2 exercices pour BOOSTER votre cerveau

http://www.habitudes-zen.fr/ pour d’autres articles sur l’art d’être plus heureux et plus zen 🙂

Je partage avec vous aujourd’hui 2 exercices pour booster votre cerveau, et qui n’ont rien à voir avec ces jeux vidéos qui prétendent pouvoir vous rendre plus intelligents 😉

Je parle notamment de sport et de méditation 😉

Parmi les nombreuses études scientifiques disponibles sur la méditation, voir les nombreuses études réalisées par Harvard : http://news.harvard.edu/gazette/?s=meditation, les résultats de 20 ans d’études par le ministère américain de la santé : http://www.tmeducation.org/research-national-institutes-of-health

Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents

http://youtu.be/hWzvKr6ypSg

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo “2 exercices pour BOOSTER votre cerveau” :

 

Bonjour, ici Olivier Roland et bienvenue dans cette nouvelle vidéo.

Alors, je me trouve actuellement – comme ça ne se voit pas – à Durango, dans le Colorado et je veux profiter de cette vidéo pour partager avec vous deux exercices pour entretenir votre cerveau.

D’abord, pourquoi entretenir son cerveau ?

Pour comprendre l’intérêt de ça, je vais tout simplement vous demander de faire un petit exercice interactif. Vous allez tout simplement mettre votre bras comme ça, juste en-dessous de votre nez, et vous allez vous sentir. Alors évidemment, si vous avez un blouson, ça ne marche pas, mais sentir votre peau directement. Donc au niveau du poignet, ça marche aussi. Allez-y, faites-le, ce n’est pas pour rigoler.

Ok. Est-ce que ça sent bon ? Est-ce que vous avez senti une odeur désagréable ?

Normalement, si vous faites partie de la très grande partie des gens qui se lavent, et bien, ça sent très bon. Et pourquoi ça sent bon et ça ne sent pas, et ce n’est pas plein de poussière, que ça n’a pas une odeur désagréable ? Tout simplement parce que vous prenez soin de votre corps tous les jours. Tous les jours, vous le lavez. En tout cas, régulièrement. Vous brossez les dents, etc. et ça vous permet d’avoir une hygiène qui est tout à fait correcte et qui fait que vous avez une bonne odeur.

Et ça, on est très, très nombreux à avoir intégré l’importance de l’hygiène alors qu’il y a peut-être deux ou trois siècles, ça n’aurait pas été le cas. Très peu de gens se lavaient régulièrement. Ils ne se lavaient pas les dents avec des dentifrices, etc.

Et le truc c’est qu’on est encore très peu nombreux à avoir compris l’importance d’avoir une hygiène pour notre esprit, pour notre cerveau. Et je pense que d’ici deux à trois siècles, ce sera peut-être aussi répandu qu’aujourd’hui le fait de se laver et de prendre soin de son hygiène. Prendre soin de son hygiène mentale, c’est aussi extrêmement important et c’est pour ça que je voulais partager avec vous deux exercices très, très simples pour prendre soin de l’hygiène de son cerveau.

Donc là, le premier exercice, c’est tout simplement la méditation. Là quand je me suis levé ce matin alors que pourtant, j’étais pas mal en décalage horaire, j’ai été tenté comme je ressens cette tentation régulièrement de regarder des choses sur mon ordinateur, de regarder les dernières statistiques de mes vidéos Youtube, – Merci d’ailleurs à ceux qui ont rejoint la chaîne récemment. On n’est pas loin d’atteindre les 850 000 vues, il me semble. Donc waouh, ça fait vraiment plaisir, merci ! – d’aller éventuellement vérifier mes emails, ce genre de chose.

Mais, j’ai résisté à cette tentation. Et à la place, j’ai fait une séance de méditation d’une vingtaine de minute, guidée.

La méditation, j’ai déjà fait une vidéo sur ce sujet. Je ne vais pas m’étendre dessus plus que ça mais il faut savoir déjà que un, la méditation c’est une pratique qui est compatible avec absolument toutes les religions ou même avec l’absence de religion. Donc, même si vous êtes un athée farouche à 2000%, vous pouvez quand même pratiquer la méditation parce que la méditation en elle-même est complètement agnostique. Elle peut complètement s’intégrer à une démarche spirituelle par n’importe quelle religion et elle peut aussi être pratiqué par des gens qui sont complètement rationnels et qui pensent qu’ils sont athées.

Et ça a été prouvé par A+B, par de très nombreuses recherches que la pratique régulière de la méditation, et ne serait-ce quand je dis régulière, c’est cinq minutes par jour, ça suffit déjà à avoir pas mal de bénéfices. Donc, c’était prouvé par A+B que méditer régulièrement, ça apporte de nombreux bénéfices. Ça permet déjà d’augmenter notre capacité à nous concentrer, à rester focaliser sur une tâche bien précise plutôt que de se laisser distraire par nos pensées, par les distractions externes. Ça diminue le stress. Ça diminue la tension artérielle. Donc, c’est très bon pour les hyper tendus. Ça booste le système immunitaire. Ça a énormément d’effets bénéfiques. Je vous ai mis quelques études juste en-dessous qui parlent de ça parce que quand je vais faire ce genre de truc, je préfère toujours qu’il soit appuyé, pour vous montrer que je ne sors pas ça de mon chapeau.

Et voilà. Le simple fait de méditer cinq minutes par jour, ça suffit à apporter tous ces bénéfices. Et c’est vraiment une pratique d’hygiène mentale qui est extrêmement importante, extrêmement facile à mettre en place dans sa vie et qui ne demande pas tant d’efforts que ça. Alors, si vous méditez vingt minutes par jour, vous allez avoir plus de bénéfices que si vous en méditez cinq. Mais méditer cinq minutes par jour, ça vous donne déjà tellement de bénéfices par rapport au fait de ne pas pratiquer, que ça serait vraiment dommage de ne pas le faire.

Alors, par quoi commencer ?

Le plus simple pour méditer, c’est tout simplement de vous asseoir sur une chaise ou vous pouvez vous mettre en position, en tailleur, dans la position de méditation du lotus et vous allez fermer les yeux, prendre une grande inspiration de plusieurs secondes. Expirer très lentement. Faire cinq, six inspirations, expirations comme ça pendant une minute on va dire. A peu près, dix secondes d’inspiration ; dix secondes expirations. Ça va vous détendre un petit peu. Ça va vous permettre de vous recentrer un petit peu sur vous-même. Et après, vous allez vous concentrer sur votre respiration.

Vous pouvez continuer à faire des respirations profondes ou reprendre une respiration plus normale. Mais vous allez porter le centre de votre attention sur votre respiration. Donc, le flux d’air qui rentre dans votre nez et qui en sort. Si vous avez le nez bouché, évidemment vous vous concentrez sur la bouche.

Vous pouvez essayer de vraiment vous concentrer pleinement sur le simple fait de respirer. Vous pouvez, je ne sais pas, essayer de ressentir par exemple : quand vous inspirez, l’air est plus frais que quand vous expirez puisque c’est normal. L’air a été réchauffé par votre corps quand vous expirez. Donc, vous pouvez sentir la différence. Quand vous inspirez, l’air est frais. Quand vous expirez, l’air est un peu chaud. Et le but, c’est de faire en sorte de maintenir cette concentration sur la respiration.

Et vous allez voir que surtout au début, ce n’est vraiment pas si facile que ça. Un exercice très simple que vous pouvez faire c’est de compter jusqu’à dix. C’est-à-dire que vous inspirez, vous comptez 1. Vous expirez, vous comptez 1. Vous inspirez, vous comptez 2. Vous expirez, vous comptez 2. Vous inspirez, vous comptez 3, etc. Et le but, c’est que vous montiez à 10 et que vous redescendiez à 0 sans que votre attention se soit portée sur autre chose. Vous allez voir que ce n’est pas si facile que ça parce qu’on a énormément de pensées qui nous traversent à propos de tas de choses, les problèmes du quotidien. On pense au futur. On pense à des milliards de choses. Et bien, vous allez voir que ça ne va pas être si facile de maintenir votre concentration.

Si à un moment dans l’exercice, vous vous rendez compte que vous vous êtes laissé emporter par vos pensées, ce n’est pas grave, ne vous en voulez pas. Il ne faut pas vous en vouloir, c’est tout à fait logique, c’est tout à fait normal. Ça arrive à tout le monde. Vous reprenez simplement de zéro. Et le but c’est d’arriver à monter à dix, à descendre à 0, sans que vous soyez laissé emporter par le flux de vos pensées.

Voilà un exercice de méditation. Et quand vous avez réussi à faire ça, quand vous arrivez à faire ça de manière régulière, vous passez à vingt. Et après carrément à arrêter de compter. Vous allez voir que quand on arrête de compter, c’est beaucoup plus dur parce que quand on compte, on donne à notre cerveau quelque chose à faire. Donc, il a moins tendance à s’éparpiller. Tandis que quand on se concentre juste sur la respiration, c’est beaucoup plus difficile parce que tout simplement, comme il n’a pas de show ou de tâche mentale à faire, il va avoir tendance à faire des milliards de choses.

Bon, ça, c’est juste un exercice parmi d’autres. Il y en a des millions d’exercices possibles en méditation. Mais c’est vraiment un des plus simples que vous pouvez faire pour démarrer. Moi, je vous encourage vraiment dès que vous avez terminé cette vidéo à faire ça.

Essayez ! Asseyez-vous tranquillement sur une chaise. Mettez-vous en position du lotus et puis, essayez ce simple exercice.

Et la clé dans la méditation, ce n’est pas de faire une séance d’une heure tous les X jours. C’est de faire une séance de quelques minutes tous les jours de manière régulière. C’est ça qui vous amène le plus de bénéfices.

Voilà, le premier exercice pour entretenir l’hygiène de votre cerveau, de votre esprit.

Le deuxième exercice pour entretenir l’hygiène de votre esprit, c’est tout simplement – et là, je pense que je ne vous apprends rien – de faire du sport. On sait que là, les bénéfices d’une pratique régulière du sport ont été prouvés, reprouvés et re-reprouvés. Donc, je ne vais pas m’étendre là-dessus. Faites juste attention parce qu’on pense toujours : Ok, si je fais n’importe quel sport à n’importe quelle intensité, c’est toujours bon. Ce n’est pas forcément vrai.

Par exemple, si vous faites des sports à impacts de manière régulière pendant longtemps, ça peut avoir des effets négatifs. Donc, les sports à impacts, c’est quoi ? C’est tout simplement les sports du genre footing, du genre tennis, du genre boxe. A chaque fois que vous avez un impact de votre corps sur quelque chose, en l’occurrence, quand vous faites du footing, vous avez un impact de vos pieds sur le sol. Et le problème c’est que des millions d’impacts comme ça sur plusieurs années, ça peut avoir du négatif sur notamment sur vos articulations.

Je ne suis pas médecin donc, je ne vais pas m’étendre sur le sujet. Mais il faut faire attention au type de sport que vous pratiquez. Il vaut mieux pratiquer des sports sans impact comme la natation, le vélo, etc. puisque ça préserve vos articulations.

Donc pratiquer, allez, un sport pendant 15 à 20 minutes tous les jours, le matin, juste après la méditation ou par exemple juste avant, c’est une excellente habitude puisqu’au-delà des bénéfices physiques, vous avez évidemment les bénéfices mentaux qui sont extrêmement importants. On sait que les gens qui pratiquent régulièrement des sports sont plus concentrés, moins stressés, plus heureux, ils ont plus confiance en eux. Il y a vraiment, vraiment, énormément d’avantages. Donc, voilà.

C’est ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui : Deux exercices pour entretenir l’hygiène de votre cerveau. Dites-vous voilà : « J’entretiens mon hygiène corporelle tous les jours et si je ne faisais pas, qu’est-ce qui se passerait ? »

Voilà, vous seriez sale, vous seriez couvert de crasse, vous auriez une mauvaise odeur et les autres vous trouveraient un peu repoussant. Vous-mêmes, vous vous trouverez sans doute repoussant.

Mais alors, posez-vous la question : « Si je m’occupe de l’hygiène de mon corps, pourquoi je ne m’occupe pas de l’hygiène de mon cerveau parce que c’est exactement la même chose ? »

Si vous ne vous occupez pas de l’hygiène de votre esprit, vous allez avoir le même problème c’est-à-dire votre esprit va s’encrasser. Il va avoir une « mauvaise odeur », il va être encombré de tas de choses inutiles qui ne sont pas très jolis et qui l’empêche de fonctionner de manière optimale.

C’est ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui. Merci d’avoir regardé cette vidéo. Comme d’habitude, j’ai besoin de votre feed-back. Si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur « J’aime » juste en-dessous et puis partagez-la. Si vous n’avez pas aimé, cliquez sur « Je n’aime pas » et ne la partagez pas. Et pour suivre les prochaines vidéos, vous cliquez sur le petit bouton ici, qui se trouve en haut à droite de la vidéo.

Merci et à demain pour la prochaine vidéo. Au revoir.

Découvrez Claire de Buttet qui s’est fait repérée par un psychiatre connu et un auteur célèbre grâce à son blog qui l’a créé suite à son inscription à la formation Blogueur Pro.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂