Quand faire intervenir des AFFILIÉS pour BOOSTER votre business ?

► Obtenez gratuitement mon livre « Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog » en cliquant ici ! 🙂
<a href= »http://olivier-roland.tv/livre-offert » target= »_blank » rel= »nofollow »>http://olivier-roland.tv/livre-offert

– La vidéo « Faut-il DONNER ses produits à ses AFFILIÉS ? (Comment MOTIVER vos affiliés) » :
https://www.youtube.com/watch?v=G3QtYVapQ1M&list=UUvq4sennWMM5hxDKfxIoojg

Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
http://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

https://www.youtube.com/watch?v=A2k-rAnrlnI

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo « Quand faire intervenir des AFFILIÉS pour BOOSTER votre business ? » :

Bonjour, ici Olivier Roland. Je suis toujours à Barcelone où là, le temps s’est un peu couvert.

J’aimerais partager avec vous une question qui est fondamentale à un moment ou à un autre dans votre développement : A quel moment faire intervenir des affiliés pour promouvoir ses produits ?

Vous connaissez sans doute ce que c’est que l’affiliation.

C’est le fait de donner une commission de ventes pour tous les clients qui ont apporté d’autres personnes.

C’est une des manières les plus simples et efficaces de booster votre business, de l’amener à des nouveaux sommets parce que sur Internet, quand on fait des conversions de 5%, c’est considéré comme énorme.

Si vous avez 1000 personnes qui visitent votre page de vente par exemple et que vous faites 50 ventes, vous êtes déjà très contents.

C’est-à-dire que 95% des gens ne vous achètent rien pour des tas de raisons. L’une d’entre elles, c’est que le produit peut éventuellement les intéresser, mais ils ne sentent pas trop votre personnalité, ils n’ont pas une super connexion avec vous. C’est normal, on ne peut pas plaire à tout le monde.

D’un autre côté, vous avez des partenaires qui sont dans la même situation que vous, qui ont des prospects dans leurs listes. Ils ont un taux de conversion maximum de 5% en général. Et du coup, ils se retrouvent avec 95% de gens qui ne leur achètent rien.

Dans ce cas-là, ils peuvent envoyer ces 95% de gens vers vos produits et vous pouvez faire pareil. Donc, ça permet à tout le monde de développer son business de manière beaucoup plus importante que si chacun restait dans son coin.

Maintenant, la question c’est : à quel moment dans la vie de l’entreprise, du business, on fait intervenir les partenaires ?

Il y a un point fondamental qu’il ne faut pas oublier : quelle est cette fameuse étape avant laquelle il ne faut pas demander aux partenaires de promouvoir ?

C’est tout simplement quand vous avez validé que votre produit intéresse réellement votre audience et que vous l’avez vendu.

Il n’y a rien de pire parce que ça arrive à tous les entrepreneurs, même parfois en se basant sur les sondages. Le sondage permet de diminuer les risques, mais il y a toujours le risque qu’on sorte un produit qui n’intéresse pas vraiment les gens.

Et quand on fait tout un lancement ou une promotion pour vendre un produit et que derrière, ça ne se vend pas, quand on est tout seul, c’est un échec. A la limite, personne ne sait et vous pouvez embrayer dessus en tirant parti des feedbacks que vous avez reçus pendant cette période de lancement ou de promotion. Et derrière, soit améliorer le produit, soit améliorer l’offre, soit carrément changer pour offrir quelque chose qui intéresse les gens.

Mais si vous avez des partenaires qui vous ont promu, là, ça pose problème parce qu’ils ont investi du temps, de l’énergie, peut-être un peu d’argent dans la promotion de vos produits et derrière, ça ne s’est pas vendu. Ils ont eu absolument zéro retour et ça va tout simplement flinguer votre relation avec eux, surtout si c’est la première fois qu’ils vous promeuvent.

C’est vraiment quelque chose à éviter. Vous ne devez demander à des partenaires de vous promouvoir que sur des produits dont vous avez testé le fait qu’ils se vendent bien.

Comment tester ?

Si vous faites des lancements orchestrés, le premier lancement est un lancement interne sans aucun partenaire, avec juste vous et votre audience.

Ensuite, je vous recommande également de faire des webinars. Ça permet de tester l’intérêt réel des gens en vendant votre produit avant qu’il existe, tout simplement en proposant d’acheter le produit en pré-commande. C’est à la fois légal et éthique, ça ne pose absolument aucun problème.

En mettant en place différentes techniques, vous pouvez aussi faire des ventes flash pour vendre votre produit par vous-même.

Une fois que vous avez un produit qui s’est vendu tout seul et que vous avez des chiffres à donner à vos partenaires en disant : j’ai promu sur autant de personnes, ça s’est converti à autant, là vous pouvez demander à vos partenaires de promouvoir parce que vous avez grandement diminué les risques que votre lancement fasse un flop.

Ça ne veut pas dire que le succès est garanti à 100%. Ça peut se vendre avec votre audience et pas avec celle de vos partenaires, c’est possible. Mais le risque est fortement diminué.

Donc, retenez bien ça : ne demandez jamais à des partenaires de vous promouvoir avant d’avoir validé vous-même l’intérêt de l’offre.

Et même si vous avez dix ans d’expérience et qu’il y a déjà des partenaires qui vous ont promu 15 fois, 20 fois sur d’autres produits, testez toujours l’intérêt d’un nouveau produit avant de demander aux partenaires de vous promouvoir.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂