Les plus belles RÉUSSITES en blogging francophone et anglophone

Aujourd’hui je partage avec vous un extrait de l’interview « Comment utiliser un blog pour créer et développer un business sur internet »
du Sommet des Infopreneurs, par Positive Jessica.

J’y partage deux belles réussites de blogs francophones, et deux belles réussites de blogs anglophone 🙂

Regardez gratuitement les interviews d’expert au sommet des infopreneurs : http://deslivres.le-sommet-des-infopreneurs.com/

► Obtenez gratuitement mon livre « Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog » en cliquant ici ! 🙂
http://olivier-roland.tv/livre-offert

Les blogs dont je parle dans la vidéo :

– Apprendre la Photo : http://apprendre-la-photo.fr/
– Read Me I’m Famous : http://www.readmeimfamous.com/
– Steve Pavlina (admirez à quel point ce blog est moche et pourtant extrêmement populaire) : http://www.stevepavlina.com/
– Tim Ferriss : http://fourhourworkweek.com/blog/

Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
http://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

https://www.youtube.com/watch?v=f_Hg7vcrrLc

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo « Les plus belles RÉUSSITES en blogging francophone et anglophone » :

Bienvenue sur la chaîne des gens qui se bougent. Inscrivez-vous maintenant !

Jessica : Alors ma dernière question, c’est : Quelles sont pour vous les plus belles réussites en blogging Francophone ?

Olivier Roland : J’en ai déjà une, c’est Laurent Breillat. C’est quand même impressionnant. Quand il a démarré, il ne connaissait rien en photo. Il était étudiant en environnement, donc, rien à voir. Et il a démarré son blog. Il vit dans une chambre de 9 mètres carrés universitaire. C’était vraiment la zone. C’est quelqu’un qui n’avait pas beaucoup de… Il a perdu son père, donc sa mère n’a pas beaucoup d’argent. Et il a vraiment bossé 10 à 15 heures par semaine à côté de ses études et il va être dans un domaine qu’il ne connaissait pas du tout. Et aujourd’hui, il a le blog le plus visité en France sur la photo. Il a des dizaines de milliers de personnes dans ses listes. Il a publié un livre aux éditions Eyrolles. Il fait 350 000 euros de chiffre d’affaires et il voyage partout dans le monde. Quelle belle réussite !

Bon, Ok, c’est mon élève donc je ne suis pas totalement objectif, je dois l’avouer. Mais quand même, je suis assez admiratif de ça. Et d’ailleurs, c’est génial parce qu’il motive aussi tous mes autres élèves de la formation Blogueur Pro. Donc ça, voilà, très bien.

Après, je ne vais peut-être pas prendre des personnes en dehors de mes élèves pour ne pas faire que ça. Il y en a beaucoup, mais il y a un autre blogueur que j’admire beaucoup, c’est tout simplement Aurélien Amacker. On pourrait le considérer comme un concurrent puisqu’il a aussi une formation sur le blogging. Mais voilà, moi j’essaie aussi de mettre en avant cette démarche de coopération, plutôt que de confrontation, c’est-à-dire nos concurrents sont avant tout des confrères. On peut faire des partenariats ensemble. Je veux dire, Aurélien, c’est un de mes premiers partenaires. Il m’apporte beaucoup, beaucoup de clients quand il promeut mes produits et inversement parce que justement, on est dans des domaines très similaires. Et donc, voilà, Aurélien pareil. Quelqu’un qui était cadre à la défense, par exemple. On lui a proposé un boulot à la défense, 50 000 euros par an, c’est quand même pas mal pour beaucoup de gens. Et il a dit : Non, je vais me lancer dans le blogging alors qu’à l’époque, il avait gagné trois francs six sous, il ne connaissait rien. Et il a réussi à faire un beau business avec ça, donc chapeau, chapeau l’artiste, c’est vraiment pas mal.

Qu’est-ce qu’il y a d’autres après ?

Après, il y a des blogueurs anglo-saxons que j’admire beaucoup. Il y a tout simplement Steve Pavlina qui a un blog de développement personnel absolument génial. Ce gars-là a démarré en 2004 et c’est lui qui m’a donné l’idée de me lancer dans le blogging à la base. Il y a le blog de Tim Ferriss. Tim Ferriss, c’est l’auteur de « La semaine de quatre heures ». Si vous ne l’avez pas lu, vous devez le lire. Vraiment je ne rigole pas. Si jamais je vous croise un jour, vous me dites que vous avez vu cette vidéo et que vous n’avez pas lu « La semaine de quatre heures », je ne peux pas vous parler, ce n’est pas possible. Donc, vous êtes prévenus. Donc, voilà. « La semaine de quatre heures », vraiment un livre indispensable pour tous les entrepreneurs. On peut ne pas être d’accord avec ce qui est dit dedans, mais on ne peut pas ne pas l’avoir lu. Et un blog qui est absolument un bijou, donc, je vous recommande fortement. Et si vous ne savez pas lire l’anglais, ben il faut vous y mettre.

Jessica : J’adore. Je suis d’accord.

Olivier Roland : J’ai écrit un article sur mon blog « Des livres pour changer de vie » sur les nouveaux analphabètes. Trois critères pour être un nouvel analphabète. C’est-à-dire, j’appelle ça les nouveaux analphabètes parce qu’ils ont autant d’inconvénients que les gens qui ne savaient pas écrire il y a un siècle et demi. Donc les nouveaux analphabètes sont ceux un, qui sont paralysés par l’informatique, qui ne savent pas utiliser Internet ou même d’un ordinateur. Deux, ceux qui arrêtent d’apprendre après leur diplôme. Dans un monde où tout évolue en permanence très vite, arrêter d’apprendre, c’est vraiment la meilleure manière de vous mettre sur une voie de parking de garage pendant tout le reste de votre vie. Et trois, ceux qui ne parlent pas anglais parce qu’aujourd’hui, il y a énormément de ressources en anglais. On ne peut pas se contenter de sa langue natale sauf si on est anglophone.

Jessica : Fantastique.

Olivier Roland : Même sans ça, même si on est anglophone, il faut apprendre une autre langue.

Jessica : Oui. C’est vrai. Moi j’en ai quatre, c’est un peu une salade russe.

Olivier Roland : Ça ne se voit pas Jessica. Non, mais il y a des petits mots qui sortent de temps en temps mais…

Jessica : Ça fait son charme.

Olivier Roland : Oui.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂