Les ESCLAVAGISTES modernes : comment vous en DÉBARRASSER

Aujourd’hui je partage avec vous comment vous DÉBARRASSER des ESCLAVAGISTES modernes… et d’abord comment les IDENTIFIER ! 🙂
<br />► Obtenez gratuitement mon livre « Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog » en cliquant ici ! 🙂
http://olivier-roland.tv/livre-offert

En effet, 95% de votre audience ne vous achètera JAMAIS rien : ce n’est pas du tout un problème.

Ce qui pose problème, ce sont les personnes qui non seulement ne vous achètent rien mais EXIGENT que vous travailliez gratuitement pour elles car elles RÂLENT quand vous proposez des produits payants et estiment MAUVAIS que vous gagniez de l’argent avec votre TRAVAIL.

Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
http://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

L’esclavage existe sous différentes formes, la plus moderne étant étroitement liée à la gratuité. Cette servitude se matérialise quand une personne oblige une autre à créer gratuitement de la valeur pour elle. Dans cette vidéo, Olivier Roland explique comment se débarrasser de ces esclavagistes modernes.

1. Vivre de sa passion. L’idée d’un blog née souvent d’une passion. Elle est mise à l’épreuve dès la création jusqu’à la monétisation du site, en passant par la construction d’une audience. La mauvaise nouvelle est que vous serez toujours critiqué, notamment lorsque vous décidez de vendre votre propre produit. Mais qui y-a-t-il de mal et de plus noble que de vouloir gagner sa vie à travers sa passion ?

2. La liberté. Ne pas être forcé à travailler pour le bon plaisir de quelqu’un est un droit de fait. Ainsi, lorsque vous lancerez votre propre produit, d’autres personnes vont les acheter et en seront satisfaites. Concentrez-vous sur ces gens qui ont besoin de vous et qui vous soutiennent dans votre périple. Quant aux esclavagistes, vous pouvez les remercier et les virer poliment, tout en effaçant leur adresse de votre liste e-mail, car finalement, ils ne sont plus compatibles avec votre blog.

http://www.youtube.com/watch?v=D2QsBm48bAI

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo « Les ESCLAVAGISTES modernes : comment vous en DÉBARRASSER » :

Bonjour, ici Olivier Roland et bienvenue dans cette nouvelle vidéo.

Alors, je me trouve toujours à Aix en Provence et ce que j’aimerais partager avec vous aujourd’hui, c’est comment vous débarrasser des esclavagistes modernes. Alors, vous allez me dire : comment ça des esclavagistes modernes Olivier, ça fait longtemps que l’esclavage n’existe plus. Et c’est vrai mais en même temps, il y a certaines personnes justement qui se prennent, et souvent sans s’en rendre compte, pour des esclavagistes modernes.

Donc, pour bien vous faire comprendre ça, laissez-moi partager avec vous une histoire qui est extrêmement commune à beaucoup de blogueurs. C’est l’histoire d’un blogueur qui démarre un blog sur un sujet, en particulier sur quelque chose qui le passionne et qu’il a envie de partager. Et il écrit des articles de qualité, il fait des podcasts, il fait même quelques vidéos. Il travaille comme ça pendant plus d’un an et demi à écrire entre un et deux articles par semaine. Et il construit, voilà, progressivement son audience. Il travaille beaucoup aussi à la promotion de ses articles pour faire en sorte que ça touche un maximum de personnes intéressées par ce sujet. Et à un moment, il se dit : « Waouh ! C’est génial ! Maintenant, mon blog reçoit plusieurs dizaines de milliers de visites par mois, j’ai plusieurs milliers de personnes inscrites dans ma liste. Je pense que je peux aller à l’étape de monétiser le blog, je vais pouvoir vendre mon propre produit. »

Mais là, il y a une peur qui le tenaille. Ça fait un an et demi qu’il donne du contenu gratuit à son audience. Et cette peur insidieuse qui grandit en lui s’exprime de la manière suivante : j’ai peur qu’on me critique parce que je vais vendre quelque chose et que donc, on me dise que je ne fais ça que pour l’argent. Et c’est une peur qui va bloquer ce blogueur pendant plusieurs mois. Et quand finalement, il va se décider à enfin créer son propre produit et le vendre, le pire se produit. Il y a des gens qui vont le critiquer en disant : « Mais t’es vraiment un enfoiré. Pourquoi tu fais ça, c’est pour gagner de l’argent, c’est horrible. Il faut vraiment que tu ailles mourir en enfer et que tu ne puisses plus jamais te reproduire. »

Alors heureusement pour lui, il y a aussi des gens qui ont acheté son produit, d’ailleurs beaucoup, et qui étaient très contents de son produit. D’ailleurs, il y en a qui l’ont acheté alors qu’ils n’en avaient pas besoin. C’est juste pour le remercier de tout ce contenu gratuit qu’il a publié, qu’il a offert, qu’il a partagé pendant tout ce temps. Mais il y a eu quand même des gens qui l’ont critiqué.

Et cette histoire qui est celle d’un de mes élèves est une histoire qui est partagée par énormément de blogueurs, en tout cas tous ceux qui arrivent justement à ce stade de la monétisation.

Et j’ai une mauvaise et une bonne nouvelle pour vous en même temps. La mauvaise nouvelle c’est que quoi que vous fassiez, quand vous allez vendre votre premier produit, il y a des gens qui vont vous critiquer. La bonne nouvelle, c’est que justement ce sont ces gens-là que vous devez dégager de votre audience. Pourquoi ça ? Et bien tout simplement parce que qu’est-ce que vous demandent ces gens-là ? Ça fait déjà des mois pour certains d’entre eux qu’ils « consomment » votre contenu, qu’ils utilisent vos conseils, qu’ils – en tout cas – vont sur votre blog et trouvent intéressant ce que vous publiez. Et quand vous dites : « Hey ! J’ai sorti justement un livre numérique, ou une formation ou un autre produit sur ce sujet-là. Si vous voulez, vous pouvez l’acheter. », ils vont se plaindre auprès de vous, ils vont vous critiquer parce que vous avez l’outrecuidance horrible, vous faites un blasphème : vous voulez gagner de l’argent.

Donc, qu’est-ce que vous disent ces gens-là ? Ils vous disent : « Ecoute, ce n’est pas compliqué, tu as travaillé pour moi gratuitement pendant tous ce mois-là, moi ce que je veux, c’est que tu continues à travailler gratuitement pour moi. Je ne veux pas que tu gagnes de l’argent avec la valeur que tu apportes. Je veux que tu m’apportes de la valeur gratuitement et que surtout, tu fermes ta gueule et que tu n’essaies pas justement de valoriser tout ça parce que moi, je suis très content de prendre ce que tu me donnes gratuitement. Donc, déjà je ne compte pas t’acheter quoi que ce soit. Et en plus, je trouve ça incroyable que tu puisses même demander à d’autres personnes d’acheter ton produit. Non seulement, je ne veux pas te payer, mais je ne veux pas que d’autres personnes te paient parce que je suis un esclavagiste moderne. Et je veux que tu travailles gratuitement pour moi et pour tous les autres jusqu’à la fin de ta vie. Et si t’es pas content, ben t’es juste un horrible capitaliste et tu dois aller en enfer et ne plus jamais te reproduire. » Voilà ce que vous disent ces gens-là.

Alors évidemment, ils n’ont pas conscientisé ça à ce niveau-là. Ils ont juste une réaction complètement émotionnelle de : Ouh lala mon dieu ! Il veut gagner de l’argent ! Mais c’est horrible. Comme si c’était un crime de vouloir gagner de l’argent avec la valeur qu’on apporte. Donc la bonne nouvelle, c’est que dès que vous voyez des personnes comme ça qui se plaignent comme ça, c’est pas compliqué, c’est des esclavagistes modernes. Vous les virez de votre liste d’emails s’ils sont inscrits et vous les invitez tout simplement gentiment. Pas besoin non plus de partir dans les extrêmes comme les insulter, ça ne sert à rien. Vous leur dites gentiment que vous êtes très contents. Vous les remerciez pour votre commentaire parce que vous avez du coup identifié cette personne comme étant incompatible avec votre blog et votre politique éditoriale et votre culture tout simplement, vos valeurs, et que vous invitez cette personne à ne plus jamais revenir sur votre blog.

N’hésitez pas à virer les lecteurs dont les valeurs ne correspondent pas aux vôtres. Alors évidemment, si on prend cette phrase, on pourrait très bien imaginer toutes les dérives que ça entraîne. Mais il y a quand même des valeurs qui sont intrinsèquement importantes, nobles et surtout vitales pour pouvoir vivre une vie heureuse. Et la première de ces valeurs, c’est d’avoir la liberté de pouvoir gagner sa vie avec ce qui nous passionne et en apportant de la valeur aux autres ; et c’est la liberté de ne pas être forcé de travailler pour le bon plaisir de quelqu’un gratuitement. Je pense que tout le monde sera d’accord avec moi sur ce sujet.

Et autre chose, on estime sur Internet que quand on a un taux de conversion de 5%, c’est énorme. C’est-à-dire que si 5% de votre audience vous achète un produit, c’est énorme. On trouve ça génial. On peut atteindre plus parfois mais 5%, c’est vraiment considéré comme très, très bon dans la majorité des cas.

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Ça veut dire que 95% de votre audience ne vous achètera jamais rien. Et 95% de mon audience ne m’achètera jamais rien. Je sais qu’une bonne partie d’entre vous qui regardez cette vidéo ne m’achèteront jamais rien. Et je vais vous dire quelque chose : c’est parfaitement Ok. Et ça ne me pose absolument aucun problème. Moi, je suis très content d’offrir de la valeur gratuitement à toutes ces personnes qui ne m’achèteront jamais rien. Moi ce qui m’importe, c’est d’offrir, de proposer des produits en échange de l’argent pour les personnes qui veulent aller plus loin, qui sont prêts à aller plus profondément dans les choses et qui veulent investir pour ça. Mais tous les autres qui ont juste du plaisir à me suivre gratuitement et qui ne veulent pas acheter le produit ne me posent aucun problème.

Ce qui me pose problème encore une fois, c’est ces personnes qui se permettent de critiquer la volonté de gagner de l’argent comme si c’était un crime horrible et qui, finalement, vous demande de travailler gratuitement à vie pour vous et pour les autres. C’est juste des esclavagistes, ils ne s’en rendent pas compte. Donc, la prochaine fois que vous rencontriez quelqu’un comme ça, n’hésitez pas à le virer de votre liste, à lui demander poliment de ne plus jamais revenir sur votre blog, puis peut-être envoyez-lui le lien de cette vidéo, ça lui fera peut-être réfléchir un petit peu.

Donc, voilà. Merci d’avoir regardé cette vidéo. Comme d’habitude pour recevoir gratuitement mon livre « Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog » qui vous donne tout un tas d’autres astuces justement pour réussir avec votre blog, vous cliquez sur la couverture qui apparaît ici ou vous cliquez sur le lien qui apparaît là, et vous laissez votre prénom et votre email et je vous envoie le livre immédiatement. C’est comme ça, c’est gratuit.

Et puis comme d’habitude, j’ai besoin de votre feed-back. Si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur « j’aime » juste en dessous et puis partagez-la. Si vous n’avez pas aimé, cliquez sur « je n’aime pas » et puis ne la partagez pas.

Merci d’avoir regardé cette vidéo. À demain pour la prochaine. Au revoir !

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂