Comment Romain a QUITTÉ son job grâce à son BLOG

Cliquez ici pour découvrir comment Romain a quitté son job grâce à son BLOG, et comment vous pouvez le faire AUSSI 🙂

► Obtenez gratuitement mon livre « Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog » en cliquant ici ! 🙂
http://olivier-roland.tv/livre-offert

– Le blog de Romain : http://www.decodeurdunonverbal.fr/

Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
http://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

https://www.youtube.com/watch?v=o3qg8LghLao

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo « Comment Romain a QUITTÉ son job grâce à son BLOG » :

Olivier Roland : Romain, tu as un blog qui s’appelle « Le Décodeur du Non-verbal » dont tu vis aujourd’hui. Tu as quitté ton emploi il y a quelque temps, et tu es Blogueur Pro à temps complet.

Romain Collignon : Ça y est.

Olivier Roland : Tu as créé ton blog il y a combien de temps ?

Romain Collignon : Il y a trois ans.

Olivier Roland : Au début quand tu as démarré ton blog, tu étais employé à temps complet ?

Romain Collignon : Exact.

Olivier Roland : C’était 35 heures par semaine à peu près ?

Romain Collignon : Oui, un petit peu plus.

Olivier Roland : Ok. Donc, tu as travaillé sur ton blog pendant un certain temps tout en ayant ton blog à côté. Au démarrage, est-ce que tu as consacré beaucoup de temps à ton blog et combien de temps tu as mis avant de vraiment gagner de l’argent significativement avec ?

Romain Collignon : Le blog s’est lancé en parallèle avec mon activité de salarié professionnel, ce qui fait que je passais 1/5ème de mon temps sur le blog et les 4/5ème sur mon emploi de salarié.

Ce n’est pas grand-chose quand on y pense. Mais en travaillant sur le blog jour après jour, semaine après semaine, au final, il y a quelque chose qui se construit.

Et en suivant la formation Blogueur Pro au fur et à mesure, tu crées ton trafic, tu crées beaucoup de choses autour du blog pour arriver à un moment un peu à l’apothéose où tu crées ton premier produit, c’est-à-dire le moyen qui te permet de vivre de ta passion, de vivre de ton blog.

Pour répondre à ta question, mon premier produit, je l’ai créé un an et demi après avoir démarré le blog, sachant que j’ai une activité de salarié qui me prenait aussi du temps. Je pense que j’aurai pu aller plus vite.

Olivier Roland : En gros, ton blog, c’est sur la communication non-verbale. Comment décoder tous les gestes plus ou moins conscients, et essayer de comprendre un petit peu mieux nos interlocuteurs qui sont autour de nous ?

Romain Collignon : Exactement.

Olivier Roland : Tu as passé 1/5ème de ton temps sur le blog. Cela veut dire que tu étais passionné par ça. Tu y consacrais quelques heures, mais ça ne t’a pas empêché d’avoir une vie normale à côté. Tu as dû renoncer à tes amis, ta famille, tes loisirs pour cela ?

Romain Collignon : Non.

Olivier Roland : C’est un point important à comprendre. Lancer un blog sur Internet, c’est une manière de démarrer un business sans pour autant devoir renoncer à sa vie, son job.

Il y a deux options possibles, mais celui que je recommande personnellement, c’est de garder son job à côté et de démarrer son blog parce que ça vous permet d’avoir une solution de secours si jamais le blog ne fonctionne pas.

C’est quand même génial, il faut le dire. C’est absolument extraordinaire.

Jusqu’à récemment, il était possible de créer une boîte à temps partiel, tout en gardant son job à côté et sans avoir un investissement financier et de risques financiers énormes.

C’était possible sans doute, mais extrêmement rare. Et c’est ce que permet le blog et le pouvoir d’Internet aujourd’hui, c’est ce que tu as utilisé.

Tu dis que tu as mis un an et demi avant de créer ton premier produit. Ça aussi, c’est un point très important. Beaucoup de blogueurs font l’erreur de se focaliser sur la publicité pour gagner de l’argent. C’est une erreur dramatique parce qu’il faut un trafic absolument énorme pour gagner de l’argent de manière significative, pour gagner un vrai revenu avec son blog avec de la publicité.

Et la méthode que je recommande, c’est de vendre ses propres produits. Pour ça, d’abord, il faut les créer.

Donc, tu as mis un an et demi tranquillement à le faire parce que de toute façon, tu n’étais pas dans l’urgence. Tu avais ton job à côté, tu n’avais pas de besoin particulier de gagner de l’argent vu que tu étais dans cette sécurité.

Ça a donné quoi comme résultat quand tu l’as vendu ? Le premier lancement de ton produit ?

Romain Collignon : En termes purement financiers, c’est un lancement qui a généré 30 000 euros de chiffre d’affaires.

Olivier Roland : En combien de temps ? Le nombre de jours de vente ?

Romain Collignon : Sur une semaine de vente.

Olivier Roland : 30 000 euros en une semaine de vente. Il faut relativiser.

Donc tu as mis un an et demi pour d’abord bâtir le trafic et l’audience parce que si vous sortez un produit deux jours après avoir créé votre blog, il n’y aura personne qui va l’acheter à part votre mère peut-être, parce que vous n’avez pas d’audience. Il faut faire les choses par étape.

Une fois que tu as l’audience, quand tu utilises la bonne méthode de ventes, tu peux faire des chiffres d’affaires vraiment impressionnants en un temps très court. C’était ton cas.

Romain Collignon : Voilà.

Olivier Roland : Qu’est-ce que tu as ressenti quand tu as fait ça ?

Romain Collignon : Il y a plusieurs choses : il y a le côté purement financier dont on parle qui n’est pas négligeable, ça, c’est clair et il y a le côté aussi de pouvoir créer une solution à des problèmes qu’ont les gens, d’améliorer leurs relations notamment à travers le fait de pouvoir décoder leurs gestuelles, d’améliorer leurs relations avec leurs interlocuteurs, mais aussi d’avoir plus d’impact dans leurs gestuelles, dans leurs messages.

Ça, c’est quand même assez gratifiant par rapport à un travail de salarié où finalement, c’est plus une approche top down où on nous dit ce qu’on a à faire et on le fait, on l’exécute, peu importe si ça nous plaît ou si ça nous plaît pas.

Là, c’est l’inverse, c’est-à-dire qu’on va prendre notre audience et on va créer une solution à leurs problèmes avec l’expertise que l’on a. Ça les aide et c’est très gratifiant aussi au-delà du côté purement financier de générer un chiffre d’affaires avec son blog.

Olivier Roland : Tu as raison. C’est ça qui est génial. Tu gagnes de l’argent et en plus, tu aides les gens.

En fait, on fait le plus beau métier du monde quelque part parce qu’on aide concrètement des centaines, des milliers, et pour certains des dizaines de milliers de personnes, à améliorer leurs vies.

Moi, j’aime bien penser le blog comme une sorte de caillou qu’on jette dans la mare et qui envoie des ondes positives. C’est-à-dire qu’on aide des tas de gens qui vont être mieux dans leur vie, qui vont eux-mêmes aider des tas de gens. C’est quand même assez extraordinaire. Et on est payé pour ça. On peut gagner des sommes assez intéressantes.

Et ce qui est aussi intéressant, c’est que ça t’a permis de quitter ton emploi. Tu ne l’as pas quitté tout de suite ?

Romain Collignon : Oui. Je suis du genre à y aller mollo.

Olivier Roland : Tu as mis combien de temps à quitter ton job après ce lancement ?

Romain Collignon : Sept mois après.

Olivier Roland : Tu as quitté ton emploi qui, d’ailleurs, n’avait rien à voir.

Romain Collignon : Non, c’est pour une agence ministérielle. Rien à voir.

Olivier Roland : Ta formation n’a rien à voir non plus avec le sujet de ton blog.

Romain Collignon : Non, vraiment c’est un blog passion.

Je suis passionné de développement personnel, passionné de ce sujet qui est la communication verbale, le langage corporel, ce qui fait que c’est assez gratifiant aussi au point à en vivre de ma passion au final. Donc, rien à voir effectivement avec mon ancien job.

Olivier Roland : Donc là, ça fait à peu près un an que tu as quitté ton emploi ?

Romain Collignon : Oui.

Olivier Roland : Tu es libre comme l’air.

Romain Collignon : Voilà.

Olivier Roland : Tu te consacres à ton blog.

C’est quoi la semaine typique de Romain Collignon aujourd’hui ?

Romain Collignon : Là, on est à Paris. C’est la ville où je vis. Ça me permet justement d’organiser plus mes journées de la façon qui me plaît. Notamment je fais du sport tous les matins. C’est un rituel.

Est-ce que je pourrais faire ça en étant salarié ?

Je ne pense pas. Puis, ça me permet aussi de voyager.

Récemment, j’ai été voir des amis à Los Angeles. J’ai passé deux semaines chez eux. Et c’était la vie de Blogueur Pro comme tu en parles très souvent, mais qu’on n’arrive pas à toucher du doigt avant de l’avoir fait.

C’est de pouvoir travailler, pouvoir visiter, pouvoir passer du temps avec ses amis pas forcément dans la ville où on habite.

Olivier Roland : De pouvoir vivre à l’étranger. Pas seulement être là en touriste, mais vivre là-bas.

C’est ça aussi l’intérêt d’avoir un blog. C’est une entreprise qui est entièrement gérable sur Internet. A la limite, un iPad suffit.

C’est plus pratique d’avoir un ordinateur parce que vous pouvez gérer votre business de A à Z, de partout dans le monde.

Donc Los Angeles, c’est une super expérience.

Romain Collignon : Oui.

Olivier Roland : Ok. Et tu travailles combien d’heures par semaine aujourd’hui sur ton blog ?

Romain Collignon : J’aime bosser, c’est-à-dire que je pourrais ne pas travailler beaucoup, mais c’est quelque chose qui me tient à cœur.

Depuis le premier lancement de produit, j’en ai lancé un deuxième parce que c’est pareil, c’est un cercle vertueux. C’est-à-dire que quand on a commencé à générer du chiffre d’affaires, ça permet de nourrir d’autres idées, sortir de nouveaux produits, aider encore plus de gens.

J’ai tendance à toujours créer de nouveaux produits, à toujours plus aider les gens. J’aime travailler et je travaille sur un sujet qui me passionne.

Olivier Roland : Est-ce qu’on peut dire que c’est vraiment du travail ? C’est toujours la question.

Romain Collignon : Oui, c’est du travail.

Olivier Roland : Mais en tout cas, le point à retenir, c’est que Romain est complètement libre de faire ce qu’il veut. S’il voudrait, il pourrait juste travailler quelques heures par semaine et passer le reste du temps à la plage.

Je pense que ce n’est pas vraiment le truc de beaucoup de gens. Au bout de un mois tous les jours à la plage, ça commence à devenir lassant.

Quand vous avez une entreprise qui peut être automatisée qui tourne pour vous, vous avez la liberté de faire ce que vous voulez.

Et si ce que vous voulez, c’est pratiquer votre passion et faire ce que d’autres pourraient considérer comme du travail, mais que vous, vous adorez, vous êtes libre de le faire. C’est ce qui est génial et c’est ce que tu vis aujourd’hui.

Romain Collignon : C’est ça.

Olivier Roland : Alors, est-ce que tu es content ? Tu es heureux aujourd’hui ?

Romain Collignon : Oui.

Olivier Roland : Tu t’es inscrit en 2011 à la formation Blogueur Pro, est-ce que tu es content d’avoir pris cette décision à l’époque ?

Romain Collignon : J’ai envie de te dire que oui et te remercier Olivier.

Ce n’est pas marrant de se dire qu’aujourd’hui, tu m’interviewes alors qu’il y a trois ans, je commençais la formation Blogueur Pro.

Olivier Roland : Je suis ravi que ça t’ait apporté autant.

Quels conseils tu pourrais donner aujourd’hui aux gens qui veulent se lancer dans le blogging, qui voient ton exemple et qui se disent « je vais faire pareil » ?

Romain Collignon : Je pense que c’est quelque chose qui marche sur le blogging. Mais pour beaucoup d’autres choses, c’est d’y aller étape par étape.

Vivre de son blog, c’est comme un projet en soi. C’est un projet de plusieurs mois. C’est de ne pas vouloir l’accomplir le lendemain ou la semaine d’après, mais d’y aller étape par étape : chaque jour, apporter une pierre à l’édifice et construire cette chose-là dans l’optique de vivre de son blog.

Parce que des fois, on se dit : je vais tout faire tout de suite. Mais au final, on se décourage, on n’y arrive pas. C’est peut-être l’une des difficultés qu’on peut rencontrer en tant que Blogueur Pro et que j’ai réussi à surmonter.

Est-ce que c’est par chance ou c’est juste que je me suis dit que je vais y aller étape par étape ?

Je pense que c’est quelque chose de très important, c’est d’y aller vraiment étape par étape, et chaque jour de faire une action qui va contribuer à développer le blog, que ce soit écrire un article, que ce soit publier une vidéo sur Youtube, que ce soit faire son plan de produit.

C’est une étape, et je pense que c’est le plus important.

Olivier Roland : C’est un excellent conseil parce que souvent finalement, créer un business sur Internet que ça soit par le blogging ou autre chose, ça peut paraître être une montagne, ça peut paraître être écrasant. Mais c’est comme pour tout.

Si vous faites un voyage de 1 000 kilomètres, ça peut paraître énorme. Mais si vous faites un petit pas tous les jours, au bout d’un moment, vous allez y arriver.

Tu as tout à fait raison, un petit pas tous les jours, et vous êtes sûrs d’avancer vers votre objectif.

Romain Collignon : Voilà.

Olivier Roland : Merci pour ce conseil. Merci Romain pour tout. Je pense qu’on a bien compris ton parcours et ce qui t’a emmené là où t’en es. Félicitations, et merci encore pour tes conseils.

Romain Collignon : Ça marche. Salut.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂