Faut-il TOUT ABANDONNER pour RÉUSSIR avec son blog ? (la question du jeudi – un peu en retard ;) )

Aujourd’hui je partage avec vous la réponse à la question du jeudi (OK, un peu en retard 😉 ) : faut-il TOUT ABANDONNER pour RÉUSSIR avec son blog ?

► Obtenez gratuitement mon livre « Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog » en cliquant ici ! 🙂
http://olivier-roland.tv/livre-offert

Je partage les deux approches majeures vis-à-vis de cette question : brûler ses bateaux, ou minimiser les risques, et celle que je préfère.

Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
http://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

Vivre une vie de rêve grâce à son blog est une réalité. C’est le premier pas qui est souvent le plus dur et qui va déterminer la suite des évènements. Dans cette vidéo, 3ème Question du jeudi, Olivier Roland répond à une question d’Enzo Duval, est-ce une bonne idée de stopper toute activité professionnelle et ou scolaire pendant un an pour monter son blog ?

1. Oui. Tout comme les conquistadors qui ont brûlé leur bateau pour ne pas pouvoir faire marche arrière, cette première option va vous obliger à avancer et à concrétiser votre objectif. Son point fort est qu’au vu de la situation, votre détermination sera à son apogée et peut effectivement vous mener vers la réussite.

2. Non. Cette option invite à minimiser les risques liés au fait de s’exposer à une insécurité financière et psychologique. Vous pourrez alors vous lancer dans l’aventure sans avoir à stresser par rapport à la nécessité de résultat. Comme point fort, cette alternative va vous offrir une ceinture de sécurité qui vous protège en cas d’échec.

3. Recommandation. Pour sa part, Olivier recommande la seconde option, car il est possible de réussir un blog à temps partiel et avec un minimum d’investissement pécuniaire. Plutôt que de tout risquer, faites un test durant 6 mois en misant sur 2 ou 3 idées de blog et en y consacrant au minimum 10 heures par semaine.

4. Indicateurs. Si au bout de 6 mois, l’un de vos projets génère un revenu autour de 500 euros, focalisez votre attention dessus. N’abandonnez pas vos études tant que vous ne gagnez pas de l’argent sérieusement. Et si vous avez un travail, essayez de marchander un départ négocié afin de toucher les indemnités de chômage.

Mots clés de la vidéo : blog, blogging, blogueur pro, démarrer un blog, créer un blog, la semaine de 4 heures, réussir un blog, idées de blog, Olivier Roland, vivre grâce à un blog, objectif, concrétiser un objectif, atteindre un objectif, avancer, motivation, détermination, réussite, succès, risques, dommages, minimiser les risques, insécurité financière, résultat, échec, sécurité financière, serein, sérénité, Assedic, chômage, études, travail, projet, entrepreneur, créer son entreprise.

https://www.youtube.com/watch?v=XdVkdehGLNI

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo « Faut-il TOUT ABANDONNER pour RÉUSSIR avec son blog ? (la question du jeudi – un peu en retard 😉 ) » :

Bonjour, ici Olivier Roland et bienvenue dans cette nouvelle vidéo toujours à Scottsdale en Arizona et cette vidéo est la troisième vidéo question du jeudi. Donc aujourd’hui, je réponds à une question de Enzo Duval qui me dit : Super idée Olivier ! Moi j’aurai aimé avoir ton avis : « Est-ce une bonne idée d’arrêter toute activité professionnelle ou étude pendant un an pour monter un blog ? » Alors, super question, je te réponds tout de suite.

Donc en fait, il y a en gros deux écoles de pensées pour répondre à cette question. Il y a d’un côté l’école Brûlez vos bateaux, mettez un couteau entre vos dents et allez-y ; et de toute façon, c’est vaincre ou mourir. Et il y a l’école de minimisons les risques et faisons en sorte que même si on se plante, on puisse se retourner sans problème.

Donc la première école de pensée Brûlez les bateaux, ça vient tout simplement de ces conquistadors qui sont arrivés sur les rivages de ce qui est aujourd’hui le Mexique, qui sont partis à la conquête de l’empire Aztèque, et qui ont selon la légende – alors, il faudrait que je vérifie si c’est vrai – mais voilà, qui ont brûlé leurs bateaux pour n’avoir aucune option de retraite possible et donc, être obligés d’avancer et de réussir à concrétiser leurs objectifs.

On a des entrepreneurs qui ont fait ça et qui ont, du coup, eu la motivation nécessaire pour réussir. Et donc effectivement d’après cette école de pensée, quitter son job, quitter l’école et puis se lancer dans la création d’entreprise, c’est clairement quelque chose d’extrêmement risqué mais en même temps motivant parce qu’on n’a pas d’autres choix que de réussir.

La deuxième école de pensée c’est tout simplement de faire en sorte que même si on échoue, on a un plan B et que même si on échoue, les dommages soient les plus minimes possibles pour que justement, on soit serein et qu’on puisse déjà oser se lancer dans l’aventure et ne pas être stressé en permanence pendant le projet pour, parce qu’on est crispé complètement sur la réussite parce que sinon on ne peut plus manger, on se retrouve à la rue.

Alors entre ces deux approches, moi clairement, celle que je recommande, celle qui est ma préférée c’est la deuxième approche, à savoir minimiser les risques au maximum. Donc, je ne recommande pas à mes élèves, je ne recommanderai à aucun blogueur qui veut devenir blogueur professionnel d’arrêter ses études ou d’arrêter son job pour réussir avec son blog.

Pourquoi ?

Parce que déjà, je pense que clairement un blog c’est quelque chose qu’on peut réussir à temps partiel, qui ne demande pas d’investissement en argent. Ça demande un investissement en temps et en énergie. Ça, c’est clair. Mais ça ne demande pas à un investissement en argent qui est énorme. Par contre, il faut quand même avoir énormément de motivation. Donc moi, ce que je recommande c’est : quel que soit votre emploi ou vos études actuelles, faites un test pendant 6 mois. Trouvez trois idées de blog potentiel, soit vous faites partie de ma formation, vous avez déjà toutes les méthodes, soit vous pouvez au moins regarder dans mon livre « Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog », – d’ailleurs il y a la couverture qui s’affiche là en ce moment et le lien là si vous voulez le télécharger –et je vous donne la méthode pour sélectionner une niche, enfin, un sujet de blog qui est à la fois sur une passion et qui est en plus un potentiel économique. Vous en démarrez deux ou trois en même temps. Et au bout de 3 à 6 mois, vous choisissez le blog là-dedans et vous allez à fond. Déjà, vous voyez si vous êtes capables de faire ça tout en ayant quelque chose à côté.

Je vous conseille de vous consacrer au minimum 10 heures par semaine à ce projet-là. Donc trois blogs, c’est compliqué de démarrer ça en même temps, je suis d’accord. Et je vous recommande d’en créer au moins deux parce que comme ça, vous maximisez vos chances qu’il y en a au moins un qui réussisse. Par contre, au bout d’un moment, au bout de 3 à 6 mois, dès qu’il y en a un dont le succès commence à vraiment être plus important que d’autres, vous switchez complètement sur le blog qui a le plus de succès parce que vous aurez besoin de toute votre énergie pour ça.

Ensuite, si vous voyez que ça décolle bien, là effectivement, vous pouvez vous poser la question. Mais je ne vous recommanderai pas si vous faites des études d’arrêter tant que vous ne commencez pas à gagner de l’argent sérieusement. Par contre si vous avez un job, la question se pose un peu plus à condition que vous puissiez faire un départ négocié et que du coup, vous puissiez toucher les ASSEDIC. Parce que c’est vrai que si vous avez un job et que vous faites un départ négocié, vous allez pouvoir toucher pendant deux ans, peut-être moins en fonction de votre ancienneté mais pour la plupart des salariés, ce sera le cas. Pendant deux ans, vous allez pouvoir toucher les ASSEDIC. Ce qui fait que pendant deux ans, vous allez pouvoir travailler concrètement sur votre projet de blog à temps complet.

Evidemment, les ASSEDIC vont vous embêter un petit peu parce qu’ils vont vous demander si vous cherchez un job etc. Bon, c’est à vous après de discuter, de dire que vous avez un projet de création d’entreprise, que vous êtes en train de travailler dessus, vous pouvez montrer les chiffres de votre blog, parler un petit peu de la stratégie. Il suffit d’en parler. Les personnes qui travaillent dans cet organisme savent qu’il y a une partie des gens qui vont se trouver un emploi en créant leur propre entreprise. Donc si vous arrivez à leur convaincre que votre projet est sérieux, ça ne devrait pas poser de problèmes.

Je veux dire, on a une chance extraordinaire en France. Alors après, je ne vais pas partir dans un débat sur les coûts de toutes ces prestations sociales mais elles sont là. On a une chance extraordinaire, nous en tant qu’entrepreneur, c’est que voilà, on peut toucher potentiellement deux ans d’indemnités, ce qui nous donne du temps pour nous consacrer complètement à un projet de création d’entreprise et un blog. En tout cas, un blog que vous voulez créer pour en faire une entreprise, c’est clairement un projet de création d’entreprise. Donc, il faut en profiter. Il y a des tas de pays où il n’y a pas du tout d’indemnité de chômage et où c’est absolument impossible.

Pour résumer, faites d’abord un test pendant quelques mois pour déjà tester votre motivation et voir si vous arrivez à avoir au moins quelques résultats avec votre blog ou vos blogs. Et ensuite si vos indicateurs sont ouverts, vous pouvez effectivement quitter votre emploi éventuellement en faisant un départ négocié et en vous assurant de pouvoir toucher les ASSEDIC pendant un certain temps. Et puis, c’est toujours mieux si vous pouvez faire je ne sais pas moi une sorte de – comment on appelle ça déjà – quand on négocie un départ pendant un an mais qu’on peut se faire réembaucher. Ça, c’est pas mal aussi.

C’est vrai qu’il faut aussi se poser la question : est-ce que je suis dans un secteur où c’est difficile de trouver un emploi ? Si ce n’est pas le cas et que vous savez que ça ne sera pas trop difficile étant donné vos compétences et le marché actuel de trouver un emploi, si l’expérience, ça va être un échec et que vous décidez de reprendre le boulot dans un an ou deux ans, c’est d’autant plus motivant pour vous d’arrêter votre boulot. Si ce n’est pas le cas effectivement, c’est un facteur à prendre en compte. Dans ces cas-là, je vous recommanderai plutôt d’attendre de commencer à gagner au moins plusieurs centaines d’euros par mois avec votre blog avant de faire ça.

A partir du moment où vous commencez à gagner quelques centaines d’euros par mois, on va dire 400, 500 euros, normalement c’est un bon signe et ça veut dire que vous devriez être capable de pouvoir gagner plusieurs milliers d’euros par mois si vous vous y consacrez à temps plein avec la bonne méthode.

On pourrait parler de ça pendant des heures mais voici en résumé ce que je peux répondre à cette question extrêmement intéressante. Encore merci Enzo.

Donc, merci d’avoir regardé cette vidéo. Comme d’habitude pour télécharger mon livre « Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog » qui justement vous donner un petit peu le plan global de comment créer un blog qui soit une entreprise et puis gagner de l’argent avec, y compris donc la sélection du domaine qui est extrêmement important. C’est comme quand on crée une boîte, on ne crée pas une boîte dans n’importe quel domaine sur n’importe quel coup de tête. Il faut avant faire une étude de marché, réfléchir, etc. Donc, je vous donne cette méthode dans le livre. Vous cliquez ici sur la couverture ou sur le lien qui apparaît là. Vous laissez votre prénom et votre email et je vous envoie le livre immédiatement, c’est gratuit, c’est comme ça.

Donc, j’ai besoin aussi de votre feed-back. Si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur « j’aime » juste en dessous et puis partagez-la. Si vous n’avez pas aimé, cliquez sur « je n’aime pas » et puis ne la partagez pas.

Merci d’avoir regardé cette vidéo. À demain pour la prochaine. Au revoir !

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂