Comment gagner de l’argent avec un blog et en vendant des produits

Pour aller plus loin, téléchargez le livre “Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog” sur <a href=”http://bit.ly/1tUP3yC” target=”_blank” rel=”nofollow”>http://bit.ly/1tUP3yC

Dans cette vidéo, je partage avec vous mes réflexions sur cette question : pourquoi est-il intéressant et important de vendre vos propres produits quand vous avez un blog, et pourquoi cela vous fait passer à un autre niveau ? Et comment bien amorcer ce virage toujours délicat dans la vie d’un blogueur ? 🙂

Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents

http://youtu.be/GtoFeas946w

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo :

Bonjour, ici Olivier Roland et bienvenue dans cette nouvelle vidéo.

Alors ce que j’aimerais partager avec vous aujourd’hui, c’est tout simplement une réflexion sur cette question : « Pourquoi c’est plus intéressant, pourquoi c’est qu’il y a de mieux pour gagner de l’argent avec un blog pour dégager un vrai chiffre d’affaires d’entreprise que de vendre des produits avec un blog plutôt que, mettons, d’utiliser la publicité ? »

Parce qu’il faut savoir que voilà, entre ceux qui veulent gagner de l’argent avec un blog, je distingue les blogueurs journalistes des blogueurs entrepreneurs. Les blogueurs journalistes, ils parlent beaucoup d’actualités. Ils font vraiment beaucoup de volume en général en termes d’articles, parfois 5 à 6 par jour. Et en général, ils ne vendent pas de produits, ils se basent sur la publicité comme quasiment unique modèle de revenus. Alors parfois, il y a aussi des articles sponsorisés ; c’est-à-dire que des marques, des entreprises les paient pour rédiger des articles commerciaux qui vont parler de l’entreprise. Et c’est fait en général de manière transparente, c’est-à-dire que c’est bien indiqué et que ce sont des articles sponsorisés.

Alors le problème de ce business model c’est que la publicité, les articles sponsos, ça ne gagne pas beaucoup. Je vais même jusqu’à dire que c’est une technique de gagne-petit et qu’il faut un trafic énorme, vraiment énorme pour qu’on commence à dégager vraiment un chiffre d’affaires qui est celui d’une entreprise.

Je me rappelle, je discutais avec Eric Dupin il y a quelque temps qui me disait qu’il avait 30 000 visites par jour sur son blog « Presse-citron » et qu’avec la publicité, il gagnait peut-être 6 000 euros par mois ou un truc comme ça. Donc, c’est absolument ridicule comme chiffre d’affaires. Alors, ce n’est pas ridicule en tant que tel mais par rapport au trafic de ce blog, c’est vraiment très bas par rapport à ce que ça pourrait rapporter.

Donc, un produit c’est déjà une manière beaucoup plus efficace de gagner de l’argent. Et en plus, c’est aussi une manière beaucoup plus efficace d’aider votre audience.

Alors qu’est-ce que je veux dire par là ?

Déjà, il faut savoir qu’il y a beaucoup de blogueurs journalistes finalement qui ont un petit peu une réticence à l’idée de vendre des produits. Ils se disent : « Non, mais moi je suis là pour aider les gens gratuitement, il faut que le blog reste gratuit, etc. » Mais ce qu’ils ne se rendent pas compte, c’est que quand ils mettent de la publicité sur leur blog, quand ils écrivent un article sponsorisé qui vante les mérites d’un produit ou même qui parle d’un produit tout court. Qu’est-ce qu’ils font ? Je suis désolé. Les annonceurs ne paieraient pas de publicité si derrière, il n’y avait pas de retour sur investissement. Si à un moment, il y a des annonceurs qui paient de la pub sur ces blogs-là, c’est parce que derrière, ils font des ventes. De toute façon, ces blogs ne pourraient pas exister sans vente, sans commerce, sans qu’il y ait une transaction à un moment donné entre une partie de leur audience et les marchands qui font de la publicité.

Donc finalement, c’est un peu se voiler la face en disant : « Non, je ne suis pas un méchant capitaliste, etc. » mais au final, c’est juste du commerce de base. Simplement eux, au lieu de vendre directement leur audience, ils vont être juste un petit intermédiaire entre leur audience et les marchands et du coup, encaisser une toute petite commission sans pouvoir apporter autant de valeur à leur audience que le font ces marchands. Parce que voilà, quand on vend ses propres produits à son audience, en général – enfin, c’est ce que je recommande – on va créer le produit que veut notre audience, le produit qui va les aider à aller plus loin encore que ce qu’on essaie de les aider à faire quand ils lisent notre blog, quand ils regardent nos vidéos, quand ils « consomment » notre contenu. Et c’est magnifique, je veux dire, de faire ça. Ça les aide à aller plus loin. Ils sont contents, ils sont prêts à acheter ces produits-là. Nous, on gagne plus d’argent que si on faisait de la pub et on les aide davantage. Alors pourquoi ne pas le faire ?

Donc, la différence entre les blogueurs journalistes et les blogueurs entrepreneurs ?

Blogueurs journalistes, ils écrivent beaucoup à propos d’actualités, et ils se basent énormément sur la publicité et les articles sponsos pour gagner de l’argent.

Les blogueurs entrepreneurs, ils essaient de se focaliser sur le contenu sans date d’expiration, donc écrire ou créer du contenu qui sera toujours valable dans 5, dans 10, dans 15, dans 20 ans. Là ce que je vous dis là, ce sera encore valable dans 5 ans. Peut-être pas dans 20 ans parce que les blogs auront sans doute beaucoup évolué, etc. mais en tout cas, dans 5 ans, ce sera toujours aussi pertinent. Et donc, si quelqu’un regarde cette vidéo dans 5 ans, je pense qu’il en tirera autant de valeurs que ceux qui vont regarder là maintenant aujourd’hui alors que ça vient juste d’être publié. Et ils vendent leurs propres produits ou ils utilisent l’affiliation, j’en ai parlé dans la vidéo précédente, pour promouvoir des produits qu’ils pensent intéressants pour leur audience.

Alors un exemple de ce que je vous explique là, un exemple qui est tiré de mon expérience personnelle. Quand j’ai voulu monétiser mon blog « Des livres pour changer de vie », c’était à peu près un an après la création. Il avait un trafic d’environ 500 visiteurs par jour, ce qui n’est pas beaucoup. Ce n’est pas énorme. Bon après, ce n’est pas non plus nul mais ce n’est pas énorme. Et je voulais le transformer, voilà, commencer à le monétiser sérieusement. Je gagnais à l’époque 300 euros par mois environ avec Amazon, donc les commissions d’affiliation d’Amazon et la régie publicitaire de Google, donc quelques pubs Adsense. Et je voulais passer au niveau supérieur. Donc c’est là où j’ai fait appel à Sébastien, le marketeur français comme j’expliquais dans une vidéo précédente, qu’on a mis en place une réflexion en se disant : comment on pourrait passer à l’étape supérieure et qu’on s’est dit : il faut proposer un produit à l’audience, aux lecteurs de « Des livres pour changer de vie ».

J’ai demandé à mes lecteurs : « Qu’est ce que je peux faire pour vous aider davantage ? » Et en gros, ils m’ont dit : « En gros, nous, on veut créer notre entreprise mais voilà on reste fffff, on procrastine tous les jours, on est tout le temps en train de remettre au lendemain et on n’arrive pas vraiment à se mettre en action. »

Et quand j’ai vu ça, je me suis dit : Waouh ! Je peux vraiment les aider parce que ça fait 8 ans à l’époque que j’étais entrepreneur, je faisais partie d’une structure d’un jury qui attribuait des frais à des entreprises. J’avais vu passer des centaines de dossiers. J’avais lu énormément de livres sur la procrastination et la productivité, etc. Je me suis dit : « Je peux vraiment les aider ». C’est comme ça que j’ai créé ma première formation « Agir et réussir » qui m’a fait passer au statut de blogueur professionnel. C’est ça qui m’a permis de passer de 300 à 3 000 euros par mois. Et ensuite, de 3 000 à 14 000 euros par mois de chiffre d’affaires parce que j’ai créé un véritable produit qui aidait concrètement mon audience à résoudre leurs problèmes les plus frustrants, les plus importants et qui ensuite allait plus loin tout simplement que les cinq parties du blog (0 :06 :13) puisque c’était quelque chose de très structuré, qu’on pouvait écouter au format audio de partout, où il y avait des échanges. J’avais organisé des conférences comme ça avec les membres pour m’assurer de leur suivi. Il y avait vraiment beaucoup de plus par rapport au blog, et c’est vraiment eux qui m’ont dit : « Voilà ce qu’on veut Olivier. Vas-y, lance-toi, propose-nous quelque chose. »

Je veux dire, déjà j’ai gagné beaucoup plus d’argent que si, que en plusieurs années en mettant juste de la pub, et je pense que j’ai apporté beaucoup plus de valeur que si j’avais mis pendant 10 ans de la publicité vers des produits finalement qui n’étaient pas très pertinents. Enfin, Google essaie de trouver les produits les plus pertinents de manière automatique.

Alors les livres Amazon, je suis très fier. Tous les ans, je fais le bilan, je regarde combien de milliers de livres ont été vendus sur Amazon grâce à moi, et ça me rend très, très fier. Mais le fait est que les pubs, sur Adsense en général, les produits ne sont pas forcément extraordinaires ; et que je pense que j’apporte plus de valeur en vendant une formation comme ça qu’en vendant des télévisions par pub interposé où je vais gagner un euro peut-être par télé. Voilà.

Donc vendre un produit, surtout un produit, là je parle plutôt de produits d’informations mais ça marche aussi pour les produits physiques, mais vendre un produit d’information à partir d’un blog c’est juste la continuité de ce que vous faites déjà.

Si vous avez un blog qui ait une autre visée que simplement le fait de parler de votre vie, d’être une sorte de journal intime sur Internet, vous faites un blog dont le but est d’aider les gens qui vont sur votre blog, à résoudre des problèmes dans le domaine de votre blog, à aller plus loin, à changer leur manière de voir les choses. Et quand vous vendez des produits d’informations, vous faites carrément la même chose, sauf que vous allez plus loin et que vous demandez une juste rétribution pour votre travail. Donc, il n’y a pas de honte à ça. Au contraire, c’est quelque chose de très valorisant, d’excitant, qui est beaucoup plus rémunérateur pour vous et qui apporte plus de valeur au monde ; et c’est vos lecteurs, votre audience qui vont vous demander, vous dire exactement ce qu’ils veulent. Donc, tout le monde est content. Je veux dire, tout va bien dans le meilleur des mondes, il n’y a pas de problème. Evidemment, ça demande un peu plus de travail que simplement mettre des publicités sur votre blog mais c’est beaucoup plus intéressant à terme et c’est comme ça que vous pouvez vraiment faire de votre blog une véritable entreprise.

Alors, il y a des tas d’autres facteurs notamment, il faut bien choisir le domaine dans lequel vous allez vous lancer, il faut qu’il y ait un potentiel économique, etc. mais c’est vraiment la clé pour que votre blog devienne une véritable entreprise et donc gagne un chiffre d’affaires d’entreprise réel quoi.

Parmi mes élèves qui ont suivi ma méthode, il y a des personnes qui gagnent 50 000, 100 000 euros par an. Même Laurent Breillat de « Apprendre la photo » qui est à 350 000 euros par an. Tout ça, en vendant des produits numériques. Et on peut aussi faire ça en vendant des produits physiques.

Par exemple, il y a Benoit et Geoffrey du blog « Bonne gueule ». Donc, c’est un blog sur la mode, sur comment bien s’habiller pour les hommes. Je les ai interviewés il y a quelque temps. On m’a dit récemment qu’ils ont fait 500 000 euros de chiffre d’affaires et ça vient essentiellement de produits physiques qu’ils vendent. Alors, ils vendent aussi des livres, des formations, etc. mais il y a des produits physiques, des jeans, des chemises, des vêtements qu’ils vendent à leur audience et ils les vendent avec des taux de transformation qui sont infiniment supérieurs à ce qu’on pouvait avoir sur un site e-commerce classique. Donc, ça montre… Voilà. Le pouvoir d’un blog, c’est d’apporter de la valeur aux gens et du coup de créer une relation avec eux, d’avoir un lien plus humain, plus direct que entre une entreprise normale et ces personnes-là. Et voilà, de générer une liste email, de vraiment créer une sorte de plateforme, un cercle vertueux, une relation avec eux et derrière, vous proposez des produits qui les aide vraiment. De toute façon, les gens qui ne sont pas intéressés ne vont pas l’acheter. Donc où est le problème ?

Et puis voilà, offrez toujours une garantie satisfait ou remboursé de trente jours, c’est ce que je fais moi. Comme ça, les gens qui achètent et qui sont déçus, ils demandent le remboursement et puis, vous restez bons amis. Il n’y a pas besoin de créer des tensions inutiles, surtout que si vous faites un bon produit, il y aura très, très peu de demande de remboursement.

Donc voilà, c’est ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui : Pourquoi c’est intéressant et important de proposer vos produits quand vous êtes un blogueur ? Pourquoi ça vous amène à un autre niveau en termes de chiffre d’affaires ? Pourquoi c’est quelque chose de totalement éthique qui apporte de la valeur au monde, et que tous les blogueurs qui font de la pub en se disant je ne suis pas un méchant capitaliste, en fait, ben ils se fourrent complètement le doigt dans l’œil. C’est juste une erreur de raisonnement pour moi parce que quand on met de la pub, de toute façon, c’est juste qu’on met toujours en avant des ventes. Il y a toujours des ventes qui vont se produire grâce à notre blog sauf qu’on n’est pas la personne qui va mettre la vente en place au final. Enfin, c’est nous qui pouvons apporter plus de valeur à notre audience, donc c’est à nous de faire en sorte de vendre ces produits-là et de recommander des produits qu’on a vraiment testé.

Donc voilà, c’est ce que j’ai voulu partager avec vous aujourd’hui. Merci d’avoir suivi cette vidéo. Comme d’habitude, pour suivre les prochaines, vous cliquez sur le petit bouton qui se trouve ici en haut à droite. Comme d’habitude, j’ai aussi besoin de votre feedback. Si vous avez aimé, cliquez sur « J’aime » juste en-dessous et partagez la vidéo. Si vous n’avez pas aimé, et bien cliquez sur « Je n’aime pas », et ne la partagez pas.

Merci et à demain pour la prochaine. Au revoir.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂