Pourquoi la FRANCE est un verre à 90% PLEIN

Aujourd’hui je partage avec vous pourquoi la FRANCE est un verre à 90% PLEIN… et pourquoi il faut arrêter de se plaindre ! 🙂

► Obtenez gratuitement mon livre « Soyez Zen et Heureux » en cliquant ici ! 🙂
http://olivier-roland.tv/zen-et-heureux-offert

Je parle notamment de mon expérience dans des pays comme l’Inde, la Thaïlande ou les Philippines pour comparer leurs problèmes avec les problèmes que nous avons en France… autant dire que la manière dont nous vivons nos problèmes ne nous fait pas vraiment briller !

Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
http://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

https://www.youtube.com/watch?v=PRlgJDrYPwk

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo « Pourquoi la FRANCE est un verre à 90% PLEIN » :

Bonjour, ici Olivier Roland. Bienvenue dans cette nouvelle vidéo.

Alors ce que j’aimerais partager avec vous aujourd’hui, c’est quelque chose de simple. Ça va être une vidéo courte. C’est que voilà, vous savez que je fais une diète médiatique et que je fais très attention à justement de ne pas écouter les news à la radio, ne pas lire les journaux, ne pas regarder les news à la télé, et qu’à la place, puisque je considère qu’en fait, c’est comme de la malbouffe, c’est comme si on s’empiffrait d’hamburger du matin au soir pour notre esprit. Et à la place, je choisis de mettre des aliments sains dans mon esprit, donc des livres, des blogs passionnants qui m’aident à avancer, qui m’aident à progresser, qui m’aident à créer plus de valeur pour moi et pour les autres. J’estime que ça apporte d’avantage au monde que justement de se renseigner par rapport à tout ce qui se passe de mauvais.

Mais bon, parfois ça m’arrive de jeter un œil. Par exemple notamment quand – je ne sais pas moi – je prends le train et qu’il y a un journal qui est à la place où je m’assis. Parfois, je jette un œil ou deux. Et je suis toujours atterré finalement par la manière dont les médias français retranscrivent l’information nationale. A les entendre, on croirait que tout va mal dans notre pays, que c’était beaucoup mieux avant, qu’on va droit à la catastrophe, que c’est la crise, que blablabla, que blablabla, que il y a plein d’emplois qui sont perdus, et tout ça. En même temps, les journaux quelque part, ils font ce qui touche le plus les personnes, ce qui fait que les gens achètent parce que notre cerveau est tablé pour être comme ça, un petit peu hypnotisé par les news négatives. C’est normal. Quand vous vivez en tribu à l’époque de la préhistoire, il fallait être très, très attentif à toutes les choses négatives qui nous arrivaient parce que ça pouvait mettre en cause directement notre survie.

Evidemment aujourd’hui, ce n’est plus du tout le cas mais on a gardé ces réflexes primitifs. Donc voilà, notre cerveau est tout le temps comme ça, en mode alerte, quand il entend des news négatifs. Et on est beaucoup plus intéressé naturellement par ce qui est négatif que par ce qui est positif malheureusement.

Néanmoins, donc ces médias quelles que soient leurs raisons font ceci. Et moi, ça me sidère parce que je veux dire, j’ai quand même fait pas mal de voyages depuis quelques années. Je suis allé dans des pays où en comparaison, la France est un véritable paradis. Je veux dire, toutes les personnes qui ont été en Inde ont pu à la fois être incroyablement charmés par l’incroyable culture et puis, il y a une énorme différence culturelle qui est entre l’Inde et les pays occidentaux mais aussi horrifiées par la pauvreté, la saleté, les conditions hygiéniques déplorables qu’on peut voir dans toutes les grandes villes indiennes et le nombre de personnes qui dorment dans les rues, qui sont à moitié nues, qui sont sales et qui mangent à peine à leur faim – moi, j’ai vu des cadavres dans les rues de New Dehli quand même – savent de quoi je parle.

Et je veux dire, il suffit de faire un tour en Inde – même pas forcément en Inde mais dans un pays moins développé – pour se rendre compte que tous les problèmes qui nous semblent comme ça, en France ou en Belgique ou en suisse ou au Québec, importants sont en fait complètement dérisoires par rapport à ceux de ces pays.

Je suis allé aux Philippines, et d’une certaine manière, c’est le paradis sur terre pour nous occidentaux. Et beaucoup de Philippins finalement vivent pas trop mal mais il y a quand même énormément de choses qui sont beaucoup moins bien que chez nous et qui remettent vraiment en perspective nos problèmes.

Donc, voilà. C’est juste ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui. Il faut arrêter de voir toujours le verre à moitié vide, là en occurrence, à 10% vide. Ça me fait rigoler quand on me dit : « Ah oui, mais il y a 10% de chômage, tu te rends compte, oh là là, c’est incroyable. » Moi je leur dis à ces gens-là : « Mais attendez, 10% de chômage, ça veut dire qu’il y a 90% des gens qui bossent. » C’est quand même pas rien, non ? Pourquoi on regarde toujours les 10% vides plutôt que les 90% pleins ? Et donc, c’est une des raisons supplémentaires de voyager. Non seulement, ça nous ouvre l’esprit ; non seulement, ça nous fait quitter notre culture et découvrir des choses qui nous paraissent normales et qui sont en fait pas considérées comme normales ailleurs, et inversement les choses qu’on considère comme anormales et qui sont considérées comme normales ailleurs. Donc, de nous ouvrir l’esprit justement sur la pertinence de ces normes. Et ça nous permet aussi de relativiser nos problèmes et de s’en rendre compte qu’on a une chance incroyable d’être né dans un pays développé, avec une infrastructure aussi robuste, aussi efficace, avec une richesse si incroyable, avec un niveau de développement aussi élevé, avec sur le fait que voilà, il n’y a pas si longtemps, il y a quelques siècles en France, il y avait encore des famines qui tuaient les gens. Je crois qu’encore au XIXème siècle, il y avait des famines qui faisaient plusieurs centaines de milliers de morts en France alors qu’aujourd’hui, c’est complètement oublié et qu’il y a encore certains pays où c’est le cas. Je veux dire, en Inde, il y a des gens qui meurent de faim, et on en voit partout dans des rues. Donc, voilà.

A un moment, il faut aussi savoir apprécier notre pays, les pays occidentaux et de profiter justement de toute cette richesse qui notamment est le fruit d’un développement intellectuel génial qui s’appelle la révolution scientifique, et qui a donné à l’Europe qui était pourtant au XIIIème, au XIVème siècle un ramassis de petits Etats qui se battaient entre eux, qui étaient bien en retard par rapport à des pays comme l’Inde, la Chine ou certains pays arabes ; et qui a eu la capacité – qu’elle a utilisée en bien et en mal, soyons clairs – mais elle a eu cette capacité de dominer le monde qui lui a été donnée notamment par cette méthode scientifique qu’elle a découverte, en tout cas redécouverte et vraiment commencé à appliquer d’une manière que personne n’avait faite jusqu’à présent.

Donc, voilà. C’est tout ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui. Ayons la gratitude pour tout ce que nous avons. Sachons reconnaître que tous nos problèmes, même s’ils nous paraissent énormes sont en fait vraiment dérisoires par rapport aux problèmes de certains pays. Alors, il y en a qui me disent : « Oui, mais on s’en fout l’important qu’ils soient pauvres. L’important c’est qu’ils soient heureux. » Moi, je trouve que c’est vraiment impensif parce que franchement, quand on voit les gens mourir de faim en Inde, peut-être qu’ils sont heureux, peut-être qu’ils ont le sourire mais on ne peut souhaiter ça à personne.

A contrario, c’est vrai que quand on va dans les pays asiatiques, typiquement la Thaïlande ou les Philippines, et bien c’est vrai que les gens sont extrêmement heureux alors qu’ils sont moins que nous, d’où une raison supplémentaire pour savoir apprécier ce qu’on a. Il y a des statistiques qui montrent que la France est le pays occidental où les gens râlent le plus, ils utilisent le plus d’antidépresseurs. Mais arrêtez ! Arrêtez ! Je veux dire, allez en Inde et vous allez voir, là vous aurez peut-être de quoi déprimer. Partagez un petit peu la vie des mendiants de New Dehli, et après revenez en France et rendez-vous compte de la chance que vous avez. Il faut arrêter de déprimer comme ça. Il n’y a aucune raison de le faire. Il y a des gens qui ont beaucoup moins que nous et qui sont beaucoup plus contents de leur sort, alors il y a un moment où il faut quand même arrêter le délire. Voilà.

C’est ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui. Merci d’avoir regardé cette vidéo. Donc si vous voulez, je vous envoie mon livre « Zen et heureux » qui va justement vous donner pleins de méthodes et techniques pour être plus heureux et plus zen au quotidien. Il vous suffit de cliquer sur le lien qui apparaît ici en bas. Vous pouvez cliquer sur la couverture. Vous laissez votre prénom et votre email et donc, je vous envoie le livre immédiatement par email. Et puis comme d’habitude, j’ai besoin de votre feed-back. Donc si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur « j’aime » juste en dessous et puis partagez-la. Si vous n’avez pas aimé, cliquez sur « je n’aime pas » et puis ne la partagez pas.

Merci d’avoir regardé cette vidéo. A demain pour la prochaine. Au revoir.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂