prose. Vraiment, quasiment chaque passe, c’est juste magnifiquement écrit.

Comme je disais, c’est vraiment dommage que la science-fiction soit considérée comme un sous genre, considérée avec mépris par « l’intelligency » un petit peu littéraire française qui est vraiment stupide parce que quand on lit des livres comme ça, on se rend compte à quel point il peut y avoir une véritable littérature de science-fiction et pas juste des romans de gare. Et « Noô », c’est un vrai livre de littérature de science-fiction extraordinairement bien écrit, avec un style vraiment magnifique et une histoire extraordinaire aussi.

Et très, très intéressant aussi dans ce livre, le héros est un anti-héros, ce qui n’est quand même pas très fréquent dans les livres de science-fiction, il faut bien le dire. Et en fait, ce qui est aussi intéressant dans ce livre et là, on peut en tirer quelque chose d’intéressant c’est que le héros du livre est en contact avec, parce que c’est avec lui qu’il est revenu, il est en contact avec un génie. Vraiment une sorte de Steve Jobs sur cette nouvelle planète. Et lui est juste un mec normal qui est finalement assez médiocre dans ce qu’il fait et il réalise au fur et à mesure du récit sa médiocrité. Et comment il s’en sort par rapport à ça dans une société extraordinairement complexe, qui a tellement de choses différentes par rapport à celles qu’il a connues ?

Donc vraiment, je vous recommande ce livre. Brice le héros, on va voir comment il va faire pour être en contact avec un génie alors qu’il est médiocre dans une société aussi complexe. Magnifiquement écrit, très belle histoire. La vraie littérature de science-fiction française comme il y en a peu. Ce mec, aurait dû avoir le prix concours s’il y avait eu un prix concours des livres de science-fiction à l’époque.

En plus, l’histoire de Stefan Wul est un peu triste parce qu’il a écrit d’excellents livres dans les années 50. Après, il s’est consacré à sa carrière de chirurgien-dentiste parce que les sciences-fictions, ça ne paie pas beaucoup en France. Je pense qu’il y a très peu d’auteurs qui sont capables de vivre de ça en France. Et il a juste sorti 177 et c’est tout, alors que s’il s’était consacré à ça, il aurait écrit beaucoup, beaucoup plus de livres pour notre plus grand bonheur. Donc, il y a un petit coté tragique là-dedans mais en tout cas, ça ne peut pas nous empêcher de profiter de ce véritable chef-d’œuvre. Donc, « Noô » de Stefan Wul que je vous recommande vraiment chaleureusement. Ça a été un coup de cœur quand je l’ai lu et je ne comprends pas pourquoi ce livre n’est pas plus connu tout simplement.

Donc voilà, merci d’avoir regardé cette vidéo. Comme d’habitude, pour suivre les prochaines, c’est ici, le petit bouton qui se trouve en haut à droite qui vous permet de vous abonner aux prochaines vidéos gratuitement. Et comme d’habitude, j’ai besoin de votre feed-back. Si vous avez aimé, cliquez sur « J’aime » juste en-dessous et partagez la vidéo. Et si vous n’avez pas aimé, cliquez sur « Je n’aime pas », vous, méchant auditeur, et ne la partagez pas évidemment.

Merci et à demain pour la prochaine vidéo. Au revoir.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂