OSEZ gagner suffisamment d’argent !

Aujourd’hui je partage avec vous un état d’esprit très important pour que vous OSIEZ gagner suffisamment d’argent !

En tout cas autant que vous apportez de valeur au monde.

C’est très important pour votre succès d’entrepreneur, et un des problèmes les plus courants qui touchent les dirigeants de TPE.

► Cliquez ici pour être prévenu gratuitement par email quand une nouvelle vidéo est publiée ! 😉
http://olivier-roland.tv/videos

La citation de Peter Thiel dans son livre « Zero to One: Notes on Start Ups, or How to Build the Future » : « Créer de la valeur n’est pas suffisant. Vous devez capturer une partie de la valeur que vous créez. »

Lire « Zero to One: Notes on Startups, or How to Build the Future » sur le Kindle : http://amzn.to/ZwcpQi
Lire plus de commentaires sur « Zero to One: Notes on Startups, or How to Build the Future » sur Amazon : http://amzn.to/1wQuAhv

Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
http://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

http://youtu.be/3Wq0lWdHE5A

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo « OSEZ gagner suffisamment d’argent ! » :

Bonjour, ici Olivier Roland et bienvenue dans cette nouvelle vidéo dans laquelle je vais partager avec vous pourquoi en tant qu’entrepreneur, il est extrêmement important que vous sachiez, que vous osiez demander un prix suffisamment haut par rapport à la valeur que vous ajoutez. Et aussi, pourquoi il est extrêmement important pour votre succès que vous ne soyez pas timide par rapport au fait de gagner beaucoup, voire énormément d’argent si, à côté de ça, vous apportez beaucoup, voire énormément de valeur.

En fait, je suis en train de lire le dernier livre de Peter Thiel qui est le cofondateur de Paypal, et qui s’appelle donc « From zero to one ». Donc, Peter Thiel, il faut savoir que c’est un entrepreneur extrêmement célèbre aux Etats-Unis. C’est quelqu’un qui a un succès extraordinaire. Il a créé Paypal à la fin des années 90. Il l’a vendu à eBay au début des années 2000 pour la somme extraordinaire quand même de 1,5 milliards de dollars. Et ensuite, il s’est distingué notamment parce qu’il a été un des tout premiers investisseurs dans Facebook, ce qui l’a rendu encore plus riche. Il est notamment représenté dans le film « The social network » qui parle justement de la naissance de Facebook.

En plus, Peter Thiel, il ne s’est pas contenté d’avoir du succès en tant qu’individu, il faut savoir qu’il y a énormément de personnes qui sont issues de l’équipe Paypal d’origine, qui ont ensuite créé des succès extraordinaires. Il faut savoir que les deux cofondateurs de Youtube, par exemple, sont directement issus de la toute première équipe de Paypal. Ils ont revendu d’ailleurs Youtube pour 3,5 milliards de dollars à Google en 2006. Donc, ils ont fait plus. Enfin, ils ont fait trois fois le score de Paypal quasiment.

Il y a eu plein d’autres. Il y a eu Yelp qui était créé par des anciens de Paypal. Et pleins d’autres choses. Je ne me rappelle plus exactement de toutes les sociétés. Mais, il y a d’énormes succès qui viennent de cette équipe qui montre qu’ils avaient une véritable culture de succès et qu’ils ont réussi à l’appliquer, la mettre en place une fois qu’ils ont revendu Paypal.

Alors, qu’est-ce qui m’a frappé dans ce livre et pourquoi je vous en parle aujourd’hui dans cette vidéo sur le fait de ne pas être timide par rapport au fait de gagner beaucoup d’argent et de fixer des prix hauts.

Et bien tout simplement, il y a un moment où Peter Thiel, il explique. En gros, son bouquin, c’est comment démarrer le prochain Google, comment démarrer le prochain Facebook. Donc, ce n’est pas pour tout le monde, mais il y a énormément de choses extrêmement intéressantes dans ce livre. Et à un moment, Peter Thiel, il y dit quelque chose qui m’a frappé, qui est tellement vrai que, voilà, je voulais partager avec vous aujourd’hui. Il dit : « Il ne suffit pas de créer de la valeur. A un moment, vous devez capturer une partie de cette valeur que vous créez. Sinon, votre entreprise, elle ne peut pas fonctionner, elle ne peut pas cartonner puisque si vous vous contentez de créer de la valeur sans en capturer une partie, c’est-à-dire finalement en demandant un prix en échange de cette valeur, et bien, ça va ralentir votre succès. Ça va ralentir votre développement. Ça va ralentir votre capacité à toucher un grand nombre de personnes. Ça va ralentir finalement, non seulement votre business en tant que tel et le chiffre d’affaires que vous pourriez faire, mais aussi si vous apportez réellement une valeur qui est réelle, vous empêchez aussi énormément de personnes de pouvoir profiter de cette valeur que vous apportez. »

Et quand j’ai vu ça, je me suis dit, mais c’est tellement vrai et c’est le problème de tellement d’entrepreneurs. Donc, c’est ce que je veux partager avec vous aujourd’hui. Je veux dire, il y a tellement d’experts, de coachs, d’entrepreneurs qui sont extrêmement bons dans ce qu’ils font, mais qui ne savent, un, pas se vendre, et deux, qui n’osent pas forcément demander en fait un prix juste par rapport à leur service. Alors, évidemment, on peut trouver l’inverse c’est-à-dire des entrepreneurs qui demandent trop par rapport à ce qu’ils font. Ça, je ne vais pas parler de ça aujourd’hui. Je m’adresse à tous ceux qui sont en train de me regarder – oui, vous – et qui, bien voilà, s’est dit quand il a lancé son entreprise : « Ok, je vais faire un prix un peu plus bas que le marché pour pouvoir avoir des clients parce que sinon, comment je vais me distinguer, etc. » Et qui a le sentiment peut-être aujourd’hui d’être sous-payé par rapport à ce qu’il fait.

Je veux dire, le problème quand même de beaucoup d’entrepreneurs quand on divise leur salaire par le temps de travail qu’ils font hebdomadaire, ce n’est vraiment pas mirobolant le salaire horaire qu’ils ont. Alors que pourtant, ils prennent énormément de risques. Ils n’ont pas le droit à l’assurance chômage. Ils créent de la valeur, de la richesse pour leur pays et puis même pour leurs proches. Et ils créent aussi beaucoup d’emplois. Pas forcément chacun pris individuellement, mais tous ensemble, ils créent beaucoup d’emplois. Et donc, c’est quand même dommage qu’une majorité d’entre eux gagnent si peu finalement.

Donc, à un moment, il faut oser augmenter ses prix et tester un petit peu. Laissez-moi vous raconter mon histoire. Comment j’ai augmenté dramatiquement mes prix et à quel point ça a changé ma vie ? En fait, dans ma première entreprise de service informatique, le tarif horaire de base était au tout début de 40 euros l’heure. Et ensuite, je l’avais monté progressivement peut-être en six ans, quelque chose comme ça – donc, je n’étais pas pressé – à 50 euros de l’heure. Et à un moment, en 2008, quand j’ai lu « La semaine de quatre heures », je me suis dit : « Waouh. C’est génial. Il faut absolument que je me lance sur Internet. Donc, il faut que je réduise le temps de travail que je passe dans mon entreprise pour pouvoir me consacrer un peu à mes projets sur Internet ». Et je me suis dit : « Mais comment faire ? Comment faire pour faire ça ? » Donc voilà, j’ai lu « La semaine de quatre heures ». J’ai lu « The E-Myth ». J’ai commencé à analyser de manière 20/80 mon entreprise. Et je me suis dit : « La plus simple manière de diminuer mon temps de travail sans forcément diminuer la rentabilité, c’est d’augmenter mes prix de manière très importante. » Et donc, ce que j’ai fait, c’est que j’ai tout simplement augmenté le tarif horaire de 50 euros à 70 euros hors taxe de l’heure. Donc, ce n’est quand même pas une augmentation neutre. Et mon objectif avec ça, c’était de me débarrasser de tous les petits clients pas rentables et de garder les clients rentables, ceux qui accepteraient l’augmentation de prix, et qui en plus, d’après moi, s’ils acceptaient cette augmentation de prix, seraient aussi automatiquement les clients les plus sympas, les plus intéressants.

Et devinez quoi, c’est exactement ce qui s’est passé. Voilà. Ça, c’est quelque chose qui peut faire peur à énormément d’entrepreneurs. Du jour au lendemain, j’ai effectivement eu moins de clients, mais c’est surtout les clients les moins intéressants finalement, et/ou les plus casse-pieds qui sont partis. Et tous les bons clients, à la fois rentables et sympas, ce qui est finalement ce qu’on recherche, sont restés. Peut-être pas tous, mais la très grande majorité. Et ça, ça a changé ma vie du jour au lendemain. Alors, pour certains clients vraiment historiques qui étaient très sympas et qui apportaient déjà beaucoup à l’entreprise, voilà, je n’ai pas augmenté les prix, il faut le savoir, pour certains clients historiques. Mais pour la très grande majorité des clients, je l’ai fait.

Et ça a changé ma vie parce que du jour au lendemain, j’avais beaucoup moins de choses à faire et je gardais la même rentabilité. Et c’est un des facteurs qui m’a permis de me focaliser sur mon projet de blog « Des livres pour changer de vie », puis « Habitudes zen » aussi. Et en 2008, j’ai démarré « Des livres pour changer de vie ». Et puis, un an plus tard, il commençait à être rentable. Et puis voilà, très vite, début 2010, j’ai créé ma deuxième entreprise, la seule que je possède aujourd’hui, donc, « Les éditions Roland ».

Donc, c’est ce que j’espère aujourd’hui en partageant ça avec vous que ça vous inspire. Pas forcément augmenter de manière aussi importante vos prix pour tous vos clients. Mais faites des expériences. Montez vos prix pour tous les nouveaux clients et voyez ce que ça donne. Peut-être que vous seriez toujours aussi rentables et que, du coup, vous travaillerez peut-être un peu moins. Ou alors, vous travaillerez toujours autant mais vous gagnerez plus d’argent. Et à un moment, si vous apportez énormément de valeur pour vos clients, il ne faut pas avoir peur d’imaginer une façon de gagner énormément d’argent tout en leur apportant cette valeur. Et typiquement, si vous êtes un prestataire de service, si vous voulez faire ça à un moment, il faut transformer vos compétences en produits. Donc ça, ça fera le sujet d’une autre vidéo parce que déjà, c’est un sujet dont on pourra parler des heures, mais voilà. Si vous êtes prestataire de service, vous êtes condamné à échanger votre temps contre de l’argent. Et ça vous limite forcément à un moment même si vous embauchez des employés dans le levier que vous pouviez avoir et la quantité de chiffre d’affaires que vous pouviez générer.

Si vous transformez vos compétences en produits, par exemple en produits d’information, si je suis plombier, je vais sortir un livre sur « Comment faire la plomberie chez soi tout seul ? » Je vais faire une formation vidéo. Je vais – je ne sais pas moi – développer un nouveau produit pour les chaudières qui permet de les entretenir toutes seules, par exemple. Je dis n’importe quoi. Voilà, on peut faire des choses comme ça. Pareil, une des autres choses que j’ai faite dans mon entreprise, c’est la transformer avant de la céder. Donc, de la transformer en société de développement logiciel. Et du coup là, pareil, on transformait nos compétences en produits puisqu’un logiciel, une fois que c’est développé, et bien, on peut le vendre à 5, 10, 30, 50 clients. Certes, on a du support à assurer, mais c’est quand même beaucoup moins lié à notre temps de travail que si on fait de la prestation informatique.

Donc voilà, c’est ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui. C’est une inspiration, une idée, quelque chose qui peut vous faire réfléchir à ça et j’espère vous faire agir concrètement pour ne pas être timide par rapport à ça. C’est très important, j’insiste aussi là-dessus, sur le fait d’apporter de la valeur et de ne pas demander un prix qui est trop élevé par rapport à la valeur. Mais n’ayez pas peur, ne soyez pas timide. Si vous êtes un expert dans ce que vous faites et que vous savez que ce que vous faites est bon, et bien à un moment, il faut oser aussi demander parce que donner c’est bien, mais demander c’est aussi extrêmement important. Et c’est en demandant que vous pourrez aussi apporter plus de valeur pour vous-même et pour les autres.

Voilà, c’est ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui. Donc, merci d’avoir regardé cette vidéo. Comme d’habitude, j’ai besoin de votre feed-back. Donc, si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur « j’aime » juste en dessous et puis partagez-la. Si vous n’avez pas aimé, et bien, cliquez sur « je n’aime pas » et puis ne la partagez pas. Et puis comme d’habitude, pour vous abonner aux vidéos gratuitement et recevoir un mail tous les jours à 7 heures qui vous dit : « Hey, une nouvelle vidéo a été publiée », et bien, vous cliquez sur le lien là. Vous laissez votre prénom et votre email. Et donc voilà, tous les matins, ça vous permettra de démarrer sur les chapeaux de roue.

Merci d’avoir regardé cette vidéo. A demain pour la prochaine. Au revoir.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂