Olivier sur scène dans un spectacle comique, vraiment ?! (avec Vincent Lemaire)

Aujourd’hui je partage avec vous un moment très spécial : quand je suis monté sur scène devant 1300 personnes au théâtre Sébastopol lors du spectacle humoristique de développement personnel de Vincent Lemaire, « Les secrets de la réussite ».

► Obtenez gratuitement mon livre « Soyez Zen et Heureux » en cliquant ici ! 🙂
http://olivier-roland.tv/zen-et-heureux-offert

Dans cette vidéo, nous avons pratiqués un exercice qui consiste à se visualiser en train de réussir. Vincent a donc imaginé être animateur d’une émission de télévision de développement personnel, un an plus tard, et moi avoir publié mon livre et en avoir fait un bestseller.

Le spectacle de Vincent Lemaire : http://www.billetreduc.com/108214/evt.htm

Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
http://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

http://www.youtube.com/watch?v=eiybhRSC43s

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo « Olivier sur scène dans un spectacle comique, vraiment ?! (avec Vincent Lemaire) » :

Olivier : Bonjour ici Olivier Roland et bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Alors, je me trouve toujours actuellement à Sao Paulo au Brésil et ce que j’aimerais partager avec vous aujourd’hui, c’est un moment très spécial et même magique qui a eu lieu à Lille juste avant que je parte au Brésil. En fait, j’ai été invité par Vincent Lemaire qui est un humoriste à participer à son spectacle d’humour devant 1300 personnes au théâtre Sebastopol à Lille. Mais quand je dis spectacle d’humour, ce n’est pas juste un spectacle humoristique comme on voit partout en France. En fait, Vincent Lemaire a créé un spectacle humoristique de développement personnel. Son objectif, c’est d’initier, de faire découvrir aux gens les concepts de développement personnel à travers l’humour et de les aider à avoir une meilleure vie à travers l’humour.

Vincent m’a contacté en fait par mail. Il m’a dit : Voilà Olivier, je suis un grand fan, et j’aimerais vraiment que tu montes sur scène et que tu participes avec moi pendant quelques minutes à ce spectacle que je vais donner devant un théâtre Sebastopol rempli à ras bord. Je lui dis : Waouh ! Super ! Pourquoi pas ? Evidemment, je ne savais pas trop dans quoi m’engager. Qu’est-ce que c’était ce spectacle exactement ? J’ai rencontré Vincent, le contact est très bien passé. Et même si je n’avais pas vu le spectacle en entier, juste quelques extraits sur Internet, j’ai décidé de faire confiance à Vincent et je lui dis : bon, go, on le fait.

Donc juste pour remettre les choses dans leur contexte, en fait, à ce moment-là du spectacle, Vincent Lemaire explique que l’une des choses à faire pour se motiver et atteindre l’objectif, c’est s’imaginer, se visualiser en train de l’accomplir. Et un des rêves de Vincent, c’est d’avoir sa propre émission de télé de développement personnel. Et donc, voilà. Il va se mettre dans un setup où il est, il a sa propre émission et il va inviter quelqu’un qu’il respecte pour l’interviewer. Donc en l’occurrence, cette personne, c’est moi. Et donc, on est un an plus tard et on imagine en même temps que j’ai atteint mon objectif, à savoir j’ai publié mon livre et que j’en ai fait un best-seller.

Donc sans plus attendre, on démarre, c’est parti.

 

Vincent : Ça me donne une idée, ça me donne une idée, on va faire un comme si avec mon objectif. Vous voulez bien m’aider pour mon nouvel objectif ? Vous voulez bien ? Oui ? Bon, je vais la refaire. Vous voulez bien m’aider pour mon nouvel objectif ? D’accord ! C’est cool ! Alors, on va faire comme si on était sur un plateau de télé, et comme si on était dans un an. Imagine, là, on est en novembre 2015. Là, on est en novembre 2015. Un truc de fou ! Un vrai plateau télé ! Ah, c’est génial. Et alors voilà. On va faire comme s’il y avait un plateau télé mais bon, j’ai déjà ça mais je n’ai pas de logo, je n’ai pas de générique aussi.

Un truc de fou ! J’ai un générique ! La vache ! Et des sièges, merci les gars ! Ah, c’est énorme ! Attends, attends, attends, attends, attends ! Hé, Jean-Marc, tu peux ? Dans les plateaux télé, des fois, ils ont des chauffeurs de… Ah oui, je n’ai pas de public. Ah si ! Vous êtes là ou pas ? J’ai un public. Oui, j’ai un public Jean Jean !

Jean : Est-ce que vous êtes là ce soir ? Et on vous entend, on va faire un petit test. Lorsque je vais lever le bras en l’air, vous allez applaudir très fort, allez-y. Lorsque je vais la baisser…

Vincent : C’est génial, j’ai un chauffeur. Merci, c’est énorme. Attends. De toute façon, j’apporte du plaisir. Ok, c’est génial. Ok, on va faire simple. Je sors, je rentre et je fais bonsoir à tous ! Un truc comme ça comme ils font. On va faire impro. Toi, tu fais euuuh, machin. Génial ! C’est excellent ! C’est énorme ! Et puis, on lance le logo, le générique, patati patata. Je bois un coup. De toute façon, je sors. Et puis, on fait bonsoir à tous ! Salut ! Il ne faut pas le faire, d’accord ? Attention, je suis parti ! Vous êtes prêts ? Jean Jean, t’es prêt aussi ? Trois, deux, un ! Bonsoir à tous ! Bonsoir ! Bonsoir ! Ça va toi ? Hé !

Ouais. Je rajoute, j’en ai fait trop là je pense. Hein, ils se la pètent un peu on dirait Nicole Garcia. je vais arrêter avec ça. Je vais faire plus simple. Un truc du genre, bonsoir, bonsoir, vous allez bien ? Tu sais, il faudrait une plaquette comme Jean-Luc Delarue, ce serait génial. Et puis de la Rock. Enfin, une plaquette, c’est bien. J’ai de la vitamine C pour l’instant. Attends, mais alors, et bien on se renvoie à l’adresse Happy success story, c’est bon ça. Mais il faudrait un invité de marque ! Ah ouais, si je n’ai pas d’invité, c’est moins bien ! Bon, allez, on y va.

Mesdames et messieurs, je suis ravie de vous retrouver cette semaine. Bonsoir. Alors, ce soir, une émission exceptionnelle. J’aimerais vous présenter une personne qui, pour moi, a eu du succès, a encore du succès et aura encore beaucoup de succès. Je vous demande mesdames et messieurs, d’applaudir Olivier Roland, s’il vous plaît ! Bonsoir !

Olivier : Salut !

Vincent : Olivier Roland. Bonsoir Olivier !

Olivier : Bonsoir.

Vincent : Olivier, on se la fait comme ***, on se tutoie. Bon, j’en rajoute trop. Là, j’en fais trop. Olivier, donc nous sommes le 26 novembre 2015.

Olivier : Oui.

Vincent : Waouh ! Et je suis ravi de t’accueillir parce que Olivier, t’es quelqu’un qui m’inspire énormément. Et moi, je t’ai rencontré, enfin je t’ai rencontré il y a un an, un peu plus d’un an maintenant, oui 2015.

Olivier : Oui, d’accord.

Vincent : On coupera au montage. Et à 19 ans, t’étais déjà entrepreneur. Moi déjà quand j’ai vu ça, quand tu m’as dit ça, j’ai dit : Non, ce n’est pas possible. Le mec a 19 ans, il a monté sa première boîte, boîte informatique. Ok. Et puis, attention, puisque c’est le genre de gars qui n’a pas appris tout dans les études hein. Genre, il a appris un peu tout seul. Hein, ça ne veut pas dire que t’as pas fait d’études mais je veux dire.

Olivier : J’ai un bac moins deux, en fait.

Vincent : C’est ça. Et il le dit. En plus, tu le dis.

Olivier : Oui.

Vincent : Et au fil des rencontres, il s’est formé au fil des lectures, je fais ton petit speech et après, je te laisse parler quand même. Et au bout de cinq ans d’existence de sa boîte, ça marchait bien. Ça marchait même très, très bien, bon chiffre d’affaires, tout ça avec trois personnes autour de toi. Et tu te dis : pfff, je commence à me lasser.

Olivier : Oui, c’est ça oui.

Vincent : Tu t’es dit : il y a autre chose qui m’attend.

Olivier Roland : Ben en fait, je bossais comme beaucoup d’entrepreneurs 60, 70 heures par semaine.

Vincent : Combien ? 70 heures, c’est énorme !

Olivier : Ce que je me suis dit : De Dieu !

Vincent : Et là, tu t’es dit : Oui, non seulement c’est beaucoup, et en plus, moi j’avais un rêve un peu. Il y a un truc qui me plaisait quand j’étais gamin, c’est d’écrire. Et là, je ne prends même pas le temps de faire ça. Donc, il y a eu un bouquin qui a été un peu le pilier, enfin un peu le… ce truc-là ?

Olivier : Oui, le truc qui a…

Vincent : Voilà, c’est ça. Alors, c’est quoi ce livre qui a fait ce truc-là ?

Olivier : C’est « La Semaine de quatre heures » de Tim Ferriss.

Vincent : Le bouquet, d’accord. Moi, je l’ai lu aussi évidemment ce bouquin-là et ils expliquent qu’on peut bosser plus, neuf heures, bosser moins et gagner plus. C’est ça Olivier ?

Olivier : C’est sympa, non ?

Vincent : Je suis content, ça m’intéresse. On va faire tout de suite. Ok. Et là, tu t’es dit. Bon, en 2008, t’as lu ça, tu t’es dit bon, t’as commencé à penser Pareto pour ceux qui connaissent, loi du 80/20, efficace, tout ça, machin. Hop, je retourne la fiche, personne n’a vu. T’as dit que t’as lu des bouquins et là, t’as dit : je me fais plaisir, j’ouvre mon blog « Des livres pour changer de vie ».

Olivier : C’est ça.

Vincent : Ça, c’est génial. Il explique, t’expliques quoi dans ton blog ? C’est quoi le principe un peu ?

Olivier : Ben voilà. Donc, j’étais entrepreneur depuis 8 ans. J’ai lu ce bouquin qui a complètement changé ma vision d’entrepreneuriat. Je me suis dit waouh ! Je suis entrepreneur depuis 8 ans, c’était le premier livre de business que je lisais. Je me suis dit : c’est dingue, ça a changé ma vision d’un truc que je fais depuis 8 ans, est-ce qu’il n’y a pas d’autres bouquins géniaux qui pourraient aussi changer ma vision des choses sur des choses comme ça importantes.

Vincent : Excellent ! Génial, génial Olivier ! Super ! Alors, putain, c’est bon, c’est énorme, on va vous garder là. Alors, moi, j’ai trois grosses questions Olivier à te poser.

Olivier : Vas-y, balance.

Vincent : J’y arrive, je balance. La première chose, avant quand même, j’aimerais quand même qu’on montre ton livre. C’est un best-seller, je crois. Combien d’exemplaires vendus ?

Olivier : Et ben, au moins 10 000 et 50 000 c’est…

Vincent : 50 000 exemplaires vendus ! Bien sûr que c’est 50 000 ! Ils doivent rééditer, rééditer, c’est un truc de dingue. Alors, ça s’appelle « Quittez votre job et créez votre entreprise ». Génial. Moi, j’ai une première question, une plus grosse question, c’est : ça a été quoi ton challenge pour atteindre cet objectif-là, d’écrire ce livre ?

Olivier : Ben, c’était un rêve que j’avais depuis vraiment longtemps. Et déjà, le plus gros challenge, ça a été de m’assoir et de commencer à écrire. Il y a Stephen King qui a écrit un super bouquin sur l’art d’écrire ; et son meilleur conseil dans le bouquin, c’est : Hey ! Si voulez écrire un bouquin, le secret c’est d’y aller un mot après l’autre. Et littéralement, il a écrit ça dans son livre et il dit : ben oui, mais qu’est-ce que vous voulez faire d’autre finalement ? Et quand j’ai lu ça, ça m’a frappé, je me suis dit : Mais il a raison. A un moment, il faut vraiment s’assoir et démarrer, et y aller et écrire un mot après l’autre. Et j’ai mis longtemps, j’ai procrastiné longtemps parce que c’est quelque chose qui me faisait peur. Et même après une fois que j’ai démarré le bouquin, j’ai mis plus de deux ans à le terminer parce que voilà, c’est quelque chose qui me… Voilà. J’avais vraiment peur de le terminer. Et j’ai affronté toutes mes peurs et j’y suis allé et voilà, pff.

Vincent : D’ailleurs. Ça me fait penser à ça. Le comble du procrastinateur, c’est toi qui m’as … j’aime bien.

Olivier : C’est une phrase que j’adore : Le comble du procrastinateur, c’est de se dire : Hey ! Demain, j’arrête de procrastiner.

Vincent : Génial ! Olivier, en trois mots, tes secrets de la réussite, c’est quoi ? Dis-le aux téléspectateurs.

Olivier : Alors, souvent, on me demande voilà des conseils basiques : Olivier, comment on peut faire pour réussir dans la vie, pour atteindre ses objectifs et tout ça. Moi, je dis toujours : prenez les conseils qu’on vous a déjà donnés et appliquez-les. Donc, mes trois mots, ça serait : « agissez, agissez et agissez ». Parce qu’il y a beaucoup trop de personnes qui, bon, certes se renseignent, s’informent se forment même mais après, il y a énormément de choses qu’elles n’appliquent jamais. La clé du succès, c’est vraiment de se mettre en action, de faire son premier pas hésitant, son premier pas maladroit, de reconnaître son imperfection et de le faire quand même. Et mon livre est loin d’être parfait, et je voulais vous dire, je suis loin d’être parfait mais j’ai quand même réussi à le terminer. Aujourd’hui, c’est un best-seller et c’est…

Vincent : Génial.

Olivier : Voilà, c’est génial.

Vincent : On s’entraîne avec Jean Jean. Génial, génial. Bon, c’est super. Et j’ai cru comprendre qu’en plus, tu t’étais mis à la vidéo et que tu expliques aux gens un petit peu justement, tu donnes plein de conseils et ça sur une chaîne Youtube.

Olivier : C’est ça.

Vincent : Alors, c’est quoi cette chaîne ?

Olivier : C’est la chaîne Youtube Olivier Roland.

Vincent : Olivier Roland. On a peut-être quelques extraits. Génial. Alors, ça, c’est nous. Mais peut-être, on aura quelques extraits après. Euh. Ah si, on a quelques extraits de la chaîne. Alors, c’est quoi cette chaîne en deux mots ?

Olivier : Alors c’est une chaîne sur… Ce que j’explique en fait dans cette vidéo, c’est, mon objectif c’est d’aider les entrepreneurs à… parce que je pense que les entrepreneurs, c’est vraiment des héros, c’est des gens qui apportent énormément de valeur dans notre société et j’essaie de les aider à apporter plus de valeur à eux-mêmes et aux autres, et avoir un meilleur équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle parce que souvent, on travaille comme des tarés et ce n’est pas facile.

Vincent : Et ils oublient, on oublie l’équilibre. C’est vrai que je n’en ai pas encore parlé, mais effectivement dans les objectifs, ça vaut le coup de se les fixer dans chacun des domaines de la vie. Voilà, c’était Olivier Roland. Je pense qu’on peut l’applaudir très, très fort. Merci Olivier.

Olivier Roland : Merci.

Vincent : Alors Olivier, reste avec nous. Génial, génial, reste avec nous. Je vais lancer la prochaine séquence.

Alors, tout de suite, on va se retrouver pour la météo. Peut-être des fois, il y a la météo hein. Après un match, on verra. La semaine prochaine, je recevrai Philippe Blin directeur BNI une méthode fantastique pour révolutionner le business. Voilà. Un homme grand. Je suis très heureux d’avoir été avec vous encore une fois aujourd’hui. Olivier, je suis très heureux de t’avoir reçu. Bonne chance. On passe le cap des 100 000 dans un an ?

Olivier : Yes !

Vincent : Yes ! Merci à tous, bonne soirée, au revoir ! Salut Olivier. Bravo !

Olivier : Voilà, j’espère que cette vidéo vous a plu. Donc comme d’habitude, vous pouvez recevoir gratuitement mon livre « Zen et Heureux » qui vous donne d’autres techniques, d’autres méthodes pour être plus zen et plus heureux dans votre vie. Pour ça, vous cliquez simplement sur la couverture qui apparaît là ou sur le lien qui apparaît ici, vous laissez votre prénom et votre email et je vous envoie le livre immédiatement.

Et puis comme d’habitude, j’ai besoin de votre feed-back. Si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur « j’aime » juste en dessous et puis partagez-la. Et si vous n’avez pas aimé, et bien, vous pouvez aller voir une autre vidéo ici en cliquant sur la petite vignette qui est là. Merci d’avoir regardé cette vidéo. À demain pour la prochaine. Au revoir !

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂