Comment Romain a vendu un produit AVANT de le CRÉER avec Webinar Pro

http://webinarpro.fr pour voir la vidéo gratuite « Comment vendre un maximum en une heure sur Internet avec les webinars »

Dans cette vidéo Romain partage tous les avantages des webinars et de la méthode Webinar Pro :

– Comment il a vendu un produit AVANT de le CRÉER avec Webinar Pro
– Comment il a réalisé environ 12 000 euros de ventes avec son premier webinar
– Comment il a RAVI son audience, même ceux qui n’ont pas acheté 😉
– Les avantages de la communication en direct avec vos prospects que permettent les webinars

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo « Comment Romain a vendu un produit AVANT de le CRÉER avec Webinar Pro » :

Olivier Roland : Bonjour, ici Olivier Roland. Bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Je me trouve actuellement avec Romain Collignon. Salut Romain !

Romain Collignon : Salut Olivier.

Olivier Roland : Salut. Donc, j’ai voulu venir te voir à Paris parce que t’as eu des résultats géniaux avec des webinars et je voulais qu’on en parle. Je te présente rapidement pour ceux qui ne te connaissent pas. Donc, tu es l’auteur du blog « Décodeur du Non-Verbal ». Et donc, tu es spécialisé dans tout ce qui est langage du corps. Et tu t’es inscrit à Webinar Pro, c’était fin 2013, et tu m’as dit : très rapidement, je crois en un mois ou deux, t’as fait ton premier webinar.

Romain Collignon : En deux semaines, je crois même.

Olivier Roland : En deux semaines ! Waouh ! T’as fait ton premier webinar et t’as eu quelque chose comme 10 000 ou 12 000 euros de ventes.

Romain Collignon : 10 000, oui.

Olivier Roland : Donc, waouh ! J’ai trouvé ça génial. Je voulais qu’on étudie un petit peu comment ça se fait que t’as eu autant de succès pour que ceux qui nous regardent puissent en faire autant. Alors déjà, est-ce que tu peux nous dire, avant de t’inscrire à Webinar Pro, tu as créé ton blog « Décodeur du Non-Verbal ». Tu gagnes déjà de l’argent. D’ailleurs, tu es aussi membre de la formation Blogueur Pro.

Romain Collignon : Oui.

Olivier Roland : Comment tu as fait ton business avant ? Quelle a été ta méthode de vente ?

Romain Collignon : Ma méthode de vente, c’était essentiellement du lancement. Du lancement interne sur ma liste ou du lancement orchestré avec des partenaires qui promeuvent aussi la formation et le lancement. Et c’est génial comme technique de vente parce que ça permet de vendre énormément en très peu de temps. Après, il y a aussi des moments où si on veut vendre rapidement avec moins de travail, il y a des techniques alternatives qui sont plus faciles à mettre en place. Et au final, le webinar, c’est un petit peu ça. C’est une méthode de vente qui est très proche du client ou du prospect parce qu’on a une certaine interaction. Un webinar, c’est une conférence en ligne où on va parler d’un sujet. Et à la fin, on va le vendre aux personnes qui portent un intérêt pour le sujet ou une formation. Et finalement, c’est beaucoup plus facile à mettre en place, c’est beaucoup moins de travail. Sachant que j’utilisais le webinar dans un cadre bien particulier, qui est de vendre un produit d’information qui n’est pas encore créé.

Olivier Roland : Voilà. Ça, c’est une des facilités de la méthode.

Romain Collignon : Exactement.

Olivier Roland : On va dire, c’est plutôt un des avantages de la méthode. C’est qu’on peut vendre en pré-commande des produits.

Romain Collignon : Voilà.

Olivier Roland : Ok. Effectivement, le lancement que t’en as parlé, c’est très puissant. Ça demande énormément de travail. Et clairement, on ne fait pas un lancement orchestré si on n’est pas sûr à 100% que le produit va se vendre.

Romain Collignon : Exactement.

Olivier Roland : Sinon, on peut travailler pendant des mois pour rien. Alors le webinar, donc tu t’inscris au Webinar Pro. Et là, tu t’es dit : je vais en profiter pour tester un concept de produit.

Romain Collignon : Exactement.

Olivier Roland : Quel était ce concept ?

Romain Collignon : Alors, c’était le langage corporel. On peut le décoder dans différents domaines de la vie, que ce soit des commerciaux qui l’utilisent en vente avec leurs prospects, que ce soit des médecins du corps médical avec leurs patients pour mieux comprendre ce qu’ils ont. Mais aussi, la gestuelle de la séduction, c’est quelque chose qui est très important il me semble pour savoir si une femme est intéressée par un homme, si un homme est intéressé par une femme.

Bon, j’avais ce concept-là en tête et je me suis dit : Ok, j’ai envie de lancer une formation sur le sujet, mais est-ce que ça va se vendre ? Est-ce que ça va accrocher ? Est-ce que ça va plaire ?

Olivier Roland : C’est une question que tous les entrepreneurs se posent à un moment quand ils créent leurs produits.

Romain Collignon : Oui, exactement. Et c’est vrai que de l’expérience du lancement avant qui est quelque chose qui prend beaucoup de temps et qui est certes efficace, le fait de le faire en webinar, c’est une façon en deux semaines vraiment – c’est ce que je disais tout à l’heure – de voir si ça prend en fait. Si l’idée prend et si on peut déjà acquérir des clients.

C’est exactement ce que j’ai fait. C’est que j’ai suivi Webinar Pro à la lettre avec

Olivier Roland : La structure « ICOV »

Romain Collignon : La structure « ICOV », ce genre de choses. Et effectivement, sur ce premier produit, donc l’année dernière sur la gestuelle de séduction, on a fait 10 000 euros de ventes sur finalement…

Olivier Roland : Un produit qui n’existait pas.

Romain Collignon : En une semaine, qui n’existait pas. J’avais commencé à le créer quand même de sorte que les personnes qui rentrent dans la formation puissent voir, se mettre au courant. Voilà, exactement. Et puis, j’ai continué à le créer dans les semaines qui suivaient. Donc, c’était une belle phrase de concept. Ce qui est assez génial, c’est de faire des ventes avant de créer le produit. Ça nous donne quand même une certaine motivation, puis justement être sûr de ne pas faire un produit tout seul dans son coin qui, finalement, ne se vend pas et qui n’accroche pas.

Olivier Roland : Alors, voilà, puisque là, on a vraiment un excellent exemple. Un webinar, ça permet de tester si oui ou non, et quand je dis tester, ce n’est pas un test théorique avec quelque chose comme ça, c’est de voir vraiment si oui concrètement, votre produit se vend sur votre marché ou pas, si des gens l’achètent. Et en fait, c’est ce qu’a fait Romain. En fait, t’as fait un séminaire en ligne sur comment aider les gens à mieux décoder le langage du corps notamment par la séduction.

Et d’ailleurs, t’as dit : Hé ! Au fait, si ça vous intéresse, je suis en train de mettre en place une nouvelle formation, voilà le programme. Tu leur as dit : ce n’est pas encore terminé, mais vous pouvez vous inscrire maintenant. Tu peux leur faire une petite promotion pour…

Romain Collignon : Je ne sais plus ce que j’avais fait à l’époque. C’était il y a un an, mais il y avait eu un…

Olivier Roland : Pour les remercier d’être les pionniers.

Romain Collignon : Voilà. Puis, une espèce de récompense effectivement pour rentrer dans la formation oui.

Olivier Roland : Et donc, c’est complètement éthique et transparent. Les gens qui n’achètent pas, ils ont quand même de la valeur qu’ils retirent du webinar puisqu’il y a des conseils concrets que t’as donnés. Et ceux qui s’inscrivent, certes, ils s’inscrivent en tant que pionniers, ils n’ont pas accès à tout immédiatement. Mais du coup, ils ont un bonus, une promotion en échange ; et puis surtout, ils peuvent t’aider à créer le produit avec toi, ils te disent tout ce qui ne va pas, etc.

Romain Collignon : Ce qui est génial justement.

Olivier Roland : Et donc ce qui génial, et c’est ça qui est extraordinaire, tu fais ce webinar, combien de temps ça a demandé pour préparer ça ?

Romain Collignon : Je dis deux semaines après l’inscription à Webinar Pro, donc. Je ne dirai pas deux semaines parce que je faisais plein de choses à côté mais je ne sais pas, une semaine, même pas. Je ne peux pas te dire. C’est assez long, mais en même temps c’était très rapide en tout cas, beaucoup plus rapide qu’un lancement qui peut prendre plusieurs semaines.

Olivier Roland : T’as l’impression que c’est du gros travail ?

Romain Collignon : Non.

Olivier Roland : Mon premier webinar, je l’ai fait en une journée, la présentation Powerpoint et puis…

Romain Collignon : Après, c’est comme une conférence qu’on pourrait donner en présentiel devant des gens sauf qu’on l’a fait derrière son ordinateur et…

Olivier Roland : C’est plus safe.

Romain Collignon : Ça peut être plus safe des fois qu’on voit près ces téléspectateurs. Mais non, c’est le même temps qu’une présentation à faire devant ses collègues ou devant des gens.

Olivier Roland : Waouh ! Donc, tu fais ce webinar qui, ça a duré combien de temps ? Deux heures ? Trois heures ?

Romain Collignon : Non, deux heures au total.

Olivier Roland : Deux heures ?

Romain Collignon : Après, il y a les questions/réponses. On essaie un petit peu de voir les attentes aussi des prospects, ce qu’ils veulent comme contenu. Ça donne aussi des idées pour la formation. On pourrait rajouter certains éléments auxquels on n’a pas pensé.

Olivier Roland : Oui. C’est un des grands avantages. Vous faites votre webinar en direct. Vous avez les questions, les objections de votre audience en direct. Vous pouvez adapter votre offre.

Romain Collignon : Il y a un moment enfin je pense qui est essentiel dans le webinar, c’est ce côté moment présent, ce côté où il a une vraie interaction avec ses prospects. Au final, on échange. C’est bien, il y a des gens qui pensent que c’est enregistré, alors il y a dans un commentaire : est-ce que c’est bien en direct ? C’est l’occasion de dire : voilà Thomas, voilà Julie, oui, c’est bien en direct, je te réponds. Et c’est assez marrant des fois.

Il y a quand même cette interaction qui fait que justement, c’est dans le moment présent et je pense que c’est un des leviers qu’on a. On l’a dans le lancement mais bon, il y a quand même certains éléments qui sont préparés un peu à l’avance. On a quand même les commentaires. Là, c’est vraiment en direct, live. Je pense que c’est un atout de vente avec les webinar.

Olivier Roland : Voilà. Donc, je pense là vraiment, Romain nous a fait vraiment un excellent résumé des principaux avantages, des principales forces d’un webinar : rapidité d’exécution, on peut vendre un produit avant même qu’il soit créé, on a l’interaction en direct avec l’audience, les prospects, ce qui permet de voir les objections et tout ça. Et derrière, en plus, vous avez des premiers clients qui effectivement vont vous aider à améliorer le produit. Et comme tu dis, c’est un excellent facteur de motivation parce que quand vous avez 10, 20, 30, 50 clients qui ont payé, c’est fini la procrastination. Là, c’est fini de dire : mais non, je fais le cours demain. Non. Il y a les gens, ils ont payé, ils attendent. Et vous n’avez pas envie de les décevoir, donc c’est vraiment un excellent facteur qui fait qu’on est beaucoup plus rapide et efficace pour créer les produits.

Romain Collignon : Exactement. C’est un autre avantage tout simplement, c’est que quand tu fais le webinar, ça te permet aussi d’avoir en matières commerciaux des éléments de vente pour la suite si on veut faire un lancement. C’est vrai que quand on commence à faire un lancement directement, on connaît un autre marché, mais on ne connaît pas forcément… Si on fait un webinar et du coup, on travaille avant, on sait comment parler à ses prospects, on sait leur frustration, on sait un petit peu les aspirations qu’ils ont, et ça permet déjà d’avoir une trame pour le lancement d’après. Je trouve que c’est un excellent moyen si on veut vraiment cumuler tous les processus de vente. Pour moi, c’est le premier étage de la fusée pour après faire un lancement. Et même dans le lancement, on reprend le webinar pour faire des ventes supplémentaires.

Olivier Roland : Exactement. Oui. Ça, c’est une bonne remarque aussi. Je veux dire, c’est une excellente remarque. Ce n’est pas parce que le webinar fonctionnait qu’il faut s’arrêter d’utiliser les autres choses qui fonctionnent bien, en l’occurrence, les lancements. Et puis, ça marche très bien. Certes, ça demande beaucoup de boulot mais c’est extrêmement efficace. Il faut utiliser les deux en combinaison. Alors, d’abord, le webinar pour être sûr que le produit va se vendre si vous faites un lancement. Et pendant le lancement, vous faites des webinars.

Romain Collignon : Exactement.

Olivier Roland : C’est la combinaison gagnante qui va vous permettre de maximiser en fait votre retour sur investissement par rapport à votre énergie et de maximiser vos ventes tout simplement.

Romain Collignon : Oui.

Olivier Roland : Et aussi toucher un maximum de personnes qui vont être contentes de pouvoir profiter de vos produits.

Romain Collignon : De minimiser la prise de risque aussi au final.

Olivier Roland : Exactement. Donc génial, waouh ! Donc, c’était ton premier webinar. Je pense que t’es content quand même de faire un tel chiffre d’affaires.

Romain Collignon : Oui, c’est intéressant.

Olivier Roland : Et alors, qu’est-ce que tu as fait après ?

Romain Collignon : Après, j’ai d’autres formations aussi en ligne, notamment je vendais un lancement orchestré. Effectivement dans la période de vente, vous savez, dans le lancement orchestré, il y a une semaine en général de vente avec ouverture et fermeture. C’est vrai qu’au milieu, voire une à deux fois, voire trois fois, on peut faire des webinaires pendant la période de vente. Ce qui permet de faire des ventes supplémentaires, et de justement de remettre de l’interaction avec ses prospects. Donc, je l’ai utilisé aussi dans ce cadre-là. Et très récemment, j’ai lancé une nouvelle formation qui s’appelle « Impact gagnant ». Même principe avec cette fois-ci des clients.

J’étais avec mes clients et j’avais une idée de produit sur justement… j’ai beaucoup travaillé avec mes clients par exemple sur le décodage de la gestuelle dans différents domaines. Et je me suis dit : on peut tellement avoir plus d’impact avec sa gestuelle, de charisme, d’influence que savoir inclure dans une formation où j’appliquais la même méthode, ce que j’ai appliqué avec mes clients, cette fois-ci non pas avec mes prospects, pour justement voir si l’idée marchait.

Olivier Roland : Tu as fait un webinar juste pour tes clients ?

Romain Collignon : Juste pour mes clients, exactement.

Olivier Roland : Et pourquoi t’as essayé de faire ça ?

Romain Collignon : Pour justement prendre la température sur est-ce que cette formation marche ou ne marcherait pas ? Parce que là, je n’avais vraiment rien créé, c’était juste voilà mes clients. J’ai cette idée qui est peut-être un peu farfelue, je n’en sais rien, est-ce que ça vous plaît ? Et au final, j’ai fait un webinar comme ça sans me dire je vais vendre derrière. J’avais quand même cette petite idée, juste faire un sondage : est-ce que ça vous plairait ? Et de m’envoyer un email à la fin du webinar : est-ce ça vous plairait ? Et j’ai eu les deux tiers de mes clients qui étaient là et qui m’ont dit : oui, je suis vachement intéressé. C’est quoi le programme ? C’est combien ?

Donc à partir de ces deux questions-là et que quand les deux tiers de l’audience te demandent ça, tu te dis : effectivement, il y a moyen de créer quelque chose derrière. Et donc, j’ai créé une nouvelle formation comme ça, formation que je crée aussi en webinar. Ça, c’est encore un troisième élément du webinar. C’est qu’on peut créer des formations en live, en direct avec ses clients en fait. Je trouve que c’est…

Olivier Roland : Ça, c’est génial. Parce que voilà, effectivement, une des manières de créer des formations en ligne, c’est de faire des formations vidéo. Il y a des tas de manières de le faire. On pourrait vous filmer devant un tableau blanc ou vous pouvez faire un Powerpoint et vous filmer en train de le commenter. Vous pouvez faire une Mindmap et la filmer. Ou on peut faire ce que tu as fait, à savoir donc, vous faites un webinar en direct. Vous préparez le Powerpoint, vous faites le cours en direct devant vos premiers élèves tout simplement, vous répondez aux questions et après, vous avez un cours vidéo, vous le mettez dans votre formation. Et il y a l’avantage que ça bouge déjà pour qu’on fasse ça en direct. Et on a les questions des élèves. Comme ça, si on a loupé un point, on sait qu’il sera couvert dans la formation.

Romain Collignon : Oui. Le module d’après, on le met le point.

Olivier Roland : Voilà. C’est vraiment très, très intéressant effectivement. Waouh ! Ok. Et donc, quels étaient les résultats financiers au final ?

Romain Collignon : Alors là, c’était sur une petite liste puisque c’était un segment de 488 personnes, et ça a fait 11 000 euros de chiffre d’affaires sur un segment de liste clients.

Olivier Roland : Waouh ! Et est-ce que t’as décidé de faire un webinar après pour tout le monde ?

Romain Collignon : Alors justement, c’est vraiment les étages de la fusée. Donc là, c’était le webinar avec mes clients. Bientôt, il y aura le webinar avec on va dire les prospects, les gens qui me suivent. Et puis, on va continuer sur un lancement interne, puis sur un lancement orchestré. Et puis dans le même lancement, il y aura encore les webinars. Donc effectivement, je pense que les webinar, c’est simplement un outil de vente qui est très adapté pour créer le produit et puis pour l’utiliser aussi dans la suite. Mais c’est vraiment le truc qui permet de valider une idée et d’y aller en fait. Et dès qu’on a envie de faire des… Alors moi, je ne l’utilise pas comme ça mais je sais qu’il y a des élèves de Webinar Pro qui l’utilisent comme ça pour faire des types de ventes tout simplement. C’est de se dire : on a déjà une formation qui tourne, on sait que ça se vend bien. Hop, on veut faire un peu chiffre d’affaires, on fait un webinar.

Je ne l’utilise pas comme ça mais c’est vrai que il y a des élèves qui font comme ça.

Olivier Roland : Vous avez besoin de 10 000 euros pour quelque chose, je ne sais pas, investir dans une entreprise ou payer une formation ou même juste faire un voyage autour du monde. Hop, un petit webinar et puis. Alors attention, ça ne veut pas dire qu’automatiquement, si vous faites un webinar, c’est 10 000 euros. Vous avez compris, il faut que vous ayez touché une audience, que vous offriez un produit qui intéresse vraiment les gens, etc. Et puis, il faut utiliser une bonne structure. On en parlait justement dans la suite de cette vidéo la structure ICOV que j’enseigne, qui permet finalement d’être… Voilà, c’est une structure qui fait que ça vend même si vous n’êtes pas bons en vente naturellement. Toi, est-ce que t’a été bon en vente en face à face ?

Romain Collignon : En face à face, non. Après, j’ai quelques notions. Mais c’est vrai que la structure après, c’est remplir les cases en fait avec ses propres produits. Voilà. ICO.

Olivier Roland : Voilà.

Romain Collignon : Et voilà.

Olivier Roland : C’est juste une formule à suivre ; et toi, tu l’as suivi. Ça a été efficace.

Romain Collignon : Oui. Il y a les résultats, oui.

Olivier Roland : Est-ce qu’il y a une différence entre avant et après webinar. Est-ce que tu te voyais différemment ou tu voyais tes possibilités différemment avant de t’inscrire ? Qu’est-ce que ça a changé ?

Romain Collignon : Ce que ça a changé ? Ce que ça a changé déjà, c’est que pour reprendre l’expression, ça m’a donné un coup de pied aux fesses pour utiliser ce genre d’outil parce qu’en fait, on le voit passer, on sait que ça existe, mais de là à s’y mettre, je dirais qu’il y a qu’un pas mais il faut le faire. C’est un grand pas à faire. Et c’est ça qui a changé au final. Du coup, j’avais plus besoin de réfléchir à comment faire, j’ai suivi juste simplement la structure comme Blogueur Pro. C’est le même état d’esprit made in Olivier Roland. Mais c’est surtout ça qui a changé, c’est vraiment de me mettre à l’action et de le faire. Maintenant, c’est internalisé. Je l’utilise vraiment pour les différentes séquences. Maintenant, je le mets toujours dans mes séquences de produit. C’est un élément de…

Olivier Roland : C’est une technique qui est vraiment naturelle pour toi et qui, automatiquement, augmente tes ventes, te rassure, puisque tu sais que tu vas le concevoir, etc. Est-ce que tu penses que c’est un outil que tout entrepreneur doit avoir dans sa trousse à outils ?

Romain Collignon : Oui, je pense oui.

Olivier Roland : Ok. Vu les résultats que tu as eus, tu ne peux pas dire le contraire.

Romain Collignon : Bien sûr, oui.

Olivier Roland : Moi je pense sincèrement et je ne dis pas ça parce que j’ai une formation seulement mais vraiment, c’est un outil que tout entrepreneur doit avoir. C’est tellement, voilà. On a une étude de cas. Je veux dire, Romain, il n’est pas là pour mentir, il n’a pas d’actions dans mon entreprise. Il est là parce qu’il est content. Il a utilisé la méthode et il est content. Voilà, c’est vraiment simple à utiliser, c’est efficace. Ça permet de voir dans le futur.

Quel entrepreneur aujourd’hui peut voir dans le futur aujourd’hui dans le monde ? C’est extraordinaire. On peut savoir avant de créer un produit s’il va se vendre ou pas, vraiment. Et ça, ça change tout au niveau de notre sérénité. Et ça évite qu’on passe trois mois, six mois, un an à créer un produit dont personne ne veut.

Imaginez le temps que ça peut vous faire économiser, l’énergie et même l’argent et aussi au niveau du moral, à quel point ça peut faire une différence dans votre vie.

Romain Collignon : Peut-être que je vais juste rajouter sur ce que tu dis. C’est très intéressant cet outil pour les personnes qui ont peur de faire des grands lancements dès le départ et puis, qui veulent y aller petit à petit. C’est vraiment la première étape pour démarrer. Je trouve que c’est à la fois, on est chez soi, derrière son ordinateur ; et en même temps, on fait des choses, on avance, on vend. Et puis, ce n’est pas mal pour la confiance en fait puisque ça permet de partir serein sur la suite.

Olivier Roland : Donc, c’est effectivement une méthode pour ceux qui sont un petit peu intimidés par un lancement. C’est vrai qu’un lancement, c’est beaucoup de travail, et qui veulent voilà. Très bien. Effectivement, je n’aurai pas dit mieux.

Ecoute, merci beaucoup Romain d’avoir partagé ton expérience parce qu’on a vu vraiment un aperçu complet de tout ce que ça peut apporter.

Romain Collignon : Je t’en prie.

Olivier Roland : Donc, merci d’avoir regardé cette vidéo. Pour et bien justement recevoir gratuitement les vidéos qui vous expliquent la méthode Webinar Pro, vous cliquez sur le lien qui apparaît ici en bas de la vidéo. Vous laissez votre prénom et votre email et je vous envoie immédiatement la première vidéo. C’est comme ça, c’est gratuit.

Merci d’avoir regardé cette vidéo. A demain pour la prochaine, au revoir !

 

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂