Y a t-il des entrepreneurs DYNAMIQUES en France ? Ma RÉPONSE à Sébastien

Aujourd’hui je partage une vidéo un peu spéciale puisqu’il s’agit d’une réponse à une vidéo que Sébastien, un entrepreneur français, a tourné.

Voici nos deux vidéos pour que toutes les personnes qui le souhaitent puissent se faire leur propre opinion :

– Ma vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=76v-Aeg0wok

– La vidéo de Sébastien : https://www.youtube.com/watch?v=7w0ycRdaN8Q

L’article dont je parle dans la vidéo et qui montre que le Brésil est juste derrière la France en terme de PIB et nous rattrape rapidement (5% de croissance contre 1,1% pour nous) : http://www.journaldunet.com/economie/magazine/classement-pib.shtml

https://www.youtube.com/watch?v=A2rCksxLviw

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo « Y a t-il des entrepreneurs DYNAMIQUES en France ? Ma RÉPONSE à Sébastien » :

Bonjour ici Olivier Roland et bienvenue dans cette nouvelle vidéo.

Alors, je me trouve actuellement à Rio de Janeiro au Brésil. Vous pouvez voir derrière moi le Pan de Azúcar qui est un des endroits les plus connus de Rio, et cette vidéo est un petit peu spéciale puisqu’il s’agit d’une vidéo de réponse à Sébastien le marketeur français.

En fait, Sébastien a publié une vidéo intitulée « Y a-t-il des entrepreneurs dynamiques en France ? » tournée lors de son dernier évènement, dans laquelle il a dit quelque chose qui m’a plutôt interpellé. Et du coup, et bien plutôt que de le citer ou le résumer, et donc de déformer ses propos, je vous montre tout de suite un extrait de sa vidéo.

« Bonjour, je suis Sébastien le marketeur français et je fais cette petite vidéo parce qu’hier, je suis tombé sur une vidéo de mon ami Olivier Roland qui était à l’étranger dans un séminaire en train de dire : c’est vraiment dommage en France, il y a des évènements mais il n’y a pas de séminaire dont celui auquel participent des entrepreneurs qui bougent, des entrepreneurs qui sont dans une super dynamique, en apprenant du marketing pour développer leur entreprise. Donc, je fais cette petite vidéo parce que je pense qu’Olivier a tort. »

Il précise également dans la description de la vidéo et dans un email qu’il a envoyé à sa liste que « Une vidéo a été publié que les web entrepreneurs français qui déplorent que les entrepreneurs ne se bougent pas et qu’il n’y a pas de dynamique francophone qui nous pousse à aller de l’avant. »

Alors, comme je suis personnellement extrêmement investi pour aider les entrepreneurs et que j’ai répété maintes et maintes fois que je considère les entrepreneurs comme des héros. « Je vous fais une chaîne sur, c’est ce que j’explique en fait dans cette vidéo. Mon objectif c’est d’aider les entrepreneurs à, parce que je pense que les entrepreneurs, c’est vraiment des héros, c’est des gens qui apportent énormément de valeur à notre société. » Je ressens le besoin aujourd’hui de répondre à Sébastien.

Sébastien, j’ai beaucoup de respect pour toi mais en l’occurrence, tu as mal compris ce que j’ai dit dans ma vidéo. Je n’ai pas dit « que les entrepreneurs français ne se bougent pas » ni « qu’il n’y a pas de dynamique francophone qui nous pousse à aller de l’avant », voici très exactement ce que j’ai dit : « J’ai voulu vous faire cette petite vidéo tout simplement pour vous montrer que je dis toujours qu’on est un petit peu en retard en France par rapport aux Etats-Unis. Mais regardez un petit peu la salle ici, c’est une salle juste énorme en fait là à l’évènement de lancement orchestré du Brésil qui était donc organisé par Erico Rocha. Vous avez déjà eu l’occasion de le voir deux fois sur cette chaîne. Et bien, il y a 1500 personnes qui sont venues. 1500 personnes.

Alors, c’est absolument énorme par rapport aux évènements qu’on a l’habitude de voir en France. Je crois que le plus gros évènement auquel j’ai assisté de vraiment marketing Internet, c’était un évènement, je ne sais pas il y a peut-être 400 personnes. Voilà juste pour, quand j’avais vu ça, je me suis dit : c’est dingue quand même. C’est fou qu’en France, on ait toujours comme ça un train de retard sur d’autres pays. Pareil, quand je suis allé à Moscou, il y avait 1000, 1500 personnes comme ça. Et voilà, toutes ces personnes, c’est des gens qui soit ont déjà un business, soit qui veulent créer un business sur Internet. Le Brésil, c’est vraiment un pays qui bouge vraiment beaucoup. Et ça fait vraiment, vraiment plaisir de voir ça et ça m’inspire beaucoup.

Donc voilà, une petite vidéo sans prétention pour vous montrer un petit peu l’ambiance, pour aussi, vous avez compris le message, se dire : il faut quand même se bouger un petit peu les fesses. Et puis voilà. Je veux dire, la Russie et le Brésil, ils sont capables d’organiser des évènements aussi gros. Alors, c’est vrai que le Brésil a un marché plus important. La Russie aussi que la France seule, ou même la francophonie. Mais il y a aussi un pouvoir d’achat qui n’est pas le même au Brésil clairement. En Russie, je ne pense pas non plus. Et voilà, je veux dire, les pays francophones occidentaux sont extrêmement riches, donc il n’y a pas de raison pour qu’on ne puisse pas faire des évènements comme ça. Alors vous allez me dire : Oui, mais qu’est-ce que t’attends Olivier ? C’est bien que tu nous fais des vidéos, mais vas-y, fais-le cet évènement ! Ce n’est pas faux, mais bon, c’est vrai que ce n’est pas trop mon objectif d’organiser des évènements parce que justement, je trouve que ce n’est pas vraiment compatible. C’est beaucoup énormément de travail et ce n’est pas vraiment compatible avec le style de vie que j’ai choisi. Voilà. Faire des choses, ça implique parfois de faire des sacrifices. Donc du coup ce que je fais, ma démarche 20/80, c’est de participer aux évènements des autres puisqu’il n’y a rien à organiser. En fait, j’ai tous les avantages sur les inconvénients. Enfin, presque tous les avantages sur les inconvénients. Donc, c’est sympa. Mais voilà, je lance le message en tout cas de se dire : hey ! Il y a plein de pays dans le monde qui sont en train de se bouger grave et le Brésil est dans le top 10 au niveau du PIB. La Russie, je ne sais plus, mais je crois que ce n’est pas très loin. Et je suis certain que le Brésil va finir par dépasser la France si on ne se bouge pas carrément, carrément les fesses. »

Bref, je n’ai pas dit qu’il n’y a pas d’entrepreneurs qui se bougent en France. Ce que je dis, c’est qu’il y en a moins qu’au Brésil et que j’ai ressenti davantage de dynamisme au Brésil. De plus, je ne dis pas que les entrepreneurs français ne se bougent pas. Au contraire, je pense qu’ils se bougent énormément, juste que je ressens un petit peu moins de dynamisme en France par rapport à d’autres pays et que, on a moins cette mentalité d’entrepreneuriat qu’on retrouve au Brésil ou en Russie ou aux Etats-Unis, et dans beaucoup d’autres pays.

Dans ta vidéo, tu montres une salle de 400 personnes qui ont payé environ 20 euros pour venir, soit le prix de ton livre puisque tu offrais une place à ton séminaire pour tous ceux qui avaient acheté ton livre. Dans ma vidéo tournée à Sao Paulo, je montre 1500 personnes qui ont toutes payés entre 5 000 et 7 000 reais, soit au taux d’aujourd’hui entre 1 490 et 2 086 euros pour à la fois acheter une formation et venir à cet évènement.

Je veux dire, qu’est-ce qui est le plus difficile à réaliser entre d’un côté un évènement de 400 personnes à 20 euros la place et d’un autre côté, un évènement de 400 personnes à 1 500 euros la place ? Et au-delà de ça, qu’est-ce qui est le plus difficile à réaliser entre un évènement de 400 personnes à 20 euros la place ou un évènement de 1500 personnes qui ont toutes payées entre 1 500 et 2 000 euros la place ?

Bref, cqfd Sébastien, ta vidéo ne fait que conforter ce que je dis dans la mienne. Non ?

Cela dit, je tiens à préciser que j’adore les entrepreneurs français. Et que le but de la vidéo que j’ai tourné à Sao Paulo, comme à peu près tout ce que je fais, est de « réveiller les consciences » pour, à mon échelle, essayer de faire bouger les choses et d’insuffler en France cette mentalité d’entrepreneur qui, je pense, nous fait cruellement défaut.

Sur ce point, je pense que nous partageons le même combat. Je te demanderai donc à l’avenir quand tu cites quelqu’un et en particulier devant 400 personnes et en vidéo, et quand tu envoies un mail à ta liste, de faire attention à ce que tu aies bien compris ce que cette personne dit et à ne pas lui attribuer des propos qu’elle n’a jamais prononcé.

De plus, tu n’as pas pris la peine de mettre un lien en dessous de ta vidéo vers la mienne pour permettre à tous ceux qui l’auraient souhaité d’aller voir aux sources, quel est vraiment le message que j’ai communiqué. Ce que je ne trouve pas très fair-play. Pour ma part, j’ai mis en dessous de cette vidéo un lien vers nos deux vidéos pour permettre à tous ceux que ça intéresse d’aller se faire leur propre avis. Encore une fois, nous partageons le même combat. Et je te félicite pour avoir réussi à organiser cet évènement de 400 personnes qui, clairement, fait bouger les choses et contribue à insuffler cet état d’esprit d’entrepreneur en France.

Un récent article du journal du net que je partage également juste en dessous de cette vidéo montre qu’aujourd’hui, le Brésil est juste derrière la France en termes de PIB et qu’il nous rattrape rapidement puisque le Brésil a une croissance de 5% alors que la France a seulement une croissance de 1,1%. Je pense donc qu’il est temps de se bouger les fesses parce que le monde change et que la France a besoin d’entrepreneurs. Tu es certainement bien placé pour faire le premier évènement de web marketing en France qui rassemblera 2 000 personnes et pour montrer aux brésiliens ce que c’est que d’organiser un véritable évènement et en tout cas, c’est tout le mal que je te souhaite. Sur ce, j’espère que tu consacreras toute ton énergie et tes ressources à l’avenir pour faire du bon boulot comme tu sais si bien le faire plutôt que de défendre des positions qui n’existent pas en attribuant des paroles qui n’ont jamais été prononcées à des personnes qui partagent le même combat que toi. Merci encore pour tout ce que tu apportes, parce que je tiens à le préciser, et continue le bon boulot. Salut.

Alors pour ceux qui regardent encore cette vidéo, une parenthèse sur justement dans l’art de répondre quand on vous met en cause. Quand vous avez une personne qui n’est pas un hater, qui n’est pas dans une critique où on sent vraiment l’envie de démolir, l’envie de casser et que au contraire, c’est une personne à la limite que vous respectez, mais qui vous met en cause publiquement et en interprétant mal vos propos, en ayant mal compris quelque chose alors que vous avez dit l’inverse, ou vraiment quelque chose de différent. Je pense qu’à un moment, il faut répondre de manière posée, de manière claire en mettant en avant les faits parce que ben voilà, on ne sait jamais. Cette interprétation qu’a faite cette personne qui n’est pas ce que vous avez voulu dire, à partir du moment où elle a été émise publiquement et là en l’occurrence devant 400 personnes et en vidéo et à une liste email de plusieurs milliers, sur une dizaine de milliers de personnes, et bien je pense qu’il faut justement répondre pour éviter ensuite que ça se répande trop et que il y ait comme ça une mauvaise interprétation de ce que vous voulez dire qui se répande.

Voilà. A un moment, il faut savoir répondre de manière courtoise mais ferme en mettant en avant les faits, et c’est ce que je vous recommande de faire si ça vous arrive aussi.

Donc, l’appel à l’action de cette vidéo cette fois-ci, ce sera tout simplement : si comme moi, vous pensez qu’il y a quelque chose à faire en France, qu’il faut souffler un petit peu le vent à l’entrepreneuriat, toutes ces braises là qui demandent à juste à prendre flamme, juste une petite brise pour prendre flamme, et bien rejoignez-moi, rejoignez Sébastien, rejoignez toutes ces centaines, ces milliers d’entrepreneurs qui font bouger les choses en France soit en montrant l’exemple, soit aussi en enseignant aux autres comment faire.

En tout cas, merci d’avoir regardé cette vidéo, à demain pour la prochaine. Au revoir.

Et pour tous ceux qui ont regardé la vidéo jusqu’au bout, je vous fais une petite surprise puisque je me trouve actuellement à côté du Christ Rédempteur et regardez un petit peu, il y a actuellement le soleil qui se couche derrière le Christ Rédempteur. Donc, je vous laisse sur ces belles images et je vous dis : Merci d’avoir regardé cette vidéo, et à demain pour la prochaine vidéo. Au revoir.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂