L’usage des armes de Ian M. Banks

http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ pour d’autres chroniques de livres géniaux 😉

Aujourd’hui je partage mon avis sur le livre de science-fiction “L’usage des armes” de Ian M. Banks, un livre génial qui s’insère dans l’univers tout aussi génial de la Culture.

“L’usage des armes” a la particularité de pouvoir se lire dans les 2 sens, hé oui ! 😉

“L’usage des armes” sur Amazon : http://amzn.to/1jLJ5HN
Lire plus de commentaires sur “L’usage des armes” sur Amazon : http://amzn.to/1mIlGdv

Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez blogueur pro et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents

http://youtu.be/BIR1IoWGr6w

Transcription texte (littérale) de la vidéo “L’usage des armes de Ian M. Banks” :

Bonjour, ici Olivier Roland et bienvenue dans cette nouvelle vidéo.

Alors, je continue dans ma série de livre de science-fiction pour vous parler tout simplement déjà d’un auteur qui m’est cher, qui est décédé il n’y a pas longtemps malheureusement, et qui s’appelle Ian M. Banks. C’est un auteur britannique qui n’est pas seulement un auteur de science-fiction, qui a aussi écrit des livres Mainstream et qui est donc notamment connu dans le domaine de la science-fiction pour sa série de livres sur la Culture.

Donc la Culture, c’est une sorte d’utopie. C’est-à-dire qu’il imagine une société à l’échelle de la Galaxie qui a résolu tous les problèmes matériels avec la technologie, c’est-à-dire qu’on n’a plus besoin de gagner de l’argent. Les humains n’ont plus rien à faire parce que tout est délégué à des machines beaucoup plus intelligentes qu’eux. Les humains sont immortels, ils peuvent changer de forme à volonté. Ils peuvent faire tout ce qu’ils veulent parce que la technologie répond en un claquement de doigt à tous leurs désirs.

C’est déjà un univers très intéressant à part entière. Mais au-delà de ça évidemment, la galaxie, ce n’est pas uniquement la Culture avec un grand C. C’est aussi tout un ensemble d’autres races, d’autres civilisations, etc. qui ne sont pas forcément toujours d’accord. Donc souvent, l’intrigue des livres, ça met le focus sur des différences, des intrigues, des guerres entre la Culture et d’autres civilisations.

Le livre dont je voudrais vous parler aujourd’hui qui s’inscrit dans cet univers s’appelle « L’usage des armes ». Alors là, pour le coup, c’est vraiment de la pure distraction, du pur divertissement, même si l’idée de la Culture en elle-même est intéressante parce que finalement, c’est une utopie et on n’a pas eu autant d’utopies que ça dans le domaine littéraire, notamment dans le domaine de la science-fiction. C’est souvent des dystopies, c’est-à-dire que c’est plutôt assez sombre. En général, en tout cas.

C’est aussi une grosse différence entre les films et les livres. Il a beaucoup plus de dystopies, donc de futur qui est dépeint de manière sombre ou mauvaise dans les films de science-fiction que dans les livres de science-fiction. Mais c’est rare qu’on ait en tout cas, même dans les livres de science-fiction, des utopies c’est-à-dire, il y a des univers dans lesquels tous les problèmes sont résolus par la technologie.

Donc « L’usage des armes », très, très bon livre comme beaucoup d’autres. Je ne l’ai pas ici parce que je l’ai prêté à un ami. Là, le livre que j’ai dans les mains, c’est « Une forme de guerre » qui est aussi dans l’univers de la Culture et qui est aussi un extraordinaire livre de science-fiction. Mais « L’usage des armes », ce qu’il a de très, très original, c’est que tenez-vous bien, c’est le seul livre que j’ai vu pour l’instant – pourtant, j’en ai vu beaucoup – qui fait ça. Il peut se lire dans les deux sens.

Vous allez me dire : « Hein ! C’est-à-dire ?»

Et bien en fait, ça veut dire que « L’usage des armes », vous pouvez à la fois le lire dans le sens normal, mais vous pouvez aussi commencer par la fin. Là, vous allez me dire : « Hein ! »Mais c’est-à-dire, en fait c’est simple. C’est-à-dire qu’il y a deux numérotations dans ce livre-là. Il y a les chapitres qui sont numérotés avec des chiffres arabes. Il y a les chapitres qui sont numérotés avec des chiffres romains. Et si je me rappelle bien puisque je ne l’ai pas ici, les chapitres numérotés avec les chiffres romains sont numérotés à rebours. C’est-à-dire que quand vous lisez le livre dans l’ordre normal, vous lisez d’abord le chapitre 1, et puis après, le chapitre 22 en chiffre romain. Et après le chapitre 2, puis après, le chapitre 21 en chiffre romain, etc.

En fait, ce sont deux intrigues qui ne se passent pas au même moment mais qui sont liées quand même. Et le fait est qu’en fait, vous pouvez lire soit en suivant la chronologie des chiffres arabes, donc vous commencez au chiffre arabe numéro 1 et vous continuez, soit vous pouvez faire l’inverse. Vous pouvez lire les chiffres romains en utilisant les chiffres romains comme base et les chiffres arabes aussi. Et à ce moment-là, vous prenez les chiffres arabes à rebours, et ça fonctionne dans les deux sens. Est-ce que ce n’est pas extraordinaire ça ?

C’est la construction littérale la plus élaborée que j’ai vu dans un livre. Et en plus, ça ne nuit absolument pas à la richesse de lecture. Déjà, c’est un excellent divertissement, une superbe plongée dans cet univers de la Culture qu’il a imaginé. Et juste un magnifique, excellent livre de science-fiction qui montre encore une fois à quel point la science-fiction, c’est injustement que c’est un genre qui est déconsidéré en France. Voilà.

C’est ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui. Donc, merci d’avoir regardé cette vidéo. Comme d’habitude, si vous aimez cette vidéo, cliquez sur « J’aime » juste en-dessous et puis, partagez-la. Si vous n’avez pas aimé, bon, je vous regarde. Si vous n’avez pas aimé, cliquez quand même sur « Je n’aime pas » et ne partagez pas. Et pour vous abonner, pour suivre les prochaines, vous cliquez sur le petit bouton qui se trouve ici en haut à droite.

Merci d’avoir regardé cette vidéo. A demain pour la prochaine. Au revoir.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂